Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Rhizobium en TIPE...



  1. #1
    Josquin

    Rhizobium en TIPE...

    Bonjour à tous !

    Je suis en prépa BCPST-véto à marseille, 2e année (5/2 malheureusement...), et le thème de l'année en TIPE est "les dualités en sciences". Avec une copine, j'aurais été intéressé par un sujet sur la bactérie fixatrice d'azote Rhizobium, qui vit en symbiose avec les légumineuses. Le problème, c'est l'expérimentation...

    1) Ou trouver rhizobium ? Toutes les légumineuses ont elles des nodisités infectées par rhizobium ? A ce propos, est-ce que légumineuses = fabacées = papillionacées ? Sinon peut on trouver ces bactéries dans le commerce ?

    2) Peut on faire des cultures simples de rhizobium ? Y a t-il des conditions particulières (anaérobiose, sucre particulier comme nourriture, gélose/suspention aqueuse) ?

    En gros, est-ce que des étudiants sans moyens ont une chance de faire une étude théorique et pratique potable sur rhizobium en 6 mois ?

    Merci bien !

    -----


  2. #2
    SmallTea

    Re : Rhizobium en TIPE...

    Salut Josquin
    Je vais uniquement te répondre sur le côté botanique des Légumineuses (pour le reste je ne suis pas physiologiste !).
    Les Légumineuses est un groupe (ou taxon) qui rassemble trois familles de plantes à fleurs (Angiospermes) dont le fruit (provenant de la croissance et du développement de l'ovaire de la fleur) est un légume (d'où le nom de Légumineuses) encore appelé gousse. Ces trois familles sont :
    - les Césalpiniacées comme l'arbre de Judée, Févier, Caroubier...
    - les Mimosacées : Acacia (ne pas confondre avec le Robinier faux acacia que l'on appelle souvent l'acacia et qui n'en est pas un !).
    - les Fabacées... que nous appelions naguère les Papilionacées (un seul "l"). Comme les glycines, trèfle, luzerne, petit pois, haricot, lentille...

    Voilà.

    Je rajouterai juste que de façon générale toutes les Légumineuses présentent des nodosités. Arrache un pied de trèfle en prenant soin de conserver les racines; tu observera des petites excroissances globuleuses qui correspondent aux nodosités.

  3. #3
    SmallTea

    Re : Rhizobium en TIPE...

    pardon pour les fautes d'orthographes ! "tu observeras" (houps !)

  4. #4
    sterfil

    Re : Rhizobium en TIPE...

    Citation Envoyé par Josquin
    Bonjour à tous !

    Je suis en prépa BCPST-véto à marseille, 2e année (5/2 malheureusement...), et le thème de l'année en TIPE est "les dualités en sciences". Avec une copine, j'aurais été intéressé par un sujet sur la bactérie fixatrice d'azote Rhizobium, qui vit en symbiose avec les légumineuses. Le problème, c'est l'expérimentation...

    1) Ou trouver rhizobium ? Toutes les légumineuses ont elles des nodisités infectées par rhizobium ? A ce propos, est-ce que légumineuses = fabacées = papillionacées ? Sinon peut on trouver ces bactéries dans le commerce ?

    2) Peut on faire des cultures simples de rhizobium ? Y a t-il des conditions particulières (anaérobiose, sucre particulier comme nourriture, gélose/suspention aqueuse) ?

    En gros, est-ce que des étudiants sans moyens ont une chance de faire une étude théorique et pratique potable sur rhizobium en 6 mois ?

    Merci bien !
    On trouve facilement des nodules sur les racines de fèves. Seulement, il faut semer les fèves en automne et attendre le printemps. Au moment de la récolte il suffit d'arracher délicatement un pied pour constater qu'il y a sur ses racines des agglomértats roses qui sont constitués par ces colonies de rhizobiums.
    toutes le légumineuses: fèves, pois, féveroles, haricots, luzerne sont connues pour vivre en symbiose avec ces rhizobiums. Je crois me souvenir que les euphorbiacés vivent également en symbiose avec des rhizobiums.
    Le soja également, mais, les agronomes ont constaté que le soja qui a été importé plus récemment dans nos contrées, ne se développe correctement que si on prend soin d'enrober les semences avec des rhizobium des pays d'origine. Ce qui est fait quasi systèmatiquement par les semenciers.
    Il y a hélas concurrence entre les rhizobiums importés et les rhizobiums indigènes et donc un risque d'appauvrissement de nos sols dans nos espèces indigènes.
    Une équipe de chercheurs dont je tairai naturellement le domicile poursuivent des recherches pour créer un soja transgénique acceptant de se marier avec nos rhizobiums indigènes.
    Car les techniques des OGM ne concernent pas que le maïs.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 24/04/2006, 21h23
  2. recherche desespérée de bactéries rhizobium
    Par gouzni dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/03/2006, 08h56
  3. Tipe
    Par bbdoll dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/01/2006, 19h24
  4. Tipe
    Par malouMP dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2006, 22h56