Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Diabète insulino-dépendant



  1. #1
    funan

    Diabète insulino-dépendant

    Bonjour,
    aujourd'hui dans un cours de biochimie, notre prof a évoqué un petit raisonnement mais je n'ai pas très bien compris la logique des choses.

    Chez un diabétique type 1, pas d'insuline dans le sang--> les vésicules contenant les GLUT4 dans muscle et tissu adipeux ne subissent pas de translocation, donc le glucose dans ces derniers tissus n'entre pas, ils vont donc opter pour un néoglucogenèse visant à leur fournir du glucose, une lipolyse va être ainsi réalisée pour obtenir de l'acétyl-CoA qui donnera de l'oxaloacétate pour alimenter la néoglucogenèse.

    j'ai bien compris ce raisonnement mais je trouve qu'il y a un problème, quand une cellule manque de glucose elle chercher à en créer je suis d'accord , mais après elle le dégrade non ? je me trompe ? sinon quel serait le but ?

    et il y a aussi autre chose, si cette cellule fait une lipolyse (opération lourde), obtient de l'acétyl-CoA, pourquoi à ce stade n'incorpore-t-elle pas ce dernier dans le cycle de Krebs pour avoir de l'énergie ?
    Pour cette question en particulier le prof m'a répondu que l'oxaloacétate( pas celui provenant de l'acétyl-CoA résultant de la lipolyse) se trouvant dans la cellule participe massivement à la néoglucogenèse et du coup le cycle de Krebs est inhibé ce qui fait que l'acétyl-CoA ne fait pas de cycle de Krebs.
    Mais maintenant que j'y pense , comment la cellule aurait de l'oxaloacétate si y a pas de glucose à l'origine ?à partir du pyruvate ?

    Grosse marmelade
    merci d'avance pour vos réponses !!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : Diabète insulino-dépendant

    On va remettre les bases avant tout :

    Citation Envoyé par funan Voir le message
    les vésicules contenant les GLUT4 dans muscle et tissu adipeux ne subissent pas de translocation, donc le glucose dans ces derniers tissus n'entre pas, ils vont donc opter pour un néoglucogenèse visant à leur fournir du glucose
    Non, une cellule en rade de glucose ne se met pas à en fabriquer. C'est énergétiquement non rentable. Elle utilise une autre source d'énergie. La néoglucogénèse n'a lieu pour simplifier que dans le foie, et c''est un processus "altruiste"

    une lipolyse va être ainsi réalisée pour obtenir de l'acétyl-CoA
    non, la lipolyse est l'hydrolyse des TG en acides gras et en glycérol. Pas d'acétyl-CoA

    qui donnera de l'oxaloacétate pour alimenter la néoglucogenèse.
    On ne fait pas d'oxaolacétate avec de l'acétyl-CoA, et la néoglucogénèse ne se fait pas à partir d'oxaloacétate en temps que substrat primaire, mais à partir de glycérol, de lactate, d'acides aminés, selon le contexte


    j'ai bien compris ce raisonnement mais je trouve qu'il y a un problème, quand une cellule manque de glucose elle chercher à en créer je suis d'accord , mais après elle le dégrade non ? je me trompe ? sinon quel serait le but ?
    voir plus haut, AUCUN intérêt a faire du glucose pour le cramer juste après. La néoglucogénèse COUTE de l'énergie.

    et il y a aussi autre chose, si cette cellule fait une lipolyse (opération lourde), obtient de l'acétyl-CoA, pourquoi à ce stade n'incorpore-t-elle pas ce dernier dans le cycle de Krebs pour avoir de l'énergie ?
    Encore une fois : lipolyse ne fait PAS d'acetyl-CoA. Tu veux parler de beta oxydation des acides gras. Et c'est ce qui se passe dans le foie, la beta oxydation ne donnera JAMAIS de glucose, mais de l'acetyl-CoA qui entre dans le cycle de Krebs, ce qui est NECESSAIRE pour soutenir énergétiquement la néoglucogénese et maintenir un statut d'oxydoréduction.


    Pour cette question en particulier le prof m'a répondu que l'oxaloacétate( pas celui provenant de l'acétyl-CoA résultant de la lipolyse) se trouvant dans la cellule participe massivement à la néoglucogenèse et du coup le cycle de Krebs est inhibé ce qui fait que l'acétyl-CoA ne fait pas de cycle de Krebs.
    Chez l'homme, l'oxaloacétate qui donnera du phosphoénolpyruvate (puis du glucose) sort de la mitochondrie (la PEPCK est cytosolique), alors que l'acétyl-CoA est produit directement dedans, le cycle de Krebs tourne sinon tout s'arrête (c'est indispensable, il faut régénérer le NADH qui est utilisé par la néoglucogénèse

    Mais maintenant que j'y pense , comment la cellule aurait de l'oxaloacétate si y a pas de glucose à l'origine ?à partir du pyruvate ?
    selon le contexte, à partir du lactate (via le pyruvate)


    Ceci étant fait, on peut continuer a discuter si un point vous pose problème. Bonne soirée

  4. #3
    funan

    Re : Diabète insulino-dépendant

    Merci pour votre réponse !
    Y a pas à dire , j'étais OUT. Là tout de suite je vais à la fac , mais cette après-midi j'aimerais bien vous poser 3-4 questions en effet, car le métabolisme des glucides et ses relations avec lipogenèse,protéogenèse m'a tjrs posé problème.
    En effet je me suis emmêlé les pinceaux je voulais dire B-oxydation et pas lipolyse.Désolé !
    Bonne journnée , à ce soir !

  5. #4
    funan

    Re : Diabète insulino-dépendant

    J'aimerais aussi éclaircir un autre point !

    Quand une cellule est en manque d'énergie, est ce qu'elle fait une néoglucogenèse pour ensuite dégrader le glucose résultant (ça serait un peu bizarre mais je me pose la question) ou bien utilise-t-elle les substrats(lactate, glycérol,acides aminés) pour produire directement du pyruvate pour qu'il rejoigne le cycle de Krebs sous forme d'acétyl-CoA ?
    merci d'avance

  6. #5
    Flyingbike

    Re : Diabète insulino-dépendant

    Citation Envoyé par funan Voir le message
    J'aimerais aussi éclaircir un autre point !

    Quand une cellule est en manque d'énergie, est ce qu'elle fait une néoglucogenèse pour ensuite dégrader le glucose résultant (ça serait un peu bizarre mais je me pose la question) ou bien utilise-t-elle les substrats(lactate, glycérol,acides aminés) pour produire directement du pyruvate pour qu'il rejoigne le cycle de Krebs sous forme d'acétyl-CoA ?
    merci d'avance
    les cellules ont leurs préférences énergétiques. Certaines utilisent quasiment que du glucose (et le foie et la pour s'assurer qu'il y en a toujours pour celles la), certaines peuvent oxyder des acides gras, d'autres utilisent des corps cétoniques en cas de jeune. En tout cas la néoglucogénèse ne se fait que dans le foie, physiologiquement. Et comme je l'ai dit précédemment, le glucose produit sort de la cellule et n'est pas utilisé, cela ne servirait strictement à rien (et c'est pas possible)

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. evolution du diabete non insulino dépendant
    Par pharmax dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/12/2010, 15h48
  2. Actu - Vers une meilleure compréhension du diabète insulino-dépendant
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/06/2010, 11h15
  3. Formule dépendant de la variable
    Par Tris2 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/03/2009, 12h57
  4. Vitamine k dépendant
    Par marvinou dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/04/2008, 18h03