Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie



  1. #1
    majid813

    Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Problématiqueourquoi lors du tsunami en Asie les animaux sauvages ont ils fuit ? MERCI d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite87654345678
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Bonjour

    La plupart des animaux ont la faculté de ressentir les vibrations du sol qui nous sont imperceptibles.
    Que ce soit un tsunami ou un séisme, le tremblement du sol et l'onde de choc se transmettent sur des centaines de kilomètres.
    C'est ce phénomène inhabituel qui a incité les animaux à s'éloigner.

  4. #3
    invité576543
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Bonjour,

    Pourquoi ouvrir un nouveau fil?

    Cordialement,

  5. #4
    stephbr2

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    bonjour,
    Excusez moi pour ces questionnements de bleu,
    mais vous entendez quoi par fil, discussion je suppose?

    Concernant le sujet du Tsunami, je sais qu'un vieux chef de village a sauvé les siens en les emmenant sur les hauteurs des montagnes plusieurs heures avant la catastrophe, comme quoi au fond de nous si l'on cherche bien un instinct animal est présent, faut-il savoir l'écouter.
    Atchao

  6. #5
    invité576543
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Citation Envoyé par stephbr2
    bonjour,
    Excusez moi pour ces questionnements de bleu,
    mais vous entendez quoi par fil, discussion je suppose?
    Oui. Il y a une autre discussion sur le sujet, qui était active au moment où celle-ci a été créée http://forums.futura-sciences.com/thread51379.html et le créateur participait à ladite discussion...

    Cordialement,

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Narduccio

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Citation Envoyé par mmy
    Bonjour,

    Pourquoi ouvrir un nouveau fil?

    Cordialement,
    Les réponses devaient pas lui plaire, puisque j'ai mis des liens qui expliquent bien qu'il s'agit d'une arnaque (et encore je suis gentil). Mais apparemment, il préfèrerais que ce soit vrai et cherche des appuis. C'est scientifiquement faux. Maintenant, s'il veut que ce soit vrai et s'il veut être sur que tout le monde soit d'accord avec lui, il a qu'à aller sur les forums pseudo-scientifiques comme "onnouscachetout".
    Dans les liens que j'ai donné, y'a même un exemple d'animaux qui ont fui en ressentant le tremblement de terre (normal, même si ce sont des animaux, ils ne sont pas bêtes ( j'ai pas pu m'en empêcher )). Puis ils se sont calmés et sont revenus à leur lieu de départ, juste à temps pour se faire emporter par le tsunami.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  9. Publicité
  10. #7
    invite87654345678
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Bonsoir

    Loin de moi l'idée de vouloir paraître prétentieux, mais je crois que je vais jeter un caillou dans la mare tranquille des certitudes.
    De quelle arnaque parle-tu Narduccio ?

    Si ces affirmations qui font état de nombreuses victimes parmi les animaux domestiques sont exactes, elles ne le sont certainement pas pour les animaux sauvages qui n’ont pas été recensés. La question n'est donc pas si anodine que cela.

    Les bovins, les porcins et les volailles enfermés dans des enclos, qui n'ont d'autre instinct que celui de la grégarité, n'ont évidemment pas pu s'échapper. De même, les animaux sauvages à mobilité lente (reptiles, chéloniens, rongeurs) n'ont eu aucune chance.
    Par contre, je suis plus circonspect à propos des herbivores et des félidés sauvages... Je ne parle pas des oiseaux et des singes qui vivent en hauteur...
    Il est évident que les journalistes ont exagérés certains comportements, et les ont ridiculisés au point que des faits réels ne trouvent plus crédit à nos yeux…

    Je me permets juste de rappeler que divers sites, dont Futura-Sciences, se sont faits l'écho d'une découverte selon laquelle certains animaux (pachydermes, arthropodes et rongeurs notamment), ressentent les ondes sismiques transmises par le sol. Donc, mes propos ne font appel à aucune supputation hasardeuse ou fantaisiste.

    De la même façon qu'un séisme, un tsunami ou un raz de marée provoque une onde du fait du déplacement de la masse d'eau. Elle s'étend sur des dizaines, voire des centaines de kilomètres, et peut donc être ressentie par les animaux.
    http://www.futura-sciences.com/news-...enace_5189.php

    J'aimerais également porter à votre connaissance l'extrême conductibilité des sons dans l'eau (La vitesse de propagation du son dépend du milieu. Dans l'air, à température de O °C, elle est de 331 m/s; elle augmente de 0,6 m/s pour une élévation de température de 1 °C, Dans l'eau à une température de 8 °C, elle est de 1435 m/s. Dans les solides, la vitesse croît considérablement; Elle est de 5 km/s pour l'acier.)
    www.sous-la-mer.com/news-article-66.htm),
    et que certaines espèces animales sont très sensibles aux vibrations de l'air et du sol, ainsi qu'aux ultra ou aux infra sons. Tous ces faits sont pourtant scientifiquement établis. A l'avis de tous, pour quelle raison n'a-t-on pas retrouvé de cadavres de cétacés sur les plages ? Parce qu'ils s'étaient carapaté tiens !

    Il existe des cas de désertion de villes par les rats, qui fuyaient une éruption volcanique imminente. Les rongeurs n'ont pas forcément pu échapper à la nuée ardente ou pyroclastique qui s'en suivit et qui peut parfois atteindre la vitesse du son, mais ils ont ressenti l'urgence de fuir dans les vibrations anormales du sol.
    Et puis, rappelez-vous de quelle façon les Indiens écoutaient approcher le Cheval de Fer... en collant l'oreille aux rails... Ils pratiquaient de même lorsqu'ils voulaient connaître l'avance des troupeaux de bisons qui n'étaient pas encore visibles.

    Caricature ? Que nenni.
    Ces hommes étaient capables de prévoir la pluie ou le vent à quelques minutes près, et de localiser leur proie grâce au bruit produit par leurs sabots. Toutes notions que nous avons perdu et que les scientifiques dénigrent parce qu'ils ne peuvent pas mesurer ces phénomènes.

    Je vous indique ci-après les sites honorablement connus qui ont retransmis la nouvelle mentionnée, ainsi que d’autres qui informent des comportements animaux en cas de danger :
    http://www.infoscience.fr/articles/a...f.php3?Ref=595
    www.cirs-tm.org/breve.php?id=660
    www.cybersciences.com/cyber/3.0/N2243.asp
    http://www.futura-sciences.com/sinfo...3873.php?csl=1
    www.seismes.info/3-previsions.php

    Ceci ne signifie pas que le comportement animal est fiable dans la détermination de catastrophes naturelles, et que tous les animaux s’en sortent. Loin de là. Mais il serait parfaitement incongru d’affirmer que les animaux ne possèdent pas cette notion de danger.


    Cordialement
    kaolin

  11. #8
    Guillmot

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Les bovins, les porcins et les volailles enfermés dans des enclos, qui n'ont d'autre instinct que celui de la grégarité, n'ont évidemment pas pu s'échapper.
    Bonsoir Kaolin,

    Petite remarque à ce message fort intéressant, mais si les animaux enfermés dans des enclos n'ont pu s'enfuir, c'est ... également lié au fait qu'ils étaient enfermés dans un enclos !

    Merci pour tes autres précisions et liens internet,

    GuiL
    Compte à supprimer

  12. #9
    Narduccio

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Dans ce message
    je donnais plusieurs liens qui démontaient cette légende en passe de devenir de plus en plus populaire.
    petit résumé de l'affaire :
    Ainsi, de nombreux médias québécois et français, notamment Radio-Canada, CBC, La Presse, et Libération (30 décembre), ont rapporté qu'aucun animal mort n'avait été retrouvé dans le parc national de Yala au Sri Lanka, zone la plus éprouvée par le tsunami, où vivent des centaines d'éléphants, des léopards et des mammifères. L'explication? Le sixième sens des animaux, avançait-on dans les reportages.

    Dans son édition du 5 janvier, Le Monde allait encore plus loin en affirmant que les éléphants "se sont mis à pleurer quelques minutes avant l'arrivée sur les côtes de la vague meurtrière" et que d'autres "ont brisé leurs grosses chaînes pour fuir vers les collines". Les éléphants "ont traversé la jungle puis se sont brusquement immobilisés. Les vagues géantes ont pénétré jusqu'à un kilomètre dans les terres, mais elles se sont arrêtées peu avant l'endroit où les éléphants avaient choisi de s'établir." Pour expliquer cette prodigieuse anticipation, le journaliste évoquait la mémoire immémoriale et antédiluvienne de l'espèce.
    Ces articles faisaient suite à une dépèche de l'agence Reuters:
    Le premier communiqué émana de l’agence de presse britannique Reuters. Le directeur adjoint du Ministère de la faune du Sri Lanka, le D. Ratnayake, y était cité : « Ce qui est étrange, c’est que nous n’avons trouvé aucun animal mort. Aucun éléphant n’est mort, on n’a même pas trouvé un cadavre de lièvre ou de lapin. Je pense que les animaux peuvent anticiper ce type de catastrophe. Ils ont un sixième sens, ils le savent à l’avance. »
    Or, cela a été très vite infirmé:
    Le 4 janvier, une dépêche de l’Associated Press rapportait qu’en Inde « des milliers d’animaux morts ont été retrouvés sur les plages et que la totalité des animaux du parc naturel de Point Calimere ont probablement péri ».
    Mais peut-être que les animaux du parc de Point Calimere, tout naturel qu'il soient ne sont plus sauvages ?
    Voici un début d'explication :
    Là d’où part la rumeur des animaux ayant «su» éviter le tsunami, soit au Sri Lanka, la vague est arrivée une heure et demie après la secousse!
    Mais en y regardant de plus près, la première déclaration est fausse :
    Cette rumeur n’est pas attribuable à des témoins qui auraient vu des éléphants s’enfuir, mais prend sa source dans la déclaration d’un directeur du service de conservation de la nature qui, moins de 72 heures après la catastrophe, disait n’avoir vu aucun animal mort dans le parc de Yala. Ce parc, apprend-on dans un bilan récent faisant état d’une hécatombe chez les petits animaux (le Daily News du Sri Lanka, 3 mars), est protégé par des dunes et la vague n’avait à cet endroit que cinq mètres de haut. Le parc a été inondé mais pas dévasté.
    Ainsi, il y a bien eu des animaux morts dans le parc de Yala, cela malgré le fait qu'il est protégé par des dunes et qu'il ne fut pas balayé par des vagues, mais envahi par de l'eau.
    Je dit qu'il s'agit d'une arnaque parce que je n'ai pas vu un seul journal faire un mea-culpa sur cette information (ou même simplement signaler qu'elle était fausse). Il s'agit d'une arnaque puisque les démentis provenants de témoins et de scientifiques des gens continuent à véhiculer cette légende et a y donner corps. Si le fondement de cette histoire était vrai, pour quoi avoir besoin de s'appuyer sur un mensonge. Autant, on pouvait accorder foi à cette information le 30 décembre 2004, autant continuer de colporter cette fable après le 4 janvier relève d'une certaine malhonèteté intellectuelle. Pourtant, il suffit de faire une recherche sur Google pour trouver qu'environ 95% des sites donnent corps à la légende et qu'environ 5% disent la vérité. Certains s'appuyant en plus sur des interviews d'éthologues ou de spécialistes du comportement animal (et certains de ces spécialistes ne s'embarrassent pas pour dire que c'est une sacrée connerie).
    Alors, ce n'est pas un caillou qu'il faut jeter dans la marre des certitudes, mais une grosse pierre dans ce ramassis de bêtises. Les animaux sauvages ont souffert du tsunami un peu moins que les animaux domestiques (une bonne part des animaux domestiques étant bloqués sur place, ils n'ont pas pu s'échapper quand ils ont ressenti la secousse). Mais il y a eu de nombreux cadavres d'animaux, sauvages ou domestiques retrouvés après le tsunami. De nombreux témoins sont là pour le confirmer.
    Pour ceux qui n'ont pas lu mon premier messages, je vous invite à lire les articles suivants et de réfléchir avant d'éssayer de jeter des cailloux dans la marre. parce qu'il risque qu'il n'y ai qu'eux d'éclaboussés !
    http://www.scom.ulaval.ca/Au.fil.des...3/tsunami.html
    http://www.sceptiques.qc.ca/SM/Compt.../20050413.html
    http://www.iforum.umontreal.ca/Forum...rticle4591.htm
    http://www.urd.org/geogra/asiesudest...mpact/agri.htm
    http://tatoufaux.com/article.php3?id_article=217


    PS: je n'ai pas dit que les animaux ne ressentent pas le danger, nous aussi savons ressentir un danger grace à nos sens et cherchons autant que possible à le fuir. Je dis que prétendre que les animaux possèdent un sixième sens qui échappe à notre compréhension et quand je vois la qualité des scientifiques qui disent la même chose, je me trouve en très bonne compagnie.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  13. #10
    GillesH38a

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Moralité : la vitesse de propagation des nouvelles est proportionnelle à sa véracité + l'envie qu'on a d'y croire (Loi de Gilles) Le phénomène des rumeurs urbaines est très bien connu des sociologues !

  14. #11
    invité576543
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Citation Envoyé par kaolin
    A l'avis de tous, pour quelle raison n'a-t-on pas retrouvé de cadavres de cétacés sur les plages ? Parce qu'ils s'étaient carapaté tiens !
    Ca, c'est pas vraiment étonnant. En pleine mer, un tsunami a à peu près aucun effet. C'est quand l'eau est peu profonde qu'il se passe quelque chose.

    Les bateaux en pleine mer non plus n'ont pas été touchés...

    Réponse simple à ta question: parce qu'ils ne vivent pas en eau peu profonde...

    Cordialement,

  15. #12
    invité576543
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Citation Envoyé par kaolin

    Ceci ne signifie pas que le comportement animal est fiable dans la détermination de catastrophes naturelles, et que tous les animaux s’en sortent. Loin de là. Mais il serait parfaitement incongru d’affirmer que les animaux ne possèdent pas cette notion de danger.
    Je crois qu'on mélange pas mal de choses. Il me semble avoir lu qu'un chef de village sur Sumatra ou dans les Andamans avait emmené tout les gens du village en hauteur entre la secousse et le tsunami. Sixième sens?

    Les animaux comme les humains ressentent les secousses, entendent les bruits, etc. Certains mieux, certains moins bien, les sens ne sont pas uniformément performant. Pas besoin de sixième sens, les sens usuels suffisent.

    La notion de danger est bien évidemment possédée par les mammifères, de la même manière que l'homme. L'inquiétude face à quelque chose de pas usuel se manifeste de la même manière chez les mammifères et les hommes. Pas de sixième sens.

    Le point est justement que le comportement animal dans un cas "inquiétant" n'est pas fiable, pas plus que celui des humains en général. Le chef cité ci-dessus a eu la bonne réaction. D'autres, à partir de la même sensation, on fait autre chose, des fois avec des conséquences dramatiques.

    En face d'un phénomène inconnu, les animaux réagissent comme ils peuvent. A moins de démontrer que tous les animaux, ayant eu les mêmes sensations, aient eu la même réaction, il paraît plus simple de penser qu'il y a une grande diversité de réactions, certaines bonnes, certaines mauvaises. Comme les humains!

    Donc dire "le comportement des animaux n'est pas fiable" est correct, mais ruine tout l'échafaudage d'idées amenant à la rumeur...

    Cordialement,

  16. Publicité
  17. #13
    invite87654345678
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Bonjour

    Pour répondre en vrac à toutes vos réponses, je confirme que les journalistes font dans le sensationalisme à outrance, et qu'ils ne daignent pas imprimer de démenti à leurs "fadaises".

    Je n'ai pas affirmé non plus qu'il n'y avait pas d'animaux sauvages qui étaient morts. Il y en a eu c'est sûr, mais certainement moins que l'on imagine.

    Certains comportements d'éléphants sont certainement traduisibles par leur cornac qui les connait bien. Alors pourquoi pas un éléphant qui pleure ? Nous avons bien des chiens qui hurlent à la mort... De plus, des éléphants sauvages, il n'y en a plus en Inde... Quelques rares spécimens subsistent au Sri Lanka.

    Mon propos, une fois de plus, a été incompris. Cela tient-il à ma façon de m'exprimer, au fait que mon pseudo ne plaise pas, ou parce que j'ai un gros bouton sur le nez, je ne sais pas, mais le fait est là. Quant à m'éclabousser en jetant un caillou dans l'eau, j'ai l'habitude et cela ne me gêne pas. J'ai également comme principe d'admettre mes erreurs lorsque j'en commet. Or, là, dans mon post précédent, je ne pense pas en avoir commises, et je ne crois pas avoir été agressif. Alors insinuer que je ferais mieux de réfléchir avant de parler... Je m'abstiendrais de tout commentaires.

    Mon intervention était de mettre en exergue que les animaux pouvaient ressentir les vibrations propagées dans le sol ou dans l'air et s'en inquiéter.
    Personne n'a relevé les infos pourtant parfaitement "scientifiques" que j'ai citées... N'ont-elles aucune valeur ? Elles n'émanent pourtant pas de site du genre "on nouscachetout" et autres stupidités...

    Quant aux vagues de tsunamis, ce sont des vagues de fond principalement qui deviennent vagues de surface à l'approche des côtes lorsque le socle sous-marin s'élève. Les baleines et les cachalots n'ont pas été interrogés par les journalistes. En outre, je suppose que personne n'a jamais vu de dauphins nager près des côtes... Comme chacun sait, ils sont tous en eau profonde alors que lorsqu'ils chassent en groupe, c'est... près des côtes.

    Je ne veux pas faire croire n'importe quoi aux gens. Mais se réfugier derrière certaines affirmations ne conduit à rien. Je pense que le débat devrait être plus large. Un animal est parfaitement capable de percevoir le danger et de changer son comportement ou son mode de vie.
    Je me souviens d'avoir vu une émission animalière il y a une bonne dizaine d'années déjà, qui montrait la difficulté qu'avaient des agriculteurs africains à préserver leurs champs qui se trouvaient sur le passage migratoire millénaire de troupeaux d'éléphants.
    Ce sont des scientifques qui ont découvert la parade. Les pachydermes percevant les ultra sons, les chercheurs ont enregistré les bourdonnement émis par une énorme colonie d'abeilles, et ont placé les haut-parleurs sur le passage des éléphants.
    Inquiétés par la présence supposée de ces insectes (qui manifestement les indisposaient), les mastondontes ont finalement choisi de contourner les champs pour tracer une nouvelle voie. La menace et le nouveau tracé de migration enregistrés (les éléphants ont de la mémoire), les champs ont pu prospérer.

    J'en garde pour la prochaine, parce que je pense que nous n'en avons pas fini sur ce sujet...

    Cordialement

  18. #14
    invité576543
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Bonjour,

    @kaolin

    Soit. Mais c'est quoi ta thèse, alors? Que défends-tu?

    Cordialement,

  19. #15
    invite87654345678
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Salut

    Je reviens en citant le texte suivant issu du site mentionné par Narduccio (scom.ulaval.ca). Le point de vue que je défends est le suivant.
    Il y est dit :

    "Il y a beaucoup d'exagération au sujet des capacités sensorielles des animaux et aucune évidence scientifique ne soutient l'existence d'un sixième sens", affirme Cyrille Barrette, professeur au Département de biologie. Ce spécialiste du comportement animal, qui a effectué plusieurs séjours de recherche au Sri Lanka, ne remet pas en question le fait que certains animaux possèdent des capacités sensorielles supérieures à celles des humains, notamment l'olfaction et la vision, mais il doute fort qu'elles puissent leur dicter le meilleur comportement à adopter lorsque survient un tsunami ou un tremblement de terre. "Même en supposant que les animaux soient plus sensibles que nous aux vibrations, comment peuvent-ils savoir dans quelle direction il est préférable de se sauver?", demande-t-il. "

    Je ne prétends pas donner la leçon à ce professeur du département de biologie, spécialiste du comportement animal, mais il y a quelque chose qui m'échappe dans son raisonnement.

    Les animaux qui pressentent un danger ne savent pas dans quelle direction s'enfuir... Cet homme n'a pas dû entendre parler de la découverte que j'ai mentionné et que tout le monde s'accorde à "oublier". Il dit "même en supposant que" ...

    Puisque, contrairement aux affirmations de ce scientifique, certains animaux sont capables de ressentir les vibrations du sol, ils sont aussi capables de percevoir leur progression. Comme les Indiens dont je parlais précédemment. D'abord le son est ténu, puis il augmente, pour devenir assourdissant. L'onde se propage dans une direction donnée, celle imprimée par le mouvement des vagues ou du séisme. Il me parait donc assez logique que les animaux, affolés, fuient dans la direction opposée.

    Des animaux qui s'enfuient à l'approche d'une éruption volcanique en s'éloignant du point d'origine, ça me semble plutôt normal... Ils agissent également de cette manière en cas d'incendie de prairie ou de savanes, avant même de percevoir les flammes ou de sentir la fumée. Ils ne vont pas se jeter dans la fournaise (ne périssent que ceux qui sont trop lents).

    Pour ce qui concerne les animaux du parc indien qui ont péri, je n'ai qu'une explication. Ils étaient trop éloignés de l'épicentre indonésien du séisme, et n'ont probablement pas perçu le danger.

    Ensuite, sur l'exagération des capacités sensorielles des animaux, il y aurait à dire également. Un herbivore sent la présence du prédateur qui rôde à proximité avant même de le voir.

    Ce qui me chagrine, c'est qu'il y a de nombreux scientifiques de ce genre qui font la science. Ils se forgent leurs propres thèses en occultant celles de certains collègues dont les pensées sont impies. Et leur parole fait force de loi !
    Je ne mange pas de ce pain là. Il y a une grande différence entre tomber dans le paranormal (ce que je me refuse à faire) et de vouloir remettre certains dogmes en question. Je me range dans le second cas.

  20. #16
    invite87654345678
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    C’est encore moi…

    Je suis rassuré, je sais lire ! Je suis allé sur les sites indiqués par Narduccio et, si je reconnais volontiers que l’Université de Laval au Québec est renommée, ce n’est pas pour autant que tout ce qu’on y lit doit y être pris comme parole d’évangile.
    Si ce sont les seuls arguments à opposer à mon idée, ils ne valent pas mieux que les dérapages des journalistes.

    Sur le site « sceptiques.ca », on dit que les chats, les chiens, les chevaux et les vaches n’ont pas fuit… Je le disais, ce sont des animaux domestiques…

    Le biologiste continue a s’enfoncer en disant : « Si on fouillait les débris du parc de Yala, on trouverait probablement beaucoup d’animaux morts ».
    C’est facile d’affirmer sans preuves en s’exprimant au conditionnel ! Mais lui, on le croit ! C’est un ponte… Mais je ne gobe pas ses œufs…
    On trouvera des animaux morts bien sûr, mais PROBABLEMENT pas autant qu’on veut bien nous le faire croire.

    Plus loin : « Le 4 janvier, une dépêche de l’Associated Press rapportait qu’en Inde des milliers d’animaux morts ont été retrouvés sur les plages (rongeurs, reptiles, etc… comme je le disais dans le fil précédent) et que la totalité des animaux du parc naturel de Point Calimere ont probablement péri ».
    Probablement…
    Une nouvelle fois, quelle belle certitude !

    Le site « urd.org » fait référence à la perte de bétail qui n’est donc pas à ranger dans la catégorie des animaux sauvages…

    Asséner des affirmations incontrôlables n’a jamais servi la science. Mais c’est un « scientifique » qui ose affirmer ce genre de vérités ! On reproche aux médias d'exagérer certaines réactions animales pour vendre leurs infos, on critique ceux qui gobent ce genre d'ineptie, on ensence les "scientifiques" qui ridiculisent les deux premiers, et l'on occulte des faits établis soit par la relation publique, soit par des constats scientifiques qui sortent des sentiers battus.
    C'est cela que je trouve anormal. Et contre cela, je continuerais à jeter des cailloux dans les mares.

    Cordialement

  21. #17
    Narduccio

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Premièrement, j'ai réagi un peu fort parce qu'il est prouvé que le cas qui nous interresse actuellement est un bobard de journaliste, mais malgré cela de nombreuses personnes continuent de le propager. La plupart des personnes qui le propagent le font en insistant sur un éventuel sixième sens "métaphisique".
    Les gens qui s'interressent sérieusement à la vie animale savent que les éléphants ressentent les infra-sons au niveau des coussinets qu'ils ont sous le pied, il semblerait même qu'ils savent communiquer à l'aide de ces infra-sons. Mais, une fois que tu as l'info comme quoi il se passe quelque chose de pas normal, et cela n'importe quel humain ou animal qui a ressenti le tramblement de terre le savait, il faut savoir que faire de cette info. Pour des gens qui de mémoires d'hommes n'ont jamais subi de tsunami (et pour les animaux aussi), on ne pense pas que la mer risque tout d'un coup d'envahir les terres émergées. Car, la seule rispote adéquate n'était pas de fuir le lieu de provenance des ondes sismisques, mais de fuir en hauteur ou vers l'intérieur des terres. En fonction de comme est situé la coté, dans certains cas, il fallait même aller dans le sens des ondes sismiques. La réaction devait donc se faire en fonction de plusieurs paramètres et la direction d'origine du tremblement de terre n'était pas forcément la plus déterminante.
    Bien entendu, certains prétendent que les animaux savent d'instinct ce qu'il convient éxactement de faire en fonction du danger (le fameux sixième sens). Or, les éthologues (dont le métier est d'étudier et d'expliquer le comportement animal) disent que rien ne permet de confirmer cette assertion. Ils laissent même entendre que c'est une sacré fadaise.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  22. #18
    GillesH38a

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Citation Envoyé par kaolin
    D'abord le son est ténu, puis il augmente, pour devenir assourdissant. L'onde se propage dans une direction donnée, celle imprimée par le mouvement des vagues ou du séisme. Il me parait donc assez logique que les animaux, affolés, fuient dans la direction opposée.
    Une petite remarque : un détecteur "ponctuel" peut détecter la présence d'une onde, mais c'est beaucoup plus compliqué de déterminer sa direction : il faut un système d'imagerie (comme le critallin de l'oeil qui sert de lentille) ou au moins un détecteur double sensible au déphasage (les deux oreilles, d'ailleurs beaucoup moins performant). Dans le cas d'une onde sismique de grande longueur d'onde, je ne vois pas trop comment faire (il faut plusieurs sismographes séparés de centaines de km pour localiser l'épicentre).

  23. Publicité
  24. #19
    invite87654345678
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Bonjour

    Encore une fois je n'ai pas l'intention de me substituer aux spécialistes, je n'ai pas cette prétention.
    Je reconnais que les journalistes ont monté cette affaire en épingle mais je conteste les affirmations péremptoires d'un homme qui emploie le conditionnel !

    Voila quelqu'un qui est biologiste et spécialiste en comportement animal qui prétend tout savoir. Si les comportements de certaines espèces se ressemblent (vie en groupe, hierarchie, éducation des jeunes, défense contre les prédateurs, etc...), comment peut-on se permettre d'affirmer que toutes les espèces se comportent de la même manière ? Il y a des schémas généraux identiques mais ensuite, chaque espèce possède ses spécificités propres.

    On affirme même que les animaux sauvages n'éprouvent pas de sentiments alors que l'on a filmé des baleines ou des éléphants soutenir un des leurs qui était mourant. Ils ressentaient sa souffrance et tentaient de l'aider en l'encadrant. Ce comportement ne se retrouve pas chez les gnous ou les antilopes. Idem pour la sensibilité des dauphins.

    Lorsque qu'une crue menace, les animaux ne restent pas stupidement à attendre d'être submergés...

    Quant à l'exemple de la fuite en direction du danger selon la configuration de la côte, j'ai beau chercher, je ne vois pas même en visualisant la carte du secteur

  25. #20
    Narduccio

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Citation Envoyé par kaolin
    Quant à l'exemple de la fuite en direction du danger selon la configuration de la côte, j'ai beau chercher, je ne vois pas même en visualisant la carte du secteur
    Monsieur Kaolin, vous cherchez à me faire passer pour quoi? Il n'y aurait donc eucune anse, aucun endroit de la côte orienté Ouest-Est sur la cote de l'Inde ou de Ceylan et aucun orienté Est-Ouest sur la cote indonésienne ou thailandaise ? Pas la moindre portion de cote ou aller en s'éloignant de l'origine du séïsme, l'on irait vers la mer ? M'auriez-vous répondu que dans ce cas-là, il se pouvaient qu'ils soient à l'abri car étant à rebours du courant, vous auriez pu être partiellement dans le vrai. Mais, le ressace peut amplifier un courant à rebours. SI vous le désirez, une simple recherche avec Google Earth devrait ramener nombre de plages orientées à "l'envers" par rapport à l'origine du séïsme. Dans ce cas-là, pour aller en altitude, il faut parfois fuir en direction d'où arrivent les ondes sismiques.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  26. #21
    invite87654345678
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Monsieur Narduccio, je n'essaye rien du tout, et certainement pas de vous faire passer pour ce que vous n'êtes pas. Vous m'assénez des affirmations que j'ai du mal à comprendre. Ce doit être la configuration désordonnée de mes neurones qui provoque un beugue, et non celle, géographique des anses et baies touchées par le tsunami.
    En certains endroit la mer n'a pénétré que de quelques centaines de mètres. La configuration à laquelle vous faites allusion est difficile à repérer.

    http://www.solidarite-srilanka.org/rapport2.htm

    Si une éminence suffisamment élevée, située le long de la côte, fait barrage, il ne peut y avoir de reflux en amont puisque la vague sera freinée ou arrêtée. Le ressac s'effectuera devant l'obstacle. Si elle a assez de force pour franchir cette barrière, elle la submergera en perdant les 3/4 de sa puissance et le reflux sera limité ou stoppé.
    Par contre, si elle déferle sur une plaine côtière, elle pourra effectivement provoquer des dégâts auxquels on a assisté.

    Mais, sans même vérifier quoi que ce soit, il apparait, compte tenu des dévastations que nous avons tous vues à la télé, que les côtes submergées ne sont pas, pour la grande majorité, protégées par des collines ou des montagnes quelle que soit leur orientation.
    La plus grande partie du littoral des régions touchées culmine à une altitude à peine supérieure au niveau de l'océan. Il y avait des plages pour les touristes, et d'autres pour les pêcheurs...

    Quant on se remémore les images qui ont été filmées en Indonésie (Banda Aceh), au Sri Lanka (le train emporté par la vague), en Inde (les villages de pêcheurs dévastés), en Thailande (les hôtels du bord de mer) et aux îles Andamans, il n'y a que les plages et les plaines côtières qui ont subi la colère du raz de marée.
    Les seuls points d'altitude repérés sur Google Earth, sont les montagne du Sud-Ouest de la Thaïlande qui plongent directement dans la mer...

    A mon sens, les animaux vraiment sauvages (antilopes, buffles, félins, ours, éléphants s'il en reste) qui ne vivent pas au contact de l'homme, n'ont pu trouver refuge que sur des hauteurs situées à l'intérieur des terres. Il ne me parait pas concevable que les animaux aient pu tenter de se mettre à l'abri en se dirigeant vers le tsunami, même s'il existe des hauteurs qui auraient pu faire barrage aux vagues. Les animaux ne se seraient pas précipités en direction du danger. En plus de ce pseudo sixième sens dont ils seraient dotés, ce serait en plus leur prêter un raisonnement.
    Maintenant si vous avez des sources précises...

    Pour remettre le sujet sur les rails, je tiens quand même à dire que mon intention n'était pas de me prendre de bec avec vous (bien que vous ne preniez pas de gants à mon égard), ni de faire croire à un sixième sens des animaux, mais de mettre en exergue que les animaux avaient une perception plus accrue des choses que nous pouvons l'imaginer, sans tomber dans les excès des journalistes.

    Je reproche aux scientifiques leurs oeillères. Car sous pretexte que l'on ne peut pas expliquer les choses, on les nie, on les relègue au rang de fariboles et on les tourne en dérision. Dans la plupart des cas, c'est insulter le bon sens des gens qui relatent ce qu'ils ont observé.

    En Afrique, les agriculteurs et les éleveurs qui vivent en bordure des fleuves (et j'imagine qu'il doit en être de même dans les autres pays tropicaux), sont capables d'estimer l'importance des crues qui auront lieu, rien qu'en observant la hauteur à laquelle les oiseaux bâtissent leurs nids. Plus les nids seront construits haut, plus l'inondation sera importante. C'est un fait avéré qui n'explique en aucune façon de quelle manière les oiseaux peuvent prévoir la quantité d'eau qui tombera...

    J'ai également découvert des infos sur le site officiel de la FAO qui font état de quelques uns des faits que j'ai déjà cité. Pour chaque exemple, ce sont des hommes vivant en contact étroit avec la Nature qui relatent ce qu'ils ont observé. A partir de ces comportements animaliers que nous serions bien incapables de traduire, ils sont capables de prévoir les conditions climatiques à venir.
    Comment les animaux peuvent-ils savoir quel temps il fera plusieurs semaines ou plusieurs mois à l'avance, reste un mystère. Pourtant le fait est là et les "scientifiques" continuent à à faire comme si cela n'existait pas.

    Maintenant, à moins de remettre en questions les rapports extrêmement bien documentés de l'honorable "Food and Agriculture Organization of the United Nations", il serait judicieux d'envisager que les animaux possèdent la capacité de ressentir les modifications que va subir leur environnement dans un délai plus ou moins lointain. Ces prévisions ne sont pas fiables à 100 %, mais elles se vérifient la plupart du temps.
    Elle ne s'explique certainement pas par une espèce de prémonition surnaturelle, mais très probablement par un processus encore incompris de phénomènes physiques (différence de pressions atmosphériques, ondes telluriques, et que sais-je encore ?) et chimiques. Je rappelle que l'on a découvert que très récemment que les éléphants communiquaient par infra-sons et par les vibrations du sol. C'est il y a peu de temps que des entomologistes ont découvert que certains papillons de nuit "crépitaient" pour désorienter les radars des chauves-souris. Tout cela se passe dans la gamme des ultra-sons...

    Voir donc le site suivant :
    http:// http://www.fao.org/documents/show_cd...f/t6260f00.htm

    Exemple :
    "Dans le nord-est de la Tanzanie, certains indicateurs permettent de prévoir le début des pluies: hausse de la température, foudre, changements dans la présence et le comportement des oiseaux, des insectes et des mammifères, et trois sortes de changements au niveau des végétaux - la floraison, la pousse de nouvelles feuilles et la flétrissure de l'herbe (l'ordre correspond ici à la fréquence avec laquelle chaque facteur a été mentionné). Dans la même région, les prévisions concernant la fin des pluies dépendent essentiellement d'éléments météréologiques (par exemple, un temps bruineux ou une pluie continue et régulière, la force du vent, les changements de température, etc.), mais parfois aussi de la faune (par exemple, les essaims d'abeilles, les changements de couleur des plumes des oiseaux) et de la flore (la maturation des graines, une décroissance de circulation de la sève des bambous, etc.)."

    Même les plantes s'y mettent pour nous dérouter, mais je n'ai pas d'explication "scientifique" à proposer. Il y a en principe des "spécialistes" pour étudier ces phénomènes.

    Ceci dit, loin de moi l'idée de vouloir imposer mon point de vue, je ne fais que le donner. J'essaye d'exposer mes réflexions de la manière la plus claire possible, en restant objectif. Je n'ai trouvé aucune argumentation qui tienne la route dans les liens cités. Affirmer des choses incontrôlables (je parle du biologiste) ne rime à rien. En fait le biologiste adopte une attitude inverse à celle des journalistes, mais tout aussi péremptoire.

    Dernier point, pour répondre à Gilles. Je ne maîtrise pas la technologie employée pour mesurer la puissance d'un séisme et sa progression. Mais ce n'est pas parce que des appareils conçus par l'homme sont incapables de définir dans quel sens avancent les ondes sismiques, que les animaux ne le peuvent pas. A partir d'un épicentre, les ondes (y compris les ultra sons) se propagent dans toutes les directions en cercles concentriques, comme les ondes que l'on créé en jetant un caillou dans une mare...

    http:// eost.u-strasbg.fr/pedago/fiche1/ondes_sismiques.fr.html

    http:// http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/...mme-ondes.html

    "Les ondes sismiques se propagent dans toutes les directions de l'espace à partir du foyer du séisme."

    (Si les adresses des sites indiqués devaient être tronquées, je vous donnerais d'autre indication pour les retrouver)

    Cordialement

  27. #22
    Narduccio

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Mais tout ce que vous nous donnés comme renseignements sont compatibles avec l'inexistence d'une sens "spécial" des animaux. Les sens normaux suffissent d'expliquer tout cela. Il n'y a pas besoin de faire appel à un sens surnaturel, comme le font les tenants de cette fadaise sur le tsunami.
    Personne n'a dit que les animaux ne savent pas utiliser leurs sens normaux, surtout s'ils sont plus sensibles que les sens humains (ou ceus d'autres espèces).
    Or, l'info (fausse) donné par les médias est systématiquement utilisée en faveur de l'éxistence d'un sixième sens, un sens surnaturel dufférents des sens usuels que possèdent les animaux. C'est contre cela que je suis. Apparemment, vous avez du mal à percevoir ma position et cela dégénère en un débat stérile. A moins que vous croyez vous aussi à l'éxistence dans un sens surnaturel et alors la discussion est close puisqu'il s'agit d'une croyance que l'on ne pourra pas infirmer.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  28. #23
    invite87654345678
    Invité

    Re : Incroyable aucun cadavre trouvé lors du tsunami en Asie

    Décidément, je crois que l'on ne se comprend pas.
    J'ai bien dit que je ne croyais pas à ce 6 eme sens , mais j'ai dit également que les animaux possédait une perception intuitive de leur environnement que la communauté scientifique n'explique pas et dont elle ne veut pas entendre parler.
    Maintenant, on peut arrêter là effectivement, car le débat devient stérile.
    Cordialement

Discussions similaires

  1. [Identification] Etrange cadavre.!!!
    Par calypso06 dans le forum Biologie
    Réponses: 19
    Dernier message: 30/06/2008, 15h10
  2. la chimie de la décomposition d'un cadavre
    Par Dennis the malice dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/05/2006, 00h27
  3. Tsunami en Asie : visualisation de la modification du champ de gravité
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/01/2006, 05h51
  4. Tsunami : les Français ont trouvé la faille !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/01/2006, 15h21
  5. incroyable comportement des animaux sauvages face au tsunami ?
    Par majid813 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/11/2005, 14h42