Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

config electronique des elemnts de transitions



  1. #1
    groizme

    config electronique des elemnts de transitions


    ------

    Bonjour
    Pourquoi pour certains elements de transition par exemple le molybdene on ecrit 4d5,5s1 et pas 4d4,5s2 de meme le chrome 3d5,4s1 et il yen a plein d'autres... j'ai appliqué les regles de klechkowsky et ca me donne les sous s avc 2 electron et non 1 donc c surement d exeption mais ya til un moyen de determiné si tel element est comme ca ou non car parfois la s est remplit, et pourquoi?
    MERCI

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite19431173

    Re : config electronique des elemnts de transitions

    je crois que oui, il faut calculer l'énergie de ces orbitales non complètement remplies, et tu verras qu'elle sont dans leur état de + faible énergie.

    Bon courarage, je cherche de mon côté si je trouve le détails des calculs.

  4. #3
    moco

    Re : config electronique des elemnts de transitions

    Les régles qui fixent la succession des électrons dans les diverses couches et sous-couches ne jouent plus très bien quand on arrive aux atomes de numéro atomique élevé. Au-dessus de environ 40, les niveaux 4d, 3p et 5s ont des énergies si proches, que parfois leurs niveaux se chevauchent. Ces niveaux interagissent l'un sur l'autre, et se déplacent mnutuellement. Aucune raisonnement simple ne parvient à décrire leur structure électronique. Seule l'expérience y parvient. Et le résultat est triste : aucune règle ne marche bien, à Z > 40.

  5. #4
    Cisko

    Re : config electronique des elemnts de transitions

    oui les chimistes sont encore en désaccord sur la cause éxacte de ce phénomene

  6. #5
    invite19431173

    Re : config electronique des elemnts de transitions

    Bon, j'ai trouvé cette formule qui te donne l'énergie d'un électron :

    E = -0.5*(Z*/n*)²

    Je précise les termes :

    - Z* est la cherge effective selon les règles de slater
    - n* est, variable suivant les valeurs de n comme suit :

    n=1 n*=1
    n=2 n*=2
    n=3 n*=3
    n=4 n*=3.7
    n=5 n*=4.0
    n=6 n*=4.2

    C'est dans mes cours d'atomistique de licence.

    Et logiquement, tu peux voir avec cette formule que les exceptions sont vérifiés ici. Bon courage !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    WestCoast85

    Re : config electronique des elemnts de transitions

    Citation Envoyé par groizme
    Bonjour
    Pourquoi pour certains elements de transition par exemple le molybdene on ecrit 4d5,5s1 et pas 4d4,5s2 de meme le chrome 3d5,4s1 et il yen a plein d'autres... j'ai appliqué les regles de klechkowsky et ca me donne les sous s avc 2 electron et non 1 donc c surement d exeption mais ya til un moyen de determiné si tel element est comme ca ou non car parfois la s est remplit, et pourquoi?
    MERCI
    Salut !

    je suis en désaccord avec les explications sus-citées

    En effet, il n'y a rien d'aléatoire lorsque l'on écrit la config du Mo par exemple

    On écrit 4d5,5s1 et pas 4d4,5s2 car les orbitales d ont 1 symétrie sphérique dc la stabilisation sera optimale (tous les spins egaux à 1/2)

  9. Publicité
  10. #7
    Fajan

    Re : config electronique des elemnts de transitions

    Citation Envoyé par groizme
    Bonjour
    Pourquoi pour certains elements de transition par exemple le molybdene on ecrit 4d5,5s1 et pas 4d4,5s2 de meme le chrome 3d5,4s1 et il yen a plein d'autres... j'ai appliqué les regles de klechkowsky et ca me donne les sous s avc 2 electron et non 1 donc c surement d exeption mais ya til un moyen de determiné si tel element est comme ca ou non car parfois la s est remplit, et pourquoi?
    MERCI
    Ce que j'ai vu dans mon cours de licence :
    On sait que dans un métal les répulsions entre les électrons 3d sont plus beaucoup plus force qu'entre ceux des électrons 4s.
    Mais les deux niveaux ont plus ou moins la même énergie. Donc 4s plus stable que 3d

    Remarque également que tu as toujours des couches 3d5

    Effectivement, il existe une énergie, qui s'appel l'énergie d'echange (Pex) qui augmente dès que l'on peut échanger les électrons.
    Par Paulie : on ne peut faire la différence entre les électrons, si tu as une couche d5, tu as une couche à moitié remplie, et tu peux échanger tous les électrons entre eux, tu as donc maximisé l'énergie d'échange et cela apporte en stabilité. C'est pourquoi, généralement, quand le fait de faire passer 1 électron 4s vers 3d donne une demi couche complete ou bien une couche complete, l'élément le fait pour maximiser son énergie d'échange.

    Autre cas: dans un ion, tu as enlevé des électrons, donc tu stabilises ton métal, car la charge nucléaire effective(z*) que ressent un électron de la derniere couche augmente.

    Tu peux trouver les valeurs de Z* dans les tables de Claimenti-Raymondi

    Or tu sais que E=-k z*²/n² , ici ton n=3 pour 3d et 4 pour 4s.

    Tu vois donc que l'énergie de 3d sera plus négative que celle de 4s (on divise par 9 pour 3d et par 16 pour 4s)
    Donc dans l'ion, les orbitales 3d sont plus stable que les 4s

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Transitions permises et interdites
    Par BillyNut's dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/01/2007, 18h51
  2. y a-t-il pas des transitions d'énergies dans le gamma ?
    Par Latouffe dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/06/2005, 16h46
  3. comparer sa config PC avec des configs PC sillicon graphics
    Par jojo999 dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 47
    Dernier message: 30/05/2004, 01h17