Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Gène Syncytine



  1. #1
    John97
    Invité

    Gène Syncytine


    ------

    Salut tous,

    Quelqu'un saurait si le gène syncytine a un interêt à être cloné ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : Gène Syncytine

    si on y a un intérêt, alors oui...

    votre question est.... étrange..

  4. #3
    John97
    Invité

    Re : Gène Syncytine

    Non mais je ne sais pas pour palier quel problème on le clone justement, est-ce que il peut y avoir des femmes développant des pathologies placentaires et le clonage (récupération de la protéine) apporterait quelque chose ?

  5. #4
    Flyingbike

    Re : Gène Syncytine

    ben c'est (était...) indispensable dès qu'on voulait produire la protéine, la modifier, étudier ses interactions, étudier des mutations, faire des animaux transgéniques.... etc....


    je dis était car maintenant on peut synthétiser les gènes, du moment qu'on a leur séquence, plus obligés de les sortir du génome....

  6. #5
    John97
    Invité

    Re : Gène Syncytine

    Mais dans un but médical par exemple ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Flyingbike

    Re : Gène Syncytine

    pas forcément directement mais par exemple :


    produire l'insuline = clonage du gene et production en bactéries ou levures = médicament

    étudier la physiopathologie d'une maladie = on a une famille malade, on a un variant sur un locus, on trouve une mutation dans une région codante : on clone le gene, on fait des mutagenèses, on étudie les conséquences in vivo ou in vitro

    trouver une molécule thérapeutique = on sait que l'activation d'un récepteur R provoque des cancers, on clone le récepteur, on établit des lignées cellulaires le surexprimant, sur lesquelles on testes des milliers de composés pour trouver un inhibiteur



    ce sont des exemples plus ou moins fictifs mais j'espère que ça donne une idée

  9. Publicité
  10. #7
    John97
    Invité

    Re : Gène Syncytine

    D'accord ! Le "étudier la physiopathologie d'une maladie = on a une famille malade, on a un variant sur un locus, on trouve une mutation dans une région codante : on clone le gene, on fait des mutagenèses, on étudie les conséquences in vivo ou in vitro" marcherait avec ce que je recherche, une sous-expression du gène syncytine entrainerait une pré-éclampsie chez les femmes enceintes. Donc étudier ce gène après clonage, faire des mutagenèses (c'est à dure ?) et les conséquences in vivo ou in vitro ( la aussi je ne comprends) je pense que ça collerait avec ce que je recherche

  11. #8
    Flyingbike

    Re : Gène Syncytine

    Oui mais attention la sous expression d'un gène peut très bien n'avoir aucun rapport avec ce gène mais avec un autre impliqué dans son expression, ou avec le promoteur.

    Pour la mutagenèse : imaginons qu'on a des individus avec une mutation sur un gène et qu'on veut vérifier si cette mutation est la cause de la maladie et le mécanisme : on reproduit la mutation dans un plasmide par exemple, artificiellement

    Pour l'histoire des conséquences : vous voulez voir ce que fait votre proteine, sauvage ou mutée : il faudra la faire s'exprimer dans un modèle et en mesurer les effets, pour cela il y a le choix : lignée cellulaire, modèles animaux, etc...

  12. #9
    John97
    Invité

    Re : Gène Syncytine

    Je peux cloner ce gène, l'introduire dans un vecteur ( enzymes de restriction, lygase...) + mutagenèse, j'en fait un autre témoin sans mutation, je regarde les protéines produites ?

    Ahh mais du coup oui, la sous expression j'ai un problème

  13. #10
    John97
    Invité

    Re : Gène Syncytine

    Je sais :

    "Selon une étude récente, la syncytine pourrait être un des agents causals possibles chez certaines maladies neuro-dégénératives. Il a été observé que chez les patients atteints de sclérose en plaque, le taux d’expression de syncytine au niveau du système nerveux central est significativement plus élevé que chez les individus sains."

    Donc, je reprends, on peut étudier la physiopathologie de CETTE maladie, on prends des individus malades, dont variant sur un locus, on trouve une mutation dans une région codante une maladie, deux plasmides (un avec un site mutée par mutagenèse, un non mutée (on parle de sites mutés). On introduit dans une bactérie pas transformation. Production de la protéine. Par contre la faudra utilisé un modèle animal pour voir les conséquences , parce que sur une bactérie ça va pas être top. Donc la on va utiliser la transfère ! Donc clonage + mutagène = protéine mutée -> transègne ou directement, injecter l'ADN muté ?

  14. #11
    Flyingbike

    Re : Gène Syncytine

    si on parle d'une maladie humaine, aucun intéret de la produire dans des bactéries... (enfin si mais c'est pas le principal)

    on peut faire exprimer les différentes formes dans des cellules par exemple, dans ce cas on fait rentrer le plasmide (de nombreuses techniques, transitoires, stables, inductibles, etc....)

    en fonction des résultats, on peut choisir de passer chez l'animal, soit en faisant des modele transgéniques, soit en utilisant des vecteurs viraux, l'electroporation, etc....

    pour la sous expression : il s'agit par exemple d'utiliser un sh ou siRNA dans des cellules pour empecher l'expression de la protéine, voire de faire des modèles animaux KO.

  15. #12
    John97
    Invité

    Re : Gène Syncytine

    Est-ce que un gène muté peut entrainer sa surexpression ?

    Je me suis dit :

    On prend le gène de la syncytine
    On le clone et on effectue des mutagenèses comme tu as dit, selon la mutation qu'on a faite, on regarde après qu'on est introduit le vecteur YAC porteur de la mutation par un liposome dans le modèle animal, ce que ça engendre
    Et selon les conséquences, identifié quel mutation est responsable de la pathologie.
    Enfin, l'identification du gène défectueux pourra être remplacer en génothérapie, par des rétrovirus, ou encore des ARN interférants.
    Dernière modification par John97 ; 01/12/2015 à 18h29.

  16. Publicité
  17. #13
    John97
    Invité

    Re : Gène Syncytine

    Et en plus, il y a un truc qui m'embête dans ce que tu as dit c'est:

    Tu prends la séquence contante du gène mutée chez l'individu malade.

    Bah tu la connais déjà donc pas besoin de clonage et de mutagenèse ??

  18. #14
    Flyingbike

    Re : Gène Syncytine

    ben on peut utiliser la mutagenèse pour reproduire une mutation connue, mais on peut aussi choisir de faire des mutations a des endroits stratégiques pour voir ce que ça fait


    c'est un domaine très vaste, tout est possible, et surtout il y a eu beaucoup d'évolutions techniques !

  19. #15
    John97
    Invité

    Re : Gène Syncytine

    D'accord,
    Mais je vois plus l'intérêt de cloner un gène non mutée qu'on sait que s'il est mutée peut alors entrainait une surexpression et donc après en aval trop de protéines pouvant être pathogène, donc on pourra identifier selon les mutations qu'on fait les effets tu vois et identifier que c'est CETTE mutation à l'origine de la surpression. Par contre cloner le gène mutée quel est l'interet ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] gene independant et gene liés
    Par lucydille03 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/06/2010, 19h01
  2. Gène PAR 2
    Par lehna dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/03/2010, 16h59
  3. [Biologie Moléculaire] know out d'un géne
    Par cysto dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2010, 13h17
  4. [Biologie Cellulaire] Dominance gène p53, gène Rb
    Par ikki44 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/05/2008, 20h53