Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Les débuts de la génétique (croisements)



  1. #1
    Titefleur

    Angry Les débuts de la génétique (croisements)


    ------

    Bonjour,
    Je suis lycéenne en Term S et dans mes révisions je me suis aperçue que je ne comprennais pas du tout le raisonnement à avoir afin de trouver et analyser un croisement de gènes (dans le cas d'un dihybridisme) . J'essaie de faire des exos et d'analyser les corrections mais je pense qu'une explication vraiment détaillée sur les cas possibles ne serait pas de trop.
    Quelqu'un pourrait-il patiemment m'aider S'il vous plait?
    Merci par avance!!!!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    guy52

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    Bonjour,

    je vais essayer.

    en TS généralement les exercices sont du type suivant :

    la F1 est obtenue par un croisement entre deux individus de race pure

    La F1 est donc homogène et permet de repérer les caractères dominants, ce sont eux qui apparaissent à la F1
    Prenons comme exemple les allèles A et a pour un gène et, B et b pour l'autre gène
    Phénotype de la F1 [AB]

    La F2 est obtenue en croisant un individu de la F1 avec un double récessif ce qui permettra de mettre en évidences les génotypes des différents gamètes formés par la F1

    on regarde les phénotypes de la F2 qui corresponsent aux génotypes des gamètes formés par la F1.

    Dans le cas du dihybridisme

    On peut obtenir :

    4 types de phénotypes équiprobables (25% [AB], 25%[Ab], 25%[aB], 25%[ab]) dans ce cas les gènes ne sont pas liés, ils sont indépendants et portés par deux chromosomes différents

    ou bien

    2 phénotypes majoritaires correspondant aux phénotypes des parents de la F2
    exemple 46% [AB] 46%[ab]
    et 2 phénotypes minoritaires qui correspondent à une recombinaison des 2 gènes
    4% [Ab] et 4% [aB]

    Les gènes sont liés et situés sur le même chromosome

    Les pourcentages dépendent de l'éloignement des gènes sur le chromosome, plus ils sont éloignés plus le % de recombinaisons par crossing-over sera important.

    Et oui dans une semaine c'est l'épreuve de SVT
    Bon courage

    J'espère avoir été assez clair

    A+
    guy52

  4. #3
    Titefleur

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    Merci pour ta rapidité!!!
    Pour vraiment tous les exercices ces résultats sont bons? Mais alors lorsque le sexe de l'individu est pris en compte comment on raisonne?
    En fait je suis du genre à n'enregistrer que lorsque j'ai réellement compris et que je vois les chéma dans ma tête.
    Or là ce qui pêche, c'est au niveu de l'explication , de la manière de faire et de remplir surtout les tableaux de croisements , ainsi que chercher et trouver les génotypes et phénotypes...


  5. #4
    guy52

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    Bonjour,

    tu ne peux réaliser les tableaux de croisement que lorsque tu a déterminé les génotypes des gamètes

    pour déterminer le génotype des gamètes il te faut exploiter les résultats des croisements


    Donc :

    1 : exploitation des résultats
    2 : détermination du génotype des gamètes
    3 : réalisation du tableau de croisement

    Tu ne peux pas réaliser le tableau de croisement si tu ne connais pas le génotype des gamètes

    Pour les gènes portés par les chromosomes sexuels c'est pareil. En exploitant les résultats tu verras que les phénotypes observés dépendant du sexe tu en déduiras que le ou les gènes étudiés sont portés par les chromosomes sexuels

    A+
    guy52
    Dernière modification par guy52 ; 09/06/2006 à 09h31.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    nowell

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    <<2 phénotypes majoritaires correspondant aux phénotypes des parents de la F2
    exemple 46% [AB] 46%[ab]
    et 2 phénotypes minoritaires qui correspondent à une recombinaison des 2 gènes
    4% [Ab] et 4% [aB]>>

    Dans ce cas là tu peux déduire que les gènes sont liés , c'est à dire sur le meme chromosome et distants de 4 cM ( centimorgan, mais ça tu le vois si tu fais de la spé )
    Avec 10 cM tu aura 10% de recombiants ...etc...

    LOrsqu'on à des maladies gonosomales à analyser , le gène en cause se trouve toujours sur le X.
    Que la maladie soir récessive ou dominante, chez l'homme, ayant un seul X, elle s'exprime systematiquement si l'allele en cause est présent.

    Exemple: prenons ce cas :

    maladie gonosomale recessive rare
    [m]= malade, génotype (m)
    [s]= sain , génétype: (s)

    sachant que la maladie est gonosomique, on associe à chque allele noté m ou s le X.

    Voici le génotype d'une femme malade [m]: Xm/Xm
    celui d'une femme saine [s] : Xs/Xm, ou Xs/Xs ( elle peut etre hétérozygote ou homozygote, considérant une maladie recessive )
    UN homme malade aura cela: Xm/Y
    et un homme sain cela: Xs/Y

    essaie de resoudre cet exercice, qui est la base en matiere de gonosomie... je passe cette aprem pour voir .

    Exercice
    En donsidérant un couple qui n'est pas malade en P1, 3 enfants (2 filles saines et un garçon malade) en F1, déterminez les génotypes des membres de la famille.

  8. #6
    hexapat

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    Salut small flower,

    STP, à partir d'un croisement de deux parents de race pure tu vas découvrir les deux allèles dominants ( sauf si codominance of course ) Ensuite c'est plus très compliqué !
    alors à partir d'où veux-tu que l'on commence ?

    Imaginons un parent de phénotype "rouge, frisé" et un autre "vert, lisse"
    On va te donner les aspects ( phénotypes) des descendants : ils seront "rouge, lisse" cela d'indique immédiatement que ce sont les deux gènes de ces deux caractères qui dominent leurs deux allèles !!! OK ?

    Ceci en vertu de la loi de Mendel qui stipule que les F1 ont tous le même génotype donc phénotype (si parents race pure !!! ) et qu'en plus ce sont les gènes dominants qui s'expriment !

    Ensuite il faut faire les gamètes des F1 .... est-ce que je continue ou ce sont des cas spéciaux dont tu as besoin ?

  9. Publicité
  10. #7
    nowell

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    Je rajoute un exemple de croisement pour la gonosomie .





    Dernière modification par nowell ; 09/06/2006 à 10h25.

  11. #8
    guy52

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    Bonjour,

    Citation Envoyé par nowell
    LOrsqu'on a des maladies gonosomales à analyser , le gène en cause se trouve toujours sur le X.
    .
    Bien que plus petit le chromosome Y est également porteur de gènes. Il peut très bien y avoir un exercice sur la transmission d'un caractère dont l'allèle est porté par le chromosome Y comme l'hypertrichose des oreilles.



    S'il y a un gène porté par la partie propre de l'Y seuls les hommes doivent présenter le caractère et tous les fils présentant le caractère doivent avoir un père présentant lui aussi ce caractère.
    Ce caractère est toujours exprimé puisqu'il n'y a qu'un alléle de ce gène présent chez l'homme.

    A+
    guy52

  12. #9
    nowell

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    En effet Guy, mais je parle concernant la terminale, il n'existe pas d'exercices en Ts incluant des maladies portées par Y.
    Mais en en effet le chromosome Y peut etre touché, comme n'importe quel autre chromosome

  13. #10
    Titefleur

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    Je vais prendre le temps de bien voir vos exemples et de les analyser mais je pense avoir compris.
    Merci pour toutes ces réponses et de votre rapidité!!!! ça fait bien plaisir!!!! (et ça me soulage un peu!)

    Si j'ai encore un soucis je n'hésiterai pas à venir vous en parler!!
    Merci!!!

  14. #11
    Elo_8131

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    quand on parle de "lignée pure", parle-t-on d'individu homozygote ou bien d'individu portant tous le même génotype (A/A, a/a, A/a, a/A) et/ou le même phénotype...?

  15. #12
    guy52

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    Bonjour,

    lignée pure : individus homozygotes pour le ou les gènes considérés

    A//A ou a//a sont des lignées (ou races) pures

    A//a ces individus ne sont pas de lignée pure

    guy52

  16. Publicité
  17. #13
    Elo_8131

    Re : Les débuts de la génétique (croisements)

    merci beaucoup

Discussions similaires

  1. [Exercice] [EXO] Blocage sur un exercice de croisements en génétique
    Par Bruno dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/04/2017, 07h52
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 09/07/2007, 08h38
  3. croisements génétiques
    Par Maya541 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2006, 15h50
  4. Croisements drosophile
    Par choupiedj dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/11/2006, 19h19
  5. Les débuts de l'univers
    Par Urcos dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/06/2004, 14h46
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.