Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Gène Rapporteur



  1. #1
    Fluche

    Unhappy Gène Rapporteur

    Bonjour !

    Je suis en train de travailler ma biologie moléculaire pour la fac, et j'en suis aux gènes rapporteurs, et ceux-ci me posent problème ! J'espère que vous pourrez m'éclairer

    si j'ai bien compris, un gène rapporteur permet de mesurer l'expression d'un gène ou alors sa localisation?

    il y aurait donc deux méthodes? :
    - soit on place le gène rapporteur après la séquence régulatrice (promoteur), c'est-à-dire qu'on remplace le gène qui nous interesse par le gène rapporteur, et ceci nous permettra de mesurer l'expression du gène
    - soit on lie le gène rapporteur au gène qui nous interesse, et ceci nous permet de voir sa localisation ?

    Dans ce cas, si je prend un exemple : on découvre un nouveau gène dans une vache, et on veut savoir où il est actif. On utilisera donc quelle méthode ? (si on prend un gène rapporteur GFP) En fait, je ne comprends pas la différence de résultat entre les deux méthodes : dans le premier cas la proteine créée sera celle du gène rapporteur, mais on verra tout de même à quel endroit elle est créée --> sa localisation ! A moins que la proteine soit créée à un endroit et doive être déplacée ensuite?

    J'espère que mes questions sont pas trop embrouillée et que vous arriverez à me comprendre, j'ai un peu le cerveau qui surchauffe ^^

    Merci d'avance

    Flo

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    kamor

    Re : Gène Rapporteur

    On prend le gène et on l'insère dans une cellule modèle pour étudier dans une boite de Pétri ce qui se passe.
    Produire une vache qui brille la nuit n'est pas très éthique quand même et complexe et de plus très cher.

    Pour les constructions, oui votre explication peut être une des raisons à ma connaissance. En fait, insérer un gène rapporteur à la place du gène permettra d'étudier surtout son mode d'expression : qu'est ce qui active sa transcription et / ou sa traduction, qu'est ce qui la régule etc.
    Si on garde une partie du gène, ce sera plus pour voir le positionnement de la protéine du gène. Au début du gène, il y a des séquences indiquant où doit aller ensuite la protéine, les fameuses séquences signal. Ainsi on pourra voir si la protéine va en surface de la paroi, à l'intérieur reste à l'intérieur, etc. Mais c'est assez difficile, la séquence peut inhiber la structure tertiaire de la protéine rapporteuse et donc on ne verra rien.

  4. #3
    piwi

    Re : Gène Rapporteur

    On peut faire un knock in pour étudier les hétérozygotes si il n'y a pas de problème d'haploinsuffisance. Le plus fréquent est quand même de faire de la transégènese classique, avec promoteur et rapporteur qui s'inserent dieu seul sait où dans le génome.
    Une illustration de l'utilisation d'un transgène rapporteur sur l'embryon: http://forums.futura-sciences.com/me...ymo-nasal.html

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  5. #4
    riha

    Re : Gène Rapporteur

    bonjour,
    je ne comprends pas comment ça se fait que si on place un gène rapporteur à la suite d'une séquence régulatrice on va alors avoir la localisation du rapporteur(GFP) de notre gène d’intérêt !
    Pour moi, pour avoir la localisation de GFP il faudrait que dans le gène GFP, il y ait une séquence comme NLS(destination vers noyau par exemple), qui serait donc la même que celle de notre gène d’intérêt

    Faut il alors que le rapporteur GFP soit couplé avec la même séquence de destination(ex: NLS) que la protéine d’intérêt?
    Je ne comprends pas aussi comment la localisation de la protéine peut elle débuter dans une cellule et se propager à l'organisme entier, c'est à dire que si on injecte le transgène dans une cellule donnée de l'embryon,comment va t il alors se retrouver dans une partie de ce dernier (serait ce due à la mitose asymétrique?)?

    Pourriez vous m'aider à comprendre s'il vous plait
    merci d'avance

  6. #5
    piwi

    Re : Gène Rapporteur

    Ce sont les localisations anatomiques et tissulaires que l'on étudie avec ces constructions. La localisation cellulaire est évidemment inétudiable avec cette approche.

    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    riha

    Re : Gène Rapporteur

    si je comprends bien, si l'on veut connaitre la localisation de la protéine d’intérêt avec une séquence régulatrice(recombinaison homologue), il faut forcément que le transgène possède une séquence d'ADN de localisation(ex:NLS qui soit identique à la séquence d'ADN de localisation de la protéine d’intérêt) et le gène rapporteur ?

    merci pour votre aide^^

  9. Publicité
  10. #7
    piwi

    Re : Gène Rapporteur

    Je ne comprends pas bien votre demande.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] principe du gene rapporteur, sonde
    Par 21poupette21 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/04/2010, 20h43
  2. [Génétique] Gène rapporteur
    Par Nessa57 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/05/2009, 14h21
  3. [Biologie Cellulaire] gène rapporteur
    Par zalidex dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/11/2007, 10h28
  4. hybridation in situ vs rapporteur
    Par vero0oo dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 01/04/2005, 23h49