Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Différence entre l'utilisation d'un fluorophore et d'une molécule fluorescente



  1. #1
    Bouuuh

    Différence entre l'utilisation d'un fluorophore et d'une molécule fluorescente

    Bonjour,
    J'ai du mal à comprendre dans quel cas on utilise et la différence même entre un fluorophore et une molécule fluorescente, par exemple la GFP ? Peut on les utiliser toutes les deux pour la microscopie photonique ? la cytométrie en flux ? la vidéomicrosccopie ?
    Merci d'avance !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : Différence entre l'utilisation d'un fluorophore et d'une molécule fluorescente

    la GFP est un fluorophore et une molécule fluorescente. Je crois qu'il y a un souci de vocabulaire.

    Une molécule fluorescente (un fluorophore) émet une lumière a une longueur d'onde d'émission lorsqu'elle reçoit une longueur d'onde d'excitation. Ce qui varie, et qu'on choisit en fonction de ses besoins c'est
    -les longueurs d'onde
    -la nature du fluorophore


    Ce qui vous pose problème doit être la nature du fluorophore. On distingue classiquement les protéiques des non protéiques. L'avantage principal des fluorophores protéiques comme la GFP, c'est qu'on peut les encoder génétiquement (donc les faire exprimer par un organisme selon un promoteur spécifique, constitutif, faire une protéine de fusion, etc....) alors que les non protéiques servent a faire des marquages a postériori, c'est à dire qu'on doit les fixer a la cible d'intérêt par un moyen ou un autre (affinité (ex phalloidine texas red), couplé a un anticorps (par exemple anti actine fluoresceine), marqueur de compartiment cellulaire (exemple mitotracker).

    A partir de ça, on fait un peu ce qu'on veut, que ça soit la GFP ou un marqueur non protéique, on peut les visualiser en microscopie photonique, trier des cellules, faire de la video, etc...

  4. #3
    Bouuuh

    Re : Différence entre l'utilisation d'un fluorophore et d'une molécule fluorescente

    Alors si j'ai bien compris, en résumé, on peut utiliser tout fuorophore = protéine fluorescente, soit dans une cellule vivante grâce aux plasmides etc, soit dans une cellule fixée donc morte ?

  5. #4
    Bouuuh

    Re : Différence entre l'utilisation d'un fluorophore et d'une molécule fluorescente

    Non je me suis trompée ! tout fluorophore = molécule fluorescente que l'on peut utiliser soit dans une cellule fixée donc morte, soit dans une cellule vivante grâce aux plasmides par exemple, et dans ce cas là c'est, en particulier, une protéine fluorscente ? Et si le fluorophore que l'on utilise n'est pas protéique, quel est l'intérêt de faire de la vidéomicroscopie, puisque la cellule est morte ?

  6. #5
    Loupsio

    Re : Différence entre l'utilisation d'un fluorophore et d'une molécule fluorescente

    Citation Envoyé par Flyingbike
    Une molécule fluorescente (un fluorophore)
    La distiction entre les deux relève presque de l'emmer***ent maximum, mais si tu fais face à un personne pointilleuse, il ne faut pas assimiler molécule fluorescente et fluorophore,
    techniquement le fluorophore n'est que la partie responsable de la fluorescence dans la molécule, pas la molécule fluorescente (pas la molécule entière)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Flyingbike

    Re : Différence entre l'utilisation d'un fluorophore et d'une molécule fluorescente

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    La distiction entre les deux relève presque de l'emmer***ent maximum, mais si tu fais face à un personne pointilleuse, il ne faut pas assimiler molécule fluorescente et fluorophore,
    techniquement le fluorophore n'est que la partie responsable de la fluorescence dans la molécule, pas la molécule fluorescente (pas la molécule entière)
    Tu as raison, la rigueur ne nuit pas !


    Citation Envoyé par Bouuuh Voir le message
    Non je me suis trompée ! tout fluorophore = molécule fluorescente que l'on peut utiliser soit dans une cellule fixée donc morte, soit dans une cellule vivante grâce aux plasmides par exemple, et dans ce cas là c'est, en particulier, une protéine fluorscente ? Et si le fluorophore que l'on utilise n'est pas protéique, quel est l'intérêt de faire de la vidéomicroscopie, puisque la cellule est morte ?
    non, il y a des molécules fluorescentes qui peuvent être utilisés sur cellules vivantes !

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Comment savoir si une molécule est un fluorophore?
    Par sarahmel dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/12/2013, 18h08
  2. différence chromophore et fluorophore
    Par damastate dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/01/2013, 22h57
  3. [Biochimie] Différence entre les LPS et utilisation
    Par clarinetistefaufaule dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/06/2011, 12h59
  4. Molécule fluorescente
    Par Toyeux dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/11/2008, 09h08
  5. Réponses: 21
    Dernier message: 18/08/2008, 14h16