Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Protocole passivation après zingage



  1. #1
    death angel

    Protocole passivation après zingage


    ------

    Alors voila j'ai déjà réalisé un electrozingage et je voulais savoir où ets-ce que je pourrais trouver un protocole de passivation.


    -----

  2. #2
    tail

    Re : Protocole passivation après zingage

    bonsoir
    Le zinc se recouvred'une couche fine d'oxyde qui le protege de l'oxydation par l'air.
    Je ne pense pas qui y ait de phénomene de passivation comme on l'observe avec les aciers ou le fer.
    De memoire pour ces metaux on utilise de l'acide sulfurique ou phosphorique concentré.

  3. #3
    chatelot16

    Re : Protocole passivation après zingage

    un couche de zinc epaisse comme la galvanisation a chaud est solide toute seule , mais l'electrozingué a bien besoin de traitement complementaire

    mais le plus efficace dont j'ai entendu parler est la chromatation mais comme le chrome6 accusé d'etre toxique plus personne ne veut en parler

  4. #4
    death angel

    Re : Protocole passivation après zingage

    Tout d'abord merci de vos réponses rapides.

    Effectivement le chrome hexavalent est toxique (enfin dans les textes) c'est pourquoi maintenant on utilise du trivalent.

    En revanche j'ai fait deux electrozingage un sur une plaque de zinc et l'autre sur une plaque de fer.

    Je sais que sur le zinc on applique une chromatation mais sur le fer on fait une passivation un peu bleutée (que j'ai pu observr lors 'un stage dans une usine de traitements de surface de métaux.)

    Par contre pour la passivation à l'acide sulfurique il faut faire quoi? simplement tremper la lame ou aussi faire passer le courant??

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    tail

    Re : Protocole passivation après zingage

    Bonjour

    lien sur la passivation du fer et de l'acier

    http://www.euro-inox.org/pdf/map/Pas...ickling_FR.pdf

    passivation du fer (il existe un phenomene identique avec l'acide sulfurique concentré)
    sur http://www2.univ-reunion.fr/~briere/chimexp/th17.htm

    4) Passivation du fer :

    a) Action de l'acide nitrique dilué sur le fer :

    Dans un petit becher introduire de l'acide nitrique 5 M. A l'aide d'une pince en bois y plonger la moitié inférieure d'un clou pendant quelques secondes. On observe l'attaque rapide du fer, la solution prend une teinte rouille (Fe3+) et d'abondantes vapeurs rousses (NO2) se forment. Retirer le clou et le rincer dans un becher d'eau. Garder le clou.

    b) Action de l'acide nitrique fumant sur le fer :

    Procéder exactement de la même manière que précédemment. Quand le clou entre en contact avec l'acide fumant l'attaque à lieu mais elle s'arrête presque immédiatement. Retirer le clou et comparer son aspect avec le précédant. On constate qu'il prend un aspect très brillant (presque argenté). L'oxydation à produit ici une pellicule d'oxyde magnétique de fer Fe3O4 qui protège le fer et la réaction s'arrête, c'est le phénomène de passivation. Montrer cette protection en replongeant le clou dans l'acide dilué, l'attaque n'a plus lieu. On peut montrer la fragilité de cette protection, il suffit de percer la pellicule d'oxyde en touchant le clou avec une baguette de verre ou un fil métallique pour que l'attaque reprenne immédiatement. (il se produit un phénomène de micro-pile : voir thème N°13). Cette passivation permet le transport de l'acide nitrique fumant dans des fûts de fer.

    Remarques :

    Cette expérience est délicate à réaliser. Il suffit d'un peu d'humidité pour que la passivation n'ai pas lieu, surtout si l'acide utilisé n'est pas vraiment "fumant". S'exercer plusieurs fois pour bien la réussir. Utiliser des clous neufs et propres et bien les essuyer avec un papier filtre juste avant de les plonger dans l'acide. De même ne verser l'acide dans le becher qu'au dernier moment pour éviter qu'il ne prenne l'humidité. Enfin ne pas hésiter à changer le bain d'acide si on désire refaire l'expérience car au bout d'une ou deux fois l'acide ne sera plus assez pur pour que la passivation soit possible. Si l'acide utilisé est vraiment fumant et pas trop "éventé" l'expérience est plus facile.

    IV) Action de l'acide phosphorique :

    Un procédé industriel de protection du fer contre la corrosion utilise l'action de l'acide phosphorique sur ce métal. Il est connu sous le nom de phosphatation ou parkérisation. La pièce métallique à protéger est traitée par une solution chaude contenant : phosphate de manganèse, phosphate de zinc et acide phosphorique. Il se forme à sa surface une pellicule imperméable de phosphates métalliques complexes qui la protège de la corrosion. Voir thème N°13 pour le mode opératoire. Les carrosseries automobiles sont ainsi traitées avant d'être peintes.

  7. #6
    chatelot16

    Re : Protocole passivation après zingage

    ne pas confondre la passivation du fer par l'acide nitrique est un phenomene interressant quand ou veut utiliser du fer avec de l'acide : mais ce n'est pas un moyen de protection contre la corrosion puisque cette passivation disparait facilement

    inversement la phosphatation protege le fer pendant un certain temps si on ne met rien de plus , et augment beaucoup la protection si on peint rapidement

    l'acharnement contre la chromatation est regrétable car quand le traitement est bien fait il n'y a plus de chrome6 libre : il suffit donc de prendre toutes les bonnes precaution pour cela : mais au lieu de rendre obligatoire les bonne pratique on oblige ceux qui le font a se cacher , ou on le fait faire dans les pays ou on peut faire n'importe quoi

  8. #7
    death angel

    Re : Protocole passivation après zingage

    en cherchant un peu j'ai pu trouver ca :


    d) Phosphatation ou Parkérisation :

    "La pièce métallique à protéger est traitée par une solution chaude contenant : phosphate de manganèse, phosphate de zinc et acide phosphorique. Il se forme àsa surface une pellicule imperméable de phosphates métalliques complexes qui la protège de la corrosion. Les carrosseries automobiles sont ainsi traitées avant d'être peintes. On peut réaliser la parkérisation d'une plaque de fer. Prendre 100 ml d'une solution d'acide phosphorique concentré du commerce. Ajouter 2 ou 3 spatulées de phosphate (ou sulfate) de zinc et de phosphate (ou sulfate) de manganèse. Porter a l'ébullition en agitant. Faire tremper la plaque de fer dans la solution chaude pendant 1/4 d'heure. La rincer abondamment puis comparer son aspect avec celui d'une plaque temoin. On peut essayer de montrer la protection en reliant les deux plaques immergées dans l'eau salèe par un ampéremètre. Le pôle moins sera sur la plaque "non parkérisée". En presence de phenantroline la plaque normale se colorera en rouge-orange. En présence de phenolphtaleine la plaque "parkérisée" se colorera en rose violacé."

    le problème est est-ce que je dois tremper la lame de fer parkérisée dans la phénolphtaleine pour obtenir cette teinte rose violacée???
    Dernière modification par death angel ; 01/12/2007 à 09h20.

  9. #8
    Akira42

    Re : Protocole passivation après zingage

    bonjour
    je sais que j'interviens un peu tard mais je suis nouveau...
    En faite il existe dorénavant de très bonne passivation chromique a base de Cr III, qui donne une large gamme de couleur différente.

    Le zinc électrolytique a besoin d'être protéger car son potentiel standard est nettement inférieur a celle du fer. (-0.44V pour le fer et-0.76V pour le zinc).
    Il est donc anodique par rapport au fer et l'attaque superficiel se fait rapidement.

    Quand au protocole, la passivation étant une conversion chimique, il te suffit de plongé la pièce durant quelque seconde ( voir une minute) pour passiver ta pièce.( une activation préalable par une solution d'acide, notamment d'acide nitrique, peut aidé a la passivation)

    voila j'espère que j'ai pu t'aider ( en retard probablement...)
    a bientot

Discussions similaires

  1. passivation du titane
    Par fenouil dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/06/2009, 15h05
  2. Principe de la passivation en électrolyse
    Par famsk dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/06/2007, 17h04
  3. chimie minerale et passivation
    Par bagwell dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/04/2007, 08h47
  4. passivation alu
    Par orbes dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/03/2007, 17h36
  5. Principe d'un bain de passivation
    Par Nemesis42 dans le forum Chimie
    Réponses: 12
    Dernier message: 24/05/2006, 08h42