Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Sédentarité



  1. #1
    Boson de eggs

    Sédentarité

    Bonjour à tous,

    Nos modes de vies ont des conséquences sur l'expression de notre génome(je pense pas dire une bêtise), dans ce cas est-ce qu'on peut dire qu'un comportement physique peut avoir un impact sur le génome et sur ce qu'un individu pourra transmettre ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    noir_ecaille

    Re : Sédentarité

    Non.

    Ne pas confondre expression protéique et mutation génétique.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  4. #3
    Boson de eggs

    Re : Sédentarité

    Donc la sédentarité relève de mécanisme épigénétique elle n'est à l'origine d'aucune mutation génétique chez l'Homme ?

  5. #4
    mh34

    Re : Sédentarité

    C'est pas la sédentarité en elle-même qui pose problème, elle n'est qu'un facteur de risque, et c'est son association à d'autres facteurs de risque, dont certains sont génétiques, qui va ou pas déclencher une pathologie.
    Mais je n'ai pas la notion que le manque d'activité physique en lui-même soit un facteur de mutation. Et dans tous les cas, ce serait des mutations somatiques, donc non transmissibles.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  6. #5
    Boson de eggs

    Re : Sédentarité

    Dans l'article de futura http://www.futura-sciences.com/magaz...adipeux-47612/ in peut lire
    Il semble qu’en règle générale, les modifications épigénétiques se transmettent lors des divisions cellulaires, et donc perdurent dans le temps. Mais celles-ci sont malgré tout soumises à l’environnement. Il est reconnu que l’alimentation, le niveau d’activité physique ou le mode de vie peuvent altérer cet épigénome[...]Il se trouve que ces gènes voient également leur profil évoluer avec le sport : l’activité physique induit donc des changements épigénétiques à ce niveau précis dans le tissu adipeux.
    et dans la première phrase de wiki sur l'épigénétique:
    L'épigénétique décrit l'ensemble des mécanismes moléculaires ayant lieu au niveau du génome et de la régulation de l'expression des gènes qui peuvent être influencés par l'environnement et l'histoire individuelle ainsi qu'être potentiellement transmissibles d'une génération à l'autre, sans altération des séquences nucléotidiques, et avec un caractère réversible.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ansset

    Re : Sédentarité

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    C'est pas la sédentarité en elle-même qui pose problème, elle n'est qu'un facteur de risque, et c'est son association à d'autres facteurs de risque, dont certains sont génétiques, qui va ou pas déclencher une pathologie.
    .
    bonsoir,
    je ne sais pas si c'était le sens de la question inititale.
    le mot "sédentarité" n'était pour moi pas lié à un "risque", mais à un constat sur l'évolution de l'humanité.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  9. Publicité
  10. #7
    mh34

    Re : Sédentarité

    Citation Envoyé par Boson de eggs Voir le message
    .........
    Je répondais à la question concernant les mutations génétiques...et encore une fois les mutations génétiques somatiques ne sont pas transmises à la descendance. Du moins à ma connaissance.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  11. #8
    noir_ecaille

    Re : Sédentarité

    Je crois qu'il confond avec l'épigénétique et les méthylations peut-être.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #9
    Boson de eggs

    Re : Sédentarité

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Je crois qu'il confond avec l'épigénétique et les méthylations peut-être.
    Oui j'ai dû m'y perdre sur l'article de wiki "Transmission des caractères acquis".

  13. #10
    MasterCobra

    Re : Sédentarité

    L'épigénétique c'est de génome par dessus notre génome, c'est les instruction aux parties codantes du génome quant à leur expression. Bref, les études sont en cours à ce sujet, mais la base c'est que l'épigénénome pourrait être codé dans les parties non-codantes du génome. J'entend par partie codante, partie qui code pour des unités fonctionnelles (protéines, ARTr, ARNt, etc...)

    L'épigénome contrôle en partie la méthylation / acétylation / déacétylation de la chromatine et des histones. Et oui, c'est transmissible. La sédentarité peut causer des modifications épigénétique, c'est a dire des modifications de l'épigénome. Certains gènes vont s'exprimer différemment, par exemple, résistance à l'insuline.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - Obésité : la sédentarité mise hors de cause dans l'épidémie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 41
    Dernier message: 03/08/2012, 13h21