Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?



  1. #1
    invite876467890
    Invité

    Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Bonjour bonjour

    alors voilà, je souhaite savoir comment nous savons que, hormis des mutations, certains gènes ne s'activent/désactivent pas au cours de notre vie, et suivant son mode? Disons, des adaptations à la vie que nous menons, pas dans le sens d'un gène nouveau bien sur, je ne parle pas d'adaptation en ce sens là, mais de gènes qui pourraient être présents mais s'activer uniquement s'ils sont sollicités, chez quelqu'un qui ferait beaucoup d'efforts physiques par exemple, qui solliciterai plus oui moins tel ou tel sens, etc..même sans avoir des conséquences importantes, je ne parle pas d'avoir des enfants scharzy parce qu'on fait beaucoup de musculation, ou un môme avec une vision d'aigle parce qu'on aura été tireur d'élite, mais juste un génome qui s'adapterai à nous tout au long de notre vie, avec les moyens qu'il a déjà... Enfin, si possible une réponse autre que "parce que nous ne l'avons jamais "observé"". Car j'ai l'impression que c'est vraiment posé comme quelque chose d'absolument véridique, indiscutable et j'aimerai savoir ce qui permet d'affirmer cela? Et concernant l'ADN "poubelle", comment sait-on qu'il est totalement inactif? Je ne met rien en doute fermement hein, loin de là, mais ça m'intrique la façon dont ces sujets sont semblent être "classés", même si je suppose qu'il y a toujours quelques recherches autour de cela, alors que nous ignorons énormément de choses encore.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    vpharmaco

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Bonjour,
    Je ne suis pas sur de bien comprendre la question. On sait depuis des décennies que l'expression des gènes est extrêmement dépendante de l'environnement. Un ovule, une cellule de muscle et un neurone n'expriment pas les mêmes gènes.
    Un exemple bien connu est celui de l’hémoglobine. Les foetus et les adultes n'utilisent pas le même forme d’hémoglobine pour transporter l’oxygène dans l'organisme. L'expression du gène qui code pour la sous-unite gamma de l’hémoglobine foetale est réprimée peu après la naissance.

    Pour reprendre tes exemples sportifs: les athlètes de haut niveau font souvent des entrainement en altitude juste avant les compétitions. La raison principale est que l'air y est raréfié en oxygène, ce qui pousse leur organisme a compenser en augmentant l'expression du gène qui code pour l'EPO. L'EPO induit la production de plus de globules rouge et permet ainsi une meilleure oxygenation de l'organisme.
    Dernière modification par vpharmaco ; 05/02/2013 à 20h52.

  4. #3
    Tryss

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Ce que l'on appelait avant "l'adn poubelle", c'est de l'adn qui ne code aucune protéine.

    Mais on s'est rendu compte :
    - qu'il compose la grande majorité de notre génome
    - qu'il a un rôle primordial dans le contrôle de l'expression des gènes

    http://fr.wikipedia.org/wiki/ADN_non_codant

    C'est encore quelque chose en pleine exploration, car beaucoup plus complexe que ce que l'on imaginait au début.


    L'article en anglais est beaucoup plus complet (mais plus technique) sur les différentes fonctions que cet adn non codant rempli :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Noncoding_DNA

    D'ailleurs récemment, un grand programme d'étude du génome humain à montré que au moins 80% de l'adn jouait un role biochimique (alors que seulement 2% code pour des protéines), "l'adn poubelle" est donc très très loin d'être inactif
    Dernière modification par Tryss ; 05/02/2013 à 21h09.

  5. #4
    invite876467890
    Invité

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Merci pour vos réponses tous les deux!

    vpharmaco : si l'expression de certains gènes dépend de l'environnement, du mode de vie, se peut il alors que cette plus grande sollicitation soit transmise à la descendance? Enfin, le truc c'est que je ne connais pas encore les mécanismes qui régulent l'expression d'un gène, je suppose que c'est grâce aux facteurs de transcription? Du coup, dans ton exemple, on parle d'un gène qui sera plus ou moins sollicité, mais certains peuvent-ils être carrément activés ou désactivés? Et du coup, la question que je me posais, c'est SI nous avons en nous des gènes que nous n'exprimons pas forcément mais qui peuvent l'être s'ils sont sollicités par notre environnement, peut-on transmettre à notre descendance le caractère "gène activé"? Ou est-ce pareil pour l'enfant, il hérite du gène mais celui ci ne s'active que s'il y aune stimulation?

  6. #5
    invite876467890
    Invité

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Concernant l'ADN non codant, en fait, comme je peux le lire dans wikipédia, ils disent qu'on a longtemps "sous-estimé" cet ADN, on l'a même nommé ADN poubelle. Et j'ai du mal à comprendre comment on a pu supposer que 95% de notre ADN ne sert à rien? Ok, il ne code pour aucune protéine, on a donc pas pu observé l'activité de ces gènes..
    Dernière modification par invite876467890 ; 07/02/2013 à 13h51.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite876467890
    Invité

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Mais on est vite amené à se demander si ces gènes ne peuvent pas avoir un rôle de régulation de l'expression des autres, non? Oui, il y a peut-être bel et bien des séquences qui ne servent à rien, qui ont peut-être servi un jour ou sont tout simplement des erreurs, mais de là à ce qu'il y en ai autant!

  9. Publicité
  10. #7
    toothpick-charlie

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Citation Envoyé par loulou_d Voir le message
    Ok, il ne code pour aucune protéine, on a donc pas pu observé l'activité de ces gènes..
    ce ne sont pas des gènes. La majorité de cet ADN non-codant ne dérive pas directement de gènes qui auraient perdu leur fonctionnalité. C'est en grande partie des répétitions de motifs plus ou moins longs. Cet ADN joue un rôle mais on ne sait pas bien lequel. Il joue forcémént un rôle dans la recombinaison en éloignant deux parties codantes du même chromosome, ce qui rend plus facile les événement de crossing over entre les deux, mais ce rôle est-il important?

  11. #8
    Amanuensis

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Citation Envoyé par loulou_d Voir le message
    Concernant l'ADN non codant, en fait, comme je peux le lire dans wikipédia, ils disent qu'on a longtemps "sous-estimé" cet ADN, on l'a même nommé ADN poubelle. Et j'ai du mal à comprendre comment on a pu supposer que 95% de notre ADN ne sert à rien?
    Quelques raisons, selon ce que j'ai cru comprendre :

    1) Le rapport codant/non-codant est très différent pour les eucaryotes et les procaryotes. Cette différence aurait pu être en relation avec le crossing-over, une spécialité de la procréation sexuée au sens étroit et donc des eucaryotes.

    2) L'hypothèse de "l'ADN égoïste", i.e., l'ADN n'a pas besoin d'être utile pour passer à la génération suivante, et l'évolution par sélection "retire" moins vite l'ADN inutile que du nouveau s'installe. Et là aussi, le crossing-over, ou la polyploïdie, peuvent être vus comme source d'ADN non fonctionnel (e.g., allongement de séquences répétitives par appariement décalé lors du crossing-over), et sont spécifiques aux eucaryotes.

    3) Le coût de la réplication d'ADN inutile n'est pas peut-être pas si grand que cela, alors que détecter ce qu'il faut éliminer est peut-être très coûteux --> faible pression de sélection contre se trimballer de l'ADN inutile.
    Dernière modification par Amanuensis ; 07/02/2013 à 16h14.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  12. #9
    invite876467890
    Invité

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Merci Amanuensis, c'est exactement ce que je voulais savoir!

    toothpick-charlie : oui, je me demandais justement si on appelait aussi "gènes" les séquences non-codantes, merci bien de l'info!

  13. #10
    Amanuensis

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Le point m'a rappelé un article de S.J. Gould, sur les "spandrels" (j'ai eu du mal à retrouver le terme, seul moyen que j'avais imaginé pour retrouver l'article !! En français "écoinçon", mais cela n'aide pas !) : http://www.pnas.org/cgi/content/full/94/20/10750

    L'ADN non codant pourrait être dans cette catégorie : dans un premier temps chez les eucaryotes, il est inutile et s'entasse faute de sélection forte contre, mais dans un second temps il est "exapté" et devient utile.

    L'article cité ne prend pas ce cas en exemple (du moins pas dans l'intro, je n'ai pas relu le reste), mais en le lisant on devrait comprendre l'idée pour ensuite réfléchir si elle pourrait s'appliquer au cas considéré.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  14. #11
    invite876467890
    Invité

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Merci beaucoup, je vais aller jeter un oeil la dessus mais je t'avoue que mon anglais n'est peut être pas encore assez complet pour comprendre toutes ces pages ^^je te tiens au courant en tout cas.

    Mais alors, concernant la transmissibilité à notre descendance des "adaptations/modifications" de l'expression de nos gènes (l'exemple de l'athlète en altitude)? Peut-on "acquérir" des particularités génétiques, disons, subir des modifications de l'expression de certains gènes ou non (je ne parle pas de mutations) qui se transmettent au futur individu? (et s'il est vraiment des gènes qui peuvent carrément s'activer ou se désactiver au cours d'une vie, sans que ce soit seulement une diminution ou une augmentation de l'activité)
    Dernière modification par invite876467890 ; 07/02/2013 à 18h11.

  15. #12
    toothpick-charlie

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    comme exemple de gènes activés ou désactivés en fonction de l'environnement, tu as les gènes qui codent les anticorps.

  16. Publicité
  17. #13
    Flyingbike

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    TOUS les gènes ont leur expression qui dépend de l'environnement (que ce soit extérieur ou cellulaire).

  18. #14
    Mika-El

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89p...A9n%C3%A9tique
    EPIGENETIQUE


    Tu peux m'appeler Dieu!!!

    "beaucoup de recherches en cours sur l'épigénétique et un grand avenir pour l'épigénétique" dixit mon prof de PACES
    Dernière modification par Mika-El ; 09/02/2013 à 05h19.

  19. #15
    Mika-El

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Vous dites que selon l'environnement, les gènes ne s'activent/désactivent pas.

    Il y a 2environnements à distinguer :
    -spatial : toutes nos cellules ont le même ADN mais expriment des protéines différentes (en fonction des signaux qu'elles reçoivent, ...) ----> un neurone et une cellule musculaire ont le même génome
    -temporel : au fur et à mesure du temps, la cellule s'adapte à des signaux qu'elle reçoit fréquemment.
    L'ADN enroulé ne peut pas être transcrit puis traduit en protéine.
    En général, on va désenrouler une partie de l'ADN pour avoir la protéine voulue.

    On peut imaginer que si on insiste, si 10 000fois par jour, on va envoyer des messages pour demander de créer la protéine, au bout d'un moment la cellule va trouver une astuce : elle va laisser cette portion d'ADN en permanence désenroulée.
    Comme ça dès qu'il y aura le signal, elle n'aura pas besoin de s'embêter à désenrouler puis à réenrouler la portion d'ADN.

    Cela fonctionne par des modifications sur l'ADN (la méthylation, désacétylation, ... se produisent sur les histones ce qui influe sur l'enroulement de l'ADN) : acétylations, méthylations, phosphorylations, (ubiquitinylation de la chromatine, modifications post-transcriptionnelles), ...

    Je cite mon deuxième site : "Par exemple, des réactions enzymatiques comme la méthylation des séquences régulatrices ou la désacétylation des histones peuvent rendre un gène "silencieux", c’est-à-dire empêcher son expression. Ces réactions enzymatiques dépendent elles-mêmes de l’histoire particulière de chaque cellule et de son milieu. "
    http://www.inserm.fr/thematiques/gen...n/epigenetique

    L'environnement psychique (j'ai des examens donc je suis stressé, ...) influe pas mal. On sous-estime trop souvent le psychique (dans des maladies du cerveau graves (parkinson il me semble), on a observé que une chirurgie (à l'intérieur du cerveau) placebo avait un effet thérapeutique aussi grand qu'une vraie chirurgie).

    Cordialement.
    Mika
    Dernière modification par Mika-El ; 09/02/2013 à 05h46.

  20. #16
    Mika-El

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Conclusion : Ton psychique peut faire en sorte que tu synthétises n'importe quelle protéine (même si tu ne l'as pas synthétisée depuis 10ans).
    Si tu commences à penser de la merde (exemple : un islamiste méga extrémiste qui veut tuer tous ceux qui ne sont pas musulmans méga pratiquants), bah tu vas commencer à synthétiser des protéines de merde.
    Car ton psychique va pas être du tout en phase avec la réalité. Tu ne penses pas la réalité, tu ne vois pas la réalité ----> BOUM tu n'envoies pas des informations cohérentes à tes cellules.

    Et BOUM tu vas choper des cancers?
    En cours d'étude...

    (désolé pour ces 3messages différents mais y a un max de 5minutes pour éditer)

  21. #17
    invite876467890
    Invité

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Citation Envoyé par Mika-El Voir le message
    Tu peux m'appeler Dieu!!!
    Merci bien mecton ^^

  22. #18
    toothpick-charlie

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Citation Envoyé par Mika-El Voir le message
    (...) bah tu vas commencer à synthétiser des protéines de merde.
    phrase d'une haute tenue scientifique!

  23. Publicité
  24. #19
    Mika-El

    Re : Que peut on affirmer fermement au sujet de l'ADN?

    Citation Envoyé par toothpick-charlie Voir le message
    phrase d'une haute tenue scientifique!
    Le cerveau, on a tendance à l'oublier mais il joue un rôle très important.
    C'est à cause de lui qu'il y a synthèse d'adrénaline (si il y a danger, on entre en contexte de stress et il y aura :déstockage les graisses (adrénalone), arrêt la digestion, ...).

    Le problème c'est si on entre en contexte de stress en l'absence de danger par exemple.

    On peut imaginer que être rationnel permet d'avoir la réponse la mieux adaptée à notre environnement pour réaliser nos désirs.

    Si on commence à ne pas être rationnel, on va galérer à réaliser nos désirs.

    Les fous "réels" vont donc par exemple synthétiser de l'insuline en pleine période de danger, il n'y aura donc pas de substrat disponible pour le muscle au moment où il en a le + besoin...

    Je prends l'exemple de l'adrénaline, insuline, glucagon, mais on peut penser qu'il y a bien d'autres endroits : la température corporelle par exemple, la tension, .... .

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Peut on affirmer qu'un espèce est constitué d'une seule espèce ?
    Par N1C0LAS dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 9
    Dernier message: 10/06/2011, 04h32
  2. Sujet capes sur l'adn.
    Par Sweetilie62 dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/12/2006, 00h13
  3. Ce sujet peut-il etre accepté?
    Par Ineskaa dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/08/2005, 15h32
  4. ITER : le Japon maintient fermement sa position
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 15/03/2005, 12h37