Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)



  1. #1
    Thibault57

    Question Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Bonjour à tous, je rentre mercredi en L3 Physique Chimie parcours chimie à l'université de Metz ! Je suis titulaire du BAC STL CLPI et d'un BTS Chimiste . Je me soucie beaucoup depuis quelque temps de ce que je pourrais faire comme poursuites d'études apres cette licence et quels en seraient les débouchés.

    Si qqn pouvait m'aider en proposant des idées ou meme en parlant de son vécu propre cela me ferait du bien

    Merci

    Thibault

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    le Fab's

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    salut,

    j'ai deux amis qui ont effectué le meme parcours que toi, sauf qu'après le bac stl, ils ont effectué un IUT et non un BTS. Ensuite, ils sont rentrés à la fac et ont poursuivi leurs études par un master 1, puis un master 2 recherche, tout ça pour effectuer une thèse...
    mais ils étaient décidés à faire une thèse pour faire de la recherche...

    sinon, un autre pote a lui fait la fac après son BTS et son bac stl pour terminer par un master 2 "industriel", et il bosse maintenant à Paris comme ingénieur de recherche...

    à toi de savoir ce que tu désire faire...
    mais ce qui est sur c'est que ta licence toute seule ne te servira pas à grand chose...

  4. #3
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Merci beaucoup pour m'avoir deja répondu Le Fab's !

    Je suis tout à fait conscient que cette licence seule ne vaudra rien (mais bon si je m'arretais là j'aurais toujours mon BTS Chimiste !)

    Enfin bref, moi personellement j'ai envie de continuer dans les études et je tenterai bien un master pro ou un master recherche ! Au passage quand tu parles de master industriel c bien un master pro ?

    Sinon j'avais penser au CAPES Physique chimie pour aller dans l'enseignement mais j'ai peur que mon niveau en physique soit trop faible !

    Sinon pour terminer , tes amis qui on fait un master recherche, ils ont continué en doctorat ? Si oui, quels sont les débouchés d'un tel bac+8 ????

    Merci bcp Le Fab's j'attends impatiemment ta réponse. Et si d'autres personnes veulent m'aider je suis prenant ! ! !

  5. #4
    tétrodotoxine

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Citation Envoyé par Thibault57 Voir le message
    Bonjour à tous, je rentre mercredi en L3 Physique Chimie parcours chimie à l'université de Metz ! Je suis titulaire du BAC STL CLPI et d'un BTS Chimiste . Je me soucie beaucoup depuis quelque temps de ce que je pourrais faire comme poursuites d'études apres cette licence et quels en seraient les débouchés.

    Si qqn pouvait m'aider en proposant des idées ou meme en parlant de son vécu propre cela me ferait du bien

    Merci

    Thibault
    Bonjour,

    L3 Chimie-Physique et pas Physique Chimie je suppose, car la troisième année Physique Chimie est dédiée spécialement à ceux qui veulent entrer en IUFM pour préparer le CAPES (enseignement jusqu'en Terminale, très exceptionnellement dans l'enseignement supérieur).

    Chimie-Physique, ça n'a rien à voir, ça désigne le cursus des (futurs) physico-chimistes, à distinguer du cursus Chimie. Une Université donnée offre en général soit un cursus de Chimie-Physique soit un cursus de Chimie.

    Une année L3, surtout sans aller au-delà, est avant toute chose un plus pour un BTS qui veut être technicien aussi bien dans le privé que le public, la rémunération étant évidemment bien plus importante dans le privé.

    Au-delà (et ça vaut pour tous), il faut y réfléchir à deux fois, il existe une passerelle au niveau M1 (ex-maîtrise, l'année après L3) pour intégrer sur dossier et avec entretien une école d'ingénieur (ne rêve pas: mention B strict minimum, mention TB pour les plus prestigieuses). Sinon tu peux continuer: M2 (ex-DEA), thèse de doctorat, et envisager, en général après quelques années en tant qu'ATER (Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche, plutôt en vue d'un poste d'enseignant-chercheur) ou post-doc (en général à l'étranger, souvent aux USA mais il faut de plus en plus compter avec l'Europe), un recrutement comme enseignant-chercheur (maître de conférence) ou chercheur CNRS (ou INSERM). Il y avait dans le labo où j'ai fait ma thèse un BTS devenu maître de conférence.

    En clair tout reste ouvert puisque tu peux devenir ingénieur.

    Je reste dans le supérieur. Plus abordable:

    Pour ce qui est des postes techniques du supérieur (public donc, dits ITRF çàd Ingénieurs et Personnels Techniques de Recherche et Formation pour les postes universitaires, IT pour les postes techniques du CNRS car pas de mission de formation des étudiants autres que les étudiants-chercheurs çàd ceux qui préparent une thèse de doctorat), les BTS, au moins les meilleurs, ne se contentant pas de la catégorie B çàd technicien tout simplement, peuvent prétendre aux postes techniques de catégorie A, la plus élevée de la fonction publique, moyennant qu'il aient un diplôme universitaire adéquat. Il y a trois postes techniques de catégorie A (sans compter les classes: 2ème classe, 1ère classe et classe exceptionelle pour chaque, sachant qu'on est toujours titularisé 2ème classe):

    -poste d'Assistant Ingénieur (AI): le BTS te donne plein droit d'y accéder (et c'est en général un BTS qui est pris) mais lis très attentivement la suite
    -poste d'Ingénieur d'Etudes (IE): les niveaux L3, M1 ou M2 sont requis mais là encore lis attentivement la suite
    -poste d'Ingénieur de Recherche (IR): une thèse de doctorat ou/et (bien sûr) un diplôme d'ingénieur est requis, mais lorsqu'on est ingénieur, à moins d'avoir un goût prononcé pour la recherche, il vaut mieux aller dans le privé

    Si, pour ne parler que du public, les concours de catégorie B, technicien en clair, sont nationaux et les postes attribués d'abord au classement et ensuite d'après les voeux des lauréats, par contre un poste de catégorie A= un concours (ça implique un dossier entier à constituer pour chaque poste convoité) et est entièrement prédéfini à l'avance (lieu géographique, laboratoire, fonctions). De plus, sans vouloir te faire peur, tu peux t'attendre à 100 candidatures pour chaque poste (sachant quand même que les candidats postulent toujours pour pusieurs postes, en général un grand nombre).

    Quelqu'un (je ne pense pas qu'à toi) qui a un cursus purement universitaire et va mettons jusqu'au diplôme de docteur a très souvent du mal à se caser dans son domaine de compétence et à son niveau (que ce soit dans le privé ou le public on est extrêmement réticent à attribuer à quelqu'un un poste pour lequel il est surcompétent). Par contre quelqu'un qui a un BTS peut toujours se rabattre sur un poste de technicien du privé (le privé s'arrache les BTS) ou du public.

    Je suis bien placé pour savoir ce qu'on considère en tout cas comme un bon BTS (je ne donnerai pas mon avis sur la question...): c'est quelqu'un qui effectue les manipulations les plus complexes, un bandeau sur les yeux, au mm près, sans jamais commettre d'erreur, et en général ... sans rien comprendre à ce qu'il est en train de faire, pour caricaturer.

    Si un BTS reçoit bien sûr un enseignement théorique, le niveau de cet enseignement est très en dessous du niveau nécessaire à une compréhension on va dire convenable des phénomènes.

    En résumé, si tu veux continuer, tu n'as plus qu'à t'accrocher très sérieusement parce que tu as a priori un sérieux retard théorique sur ceux qui ont fait L1 et L2, à moins que tu sois très doué, mais il ne faut pas se leurrer, quelqu'un qui est très doué assiste aux cours, prend quelques fois des notes, et passe son temps à... apprendre seul ce qui n'est pas dans le cours... Je parle d'expérience et c'est la clé de la mention TB et de la première place.

    Pour finir (et je ne m'adresse pas qu'à toi), afin que malgré ton BTS tu saches où tu mets les pieds, si tu t'orientes vers le supérieur, la recherche publique française est tellement délabrée (tel type de poste précis et pas un autre est ouvert dans un labo sans que le labo ait son mot à dire) qu'on peut demander à un agent technique, le poste le plus bas de la catégorie C rémunéré guère plus que le SMIC, un travail de technicien+AI+IE à partir du moment où on sent qu'il en est capable et qu'il se laisse faire (non sans arrière-pensées sans doute): il y a quelqu'un comme ça dans mon labo actuel. On peut aussi demander à un IE un travail de technicien: il y avait quelqu'un comme ça dans le labo où j'ai fait ma thèse. Dans ce même labo où j'ai fait ma thèse, il y avait une technicienne chimiste qui s'occupait uniquement de réaliser les figures pour les publications, et un chercheur en Chimie qui s'ocupait exclusivement de l'informatique du laboratoire.

    Typiquement dans un labo, en gros ce sont les doctorants qui entretiennent la recherche: ils effectuent les manipulations et font un apport théorique plus ou moins important. Ceux qui sont en place (enseignants-chercheurs et chercheurs) suppléent en tout ou partie pour ce qui est de la théorie, sans que le directeur de thèse fasse publiquement état de l'apport théorique du doctorant au cours de la soutenance de la thèse. Il ne le fait d'ailleurs pas non plus au cours des délibérations du jury. De plus ce sont ceux qui sont en place dans le labo qui écrivent les articles.

    Un doctorant (sauf éventuelelment issu d'une Grande Ecole, sans préciser) n'a pas tellement intérêt à montrer son intelligence, et surtout pas à se montrer plus intelligent que son directeur de thèse, auquel cas ça peut très mal se terminer.

    En clair le titulaire d'un doctorat dont le cursus est purement universitaire est considéré comme une sorte de super-technicien, entièrement jetable pour le laboratoire, dont par la suite personne ne veut, les places d'enseignant-chercheur et de chercheur étant rares, dans son domaine de compétence quel que soit le niveau du poste, public ou privé. Dans le privé, il pourrait toujours prétendre à un poste de technicien surqualifié, la recherche étant effectuée par les ingénieurs et ingénieurs-docteurs mais c'est sans compter, entre autre, sur la rivalité Université/Grandes (et moins grandes) Ecoles. Le doctorat d'un universitaire pur, c'est à dire BAC+8 plus une, deux voire trois années d'ATER ou de post-doc, soit jusqu'à 10 voire 11 années d'études après le BAC, n'a finalement en France que peu de valeur.

    Voir aussi les postes publics dépendant d'autres ministères que celui de l'enseignement supérieur et de la recherche dont certains offrent également des postes techniques, restant dans le domaine de la Chimie, de catégorie A: police scientifique (ministère de la justice), etc.

    Bien à toi.

  6. #5
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Merci beaucoup pour tes éclairages tetrodotoxine !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    J'attends évidemment toutes vos suggestions sur le sujet ! Votre aide me sera précieuse !

  9. Publicité
  10. #7
    cephalotaxine

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Tétrodoxine, tu dresses un bilan assez complet et assez réaliste de la situation, cependant il y a qq points sur lesquels je ne suis pas d’accord.

    tu dis :
    "Je suis bien placé pour savoir ce qu'on considère en tout cas comme un bon BTS (je ne donnerai pas mon avis sur la question...): c'est quelqu'un qui effectue les manipulations les plus complexes, un bandeau sur les yeux, au mm près, sans jamais commettre d'erreur, et en général ... sans rien comprendre à ce qu'il est en train de faire, pour caricaturer"

    je ne suis pas vraiment d'accord, je bosse avec des techniciens qui ont bac+2 ou 3 et qui ont un très bon niveau théorique, comprennent très bien ce qu'il font et sont capable d'optimiser voir de modifier des shémas de synthèse, ce que bien des Bac+5 que j'ai connus seraient incapables de faire.

    tu dis aussi :
    "Typiquement dans un labo, en gros ce sont les doctorants qui entretiennent la recherche: ils effectuent les manipulations et font un apport théorique plus ou moins important. Ceux qui sont en place (enseignants-chercheurs et chercheurs) suppléent en tout ou partie pour ce qui est de la théorie, sans que le directeur de thèse fasse publiquement état de l'apport théorique du doctorant au cours de la soutenance de la thèse. Il ne le fait d'ailleurs pas non plus au cours des délibérations du jury. De plus ce sont ceux qui sont en place dans le labo qui écrivent les articles."

    bah t'as pas eu de chance... ou bien j'en ai eu beaucoup... mais mon apport scientifique a été publiquement reconnu lors de ma soutenance et mes encadrants en thèse ont toujours cherché à valoriser mon travail.

    enfin tu dis :
    "En clair le titulaire d'un doctorat dont le cursus est purement universitaire est considéré comme une sorte de super-technicien, entièrement jetable pour le laboratoire, dont par la suite personne ne veut, les places d'enseignant-chercheur et de chercheur étant rares, dans son domaine de compétence quel que soit le niveau du poste, public ou privé. Dans le privé, il pourrait toujours prétendre à un poste de technicien surqualifié, la recherche étant effectuée par les ingénieurs et ingénieurs-docteurs mais c'est sans compter, entre autre, sur la rivalité Université/Grandes (et moins grandes) Ecoles. Le doctorat d'un universitaire pur, c'est à dire BAC+8 plus une, deux voire trois années d'ATER ou de post-doc, soit jusqu'à 10 voire 11 années d'études après le BAC, n'a finalement en France que peu de valeur."

    encore une fois, je ne suis pas d'accord, la situation des docteurs est très difficile en France, mais la recherche chimique industrielle a besoin et recrute des docteurs, c'est le cas par ex. en pharmaceutique et en énergétique, le pb c'est qu'elle n'en recrute pas assez... mais lors du recrutement, un docteur purement universitaire a autant de chance qu'un docteur-ingénieur.
    C'est le niveau scientifique et la personnalité qui importe.

    Cela dit, pour le reste de tes commentaires, je suis d'accord !

  11. #8
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Sa m'aide pas tout sa ! J'attends surtout les différentes possibilités de poursuites d'études apres ma licence L3 Physique - Chimie (et pas Chimie physique !!!!!!!!!!) sachant que dans cette licence j'ai un parcours Chimie. Merci à tous pour toutes vos suggestions.

    Cordialement Thibault !

  12. #9
    cephalotaxine

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    quelle branche de la chimie t'intéresse en particulier ?

  13. #10
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    J'apprécie la chimie analytique et le génie chimique ! Je veux éviter la chimie organique le plus possible mais s'il faut en faire cela n'est pas un probleme.

    Que me conseilles - tu ?

  14. #11
    le Fab's

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    je suis assez d'accord avec tout ce que dit tetrodotoxine et cephalotaxine, sauf pour cette partie:
    "En résumé, si tu veux continuer, tu n'as plus qu'à t'accrocher très sérieusement parce que tu as a priori un sérieux retard théorique sur ceux qui ont fait L1 et L2, à moins que tu sois très doué, mais il ne faut pas se leurrer, quelqu'un qui est très doué assiste aux cours, prend quelques fois des notes, et passe son temps à... apprendre seul ce qui n'est pas dans le cours... Je parle d'expérience et c'est la clé de la mention TB et de la première place."

    j'ai pour ma part suivi un IUT de chimie, et je peux t'assurer que mes connaissances théoriques n'avaient rien à envier aux personnes issues de DEUG (à l'époque science de la matière), et bien au contraire meme. Beaucoup de notions vues en licence étaient déjà connues alors que les étudiants issus de la fac les découvraient...
    alors après, je ne suis pas capable de dire s'il y a une différence entre BTS et IUT, mais je ne pense pas que se soit aussi innaccessible que tu sembles vouloir le dire. Bien sur, il faut avoir un certain niveau et c'est pas le dernier de la classe qui pourra y arriver, mais ça reste accessible à mon avis.

    après, concernant tes poursuites d'études Thibault57, tetrodotoxine t'a tout dit: quel que soit ton domaine, tu peux envisager une carrière dans la recherche (publique ou privée), dans ce cas la thèse me semble etre la meilleure solution (c'est mon cas), ou si tu veux travailler dans l'industrie, tu peux utiliser ton diplome de technicien ou essayer d'intégrer une école d'ingénieur.

    attention tout de meme à ne pas avoir trop de diplome pour faire un job de technicien: le recrutement n'en sera que plus difficile !!

  15. #12
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Est-ce que je peux integrer une école d'ingénieur apres un BTS Chimiste et une L3 Physique-Chimie (parcours chimie) ? Sinon, je voudrais avoir vos impressions sur votre cursus. Est-ce difficile de faire une these ? Par quels diplomes etes vous passé ? Merci d'avance

  16. Publicité
  17. #13
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    En fait, je pense faire un Master apres mon année de licence. Mais je ne sais pas si je dois choisir un master pro ou un master recherche. Pouvez m'aider à faire le pour et le contre de chacune de ces deux formations (stages, travail, débouchés, etc ... )

    Merci

  18. #14
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Ma rentrée est prévu cet aprem ! Pensez fort à moi ! J attends toujours des conseils d'orientation !

  19. #15
    frechkiss

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Bonjour,

    J'ai eu en gros le même parcours que toi, sauf que j'ai fait un IUT de chimie puis je suis partie à la fac à limoges pour faire License chimie puis maitrise et master 2 pro "science de la matière" (élaboration des matériaux). En gros je suis sensé élaborer des matériaux du choix du matériaux à la conception mais uniquement au point de vus de la chimie.
    Et toute ma promo (du moins une partie) galère ENORMEMENT pour trouver du travail. On ne trouve que quelques CDD pour des postes de technicien (ce qui me convient grandement, j'apprends ainsi énormement). D'après moi, à BAC + 5, il faut vraiment être ingénieur ou alors être pistonné ou avoir un cul monstre (ca arrive... rarement)
    J'ai rencontré des anciennes connaissances de l'IUT qui ont fait une license PRO (ou d'autres personnes dans des entreprises) et elles ont toutes trouvé très rapidement du travail et surtout un CDI.

    Voila mon conseil, arrete toi à une license pro ou fait ingé ou alors fais un master recherche, ca marche bien aussi.

  20. #16
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    merci pour ta réponse ! Je voudré connaitre les écoles d ingenieur accessibles apres ma licence ??? Si possible dans le nord est ! Merci

  21. #17
    le Fab's

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    pour faire une thèse, tu peux soit faire le parcours à la fac: licence, master recherche, puis thèse, soit, si tu n'est pas sur de vouloir faire ça, intégrer une école d'ingé, et lors de ta dernière année d'ingé, faire en parallèle un master 2 recherche pour faire ensuite une thèse.

    ce qui est sur, c'est que si tu veux faire une école d'ingé, va falloir finir dans les premiers de promos !!!

    sinon, si tu veux bosser direct, faire une licence pro peut etre une bonne solution...

  22. #18
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Sinon quels sont les concours accesibles à bac + 3 mis à part ceux de l'enseignement ???

  23. Publicité
  24. #19
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    je relance un peu le sujet

  25. #20
    Nichemical

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Après une L3 si tu veux continuer tes études y'a pas 36 solutions, c'est soit Master Pro, soit Master recherche (école d'ingé si vraiment t'es dans les meilleurs).
    Après ça dépend de ce que TOI tu veux faire, renseigne toi sur internet.

    Moi je sors d'un IUP de Chimie Analytique et Qualité (M2 Pro en fait), la formation est super riche, beaucoup de TP, d'interactions avec des industriels, et surtout des stages à la fin de chaque année. Tu peux y entrer après un IUT, BTS ou L3.
    Il y avait deux groupes, un accès plus en chimie organique et techniques associées et l'autre (le mien) en chimie minérale (synthèse et analyses de matériaux), et il y avait aussi une grosse partie Qualité, qui prend une place de plus en plus importante un peu partout et pas seulement dans la chimie.

    Mais comme le dit Frenchkiss, beaucoup de personnes de ma promo on pas mal galéré, on est sorti en septembre dernier (2006) et certains viennent juste de trouver un boulot, d'autres se sont reconvertis dans l'informatique, certains (dont moi) font une thèse, et quelques (rares heureusement) n'ont toujours rien...
    Finalement, très peu d'entre nous sont sortis en ayant directement un poste d'ingénieur ou équivalent.

    Toujours est-il que les stages en entreprise ont été pour moi et tous les autres de très bonnes expériences pour ne pas débarquer dans le monde du travail sans y avaoir vraiement mis les pieds (je ne parle pas des jobs d'été qui ne concernent souvent pas le domaine de nos études).
    Comme quoi un master pro peut aussi amener à une thèse, j'en suis la preuve, même si c'est une thèse CIFRE, c'est-à-dire avec un industriel, si la recherche en labo t'intéresse c'est un bon filon...

    A toi de jouer maintenant!

  26. #21
    Thibault57
    Je suis toujours aussi paumé , je déprime de ne pas savoir quoi faire ! Dans ces moments là j'ai envie de me foutre en l'air

  27. #22
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    J'hésite entre un master pro ou un master recherche ! Avec lequel des 2 je pourrai avoir plus d'emplois ?

  28. #23
    cephalotaxine

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Thibault, ce que tu attends de nous visiblement, ce n'est pas un conseil, c'est qu'on prenne la décision pour toi !!
    Remue-toi ! Nous, on peut te donner nos expériences personnelles, mais pas choisir à ta place...
    Il n'y a pas UN choix qui sera plus facile et te donnera un boulot sans chercher un peu !
    Tu as une license de chimie, soit BAC+3... donc tu dois commencer à savoir ce qui te plait en chimie... matériaux ? chimie orga ? analytique ? .... ensuite, essaye de te projeter dans le boulot... tu te vois plutôt technicien dans un labo, ingénieur dans un bureau, toujours sur le terrain, chercheur, technico-commercial ?
    En répondant à ces questions, je pense que beaucoup de gens (à commencer par moi) pourront te donner des conseils. Mais tu comprends bien qu'on ne peux pas te décrire TOUS les métier de la chimie et TOUS les postes différents... il faut un peu débroussailler avant en fonction de tes gouts!!

  29. #24
    cephalotaxine

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Citation Envoyé par Thibault57 Voir le message
    J'hésite entre un master pro ou un master recherche ! Avec lequel des 2 je pourrai avoir plus d'emplois ?
    avec un master pro, tu peux trouver du boulot... un master recherche est plutôt conseillé à ceux qui veulent continuer en thèse

  30. Publicité
  31. #25
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Citation Envoyé par cephalotaxine Voir le message
    Thibault, ce que tu attends de nous visiblement, ce n'est pas un conseil, c'est qu'on prenne la décision pour toi !!
    Remue-toi ! Nous, on peut te donner nos expériences personnelles, mais pas choisir à ta place...
    Il n'y a pas UN choix qui sera plus facile et te donnera un boulot sans chercher un peu !
    Tu as une license de chimie, soit BAC+3... donc tu dois commencer à savoir ce qui te plait en chimie... matériaux ? chimie orga ? analytique ? .... ensuite, essaye de te projeter dans le boulot... tu te vois plutôt technicien dans un labo, ingénieur dans un bureau, toujours sur le terrain, chercheur, technico-commercial ?
    En répondant à ces questions, je pense que beaucoup de gens (à commencer par moi) pourront te donner des conseils. Mais tu comprends bien qu'on ne peux pas te décrire TOUS les métier de la chimie et TOUS les postes différents... il faut un peu débroussailler avant en fonction de tes gouts!!

    Ce que je prefere dans la chimie c'est la chimie minérale, la chimie analytique. Apres, je me vois bien technicien dans un laboratoire mais j'ai pas beaucoup d'informations sur les métiers de la recherche, les ingénieurs de bureau etc ... En tout cas, je n'ai pas envie d'arreter mes études pour le moment !

  32. #26
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Qu'en pensez vous ?

  33. #27
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    J'attend tjs de l'aide ! merci à tous !

  34. #28
    diamant_noir

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    université de metz !! tu vas t'amuser lol.. je connais quelques personnes de ma promo qui vont aussi en L3 de chimie là.. moi j'ai préféré une licence pro a st-avold qui vient d'ouvrir.. enfin c'est sur qu'il vaut mieux continuer après la L3, en général tu peux poursuivre avec un master pro.. pour l'école d'ing t'aurais ptetre du faire une demande pour cette année parce que je sais pas si avec une licence y te prendrais en 2eme année d'ing, tu devrais sans doute retourner en 1ere année..

  35. #29
    Thibault57

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)

    Citation Envoyé par diamant_noir Voir le message
    université de metz !! tu vas t'amuser lol.. je connais quelques personnes de ma promo qui vont aussi en L3 de chimie là.. moi j'ai préféré une licence pro a st-avold qui vient d'ouvrir.. enfin c'est sur qu'il vaut mieux continuer après la L3, en général tu peux poursuivre avec un master pro.. pour l'école d'ing t'aurais ptetre du faire une demande pour cette année parce que je sais pas si avec une licence y te prendrais en 2eme année d'ing, tu devrais sans doute retourner en 1ere année..
    Tu as fait quelle formation diamant noir ? Je connais tres bien la formation que tu vas suivre c bien chimie de la formulation n'est ce pas ? Je connais quelques personnes qui doivent etre dans la meme section que toi !
    J'aurai bien aimé suivre cette formation mais je m'y suis pris trop tard et je n'ai pas trop envie de me retrouver sur le marché du travail !
    Sinon pourquoi me dis tu que je vais m'amuser à l'université de metz ??? tu en as fait l'experience ?
    Dernière modification par Gwyddon ; 16/09/2007 à 09h26.

  36. #30
    Gwyddon

    Re : Orientation apres L3 Physique-Chimie (parcours chimie)


    Bonjour,

    Le langage SMS est interdit sur ce forum, merci de faire un effort et d'écrire correctement, donc pas de "ke", "pourkoi", "je v", etc...

    Gwyddon,

    Pour la modération
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. orientation après licence de chimie ou deug de chimie
    Par titie37 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/09/2009, 17h04
  2. Choix du parcours en L2 Physique-Chimie
    Par Chaospace dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/08/2007, 18h50
  3. Orientation après bac dans la chimie
    Par Tenzing dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/12/2006, 13h35
  4. Orientation [Physique Chimie] après un BAC S
    Par Lucie59430 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/10/2005, 20h10
  5. Quel parcours pour prof de physique-chimie?
    Par floetjé dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/09/2005, 07h59