Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Brassage interchromosomique : même origine parentale ?



  1. #1
    Petrarque

    Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    Bonjour !

    J'ai une petite question qui me perturbe sur la méiose, si vous pouviez m'aider...

    Dans mon cours, ya marqué "à l'issue du brassage interchromosomique, les lots haploïdes contiennent un mélange de chromosomes d'origine parentale différente".

    Je veux bien, c'est une des possibilités, mais on nous explique pourtant que selon la position du chromosome le long de la plaque équatoriale lors de la première métaphase, il y a différentes combinaisons possibles, comme le montre ce pdf : http://ts2-thierrymaulnier.wifeo.com...omosomique.pdf et une de ces combinaisons et d'avoir des lots haploïdes de même origine parentale, non ?

    Voilà, j'espère que vous avez compris...

    Merci !
    ++

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    VilCrocrotte

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    Je n'ai pas très bien saisi mais je pense qu'il y a confusion dans vos propos.

    Dans les schémas que vous nous donniez, c'est mal expliquer pour ma part.
    Je pense que si on enlève les mots "père" et "mere" des schémas (au début), vous arriverez à comprendre.
    Les couleurs ne sont là que pour que vous compreniez que les chromosomes peuvent se mélanger entre eux et pareil avec les chromatides. (brassage interchromosomique).

    Si je reprend vos termes, toutes les cellules ont un brin parental (définition : Le brin d'ADN qui sert de matrice à la réplication est le brin parental. ) Enfin, ce terme n'est à utiliser que lors de la réplication de l'ADN or sur les schéma, il n'y a pas d'étape de réplication.


    (si j'ai mal répondu c'est que votre question était mal formulée donc essayer de la mieux reformulée ^^)
    VilCrocrotte !! Le super Génie !!

  4. #3
    Petrarque

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    Merci !

    Oui je comprends la confusion. Par "parental", j'entendais d'origine maternelle et paternelle.
    Je comprends la phrase de mon cours comme : à la fin de la première division de la méiose, on trouve dans les 2 cellules des chromosomes d'origine maternelle et paternelle. Peut-être que c'est là où il y a confusion...
    Mais si c'est comme ça que je dois comprendre cette phrase, je ne comprends dans ce cas pas pourquoi sur le schéma que j'ai fourni (j'ai le même dans mon cours), il y a un cas où l'on retrouve 2 chromosomes bleus (d'origine paternelle en l'occurence), dans la même cellule à l'issue du brassage interchromosomique.

    Merci encore pour votre aide.

  5. #4
    VilCrocrotte

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    D'accord donc en faite, la question serait "pourquoi il y a t'il un cas où la cellule a les 2 chromosomes venant du père?"

    C'est ce qui explique un peu la variété entre nous tous (en plus des crossing over). Ce n'est qu'une question de probabilité et en fonction des signaux envoyés à la cellule par les chromosomes.
    ors de la gamétogénèse, à la métaphase I, il y aura un peu de hazard entre la répartition des chromosomes lors de la séggrégation. C'est un peu dur à expliquer car c'est le terme mere et père qui gène, si on met des numéros aux chromosomes, ça ne change rien et ça permet de ne pas s'embrouiller la tête avec mère et père.

    Le but de la gamétogénèse c'est d'avoir 4 cellules haploïdes à partir d'une cellule diploïde, donc peu importe la provenance des chromosomes, la cellule va isoler la moitié des chromosomes en nombre équitable puis les cellules filles vont récupérer une chromatide de chaque chromosome pour avoir à la fin 4 cellules.

    Encore une fois, le terme "père et mère" peuvent être remplacer par des numéros c'est la meme chose, le but est de montrer qu'en fonction de l'emplacement des chromosomes et un peu de probabilité, les chromosomes peuvent être réparti dans les 2 cellules et que ce n'est pas défini dès le départ.
    L'idée est de retenir le principe du brassage interchromosomique (mélange entre chromosome)


    Par exemple, pour faire simple, tu as une cellule qui est XX (X venant du père et X venant de la mère) avec une père 21 (où chaque brin vient de la mère et l'autre du père) eh bien il n'y aura pas un ordre de répartition spécifique du moment que la séggrégation se fait correctement.

    (j'ai essayé ça de tourner plusieurs fois différemment pour que tu comprennes)


    EDIT : j'ai chopé ça de la diapo 2 : "es chromosomes se placent face à face sur le plan équatorial. Il y a brassage
    interchromosomique : disposition aléatoire des chromosomes."


    Attention, on est à la gamétogénèse et non à la fécondation !
    VilCrocrotte !! Le super Génie !!

  6. #5
    Petrarque

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    Merci beaucoup, j'ai bien compris comment on pouvait obtenir une cellule contenant 2 chromosomes d'origine paternelle.

    Mais donc la phrase de mon cours que j'ai citée n'est pas tout à fait exacte ? Ou bien signifie-t-elle autre chose ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    VilCrocrotte

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    Non, elle est correcte, en faite c'est le terme "brassage" qu'il faut que tu regarde.
    Change le par "mélange" et ta phrase sera toujours correcte.

    "A l'issue d'un mélange entre chromosome, les cellules haploides ont un mélange de chromosome d'origine différent".
    Le contraire aurait été faux.

    C'est logique, si tu as 2 chromosomes venant de la mère et 2 chromosomes du père et si lors de la méiose les cellules haploides n'ont pas ce mélange de chromosome, on ne parlera pas de brassage interchromosomique.
    VilCrocrotte !! Le super Génie !!

  9. Publicité
  10. #7
    Petrarque

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    Oui, je comprends bien...

    Mais pourtant, dans le cas où la cellule a les 2 chromosomes venant du père, les 2 chromosomes ont la même origine parentale. C'est bien ce que je ne comprends pas ...

    Cela signifie que dans ce cas-là, on ne parle pas de brassage interchromosomique ?

    Désolé d'abuser, merci pour votre patience ...

  11. #8
    VilCrocrotte

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    Oui mais dans le cas des 2 chromosomes venant du père, on ne parle pas de brassage interchromosique.
    Autrement dit, dans une méïose, il n'y a pas forcément de brassage entre chromosome. Ta phrase ne s'applique pas dans ce cas, ce n'est pas pour autant qu'elle soit fausse.

    Si on prend ton dernier schéma (avec les 2 types de cellule), on te pose une question : quel cellule a subit un brassage chromosomique?
    Tu vas forcément dire la première puisque le principe c'est qu'il y a eu un mélange entre chromosome.
    VilCrocrotte !! Le super Génie !!

  12. #9
    Petrarque

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    D'accord, je crois comprendre. Ce qui me perturbait c'est que plus haut dans mon cours il y a :

    "Lors de la métaphase I, les chromosomes homologues de chaque paire se placent de part et d'autre du plan équatorial de la cellule. Chaque chromosome prend une des deux positions possibles par rapport à ce plan équatorial. La disposition aléatoire des chromosomes de chaque paire détermine un brassage interchromosomique"

    Mais donc si je comprends bien, on peut parler de brassage interchromosomique seulement pour une seule des deux positions que peut prendre le chromosome le long de la plaque équatoriale ?

  13. #10
    VilCrocrotte

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    En faite, on veut juste vous intégrer la notion de brassage de chromosomes dans le sens où ça se mélange aléatoirement. Le shéma a été donné avec seulement 4 chromosomes mais n'oublions pas que dans le modèle humain, on en a plus que 4 donc la probabilité de ne pas avoir de brassage reste très très faible.

    Le soucis en faite est que le chromosome "prend une position" aléatoire sur la plaque.
    VilCrocrotte !! Le super Génie !!

  14. #11
    Petrarque

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    D'accord, j'ai enfin compris.

    Merci beaucoup, et désolé du dérangement !

  15. #12
    VilCrocrotte

    Re : Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

    Désolé du dérangement? On est sur un forum hein ^^
    VilCrocrotte !! Le super Génie !!

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] brassage intra- et interchromosomique
    Par spirounette29 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/05/2010, 09h58
  2. [Biochimie] interchromosomique, intrachromosomique
    Par givemeshance dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/04/2010, 23h00
  3. [Biologie Cellulaire] Brassage interchromosomique et méiose II
    Par Jadéite dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/03/2008, 15h14
  4. Actu - Les électrons tueurs de Jupiter : la même origine que sur Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/03/2008, 11h31
  5. Une même origine pour les macrophages et les cellules dendritiques
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/12/2005, 15h51