Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

interactions de london



  1. #1
    v_711

    interactions de london


    ------

    salut a tous !

    voila, je me demandais un truc : quand on chauffe de la cire, de l'huile,... on remarque que la substance devient plus liquide.
    et si la viscosité deminue, cela doit vouloir dire que les interactions de London diminuent elles aussi.

    A quoi cela est-il du ?

    -----

  2. #2
    Iforire

    Re : interactions de london

    Salut v_711,

    Je sais plus ce qu'est l'interaction de London (l'attraction entre molecules ? Mais du a quoi ? gravite, charge ?).

    Par contre, ce que je pense sur le sujet, c'est que les molecules sont plus excitees du a l'augmentation de la chaleur, donc plus libres. Et donc, cela entrainerait une plus faible resitance a l'ecoulement et donc le liquide serait plus visqueux.

    Et il me semble que ce soit vrai pour tout liquide, plus la temperature est elevee, moins il est visqueux.
    A verifier...

  3. #3
    carbonyle

    Re : interactions de london

    Je n'étais plus sûr de mes cours, j'ai cherché un peu sur le net...

    Le niveau intermoléculaire des phases condensées liquides et solides moléculaires, où la cohésion est assurée par des interactions électromagnétiqes de très faible portée, regroupées sous le nom d'interaction de Van der Waals.

    Ces interactions peuvent s’exercer entre dipôles permanents (forces de Keesom), entre dipôles permanents et dipôles induits (forces de Debye) et entre dipôles instantanés (forces de London). Ces interactions sont toujours de courte portée, en 1/r7 et faibles par rapport aux liaisons covalentes. Elles participent ensemble et simultanément à la cohésion de la matière. Elles sont responsables de nombreuses propriétés physiques, solubilité, changement d’état, viscosité par exemple, et interviennent dans les méthodes de fractionnement des mélanges.

    Les intéractions de London sont plus faciles à rompre par apport d'énergie, et la viscosité traduit la résistance d'un fluide à un écoulement uniforme et sans turbulence. Donc plus tu diminues ces intéractions, plus la viscosité diminue.
    Comment on post? :þ

  4. #4
    v_711

    Re : interactions de london

    hum, ouai, mais plus en détails....? est ce que l'apport d'energie fait que les électrons se déplacent plus rapidement sur leurs orbitales ?

    pour représenter les forces de london, il faut imaginer une molécule, en prenant soin de représenter ses orbitales, donc les espaces ou peuvent se trouver les électrons.
    lorsqu'un ou plusieurs electrons de la molécule se trouvent du même coté, il y a naissance d'un dipole instantané ;
    un coté de la molécule est momentanément négatif, et l'autre est momentannément positif.
    ce dipole instantané va influencer les molécules voisines :
    une molécule qui est juxtaposée a la partie négative va elle aussi se voir polarisée : ses électrons seront repoussés de l'autre coté.

    si les électrons bougent de plus en plus rapidement autour du noyau, on comprend que ces interactions durent de moins en moins de temps, ce qui fini par altérer les propriétés de cohésions.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Force de London
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/11/2007, 19h22
  2. Définition - Force de London
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/10/2007, 00h02
  3. Let's have a trip in London....
    Par Tropique dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/05/2007, 12h36
  4. blaupunkt london
    Par xsambo dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/07/2006, 11h41
  5. résolution des équations de London
    Par tgph dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/07/2004, 20h12