Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

37,5°c....




  1. #1
    ecolami

    37,5°c....

    Bonjour,
    La température interne du corps humain est de 37,5°C mais une température extérieure permanente égale est perçue comme trop chaude. N'est-ce pas un peu curieux?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    XK150

    Re : 37,5°c....

    Bonjour ,

    Le corps humain produit en permanence de l'énergie thermique non régulée ( puissance 100 W environ ) à partir des aliments ingérés .
    Il est crucial d'émettre cette chaleur en permanence pour obtenir la température optimale de fonctionnement de 37°C .
    Vers 37°C ( et même moins ...) de température extérieure , le corps humain perd plus lentement et plus difficilement sa chaleur que dans les conditions normales .
    C'est pourquoi nous semblons avoir plus chaud .
    Une température agréable , c'est celle ou notre chaleur s'évacue ni trop vite , ni trop lentement .
    Une remarque : l'eau à 37°C ne paraît pas très chaude car notre évacuation se retrouve facilitée dans l'eau par rapport à l'air .

  4. #3
    Fustigator

    Re : 37,5°c....

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    Une remarque : l'eau à 37°C ne paraît pas très chaude car notre évacuation se retrouve facilitée dans l'eau par rapport à l'air .
    Dans l'eau, la valeur communément admise pour la température d'équilibre du corps humain est de 28°C.


  5. #4
    DarkSATAN

    Re : 37,5°c....

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    Dans l'eau, la valeur communément admise pour la température d'équilibre du corps humain est de 28°C.
    Notre corps sait s'adapter à la température environnante, mais ici pour l'eau c'est surtout une question de conductivité thermique, de sorte que pour un même gradient de température, le corps à température supérieure de son environnement perdra plus rapidement de la chaleur par conduction dans l'eau que dans l'air, (l'air étant un très bon isolant) et ceci est d'autant plus vrai s'il y a un mouvement actif de l'eau (convexion). D'ailleurs, c'est tout là la raison pour laquelle une différence de température entre l'air et l'eau lors des périodes de fortes chaleurs est d'autant plus dramatique que la conductivité est beaucoup plus élevée dans l'eau (d'un ordre de grandeur x25), car il est à l'origine de chocs thermo-différentiels qui peuvent être parfois fatal chez certains individus qui s'immergent rapidement dans l'eau sans s’accommoder à la température au préalable. La raison est que la diminution de température brutale va provoquer une vasoconstriction périphérique, avec élévation brutale de la résistance artériolaire périphérique (composante de la postcharge) et une rentrée de sang vers les voies centrales, avec élévation de la volémie, qui est une composante de la précharge : chez les individus atteint d'une maladie coronarienne ou d'une insuffisance cardiaque congestive, c'est l'épée de Damoclès. Chez certain, le poussée hypertensive qui en résulte s'accompagne d'un malaise vagal à la suite d'une hyperstimulation des barorécepteurs, avec une syncope, et dans l'eau, la perte de conscience, c'pas cool.
    Dernière modification par DarkSATAN ; 07/08/2018 à 20h45.

  6. #5
    yvon l

    Re : 37,5°c....

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    (...)
    Le corps humain produit en permanence de l'énergie thermique non régulée ( puissance 100 W environ ) à partir des aliments ingérés .
    Il est crucial d'émettre cette chaleur en permanence pour obtenir la température optimale de fonctionnement de 37°C .(...)
    Bonsoir,
    Reste à évacuer cette énergie si la température ambiante dépasse 37°C. Dans ce cas, l'évacuation ordinaire par convection ne suffit pas. Il faut y ajouter l'évacuation par évaporation d'eau dans l'air ambiant (sueur). L'énergie évacuée par ce mode est d'autant plus efficace que l'air a un degré d'humidité faible. Si le taux d'humidité atteint 100% (à pus de 37°C) cette évacuation n'est plus possible (montée en température du corps ...)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ecolami

    Re : 37,5°c....

    Merci pour vos réponses! Elles confirment ce que je pensais à priori.
    La description précise de l'hydrocution est très interessante!