Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Travail irréversible



  1. #1
    rob29

    Travail irréversible

    Bonjour,
    J'ai un doute en thermodynamique ! Pour le calcul d'un travail irréversible, W=-P(Vf-Vi).
    P est-elle la pression finale, donc Pf ?
    ou P est-elle la pression extérieure qu'elle soit Pi ou Pf ?
    Merci !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    pargnus

    Re : Travail irréversible

    Bonjour,


    Le travail est défini par l'équation différentielle :
    dW=-pextdV.
    Donc la pression est bien celle exercée à l'extérieur.

    Ce n'est que dans le cas d'une transformation réversible qu'on admet que la pression du gaz est égale à la pression extérieure (à chaque instant la pression du gaz s'adapte instantanément à la pression extérieure pour assurer la réversibilité du processus).

    Bonne journée

  4. #3
    moco

    Re : Travail irréversible

    Imagine que tu disposes d'un cylindre genre seringue de 100 mL fermée, et remplie d'un gaz à pression ordinaire 1 bar. Imagine aussi que tu veuilles comprimer ton gaz pour qu'il n'occupe plus que 50 mL. La pression finale sera 2 bar.
    Tu fixes ta seringue à un bâti quelconque en position verticale. Tu calcules que pour atteindre 2 bars, il faudrait appliquer sur le piston des poids pesant mettons 7 kg. Ce serait le cas si ton piston avait une surface de 7 cm2.
    Mais là tu as deux possibilités pour y parvenir.
    1. Manière irréversible, brutale. Tu poses des poids de 7 kg sur ton piston, qui va descendre rapidement en comprimant le gaz. Il y aura peut-être des oscillations momentanées à bout de course si ton piston se déplace sans frottements. Tu attends que le calme soit revenu (et la température aussi). Le travail effectué est égale à -Pf(Vf - Vi) = PfVf = 2 bars fois 50 mL.
    2. Manière réversible. C'est plus subtil. Tu poses un poids de 0.1 kg sur le piston, qui descend de 1 mm, et produit une compression presque indétectable . Puis tu rajoutes 0.1 kg, ce qui produit le même effet. Tu répètes cette opération jusqu'à obtenir une masse totale de 7 kg. Le travail que tes dépôts de poids sur le piston auront effectué sera bien plus petit qu'auparavant. Ce sera l'intégrale de pdV, donc nRTlnVf/Vi = nRTln2 = PfVf ln2 = 0.69 PfVf
    Le travail nécessaire pour comprimer le gaz de manière réversible est les 69% du travail irréversible.

  5. #4
    rob29

    Re : Travail irréversible

    Donc c'est bien Pf et pas Pext, merci

  6. #5
    moco

    Re : Travail irréversible

    C'est la même chose : Pf ou Pext !!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    rob29

    Re : Travail irréversible

    Pext, c'est la pression extérieure, et la pression extérieure même si elle est de 1 bar (Pext), si on comprime pour arriver à un bar (Pf), Pf sera différent de Pext. Non ?

  9. Publicité
  10. #7
    rob29

    Re : Travail irréversible

    Avec ma phrase, ça veut rien dire...
    Prenons l'exemple d'une seringue : la pression y est à l'état initial de 0,5 bar. La pression de l'air atmosphérique à l'extérieur (Pext) est de 1 bar. On comprime jusqu'à obtenir une pression de 2 bar à l'intérieur de la seringue.
    Pour calculer le travail on fait W=-P(Vf-Vi) avec P=Pext=1bar ou P=Pf=2bar.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Thermodynamique - transformation irréversible
    Par nino89 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/10/2008, 10h04
  2. Thermodynamique- transformation irréversible
    Par lucieb dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/05/2008, 14h39
  3. Ressort + gaz adiabatique irréversible
    Par Theridion dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/04/2008, 17h50
  4. [Biologie Cellulaire] Processus irréversible ?
    Par Ianara dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 23/08/2007, 10h40