Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Enamine de Stork



  1. #1
    Fajan

    Enamine de Stork


    ------

    Bonjour,

    J'aurais une simple petite question :

    Prenons la réaction suivante :

    On forme une énamine à partir de cyclohexanone et de pyrrolidine.

    On la fait réagir sur CH3-X et puis j'ai dans mon cours une étape que je ne comprend pas :

    elle se réarrange pour donner une nouvelle enamine mais avec la double liaison de l'autre coté du CH3 ajouté, soit en faisant la double liaison la moins substituée, pourquoi ?

    Merci beaucoup

    Fajan

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    diazométhane

    Re : Enamine de Stork

    Citation Envoyé par Fajan
    Bonjour,

    J'aurais une simple petite question :

    Prenons la réaction suivante :

    On forme une énamine à partir de cyclohexanone et de pyrrolidine.

    On la fait réagir sur CH3-X et puis j'ai dans mon cours une étape que je ne comprend pas :

    elle se réarrange pour donner une nouvelle enamine mais avec la double liaison de l'autre coté du CH3 ajouté, soit en faisant la double liaison la moins substituée, pourquoi ?

    Merci beaucoup

    Fajan
    Tu peux aussi le voir ainsi :

    http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/...es.html#enmine

    Le pb qui se pose est le suivant : L'ènamine non protonée a-t-elle été isolée?
    A priori, l'intermédiaire central peut effectivement perdre un proton, et sachant que la règle de Zaïtzef est simplement une règle indiquant le composé majoritaire... on devrait obtenir les deux alcènes.
    As-tu des références expérimentales ?

  4. #3
    Fajan

    Re : Enamine de Stork

    Non c'est mon prof de chimie orga qui nous a dit que l'énamine la moins substituée etait la plus favorisée dans ce cas... Peut etre qu'il faut controler les conditions et se trouver en condition cinétique

  5. #4
    diazométhane

    Re : Enamine de Stork

    bonsoir,

    J'ai trouvé une référence que tu pourras peut-être trouver à la BU :

    M. E. Kuehne & T. Garbacik, J. Org. Chem. 35, 1555 (1970)

    C'est pratiquement le même cas que celui dont tu parles, partant de la cyclopentanone et de la pipéridine pour faire l'ènamine.

    Ils indiquent dans l'abstract qu'on obtient, au reflux du dioxane en présence de MeI, 95% de l'ion immonium méthylé sur le carbone et 5% de l'ion ènammonium, pour lequel le méthyle est fixé à l'azote, mais rien de plus.
    Le texte complet te donneras sans doute plus de détails sur de que tu cherches.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    acx01b

    Re : Enamine de Stork

    la réponse que tu espères est théorique ou expérimentale ?

    tu demandes pourquoi la double liaison est (d'un point de vue expérimentale) sur le carbone le moins substitué, ou bien tu demandes comment le "déplacement" s'effectue ? hé bien la réponse à la 2ième question est que une énamine n'est pas une molécule avec une double liaison entre deux carbones, mais une molécule avec une double liaison qui se balade entre 4 atomes, N, C, et les deux C de chaque coté du C...