Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

La proteine G



  1. #1
    FACS

    Question La proteine G

    Bonjour,

    J'aimerai connaître le rôle de la proteine G, car on parle beaucoup des récepteurs à cette proteine (RCPG) mais trés peu de la proteine en elle même, je sait que les RCPG sont impliqués dans des processus physiologiques nécessaires à la survie et à la defense de l'organisme mais également dans des processus pathologiques, mais qu'est ce que la proteine G? sur qu'elle type de cellules se trouve t'elle? et qu'elle est son rôle?

    Je sais que ca fait beaucoup de questions mais j'aimerai vraiment en savoir plus sur le sujet

    Merci d'avance.

    -----

    Nous sommes tous issus du Progenote...

  2. Publicité
  3. #2
    zombiedupont

    Re : La proteine G

    De manière générale, la protéine G est impliqué dans la cas des récepteurs métabotropiques. En effet, ces récepteurs sont constitués d'une protéine monomérique formant une hélice transmembranaire qui se lie à la prtéine G pour former un dimère. Pour pouvoir être actif ce dimère doit se lier également à un effecteur et former ainsi ce que l'on appelle "la triade".

  4. #3
    FACS

    Re : La proteine G

    Merci pour ta réponse mais ça ne me dit pas son rôle principale, j'ai la configuration detaillée de cette proteine mais c'est l'explication biochimique moi j'aimerais connaitre sa fonctionalité physiologique.
    Merci
    Nous sommes tous issus du Progenote...

  5. #4
    Vinc

    Re : La proteine G

    Salut!
    Bon pas mal de choses ont été dites dont certaines sont fausses.
    Une protéine G (G=globulaire) est classiquement une protéine trimérique donc formée de 3 sous unités alpha, bêta et gamma. On dit qu'un récepteur est couplé à une protéine G lorsque la fixation du ligand sur le récepteur "active " la protéine G, pour transduire un signal à l'intérieur de la cellule. Une protéine G inactiva possède une sous unité alpha liée au GDP, alors que la protéine G active voit en fait sa sous unité alpha liée au GTP (et non plus au GDP) se dissocier du complexe formé par les sous unité bêta/gamma. C'est principalement la sous unité gamma qui ancre la protéine G en position sous membranaire, grâce à des modifications post traductionnelles visant à greffer un groupement hydrophobe à une extrémité de la sous unité gamma pour qu'elle s'insère dans la membrane lipidique. Ces modifs sont principalement la myristoylation, l'isoprénylation (ajout d'un groupement pharnésyl pyrophosphate), etc....
    Plusieurs protéines G peuvent être couplées à un seul récepteur et c'est d'ailleurs ce qui permet l'amplification du signal!
    Physiologiquement, il existe plusieurs types de protéines G. Globalement on en distingue 3 grands types et les autres sous groupes sont en fait des dérivés de ces 3 grandes familles:
    - les Gs
    - les Gi
    - les Gq
    Ce qui diffère entre ces 3 protéines G c'est la sous unité alpha car bêta et gamma ne changent pas.
    La sous unité alpha s activée (donc liée au GTP) active une enzyme qui s'appelle l'adénylate cyclase (ou tu peux aussi croiser le terme d'adénylyl cyclase). Cette adénylate cyclase est une enzyme particulièrement importante en signalisation cellulaire car elle produit un second messager essentiel pour la physiologie de la cellule : l'AMPc (Adénosine Mono Phosphate cyclique). L'AMPc peut ensuite activer d'autres éléments des voies de signalisation et notamment la PKA (Protéine Kinase A).
    Donc pour résumer, la Gs (s=stimulasing) active la production d'AMPc, la Gi (i=inhibition) a un effet antagoniste à celui de la Gs : elle bloque l'adénylate cyclase.
    Enfin la Gq, agit sur la stimulation d'une autre enzyme qui intervient dans le métabolisme des lipides : la phospholipase C (PLC). La PLC produit le Di Acyl Glycérol (DAG) et l'Inositol 3 Phosphate (IP3) à partir de phosphatidyl inositol di phosphate (PIP2). Le DAG et l'IP3 vont à leur tour activer une autre kinase (par un processus que je ne détaille pas ici mais n'hésite surtout pas si tu veux plus de détails ), la PKC, qui elle même activera d'autres protéines, etc etc...
    Les enzymes activées par les protéines G (à savoir la PLC ou l'adénylate cyclase) sont apellés des effecteurs de ces protéines G.
    Tu peux également avoir d'autres protéines que l'on apelle "petites protéines G" comme notamment Ras, Ral, etc... qui sont des GTPases permettant l'activation d'un certain nombre de protéines kinases...

    Donc en gros, pour un même ligand, tu peux avoir plusieurs types de récepteurs qui ne sont pas forcément couplés aux mêmes types de protéines G.
    Par exemple, tu as 5 types de récepteurs muscariniques à l'acétylcholine (M1 à M5) mais certains sont couplé à une Gq et d'autres sont couplés à une Gi. Donc suivant le type de cellule, tu ne vas pas avoir le même type de récepteur à la surface cellulaire et donc le signal créé par la fixation du ligand sur le récepteur différera sensiblement selon les types cellulaires (production d'AMPc ou production de DAG et IP3).

    Bon voilà ça c'est pour la cas général! Maintenant je n'en ai pas parlé mais sache que le complexe bêta/gamma peut lui aussi activer d'autres voies de signalisation et notamment la voie des MAP-Kinase en activant Raf... Tu as bien sûr une quantité d'interconnections phénoménales entre les différentes voies....juste pour embêter les biologistes

    Bon ben voilà, n'hésites pas si je n'ai pas été clair sur un point ou si tu veux en savoir plus!

    A+
    Vinc
    Dernière modification par Vinc ; 16/04/2006 à 21h34.
    Primum non nocere.

  6. #5
    Jean-Luc P

    Re : La proteine G

    quelques points en vrac :

    Pour moi G c'était pour GTPase et non pas pour globulaire (mais je n'ai ni source, ni certitude), d'où protéine G trimériques et petites protéines G

    On dit des récepteurs associés qu'ils sont métabotropes en français et non pas métabotropiques (en anglais metabotropic), tout comme on parle (pour finir la léçon d'étymologie) de l'organisation héliotrope des feuilles des végétaux, par exemple.

    On trouve des protéines G trimériques dans tous les types de cellules animales, par contre certaines sont spécifiques de certains tissus.

    Son rôle ? Un amplificateur de signal pour la transduction, essentiellement par la sous-unité alpha mais aussi par beta/gamma. Il n'y a pas de distinction entre ce que tu appellles le rôle biochimique et physiologique : cette protéine n'est rien d'autre qu'un interrupetur moléculaire et l'activité GTPasique joue le rôle de minuteur (pour limiter le temps d'activation - résolution du signal en temps).

    je suis désolé pour notre ami zombiedupont, mais son message manque de clarté au point de comporter des erreurs navrantes, heureusement Vinc a fait une synthèse très complète.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Vinc

    Re : La proteine G

    Salut!
    Citation Envoyé par Jean-Luc P
    Pour moi G c'était pour GTPase et non pas pour globulaire (mais je n'ai ni source, ni certitude), d'où protéine G trimériques et petites protéines G
    Oui les deux sont valables il me semble !


    Citation Envoyé par Jean-Luc P
    On trouve des protéines G trimériques dans tous les types de cellules animales, par contre certaines sont spécifiques de certains tissus.
    Oui et j'ai envie de dire que c'est pareil pour les monomériques... mais sans certitude absolue...

    Citation Envoyé par Jean-Luc P
    cette protéine n'est rien d'autre qu'un interrupetur moléculaire et l'activité GTPasique joue le rôle de minuteur (pour limiter le temps d'activation - résolution du signal en temps).
    Oui et juste pour compléter on peut préciser que cette activité GTPase est en général faible, ce qui permet un retour à l'état basal relativement lent...

    A+
    Vinc
    Dernière modification par Vinc ; 18/04/2006 à 16h21.
    Primum non nocere.

  9. Publicité
  10. #7
    Jean-Luc P

    Re : La proteine G

    Citation Envoyé par Vinc
    Citation Envoyé par JL
    On trouve des protéines G trimériques dans tous les types de cellules animales, par contre certaines sont spécifiques de certains tissus.
    Oui et j'ai envie de dire que c'est pareil pour les monomériques... mais sans certitude absolue...

    Rebonjour,

    oui absolument pour les monomériques : certaines sont indispensables à la vie d'une cellule "normale" ou "complète" (histoire d'exclure les globules rouges et autres bizarreries de ce genre).

    Je pense aux protéine impliquéees dans le trafic autour du noyau (ran) et toutes celles nécessaires à l'adressage des vésicules (les rab...)
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  11. #8
    Vinc

    Re : La proteine G

    Re salut!
    Citation Envoyé par Jean-Luc P
    oui absolument pour les monomériques : certaines sont indispensables à la vie d'une cellule "normale" ou "complète" (histoire d'exclure les globules rouges et autres bizarreries de ce genre).
    Oui bien sûr à la relecture de ton message j'ai pensé aux hématies mais bon c'est un cas particulier en effet!

    Citation Envoyé par Jean-Luc P
    Je pense aux protéine impliquéees dans le trafic autour du noyau (ran) et toutes celles nécessaires à l'adressage des vésicules (les rab...)
    Oui tout à fait! Sinon je pensais tout simplement à Ras, qui permet notamment l'activation du module M-Kinase, ou également à Ral, et aux Rho GTPases (cdc42, ...).

    A+
    Vinc
    Dernière modification par Vinc ; 18/04/2006 à 17h48.
    Primum non nocere.

  12. #9
    FACS

    Re : La proteine G

    Salut
    Merci pour vos réponses, j'ai longuement étudié le sujet, j'ai juste une remarque à faire concernant l'origine du nom: Les protéines G (leur nom est une abréviation de l'anglais guanine nucleotide binding proteins)

    Merci encore.
    Nous sommes tous issus du Progenote...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Protéine sérique .
    Par chrome VI dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 19/04/2008, 13h31
  2. [Biologie Moléculaire] Base de données interactions protéine-protéine ?
    Par ananda dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/10/2007, 23h26
  3. proteine
    Par MELISAB dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/04/2007, 21h25
  4. Protéine sédentaire
    Par Beauce dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/04/2007, 13h01
  5. extraction protéine et famille de Protéine
    Par chrlto dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/11/2006, 05h54