Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Réchauffement : 1 milliard de mort d'ici 10 ans



  1. #1
    Frederic G
    Invité

    Unhappy Réchauffement : 1 milliard de mort d'ici 10 ans


    ------

    Bonjour,

    Je suis très heureux et surpris de voir que beaucoup de personnes connaissent bien les paramètres à prendre en compte dans le changement global : émission humaine de CO2, hydrates de méthanes, plancton des mers froides dit "diatomé" qui absorbe la moitié du CO2 de la planète (qui sont en train de disparaitre puisque globalement les mers se réchauffent) ... Bref c'est très difficile de savoir ce qui va se passer tant le nombre de paramètres rentrent en jeux.

    Mais il faut ausi savoir que si la terre ne s'est pas encore trop réchauffée c'est à cause (grace?) à "l'obcurcissement de la planète". Ce phénomène est due à l'accumulation en hautes atmosphères de nos émissions polluantes et aux trainées de condensation des avions. Des chercheurs allemand et Israeliens viennent de découvrir que la luminosité du soleil a baissé de 20% en 30 ans sur l'ensemble du globe! Lorsque les avions ont arrêté de voler aux USA entre le 11 et le 13 septembre 2001, la température moyenne là bas est monté de 2 degres celsius sur l'ensemble du territoire ! Pour rebaisser immediatement dès que le traffic a repris. Le saviez vous ?

    Ainsi les conséquences du changement global auront des répercussions localisés innatendue. Saviez vous par exemple que la secheresse qui sévit au Sahel en Afrique de l'ouest est due à cette perturbation de luminosité. Les Océans ne sont plus assez chauffés au sud de l'Afrique et la mousson saisonnière ne remonte plus là bas. Bientôt avec le changement global, c'est probablement les moussons d'Asie qui ne remonteront plus. 1 milliard d'habitants dépendent de ses moussons pour leur stocks annuels de nourriture. La solution qui est dans le dépeuplement de la terre va se présenter de manière très brutale.

    Chez nous en France, plus de courants chaud Gulf Stream, donc il faut s'attendre à des températures de -30°C l'hiver sachant que nous sommes aux même lattitudes que Montréal !!

    Un conseil à tous : ne faites plus d'enfants, vous n'avez aucun avenir à leur proposer, faites des réserves de nourritures pour 2 ans et abrittez-vous à 5 mètres sous terre.

    C'est triste d'en arriver là mais depuis que le commandant Cousteau, Haroun Tazief ou Nicolas Hulot le disent, on aura pas l'excuse de dire qu'on ne savait pas.

    Dans mes prévisions très péssimistes, je ne compte pas les guerres civiles et le chaos qui vont découler de tout ça. Notre civilisation va s'effrondrer comme celle des Romains et des grecs et les livres d'histoire qui paraitrons dans 2000 ans nous trouverons affligeant.

    A bon entendeur ..
    Fred, très triste de voir la surdité politique non soignée.

    -----

  2. #2
    Robert Kandel

    Re : Réchauffement : 1 milliard de mort d'ici 10 ans

    Premièrement, je considère que même si ça fait des scénarios rentables de livres - ou de films -catastrophes, les exagérations nuisent à la prise au sérieux du problème par les citoyens comme par les décideurs.

    Et il faut le prendre au sérieux. En ce qui concerne le bilan radiatif de la planète : on pense effectivement que le renforcement de l'effet parasol (la réflexion de rayonnement solaire) par certaines pollutions peut effectivement avoir compensé en partie le renforcement de l'effet de serre. Il s'agit notamment des émissions de dioxyde de soufre (SO2) qui conduisent à la formation de particules supplémentaires (aérosols) dans l'air qui réfléchissent un peu plus de lumière solaire, bloquant son arrivée au sol. Pire, ces aérosols semblent rendre certains nuages plus réfléchissants, là aussi réduisant l'insolation à la surface. Effectivement, il y a eu des mesures indiquant que dans beaucoup de régions du globe (mais on n'a pas fait de mesures partout), le rayonnement solaire arrivant au sol avait diminué aux années 1980 et 1990 (« global dimming »).

    Cependant, les dernières mesures semblent montrer que cette tendance est en train de s'inverser, ce qui résulte d'une diminution dans de nombreux pays (en Europe et en Amérique du Nord) de la pollution soufrée (pas encore an Asie, au contraire). Cela peut effectivement inquiéter, car une partie jusqu'ici masquée du réchauffement risque de se manifester rapidement. Mais on ne peut pas demander aux gens de s'empoisonner et d'accepter les pluies acides. De plus, nos mesures spatiales depuis 1984 (ERBE, ScaRaB, CERES) suggèrent que l'albédo (la fraction réfléchie du rayonnement solaire incident) de la planète n'augmente pas, il diminue peut-être, ce qui implique une augmentation de l'énergie solaire convertie en chaleur dans le système, peut-être en altitude plus qu'à la surface.

    On est loin de comprendre tous ces phénomènes, qui dépendent en particulier de l'évolution de la couverture nuageuse. On cherche à faire mieux avec les satellites Calipso et Cloudsat (NASA et CNES) dont le lancement est proche, et plus tard avec EarthCARE (ESA et JAXA). Pour les avions, attention ! En effet, les traînées de condensation ont tendance à s'étendre et à augmenter la couverture par les cirrus lorsque les conditions météorologiques s'y prêtent. On voit cela souvent en région parisienne et ailleurs. Mais les cirrus, nuages faits de cristaux de glace, situés dans les couches élevées et froides de l'atmosphère, bloquent davantage l'infrarouge sortant que le rayonnement solaire entrant. Donc les cirrus contribuent à l'effet de serre plus qu'à l'effet parasol, et si effectivement, leur couverture augmente beaucoup, cela peut être un facteur supplémentaire de réchauffement.

    Ce qui semble avoir été détecté aux Etats-Unis lors de l'arrêt des mouvements d'avions du 11 au 13 septembre 2001, c'est une augmentation de l'amplitude de la variation diurne de la température au sol.

    C'est plutôt la température minimale au lever du jour qui a baissé - en moyenne, sur quelques milliers de stations météo, en comparant les mesures des 3 jours de 2001 avec les mêmes dates des années précédentes. Pour remonter ensuite, probablement avec une petite augmentation de la couverture de cirrus. Ceci est cohérent avec la constatation que de manière générale dans le réchauffement sur les continents (et sur une grande partie de la France), les nuits se sont réchauffées plus que les jours - d'où moins de gel.

Discussions similaires

  1. Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 27/02/2010, 10h32
  2. Le réchauffement climatique provoque la mort de milliers de bébés phoques
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 15
    Dernier message: 01/04/2007, 15h25
  3. Bibliothèque Numérique Européenne : 6 millions d'ouvrages d'ici cinq ans
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/03/2006, 11h24
  4. Grippe aviaire : 1 milliard de dollars débloqué sur trois ans
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/11/2005, 16h45
  5. 15 millions de milliards d'euros : coût du réchauffement climatique d'ici 2100 - GIEC
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/10/2005, 20h25