Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

protocole experimental?



  1. #1
    k.g.g

    protocole experimental?

    Bonjour

    Je m interresse depuis quelques temps a la biologie. Je ne suis pas dans le domaine de la recherche medicale.Mais je me pose tout de meme quelques questions sur les methodes therapeutiques, notamment les infections virales.
    Alors voila l'affaire.
    Par exemple pour une primo infection a vih. le provirus integre le.code de la cellule infectee. Le blocage et le detournement des process de fabrication des proteines usuelle sont mis a profit pour la viriogenese. Je me dis les approches.therapeutiques actuelles comme l inhibition de l a.retrotranscripyase pzrmettent certe de juguler la replication virale mais elles n effacent pas l information apportee par le.provirus (gag.env.pol.vif. Etc). Comme la regeneration et la mmutation genetique dues aux accidents de replications de l adn lors des mitoses mettrait en termes de probabilite un temps.enorme pour permettre l integration du point de vue de l evolution de ces «nouveaux quanta genetiques» a notre adn sans provoquer d effets letaux . c.a.d que tous les genes deviennent a nouveaux recessifs. Je me dis est il possible d imaginer le protocole.suivant.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    k.g.g

    Re : protocole experimental?

    Jje continue.

    Par exemple,.de facon tres grossiere et qui demanderait a etre precisee, est il possible de guerir de facon durable.de.ce mal . En procedant a peu pres comme.suit

    1) maimtrnir le.blocage de la.viriogenese (au taux.le.plus bas).
    2) prelever des cellules souches.du patient malade .
    3) cultiver en milieu.mutagene.de.sorte.que les. Alleles ou se situent les genes les plus importants soient alteres durablement (cassage de plusieurs codons par l utilisation peut etre d enzymes de restriction appropriees).autremment dit on rendraient les alleles sur ces eucariotes diploides recessifs.
    on va dire a la n ieme generation (statistiquement parlant).
    4) faire multiplier sur culture la generation precedente c a d a N-1.
    5) par methodes sens/ antisens fabriquer des paires de arn mutes ensuite
    6) par les methodes connues des therapies geniques fabriquer un vecteur viral therapeutique a partir des virions vih1 ou 2 (selon le patient). Tout laisser dans les virions (capside etc etc) mais remplacer les paires d arn mutes.
    7) fabriquer massivement le virus a parrir des cellules que nous avons sous la main
    8) debloquer la replication virale chez le.malade et admimistrer la therapie lz.temps.qu ol faut pour.statistiquemen reduire les.chances.de.transmission ulterieure
    autrement dit en tenant.compte des rythmes.circadiens). Faire de sorte que la totalite des cellules du patient (fin presque puisque les.cellules.du cerveau ne se repliquent pas) ne puissent plus exprimer les genes de ce birus.
    Les.mutations que nous impliqueeoms.devront etre suffisamment fortes pour que le.virus.du sida me puisse pas trouver une parade immediate en mutant lui meme.

    Voila des idees qui n ont pas vraiment de consistances.scientifiques. Et qui demandent de la part. d un connaisseur une intervention critique
    Je vous remercie pour votre attention et on va se souhaiter la fin de cette epidemie sur notre planete.

  4. #3
    kamor

    Re : protocole experimental?

    Merci d'utiliser la ponctuation, mais peut être un peu trop quand même... ça rend tout cela difficile à lire
    Juste.
    Citation Envoyé par k.g.g Voir le message
    Comme la regeneration et la mmutation genetique dues aux accidents de replications de l adn lors des mitoses mettrait en termes de probabilite un temps.enorme pour permettre l integration du point de vue de l evolution de ces «nouveaux quanta genetiques» a notre adn sans provoquer d effets letaux
    Bon j'allais faire une explication mais comme on trouve vraiment presque tout sur Wikipedia
    la transcriptase inverse - qui permet au VIH de se répliquer - est une enzyme ne possédant pas de mécanisme de détection des erreurs de transcription. Les erreurs sont donc fréquentes et ont été estimées à une tous les 1 700 à 10 000 nucléotides produits. Comme le génome du VIH est composé d'un peu moins de 10 000 nucléotides, il y a approximativement entre une et 10 mutations à chaque cycle viral
    le nombre important de virions produits, qui est de l'ordre de 10 000 par jour pour chaque virion infectant une cellule. Au sein de l'organisme entier, tous les deux jours, de 10^9 à 10^10 virions sont renouvelés. En théorie, on peut donc prévoir que chacun de ces nouveaux virions porte des mutations différentes
    Donc le "temps énorme"...

  5. #4
    k.g.g

    Re : protocole experimental?

    salut

    merci kamor pour tes reponses. j y connais pas grand chose c pas mon domaine mais j essaye de comprendre. cela dit n y a t il pas moyen d adjoindre a cette methode un supplement: incorporer le mecanisme qui manquerait pour la correction des erreurs. vu que nos cellules ont ce mecanisme de correction qui apparemmemt est inoperant dans la replication du provirus.
    question de s acharner pour faire stopper les mutations. c est normal quoi. on creerait un certains nombre de vecteurs . bon j arrete de baratiner et je vais aller etudier . en quebecois on dit «gausser» sur un sujet.

    merci encore pour tes precisions kamor.

  6. #5
    Guillaume69

    Re : protocole experimental?

    Bonjour, et bienvenue sur le forum de Bio,

    Ton deuxième message est plus lisible que le premier, mais ça reste pénible à décrypter :

    * Merci de penser à la ponctuation et aux accents
    * D'éviter les abréviations de type "langage sms", qui sont interdites sur le forum.

    Bonne discussion !

    Guillaume69 pour la modération


  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    k.g.g

    Smile Re : protocole experimental?

    merci et d accord. c est juste que j ai un probleme chez moi avec mon clavier a moi.
    je vais tacher de ne pas trop faire d'entorses aux regles de l'orthographe ,de la grammaire et si possible a celles de la typographie.

    merci pour votre remarque. Je vais de ce pas me replonger dans mes sereines reflexions rationnelles et mes etudes de scientifique tranquille.

    bye.

  9. Publicité
  10. #7
    k.g.g

    Re : protocole experimental?

    re
    est ce que ca marcherait pour certains types de cancers?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. protocole expérimental
    Par miss25 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/04/2011, 08h50
  2. Protocole Experimental
    Par Micki2a dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/11/2009, 14h20
  3. [Biologie Cellulaire] Protocole expérimental
    Par lala62 dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 14/03/2009, 21h17
  4. Protocole expérimental
    Par dj_tenti dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/11/2007, 14h56
  5. Protocole expérimental
    Par CM13... dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/06/2007, 10h35