Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

simple neurone



  1. #1
    scientist
    Bonjour,
    En classe, il n'est étudié que des exemples de neurones et tous ont la même structure mais rien n'est précisé concrètement là-dessus:

    "Un Neurone présente-t-il toujours les caractéristiques suivantes :
    Un "corps" (noyau et un peu plus)
    Des dendrites qui sont reliées au corps, de manière direct ou indirecte ; et à l'intérieur desquelles, le sens de propagation des messages s'effectue uniquement vers le corps.
    Un axone unique pouvant par la suite se subdiviser en plusieurs pour finir sur une synapse.
    cette dernière ne pouvant libérer qu'un seul type de neurotransmetteur ?"

    Ou plus simplement, existe-t-il des neurones possédant plusieurs axones partant du corps
    Et les synapses ne peuvent libérer qu'un agent chimique?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    .:Spip:.
    salut
    moi je dirai non au 2 questions...
    Soyez libre, utilisez Linux.

  4. #3
    coco
    Citation Envoyé par scientist
    "Un Neurone présente-t-il toujours les caractéristiques suivantes :
    Un "corps" (noyau et un peu plus)
    Des dendrites qui sont reliées au corps, de manière direct ou indirecte ; et à l'intérieur desquelles, le sens de propagation des messages s'effectue uniquement vers le corps.
    Un axone unique pouvant par la suite se subdiviser en plusieurs pour finir sur une synapse.
    cette dernière ne pouvant libérer qu'un seul type de neurotransmetteur ?"
    Oui, même si leur forme est variable selon les catégories, le schéma proposé est toujours le même.
    Exemple: les neurones sensitifs de la racine dorsale de la moelle épinière possèdent un seul prolongement, qui se divisera ensuite en un axone et une dendrite...
    Mais le message nerveux circule toujours dans le même sens, celui-ci est imposé par les synapses et la période réfractaire du PA: dendrite-corps cellulaire-axone.
    Enfin, il n'existe qu'un seul axone par neurone, même s'il se ramifie au niveau de l'arborisation terminale et un seul neurotransmetteur aussi...

  5. #4
    JPL
    Pour redire de façon juste un peu différente ce qu'a dit Coco, une fibre nerveuse pourrait véhiculer l'influx nerveux dans les deux sens, mais en effet, la synapse ne peut transmettre l'information que dans un seul sens.
    Quant à la question de savoir si un neurone ne produit qu'un seul neurotransmetteur, il me semble que ce "dogme" classique a été sérieusement écorné il y a déjà quelque temps pour certains neurones.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. #5
    Vinc
    Salut!
    Citation Envoyé par coco
    Enfin, il n'existe qu'un seul axone par neurone, même s'il se ramifie au niveau de l'arborisation terminale
    Oui, mais l'axone peut également se ramifier avant l'arborisation terminale, le long du parcours! Ce sont ce qu'on apelle les collatérales. Ce sont des ramifications non terminales qui partent à angle droit par rapport à l'axe neuronal, mais les collatérales sont relativement rares...
    A+
    Primum non nocere.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    scientist
    Merci pour toutes vos réponses qui répondent parfaitement.
    Je souhaiterais donc prolonger un peu...
    On m'a parlé de l'existence de synapse directement sur un axone, est-ce vrai : Un axone (une des terminaisons) peut-il vraiment être connecté à un axone d'un autre neurone? Il n'y a alors pas intégration...

  9. Publicité
  10. #7
    Neutrino
    Pour surfer sur la vague des réponses:
    - Certains neurones sensitifs n'ont pas de dendrites. Le corps cellulaire élabore le signal qui s'échappe par l'axone. (neurones olfactifs par exemple)
    - Les axones peuvent abandonner des collatérales en effet; certains peuvent revenir au corps cellulaire pour faire un rétrocontrôle. On parle alors de branches récurrentes

    Le signal se transmet de manière radicalement différente entre la dendrite et l'axone. Du point de vue transmission du signal, la branche qui va vers le ganglion sensitif est paradoxalement un axone. Seuls les axones peuvent être myélinisés, et les nerfs sensitifs le sont effectivement (sauf les voies nociceptives si ma mémoire est bonne). Donc les neurones en T ont bel et bien un seul axone qui part des territoires innervés à la moelle grise, directement : on les a dénommé pseudo unipolaires.

    La différence majeure, c'est que les axones transmettent le signal par un potentiel d'action sodique, pas les dendrites.
    Sur l'axone, la dépolarisation en un endroit ouvre les canaux sodiques qui sont juste en aval, ce qui y ouvre les canaux sodiques. Et ainsi de suite.

    Sur la dendrite, le potentiel qui est généré par un récepteur au niveau de la synapse agit à distance par ses lignes de champs éléctrique, sans ouvrir de canaux sodiques. Ca s'appelle un potentiel électrotonique. Par contre, quelques canaux non sodiques s'ouvrent pour que le signal n'arrive pas trop affaibli au corps cellulaire (influence en 1/r, cf. les cours de physique ), et pour homogénéiser les influences des dendrites.

    L'exception, c'est notamment les grosse cellules intégratrices du cortex cérebelleux (cervelet), les cellules de Purkinje ("pur quigné" en phonétique).

    Leur arbre dendritique (tous les dendrites aboutissent au même endroit sur le corps cellulaire) est si énorme que les dendrites faisant synapse avec des axones très loin du corps cellulaire n'auraient pas autant d'influence que celles qui font synapse de façon plus proche. Avouez que pour faire de l'intégration de signaux ce n'est pas fameux. Ainsi, les dendrites des cellules de Purkinje ont un potentiel d'action, mais calcique ce coup ci!

    La particularité étonnante, c'est que les potentiels d'action sodiques qui sont générés dans l'axone de la cellule envahissent de façon rétrograde l'arbre dendritique (et deviennent calciques), à l'envers! Apparament les chercheurs ne voient pas l'intérêt de cela. Ca serait peut-être encore un mécanisme de rétrocontrôle négatif.
    Neutrino

  11. #8
    Neutrino
    J'ai oublié la relation de cause à effet suivante :
    Les dendrites ne sont jamais myélinisés car ça n'apporterait aucun intérêt : la myéline n'est utile qu'en cas de potentiel d'action. Donc que pour les axones des motoneurones et les pseudoaxones afférents des cellules en T.
    Neutrino

  12. #9
    Neutrino
    Ah oui, je voulais aussi dire que certains axones libéraient leurs vésicules dans un espace qui n'est pas une synapse. Ca s'appelle la neurotransmission volumique (à ne pas surtout pas confondre avec la sécrétion neuroendocrine).
    Neutrino

  13. #10
    scientist
    Merci, c'est sympa d'avoir répondu
    Si vous pouviez développer ce dernier point... Merci d'avance (pourquoi ne sont-ils pas neuroendocrine?)
    Autre question (en fait celle d'origine, mais j'avoue un peu mal posé):
    Une liaison est-elle possible entre la terminaison d'un axone et une partie d'un axone "voisin", c'est à dire après la zone gachette et avant l'arborescence finale? Et si oui, le "message" est-il transmis à l'identique?

  14. #11
    ArtAttack
    Désolé de m'incruster mais j'ai une question:
    Est'il possible de régénérer la gaine de myéline qui englobe les fibres nerveuses ?
    Merci

  15. #12
    Neutrino
    Premier point:
    Un neurone qui a une sécrétion neuroendocrine libère une substance qui va passer dans le sang et agir à très longue distance sur des temps assez conséquents (la dégradation étant lente), alors qu'un neurone qui a une neurotransmission volumique libère certes sa substance dans un volume, mais elle est rapidement dégradée (enzyme ou recapture) et son action se cantonne à ce volume (aux cellules qu'il contient), aucun passage dans le sang (on pourrait appeller ça une synapse géante ouverte). En fait, la neurotransmission est définie par plusieurs points, et chacun est opposé à la transmission hormonale. C'est très didactique d'ailleurs
    exemple de transmission neuroendocrine : GnRH, LH, FSH

    Deuxième point:
    Il y a des synapses axo-axonales. Un axone se termine sur la partie vraiment terminale d'un autre axone. En général, l'axone en contact avec l'élément post synaptique (dendrite, corps cellulaire) est excitateur, et le second axone qui vient à son contact est inhibiteur. Ca fait donc une modulation de l'activité de la synapse par le second axone qui se fixe sur le premier. Encore un moyen de moduler et d'intégrer les signaux!

    Bonne journée
    Neutrino

  16. Publicité
  17. #13
    scientist
    Ok, c'est bien clair
    Mais ma question n'a pas encore de réponse, je pense qu'elle est donc négative. Mais je vais tout de même la reposer différemment:

    Vous venez de dire que deux terminaisons peuvent former une synapse qui présente un rôle inhibiteur. Bien.
    Maintenant, à l'image des neurones T, une synapse peut-elle être créée par un axone et une terminaison d'un voisin : En cours de route de l'axone, après la zone gachette et avant l'arborescence, tel un parasite qui pourrait transmettre son message et/ou perturber celui qu'il "parasite".
    Ce serait comme une bretelle d'autoroute en quelque sorte!!
    Voilà, Est-ce que ça existe?

  18. #14
    coco
    Citation Envoyé par Neutrino
    exemple de transmission neuroendocrine : GnRH, LH, FSH
    A ma connaissance, seule la GnRH est une neurohormone, libérée en très faibles quantités par l'extrémité des axones de l'hypothalamus dans le système porte hypophysaire.
    LH et FSH sont des hormones sécrétées par des cellules endocrines de l'antéhypophyse.
    Maintenant, à l'image des neurones T, une synapse peut-elle être créée par un axone et une terminaison d'un voisin : En cours de route de l'axone, après la zone gachette et avant l'arborescence, tel un parasite qui pourrait transmettre son message et/ou perturber celui qu'il "parasite".
    Là je ne crois pas, il y a une intégration au niveau des motoneurones qui ne doit pas être court-circuitée...

  19. #15
    Neutrino
    En effet, LH et FSH sont des hormones classiques libérées par une glande endocrine ordinnaire. désolé

    J'ai compris la question : non, il n'y a pas de fusion de prolongements cellulaires, jamais. Le signal passe toujours pas une synapse, qui peut éventuellement être axo axonale. Mais les cellules nerveuses ne fusionnent jamais entre elles.
    Neutrino

  20. #16
    ArtAttack
    Quant à la gaine de myéline? Peut elle se régénérer d'elle même?

  21. #17
    Neutrino
    Oui. La gaine de myéline est en fait constituée de l'enroulement de cellules autour de l'axone, et ces cellules conservent leur capacité de se multiplier tout au long de la vie. Quand un nerf est coupé net, ces cellules se dédifférencient et attendent que le corps cellulaire du neurone envoit un nouvel axone.
    Neutrino

  22. #18
    scientist
    Merci de la confirmation.
    Pendant qu'on en est dans la myéline, son caratère isolant est valable jusqu'à quel point?

  23. Publicité
  24. #19
    Neutrino
    Je ne sais pas. Ca dépend du nombre de fois que la cellule de Schwann s'enroule autour de l'axone... Ce qui importe c'est le principe, pas les valeurs numériques exactes.
    Neutrino

  25. #20
    coco
    Citation Envoyé par scientist
    Pendant qu'on en est dans la myéline, son caratère isolant est valable jusqu'à quel point?
    Les courants locaux responsables de la dépolarisation de l'axone, se font entre 2 noeuds de Ranvier... (ainsi le PA "saute" d'un noeud de Ranvier à l'autre)... il n'y en a pas au niveau de la gaine de myéline...
    Donc la gaine de myéline, est vraiment un isolant électrique...

  26. #21
    ArtAttack
    Le principe est en effet expliqué dés le lycée. Moi je voulais savoir si la cellule de Schwann pouvait regénérer la gaine si celle-ci était détruiite (je souffre de sclérose en plaque). Mais les infos que j'ai pu recueillir à ce jour vont dans le même sens, ce qui est rassurant.

  27. #22
    Neutrino
    La cellule de Schwann peut réparer la gaine de myéline parce qu'elle... l'est! lol c'est difficile à expliquer mais la myéline n'est rien d'autre qu'une membrane cytoplasmique superenroulée autour de l'axone (on parle de mésaxone). Ceci au niveau du système nerveux périphérique!

    Au niveau du système nerveux central la gaine de myéline est également constituée par un enroulement, mais cette fois ci des prolongements des cellules qu'on appelle oligodendrocytes. Un oligodendrocyte envoie plusieurs prolongements formant chacun un segment de myéline (alors qu'on a une égalité parfaite : 1 cellule de Schwann = 1 segment de myéline du système nerveux périphérique), en général sur plusieurs axones distincts.

    Fort heureusement, les oligodendrocytes ont aussi la capacité de se multiplier.

    En fait l'appellation myéline laisse croire que c'est une substance chimique comme celles qu'on peut trouver dans une matrice extracellulaire par exemple, mais la myéline est quelque chose de bien plus complexe, c'est une cellule vivante superenroulée avec des accolements des feuillets internes et externes de sa membrane, avec des ouvertures partielles de ces accolements et des points d'attache à l'axone... c'est bien plus qu'une vulgaire couche de lipides qui emballe l'axone

    http://lhec.teso.net/enseignements/p...eux/fig85.html
    schéma parfait...
    Neutrino

  28. #23
    ArtAttack
    lol je voyais ça en effet d'un point de vue super vulgaire à savoir une crèpe qui s'enroule autour d'un fil.
    Merci pour les infos, j'en parlerai à mon neurologue.

  29. #24
    scientist

    Re : simple neurone

    Vous voulez dire que cet isolant est parfait?!
    Je pense qu'il faut comprendre sans action extérieur... (n'est-ce pas?)
    Mais puisque des axones ne sont pas entourés de cette gaine, Existe-t-il (au moins pour eux) des agents chimiques ou des effets physiques qui peuvent troubler la communication?

  30. Publicité
  31. #25
    scientist

    Re : simple neurone

    Heu, j'ai oublié de lire la deuxième page (très intéressante) alors ce message s'adresse à neutrino pour le dernier message de la première page.

  32. #26
    Neutrino

    Re : simple neurone

    Citation Envoyé par scientist
    Heu, j'ai oublié de lire la deuxième page (très intéressante) alors ce message s'adresse à neutrino pour le dernier message de la première page.
    La gaine de myéline est suffisament isolante, mais pas parfaitement isolante.

    En général, la transmission axonale n'est pas pertubable. Les neurotoxiques, paralysant, etc, interviennent essentiellement au niveau de la synapse.

    En fait, les axones sont toujours entourés de cellules de Schwann dans le système nerveux périphérique, mais il y a des cellules de Schwann myélinisantes (qui s'enroulent etc) et d'autres qui se contentent de ménager un repli dans leur membrane pour abriter l'axone.
    http://lhec.teso.net/enseignements/p...eux/fig83.html

    Dans tous les cas, dans un nerf, la gaine de myéline ou la cellule de Schwann non-myélinisante est entourée d'une lame basale, qui n'est pas un vulgaire trait noir au microscope mais un véritable bouclier imperméable à énormément de substances.

    Au niveau du cerveau, le milieu entre les cellules est complètement isolé du sang (barrière hémato-encéphalique), c'est pratiquement un monde fermé sur lui-même.

    Comme il a été dit, il y a par contre une maladie qui s'attaque à la gaine de myéline : la sclérose en plaque. L'axone n'est pas atteint, mais sans la gaine de myéline (détruite), la transmission axonale se fait beaucoup moins bien...

  33. #27
    JPL

    Re : simple neurone

    En général, la transmission axonale n'est pas pertubable. Les neurotoxiques, paralysant, etc, interviennent essentiellement au niveau de la synapse.
    Ou au niveau des canaux ioniques : tétrodotoxine, toxines de scorpions (canaux Na+ dans ce cas).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  34. #28
    Neutrino

    Re : simple neurone

    et aussi des canaux métabotropes (protéines G) : toxines de la coqueluche et du choléra (cette dernière a d'autres effets hélas).

  35. #29
    Damon

    Re : simple neurone

    Citation Envoyé par scientist
    Heu, j'ai oublié de lire la deuxième page (très intéressante) alors ce message s'adresse à neutrino pour le dernier message de la première page.
    Attention que les utilisateurs peuvent paramètrer le nombre de messages par page, ce qui signifie que chacun a des "pages" de tailles différentes.

    Damon

  36. #30
    scientist

    nouveau sujet

    Merci pour toutes ces infos.
    Après la structure du neurone et de son isolant, Il y a encore quelque chose que j'aimerais savoir : donc nouveau sujet.
    On parle généralement d'aire dans le cerveau, il s'agit d'une zone où un ensemble de neurone semble avoir une fonction particulière. Or l'emplacement de ces aires sont (je crois) similaires chez chacun de nous. Il y a donc "précablage" génétique ?! Malgré tout, le cerveau n'est "achevé" (dans son ensemble) qu'après trois ans (en moyenne ; Rq : pour cause d'évolution). Alors comment se fait-il que l'on soit tous à peu près similaire?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Evolution] Origine du neurone
    Par Amon GAIA dans le forum Biologie
    Réponses: 39
    Dernier message: 07/11/2007, 09h33
  2. neurone
    Par doralexploratrice dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/02/2007, 14h27
  3. problème : le neurone
    Par samfitger dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/12/2006, 20h04
  4. réseau de neurone
    Par scientist dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/10/2006, 19h20
  5. Neurone
    Par Bennihup dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/02/2006, 19h29