Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

mort cérébrale ?

  1. #1
    ansset

    mort cérébrale ?

    bonjour à tous,
    après une courte recherche infructueuse ici, je m'interroge sur la définition exacte de mort cérébrale.
    j'avoue ma méconnaissance totale de ce sujet.
    un coeur s'arrete de battre, mais on peut le faire repartir.
    de surcroit, c'est un muscle.
    le cerveau n'en est pas un ( je suppose ).
    ma culture simplissime du sujet s'arrète à la vision d'en encephalogramme "plat".
    est-ce à dire que toutes les fonctions encore en activité s'arrètent ensemble. tel un dernier coup de symbale.
    ou bien considère-t-on que certaines fonctions "essentielles" ( dont j'ignore la liste ) sont perdues à jamais.
    ( en tout cas dans l'état actuel de nos connaissances ).

    je précise ce dernier point, car je me demande bien combien de personne ont pu être enterrées dans un "simple" coma, qui serait aujourd'hui peut être pris en charge.

    -----


  2. #2
    biseibutsu

    Re : mort cérébrale ?

    Bonjour,

    Oui, le cerveau n'est pas un muscle. Même si comme un muscle, il faut l’entraîner pour s'améliorer et/ou garder le niveau.

    Alors, commençons par le coma. C'est un état du cerveau qui est généralement une conséquence d'un choc très important. Cela peut être un choc physique, directement au niveau du crane (le plus commun) ou des dommages importants au niveau du corps. Cela peut également être consécutif à un choc psychologique (mais il faut que ce dernier soit vraiment horrible pour entraîner un coma "profond"). En gros, il s'agit d'une déconnexion du corps et du cerveau. Ceci permet normalement au corps de guérir, et au cerveau de retrouver des fonctions en créant de nouvelles synapses/réseau de synapses. Les médecins sont maintenant capables d'induire des comas artificiels (contrôlé) pour accélérer la récupération du corps. Pendant ce temps, l'activité du cerveau (ou ce que l'on peut appeler "âme") est réduite, d'où une activité sur l'ECG réduite. Suivant le type de coma (plus ou moins profond), l'ECG se réduit de plus en plus, jusqu'à atteindre le système parasympathique (c'est à dire toute les régulations automatiques que le cerveau contrôle sans que l'on en est conscience - respiration, rythme cardiaque, digestion...).

    La mort cérébrale intervient lorsque le cerveau entier n'a plus d'activité, même dans la zone parasympathique (comme vous dites, plat). Cela se traduit physiquement par un arrêt du système respiratoire et digestif. Le coeur ayant un rythme basal (50 pulsations minutes), il continuera de fonctionner tant qu'il a de l'oxygène.

    Voici pour la partie physiologique. Après, il faut comme même savoir qu'un ECG plat est normalement définitif. Même les comas très profond ont un ECG (très faible, avec l'activité du système parasympathique éteint, mais une activité comme même), ce qui veut dire que le corps tente de guérir. Enfin, disons le comme même, peu de personne sont capable de survivre à un coma profond.

    Je ne sais pas si j'ai pu répondre à ta question, mais sache que les médecins différencie très rapidement un coma "simple" ou même profond à une mort cérébrale.
    微生物

  3. #3
    ansset

    Re : mort cérébrale ?

    merci pour ta réponse, tout à fait dans l'esprit de ma question

Discussions similaires

  1. [Divers] mort cérébrale
    Par natale115 dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/07/2010, 08h06
  2. Survie à un état de mort cérébrale ?
    Par korozion dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/05/2008, 16h56
  3. activité cérébrale
    Par Lathamus dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/05/2008, 02h26
  4. imagerie cérébrale
    Par scientist dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/05/2004, 18h33
  5. Programmation cérébrale
    Par AirSoL dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/09/2003, 20h44