Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Nucléosome et octamère d'histone



  1. #1
    Maxim90

    Nucléosome et octamère d'histone


    ------

    Bonjour,
    j'aimerais savoir c'est qui la différence entre une protéine histone, un octamère d'histone et un nucléosome comment peut-on les différencier ?

    Je suis un peu confus concernant les différences majeurs entre ces trois termes !

    Merci beaucoup à l'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    un nucléosome est un complexe constitué de l'enroulement de l'ADN autour d'un octamère d'histone, qui comme son nom l'indique est composé de huit sous unités protéiques : deux histones H2a , deux histones H2b, deux H3 et deux H4.

  4. #3
    Maxim90

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    puis les histones H2A,H2B,H3 et H4 sont les coeur du nucléosome, c'est bien ça ?

    Merci beaucoup pour la réponse ci-haut !

  5. #4
    LXR

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    Oui c'est bien ça : 2 histones H2A, H2B, H3 et H4 forment l'octamère d'histones. L'histone H1 vient se positionner une fois que l'ADN s'est enroulé autour de l'octamère d'histones et permet la stabilisation du nucléosome.

  6. #5
    kamor

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    Une recherche vaut mieux qu'un long discours
    avec une petite image permettant de bien se représenter le fonctionnement de tout cela.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Weasley14

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    Bonjour
    je viens de regarder l'article sur wikipédia ,ils disent que le nucléosome "il est directement impliqué dans la régulation de plusieurs processus nucléaires comme la transcription, la réplication ou la réparation de l’ADN "
    est ce que quelqu'un peut me détailler un tout petit peu cette phrase car je pensais qu'ils se dissociaient simplement pendant la transcription et la traduction moi ..
    Merci d'avance

  9. Publicité
  10. #7
    Flyingbike

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    Non ils ne se dissocient pas. Il y a un degré variable de compaction qui laisse un accès plus ou moins aisé à la chromatine. Il y a plusieurs choses qui modifient les intéractions entre l'ADN et les nucléosomes, on peut citer par exemple la méthylation de l'ADN ou encore l'acétylation des histones. C'est une forme de régulation de l'expression.

  11. #8
    mantOs

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    Citation Envoyé par Flyingbike Voir le message
    Non ils ne se dissocient pas. Il y a un degré variable de compaction qui laisse un accès plus ou moins aisé à la chromatine. Il y a plusieurs choses qui modifient les intéractions entre l'ADN et les nucléosomes, on peut citer par exemple la méthylation de l'ADN ou encore l'acétylation des histones. C'est une forme de régulation de l'expression.
    Peux tu réellement affirmer ceci? La dynamique des nucleosomes est encore assez obscure, le mecanisme d'eviction est toujours un mecanisme propose dans la regulation.

    Pour repondre a la question de Weasley14 de facon assez simple, les nucleosomes forment des structures qui modulent l'acces a l'ADN. Ainsi tout processus qui necessite une liaison a l'ADN sera affecte par la presence de nucleosomes d'ou l'importance d'alterer la structure nucleosomale lors de certains mecanismes, la transcription effectivement est un de ces processus mais egalement la duplication de l'ADN lors de la replication et ainsi que la reparation de l'ADN. Attention lors de la traduction, les ARN messagers ne sont pas chromatinises (du moins personne ne l'a montre).
    Desole pour l'absence d'accentuation, je suis sur clavier QWERTY.

  12. #9
    Flyingbike

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    Citation Envoyé par mantOs Voir le message
    Peux tu réellement affirmer ceci? La dynamique des nucleosomes est encore assez obscure, le mecanisme d'eviction est toujours un mecanisme propose dans la regulation.
    J'aurais du nuancer mes propos, certes. Je voulais dire que le complexe ne se dissociait pas totalement, dans le sens ou l'on ne retrouve pas (a ma connaissance) de l'ADN nu. D'ailleurs il me semble que certaines protéines de la machinerie transcriptionnelle et des facteurs de transcriptions interagissent avec les histones.

  13. #10
    Weasley14

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    Re. Vous avez mentionné les régulations épigénétiques un peu plus haut.
    Je ne sais pas trop comment formuler ma question mais je voudrais savoir comment leur travail débute puisque ces modifications ( méthylation , .. ) ne sont pas codées par la séquence d'ADN ?

    ( PS : merci pour l'autre question. )

  14. #11
    Hellbly

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    Il faut toujours s'efforcer de voir la cellule dans son environnement et non seule, flottant dans l'univers avec pour seule source d'information son propre ADN.
    Les modifications épigénétiques, ADN ou histones, vont être majoritairement induites par l'environnement. La cellule va recevoir un signal de l'exterieur, lui indiquant que tels gènes doivent être réprimés/activés en raison des conditions du milieu et par une suite de cascades moléculaires (en fait la transduction du signal) différentes enzymes nucléaires vont être plus ou moins activées et venir modifier l’accès à l'information génétique !

  15. #12
    Weasley14

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    C'est plus clair merci! Mais j'ai toujours des questions qui reviennent quand je pense avoir compris

    Les modifications épigénétiques ont lieu sur au niveau de la queue des histones riches en lysine et arginine.
    Qu'entends - t- on en fait par queue des histones , les bases ? On peut comme ça modififier toutesz les séquences où l'ADN est enroulé autour d'un nucléosome ? Les régions promotrices aussi , peuvent être méthylées ? leur activité peuvent elles êtres réprimées par un facteur de transcription ?

  16. Publicité
  17. #13
    Hellbly

    Re : Nucléosome et octamère d'histone

    Les histones sont des protéines. En fait un nucléosome est constitué de 8 protéines histones que l'on peut schématiquement représenter par un cylindre autours duquel vont venir s'enrouler environ 147pb. Maintenant si tu visualises ce cylindre par le côté de telle sorte à voir un cercle, il te faut imaginer des fibres radiales qui partent dans tous les sens : il s'agit des queues histones modifiables par différentes enzymes comme les HAT/HDAC.
    Ensuite, la seule modification possible, et connue à ce jour, de l'ADN est la méthylation des îlots CpG.
    Ces modifications n'entrainent pas de changement de paires de bases, mais consistent en l'ajout/retrait de groupements chimiques qui vont gêner/faciliter l'expression de certains gènes.
    D'après moi il n'est pas impossible qu'un gène soit réprimé par un facteur de transcription, bien que je n'ai pas d'exemple en tête là.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Licence (L1-L2-L3)] Messager d'Histone.
    Par namdam dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/11/2011, 09h49
  2. Définition - Nucléosome
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/01/2010, 00h05