Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Pratiques agricoles qui favorisent/défavorisent les sols et la biodiversité



  1. #1
    Sweet46

    Pratiques agricoles qui favorisent/défavorisent les sols et la biodiversité

    Bonjour,

    En SVT, je dois répertorier les pratiques agricoles qui contribuent au maintien de la qualité des sols et à la biodiversité. je dois également inclure les pratiques qui les dégradent.

    Pour l'instant, voici ce que j'ai pu trouver :

    Pour :
    - Engrais vert (qui libère différents composés chimiques qui permettent aux plantations de se devolopper rapidement sans endommager les sols)
    - Paillage (la paille permet à la fois d'isoler la terre, chaleur, mais la paille va se transformer en matière organique)

    Contre :
    - Utilisation intensive d'engrais/pesticides
    - Préférer le labour en surface plutot que le labour en profondeur (néfaste pour les organismes vivant en profondeur)

    Merci d'avance pour votre aide !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ArrowX

    Re : Pratiques agricoles qui favorisent/défavorisent les sols et la biodiversité

    Salut !
    Franchement c'est très large comme sujet, et ce que tu as est suffisant je pense si tu développe
    La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

  4. #3
    Loupsio

    Re : Pratiques agricoles qui favorisent/défavorisent les sols et la biodiversité

    Dans le "contre" de l'agriculture, je rajouterai la monoculture, ce qui va à l'encontre de la diversité puisqu'on sélectionne une variété et on ne cultive qu'elle, ce qui est mauvais en soi pour la diversité (ce qui est deja mauvais a mon humble avis de n'avoir qu'un représentant d'une espèce) et aussi dangereux car si un pathogène vient a pouvoir infecter un des pieds, si ca va jusqu'a la mort du végétal en question, et bien tous les autres vont potentiellement mourir aussi puisque ils sont tous identique, si l'un n'a pas de moyens de se défendre, les autres n'en auront pas non plus, alors qu'avec une bonne diversité il y a quasiment toujours certaines variété qui résistent, perdurent transmettent leur résistance aux génération futures... et ca repart

    Mais comme le dis ArrowX, chacun de tes éléments peut servir a faire une bonne dissert' en soi

  5. #4
    Gilgamesh

    Re : Pratiques agricoles qui favorisent/défavorisent les sols et la biodiversité

    Parler de biodiversité dans un cadre agricole me semble pour le moins incongru.

    L'agriculture consiste à sélectionner une et une seule variété au sein d'une espèce végétale et à la favoriser par tous les moyens dans un périmètre délimité. Parler de favoriser la biodiversité parce qu'on laisse des coquelicots et des bleuets s'épanouir dans un champ de blé est dérisoire. Et contre productif si on y réfléchit bien. Si on laisse des adventices concurrencer la variété cultivée, on fait baisser son rendement et à production égale on est contraint de convertir une plus grande surface de milieu sauvage ou pseudo sauvage (essentiellement forestière, sous nos contrées) en terre agricole. Or la biodiversité, celle qui compte, c'est celle de ces milieux sauvages. Convertir un hectare supplémentaire de surface forestière contenant des centaines d'espèces pour le bénéfice d'avoir une parcelle qui contient trois espèces (dont deux ultra minoritaire) au lieu d'une seule, c'est pas ce que j'appelle un bon calcul...

    Concernant la qualité des sols, la seule règle simple, c'est que si on exporte X unités d'un fertilisant (N, P, K) à l'ha lors de la récolte il faut les restituer d'une manière ou d'une autre, sinon la fertilité va finir par baisser. Le mode de restitution (organique, minéral ou par fixation d'azote) ne doit pas faire l'objet d'un dogme. Et pour ce qui concerne les pesticides, ça ne concerne pas la fertilité des sol, a priori.
    Parcours Etranges

  6. #5
    Loupsio

    Re : Pratiques agricoles qui favorisent/défavorisent les sols et la biodiversité

    Giglamesh, tu disais ca par rapport a mon message ou par rapport au titre?
    Je ne parle pas de diversité végétale (bleuets, coquelicots et toute la clique) mais de diversité de variété,
    bien sur l'agriculture c'est sélectionner une variété et la cultiver pour avoir de bons rendements (parce que c'est le meilleur niveau rendements), la question n'est pas de savoir si le rendement serai meilleur ou moins bon en augmentant la diversité, il est clair qu'il y aura un impact negatif sur le rendement,
    Mais en cas d'attaque par un pathogène c'est la totalité des récolte qui est touchée et aucune ne s'en sortira (sans aide externe humaine), tu peux même perdre une espèce comme ca si il y a peu de variété restante dans la nature et que les seules variété existantes sont les variétés agricoles

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Gilgamesh

    Re : Pratiques agricoles qui favorisent/défavorisent les sols et la biodiversité

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    Giglamesh, tu disais ca par rapport a mon message ou par rapport au titre?
    Je ne parle pas de diversité végétale (bleuets, coquelicots et toute la clique) mais de diversité de variété,
    bien sur l'agriculture c'est sélectionner une variété et la cultiver pour avoir de bons rendements (parce que c'est le meilleur niveau rendements), la question n'est pas de savoir si le rendement serai meilleur ou moins bon en augmentant la diversité, il est clair qu'il y aura un impact negatif sur le rendement,
    Mais en cas d'attaque par un pathogène c'est la totalité des récolte qui est touchée et aucune ne s'en sortira (sans aide externe humaine), tu peux même perdre une espèce comme ca si il y a peu de variété restante dans la nature et que les seules variété existantes sont les variétés agricoles
    Le propre de l'agriculture est de faire pousser des populations végétales qui s'en sortiraient assez mal sans l'intervention de l'homme. Et effectivement, si tu ne fait rien, le risque est grand de tout perdre. Mais parmi les mesures préventives, il y a aussi la génétique, c'est à dire la création variétale. On va implanter des variétés selon leur résistances aux ravageurs locaux. Et si ça ne marche pas, on en implante d'autre. Donc si tu veux, la question de la "biodiversité" elle se gère au niveau du Catalogue de semence, pas au niveau de la parcelle au temps t. Je met "biodiversité" entre guillemet, car l'usage de ce terme me semble déplacé en agriculture, tellement les problématiques diffèrent de la question des milieu sauvages.

    Dans les milieux sauvages, on recherche un maintien de la biodiversité pour deux raisons : 1) à l'échelle globale la biodiversité est perçue comme une valeur en soi : on souhaite le maintient des espèces pour ce qu'elle sont. 2) au niveau local ça concerne soit la survie des populations (biodiversité intra espèce), soit le service écologique rendu par une espèce (biodiversité inter espèce).

    Au niveau agricole aucun de ces critères n'est pertinent : 1) au global la biodiversité recherchée est purement fonctionnelle et concerne les gènes et non les populations. Les variétés étant des créations humaines, on raisonne en fonction de critère agronomique 2) La question de la survie des populations ne se pose pas dans la mesure où elles sont établies artificiellement et que le service écologique se raisonne à l'horizon de la parcelle.
    Parcours Etranges

  9. Publicité
  10. #7
    Loupsio

    Re : Pratiques agricoles qui favorisent/défavorisent les sols et la biodiversité

    Certes, au niveau agricole, ce n'est pas pertinent (et je suis totalement d'accord avec toi sur ce point) mais je pense que la question à la base, ce n’était pas l'impact de quelque chose sur l'agriculture, mais l'impact de l'agriculture sur quelque chose, c'est pour ca que je mettrait le principe de la monoculture dans les points négatif,
    mais je suis bien d'accord que au niveau agricole la monoculture serait plutot un point positif, c'est juste qu'ici pour le contexte de son rapport ou de son exposé, je pense que c'est quelque chose qu'il est possible de mettre dans les points négatif (et non sans importance selon moi).

  11. #8
    Gilgamesh

    Re : Pratiques agricoles qui favorisent/défavorisent les sols et la biodiversité

    Il fat s'accorder sur le terme de monoculture.

    Si c'est le fait de ne faire pousser qu'un seule variété par parcelle, c'est évidemment le cas de toute agriculture, à très peu de chose près.

    Mais on réserve le terme de monoculture au cas où il n'y a pas de succession culturale : chaque année la même parcelle accepte la même production (et ça ne n'est employé que pour les grande culture et non l'arboriculture ou la vigne, dans lequel le peuplement peut durer plus d'un siècle !).

    Et la monoculture n'est généralement pas recommandée sur le plan agronomique. Le retour de la même culture sur les mêmes parcelles plusieurs années de suite peut entraîner des effets négatifs par suite de l'épuisement de certains éléments nutritifs du sol et par le développement excessif de certains ennemis des cultures (parasites, ravageurs, maladies...). Le cas général est la rotation, sur des cycle de 2 à 5 ans, avec typiquement une alternance céréales (blé, orge, maïs...), légumineuses (pois, luzerne, trèfle, soja...), oléagineux (colza, tournesol...).
    Dernière modification par Gilgamesh ; 10/04/2015 à 12h29.
    Parcours Etranges

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Pratiques agricoles et développement durable....
    Par leuleu42 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/05/2013, 09h41
  2. Actu - Algues vertes : les pratiques agricoles à nouveau pointées du doigt
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/06/2012, 15h23
  3. [Evolution] Biodiversité & Biodiversité menacée ? C'est quoi ?
    Par nanouetbabane dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/01/2010, 00h28
  4. Pesticides et sols agricoles
    Par grhum dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/11/2005, 21h18