Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

CMC ou concentration micellaire critique



  1. #1
    mach3

    CMC ou concentration micellaire critique

    bonsoir,

    J'ai pas mal fureter autour de la CMC dernierement et j'aimerai avoir quelques éclaircissement.
    Dans le cas de micelles à N molécules, on a : avec [M] la concentration en micelles et [A] la concentration en tensioactif non-aggrégé.

    Si [A] est très faible, on peut dire qu'il est égale à [A]0, la concentration totale en tensioactif, et donc :
    soit :

    On a donc une relation linéaire entre [M] et [A]0 à faible concentration.

    Ma question : est-ce que la CMC peut etre définie comme la concentration à partir de laquelle log([M]) ne suit plus la relation linéaire ci-dessus?

    Merci de votre aide

    M@ch3

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    chung

    Re : CMC ou concentration micellaire critique

    ouh là là c'est vieux tout ca, mais je vais essayer de me remémorer mes cours de colloïdes...
    il me semble que lorsque tu traces log([M]) = f(c) avec c la concentration micellaire, la courbe que tu obtiens est en fait composée de deux portions de droite.
    A c faible, la pente est positive et faible.
    A c élevé, la pente est tjs positive mais plus... élevée.
    La c° micellaire critique est alors définie comme la c° pour laquelle le changement de pente est observé.

  4. #3
    ArtAttack

    Re : CMC ou concentration micellaire critique

    Plus exactement, c'est la section des deux tangentes.

  5. #4
    mach3

    Re : CMC ou concentration micellaire critique

    merci,

    c'est bon j'ai trouver les équations des 2 droites dont l'intersection donne la CMC. Je les donne pour ceux que ca interesse :

    si on travaille en concentrations molaires, ca donne :

    pour élevé, et
    pour faible

    avec la concentration totale en tensio-actif et la concentration en tensio-actif non-engagé dans des micelles. K la constante de formation et N le nombre de molécules d'une micelle.

    si on travaille en fraction molaires (ce qui est mon cas), ca donne :

    pour élevé, et
    pour faible

    avec la fraction molaire en tensio-actif avant la formation des micelles, la fraction molaire effective en tensio-actif, z le nombre de mole de micelles. Le terme 1+(1-N)z est en fait le nombre de moles total si on part d'1 mole de mélange tensio-actif/solvant et qu'on considère que z moles de micelles se forment, consommant Nz moles de tensio-actifs.

    je n'ai en revanche pas encore trouvé ce que je cherchais, en l'occurence une anomalie de l'enthalpie de mélange au voisinage de la CMC, mais je ne perds pas espoir.

    mach3

  6. #5
    capella6000

    Re : CMC ou concentration micellaire critique

    bonjour, si quelqu'un aurait un TP complet sur la détermination d'une concentration micellaire critique ca pourrait fortement m'interresser, ou un site merci

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. concentration micellaire
    Par zeta442006 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/06/2006, 18h36
  2. concentration micellaire critique
    Par juline dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/02/2006, 10h23
  3. concentration micelllaire critique
    Par jean-philipe.charlet dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/11/2004, 10h05
  4. concentration micellaire critique
    Par choupinette dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/04/2004, 16h31