Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Enzymes et cycle de Krebs



  1. #1
    gddrum

    Enzymes et cycle de Krebs

    Bonjour, Bonsoir.

    Dernièrement j'ai été amené à me poser plusieurs questions concernant les enzymes, puis plus spécifiquement celles agissant dans le cycle de Krebs. Et j'ai aussi besoin d'une confirmation à propos de se dernier.

    Alors, d'abord j'aimerais savoir si quelqu'un savait à peu près la température d'inactivation ( ou plutôt de dénaturation ) des enzymes du cycle de Krebs pour une température élevée !

    Ensuite j'aurais aimé avoir une confirmation : Si le cycle de Krebs s'arrête dans le corps ne serait-ce que 10s, cela entraine la mort de individu. Mais on est d'accord qu'il s'agit d'une mort irréversible ? ( Je veux dire par là que le cerveau meurt, donc pas de possibilité de réanimation )

    En fait je me suis posé ces questions à la suite d'un débat sur la température maximale à laquelle pouvait survivre un humain normalement ( température corporelle )

    Merci d'avance, et bonne soirée

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Jean-Luc P

    Re : Enzymes et cycle de Krebs

    C'est le coeur qui lâche en rpemier, et ej ne crois aps que l'inactivation des enzymes du cycle de Krebs en soit la cause.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  4. #3
    noir_ecaille

    Re : Enzymes et cycle de Krebs

    J'ai une question, peut-être bête...

    Est-ce qu'il arrive au cycle de Krebbs d'être interrompu de façon contrôlée ? Genre utilisation d'une autre voie métabolique.

    Si oui, que deviennent les enzymes constitutives de ce processus ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  5. #4
    gddrum

    Re : Enzymes et cycle de Krebs

    Merci pour ta réponse
    Malheureusement ça ne répond pas vraiment à mes questions.

    Plus généralement ( si personne n'a de réponse pour les enzymes du cycle de Krebs ), à quelle température corporelle les enzymes du corps sont-elles dénaturées au point que l'individu en meurt ?
    Et est-ce si le cycle de Krebs s'arretait dans le corps 1s seulement, l'individu en mourrait définitivement ?

    Encore merci et bonne soirée.
    EDIT : Ce message s'adressait à Jean-Luc P.

  6. #5
    Jean-Luc P

    Re : Enzymes et cycle de Krebs

    Citation Envoyé par gddrum Voir le message

    Plus généralement ( si personne n'a de réponse pour les enzymes du cycle de Krebs ), à quelle température corporelle les enzymes du corps sont-elles dénaturées au point que l'individu en meurt ?
    Et est-ce si le cycle de Krebs s'arretait dans le corps 1s seulement, l'individu en mourrait définitivement ?
    Chaque enzyme va avoir une température de dénaturation propre. En température corporelle, le max toléré pour l'homme est 43 °C. Mais pas forcément pour une question de dénaturation.

    En cas d'effort musculaire, le cycle de Krebs ne fournit pas assez d'ATP faute de dioxygène : c'est pourquoi le muscle utilise la créatine-phosphate et la fermentation lactique.

    Donc oui pendant un temps donné de l'ordre de quelques minutes, un organe peut se passer de cycle de Krebs. Par contre la créatine P n'est pas présente partout. Quant à la LDH je ne sais pas trop, en tout cas il y a plusieurs isoformes selon les organes.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gddrum

    Re : Enzymes et cycle de Krebs

    Merci beacoup ! Donc vous pensez que je peux abandonner l'idée selon laquelle si le corps meurt dépassé les 43 degrés c'est du au fait que l'activité enzymatique est trop faible ?

    Et dans ce cas là, qu'est-ce qui expliquerai le diagnostique sans appel de la mort passé cette température ( au dela du fait que le coeur lache etc..) malgré tous les outils dont dispose un hopital ?

    Et pour revenir au cycle de Krebs. Le cyanure bloque ce cycle et provoque une mort quasi instantanée pour une quantité suffisante. Or le corps peut se passer localement de ce cycle si j'ai bien compris. Ca voudrait donc dire que le cyanure a une action rapide sur l'ensemble du corps ?

    Désolé si les questions sont nombreuses et un peu bêtes .

  9. Publicité
  10. #7
    Jean-Luc P

    Re : Enzymes et cycle de Krebs

    Les deux exemples que j'ai cités existent au niveau du muscle, par contre il est possible que certains organes ne possèdent aucune de ces deux possibilités et donc dépendent entièrement de la respiration.

    L'argument du cyanure est effectivement sans appel. Cela dit le cyanure agit à plusieurs niveaux : il rend l'hémoglobine non fonctionnelle (à vérifier) et agit au niveau d'un des complexes. Je crois que l'action du cyanure est de l'ordre de 1 à 2 min, peut-être jusque 5 ? Mais c'est une petite molécule qui une fois en contact avec le sang irrigue rapidement tout l'organisme.

    On finit bien par mourrir d'asphyxie, le délai de survie d'organes sensibles en anaérobiose étant dépassé. Il est possible que le tissu nerveux particulièrement énergivore soit un des plus sensibles à cette anaérobiose et soit responsable de la mort par intoxication au CN.

    A propos, on écrit "diagnostic" (comme c'est une erreur courante, je préfère le signaler, je ne m'amuse pas à corriger toutes les fautes...).
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Cycle de Krebs
    Par Luniran dans le forum Biologie
    Réponses: 35
    Dernier message: 12/02/2011, 20h54
  2. [Biochimie] Cycle de krebs
    Par lilas80000 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/12/2008, 16h39
  3. [Biochimie] Cycle de krebs
    Par 20041245 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/05/2008, 20h20
  4. Cycle de Krebs
    Par Gardelal dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 31/12/2007, 11h55
  5. [Biologie Cellulaire] Le cycle de Krebs
    Par Laurie26-07 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/08/2007, 18h54