Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Et si la glace au dessus des lacs fondait ?



  1. #1
    Lajaunarde

    Wink Et si la glace au dessus des lacs fondait ?

    Je suis une étudiante en Master aquatiques et on nous a posé une question peu commune à laquelle je n'arrive pas à répondre.

    Pourriez-vous m'aider ?

    - Que se passerait t'il si la glace au dessus des lacs coulait (n'ayant plus une densité inférieure à l'eau liquide) ? Resterait t'il des poissons ?

    Pourquoi ??

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    noir_ecaille

    Re : Et si la glace au dessus des lacs fondait ?

    Il y a bien des poissons aux pôles.

    Je crois que de la glace coulant à pic, dans un univers improbable, n'empêcherait pas le O2 de se dissoudre en plus grand quantité que dans l'eau chaude. Certainement les cycles biologiques sont un peu "lents" par adaptation au froid. Après...

    Physiquement, de la glace qui coulerait à pic ce serait de la glace plus dense que l'eau -- donc l'eau en condensant prendrait moins de volume. Partant de là il y aurait une baisse du niveau de l'eau en hiver.

    Il se fait tard, j'suis crevée et j'ai l'imagination en panne. Une autre fois...
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  4. #3
    noir_ecaille

    Re : Et si la glace au dessus des lacs fondait ?

    Reprenons...

    En hiver, le froid a mine de rien tendance à dessécher en surface, puisque l'humidité précipite sous forme solide (neige principalement), rendant l'atmosphère plus hygrophile (= manque d'humidité).

    L'eau ayant un albédo beaucoup moins important que la glace épaisse ou la neige, elle absorbera plus de rayonnement, permettant à des H2O de s'évaporer.

    S'il n'y a pas de couverture nuageuse et dans un monde alternatif où la glace coulerait, il faudrait s'attendre à une évaporation au moins aussi important que durant un automne ou un printemps ensoleillé.

    On aurait donc là encore un facteur supplémentaire de baisse du niveau des eaux en hiver.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  5. #4
    AstroBax

    Re : Et si la glace au dessus des lacs fondait ?

    Autre proposition, mais sans aucune certitude, donc, si quelqu'un pourrait confirmer/infirmer:

    La glace hypothétique est plus dense que l'eau, et par conséquent, elle se contracte lors de la solidification. Puis elle coule, et arrive au fond de l'eau, où la température a à priori diminué, mais ou la pression est beaucoup plus forte. Dans un cas comme dans l'autre, ça fait une énorme couche de glace qui recouvre tout le fond et qui ne fondrait jamais?
    La science ne sert guère qu'à nous donner une idée de l'étendue de notre ignorance.

  6. #5
    noir_ecaille

    Re : Et si la glace au dessus des lacs fondait ?

    Si, la glace fonderait lorsque les conditions le permettraient -- redoux du printemps, etc..

    Par contre cela soulève un point intéressant : dans un monde où la glace serait plus dense que l'eau, les glaciers ne bénéficieraient pas des mêmes conditions d'écoulement.

    En effet, nos glaciers glisse sur une "pellicule" d'eau plus ou moins importante, due à la pression qui d'un part réchauffe la glace par force de frottement, d'autre part à fort pression l'état liquide est plus compact de l'état solide concernant H2O.

    Ce qui amène à imaginer pour une glace plus dense que le liquide que ce dernier, né de la force de frottement, devient moins important et devrait se frayer un passage vers l'extérieur. Vraisemblablement l'eau ne lubrifierait plus assez pour un écoulement de l'ordre du mètre par an. Par contre, par accumulation en surface, elle diminuerait l'albédo et renforcerait la fonte de surface, donc l'érosion.

    On se retrouverait avec une glace ayant un comportement similaire aux roches. J'ose même imaginer qu'à forte pression un tel cristal aurait une grande dureté.

    A grande profondeur, de tels dépôts demanderaient en effet plus d'énergie pour repasser à l'état liquide, qui, sans être irréversible, donnerait naissance à un genre de permafrost sédimentaire.



    Reprenons... Quid des poissons et de la biologie aquatique en général ?

    Déjà il faut s'attendre à des comportement de résistance au froid un peu différents : pas d'enterrement dans la vase du fond et autres peut-être, mais des nids de mucus accrochés aux plantes aquatiques et consorts, histoire de moins geler que sur le planché.

    Les oeufs et autres larves normalement en léthargie douillette dans les alluvions devront trouver des parades comme infecter les tiges des plantes aquatiques, la peau d'autres animaux ou encore parasiter des coquillages.

    Quant aux poissons adultes eux-même, leur sang aura des propriétés anti-coagulantes, dû aux cristaux de glace pouvant s'y former -- mais sans faire éclater les cellules puisque la glace serait plus compacte que l'eau liquide -- ces mêmes cristaux ayant un effets "dessiccant" à même de précipiter les protéines (moins de liquide). Une parade simple serait l'halotolérance voire la mise en place hivernale d'une physiologie halophile, les protéines usant alors en partie des minéraux pour se solubiliser.



    C'est assez marrant comme question de master Tenter d'y répondre peut mettre les méninges en ébullition
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    AstroBax

    Re : Et si la glace au dessus des lacs fondait ?

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Si, la glace fonderait lorsque les conditions le permettraient -- redoux du printemps, etc..
    Ah, c'est vrai qu'on parlait lac et pas océan... méa culpa
    La science ne sert guère qu'à nous donner une idée de l'étendue de notre ignorance.

  9. Publicité
  10. #7
    kamor

    Re : Et si la glace au dessus des lacs fondait ?

    Je crois que les poissons des eaux froides ont déjà un sang avec des propriétés étonnantes, avec un "antigel" naturel.
    Mais je crois (à confirmer) que les poissons ne vivent pas juste "sous la glace" mais à une certaine distance, où l'eau est plus chaude. Si la glace descend, automatiquement, la zone où la température est plus basse va s'étendre, comprenant la surface et une zone plus profonde du lac. Donc les poissons vont devoir descendre. Si la glace se retrouve au fond... je sais pas, soit on considère que la partie supérieure devient vivable, mais pourront ils se nourrir ? soit ces poissons ne peuvent pas vivre près de la surface et donc mourront

  11. #8
    noir_ecaille

    Re : Et si la glace au dessus des lacs fondait ?

    C'est faire fi des capacités étonnantes du vivant, comme par exemple chez les tardigrades qui évoluent directement dans la glace.

    En revanche, la zone ou plutôt colonne froide n'est pas obligée de s'étendre. Il faut plusieurs degrés au-dessus de zéro pour faire fondre un cours d'eau pris dans la glace. Certainement l'eau serait froide, mais de là à être nécessairement plus froide...

    L'eau directement sous la banquise polaire est environ à 1°C, suffisamment chaude pour que se développe des colonies d'algues à même le plafond glacière. De fait même si on avait une glace qui coule, ça n'interdirait pas un développement biologique complexe au contact direct de la glace. Le tout serait d'avoir assez de lumière.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Discussions similaires

  1. [Biologie végétale] Rôle des cyanobactéries dans la production primaire des lacs
    Par holaquimica dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/11/2010, 13h31
  2. Actu - La Terre vue de l'espace : le pays des lacs et des volcans
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/05/2009, 08h45
  3. vapeurs au dessus des lacs
    Par indianajo dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/01/2006, 12h16
  4. Des rivières et des lacs de méthane sur Titan
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/12/2005, 16h57
  5. Des lacs sur Titan ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/07/2005, 09h12