Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

l'effaceur



  1. #1
    s178

    l'effaceur


    ------

    bonjour
    Quel est le lien entre les differentes formes mesomeres d'une molecule et son spectre d'emission.
    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    moco

    Re : l'effaceur

    Est-ce que cela te génerait beaucoup de mettre un titre à ta question qui possède un rapport, même lointian, avec la question posée ?

  5. #3
    s178

    Re : l'effaceur

    Citation Envoyé par moco Voir le message
    Est-ce que cela te génerait beaucoup de mettre un titre à ta question qui possède un rapport, même lointian, avec la question posée ?
    il y a un rapport puisque l'effaceur fait diminuer le nombre de formes mesomeres de la moleculed'aniline (molecule qui donne la couleur bleue a l encre), ce qui a pour consequence d'augmenter la longueur d'onde de l'aniline. La nouvelle molecule émet ainsi dans les ultra violets.

  6. #4
    moco

    Re : l'effaceur

    Je ne sais pas si je vais continuer longtemps cette discussion absurde.
    Primo, tu n'as jamais parlé d'aniline dans ton premier appel.
    Secundo, l'aniline n'est pas une encre, même si elle permet d'en fabriquer au terme d'une longue série de réactions chimiques.
    Tertio, je ne vois pas comment l'effaceur diminuerait le nombre de formes mésomères de l'aniline.
    Quarto, je ne vois toujours pas le rapport qu'il pourrait y avoir entre l'effaceur, la mésomérie et le spectre d'émission, que l'on parle d'aniline ou non.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    s178

    Re : l'effaceur

    j'ai trouvé un élément d'explication donc si quelq'un se pose la meme question:
    Les formes mésomères ne sont que diverses écritures symboliques d'une même molécule, ces différentes représentations ont pour obligation de respecter quelques règles simples concernant les liaisons chimiques entre atomes, principalement la règle de l'octet ainsi que le nombre d'électrons appariés et célibataires qui définissent le spin de la molécule. Mais aucune des ces formes n'est un représentation réaliste et fidèle de la molécule. La réalité est plus complexe, car il faut rechercher les orbitales moléculaires de la molécule qui sont des solutions de l'équation de Schrödinger à N corps dont on ne connaît pas de solution exacte. Il est cependant un fait constaté que plus une molécule possède de formes mésomères distinctes plus elle est stable, c'est-à-dire que son niveau fondamental possède une énergie plus basse. Ce décalage vers le bas de l'énergie du niveau fondamental se répercute, à un degré moindre, à tous les autres niveaux excités de la molécule, ce qui a pour effet d'écarter les niveaux d'énergie et de décaler vers le bleu les longueurs d'onde du spectre d'absorption de la molécule. On peut comprendre ce phénomène par le principe variationnel, qui est une méthode approchée de résolution de l'équation de Schrödinger pour la recherche de l'état fondamental. On cherche une solution approchée de l'état fondamental sous la forme d'une combinaison linéaire (l'équation de Schrödinger est linéaire donc le théorème de superposition est utilisable) de plusieurs fonctions d'onde monoélectroniques simples, par exemple : Psi = phi1 + alpha*phi2 ,dans le cas de deux fonctions de départ. Ensuite on calcule l'énergie de l'état stationnaire Psi et on fait varier le paramètre alpha de telle sorte que l'énergie obtenue soit minimale, ce qui nous donne une valeur approchée par excès de l'énergie cherchée car la valeur exacte correspond au vrai minimum absolu. On comprend que si on rajoute une troisième fonction test à notre recherche, par exemple : Psi = phi1 + alpha*phi2 + bêta*phi3 on obtiendra au moins aussi bien et en général même mieux comme valeur d'énergie minimale approchée (car maintenant on peu ajuster un paramètre supplémentaire bêta). Il en est de même pour les mésomères, chaque forme mésomère représente une fonction d'onde approchée de la molécule, la réalité étant une combinaison linéaire de toutes ces formes. L'énergie minimale obtenue pour le niveau fondamental est d'autant plus basse qu'il y a de formes mésomères disponibles pour représenter la molécule.

    Jean-Pierre JORRE, professeur agrégé de Physique en PSI*

  9. #6
    s178

    Re : l'effaceur

    Citation Envoyé par moco Voir le message
    Je ne sais pas si je vais continuer longtemps cette discussion absurde.
    Primo, tu n'as jamais parlé d'aniline dans ton premier appel.
    Secundo, l'aniline n'est pas une encre, même si elle permet d'en fabriquer au terme d'une longue série de réactions chimiques.
    Tertio, je ne vois pas comment l'effaceur diminuerait le nombre de formes mésomères de l'aniline.
    Quarto, je ne vois toujours pas le rapport qu'il pourrait y avoir entre l'effaceur, la mésomérie et le spectre d'émission, que l'on parle d'aniline ou non.
    1 je n'ai pas parlé d'aniline car ce n'etait pas ma question ,c'etait pour le lien entre le titre et la question
    2 l'aniline est un constituant de l'encre bleu
    3 cf http://atchimiebiologie.free.fr/effaceur/effaceur.html

  10. Publicité
  11. #7
    Daffy Duck

    Re : l'effaceur

    Bonjour
    Citation Envoyé par s178 Voir le message
    il y a un rapport puisque l'effaceur fait diminuer le nombre de formes mesomeres de la moleculed'aniline (molecule qui donne la couleur bleue a l encre), ce qui a pour consequence d'augmenter la longueur d'onde de l'aniline. La nouvelle molecule émet ainsi dans les ultra violets.
    Juste un rectification:
    D'après le lien que vous donnez la forme reduite du bleu d'aniline (qui est bel et bien un derivé de l'aniline car la formule de cette dernière est Phi-NH2) ne delocalise pas aussi bien les electrons que la forme oxydée. Ce qui a pour consequence de DIMINUER et non augmenter sa longueur d'onde d'emission.
    D'ailleurs, on parle de longueur d'absorption ou d'emission? A ne pas confondre, toutes les molecules ne sont pas fluorescentes ( l'energie de l'état excité peut etre exclusivement perdu par "degagement de chaleur" (ou relaxation vibrationnelle si on veut faire scientifique))
    Voir tout ca dans le diagramme de Perrin Jablonski

Discussions similaires

  1. l'effaceur
    Par s178 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/04/2007, 21h40
  2. L'effaceur
    Par allezlelosc dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/02/2005, 13h49