Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

chimie fine versus chimie lourde



  1. #1
    rosyyy

    Talking chimie fine versus chimie lourde


    ------

    bonjour , je voudrais savoir si la chimie fine et la chimie lourde utilisé les mêmes réactifs dans leur synthése ?? quelqu'un aurait une idée ??

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Nerrik

    Re : sos !!

    Bonjour,

    Tout d'abord, il faut savoir qu'un sujet de topic bien choisi peut faire gagner beaucoup de temps dans les réponses, "sos" ne représentant en rien le contenu de votre question.

    La chimie fine est par exemple la chimie de la pharmaceutique, de la recherche, etc.
    La chimie lourde est par définition celle de l'industrie comme la pétrochimie, les raffineries, les caoutchoucs, polymères, élastomères etc.

    Bien évidemment, aucune de ces chimies (aussi bien dans la même catégorie) n'utilise de la même manière ses réactifs, ni n'a les mêmes réactifs que l'autre.
    D'où l'avantage des types de chimies complémentaires.

    Par exemple, la pharmaceutique utilise beaucoup de chimie organique (pour ne pas dire que ça) et se concentre sur des bases moléculaires sur lesquelles elle greffe des substituants pour obtenir la meilleur activité in vivo du produit. Ce sont beaucoup de diastéréoisomères et d'hétéroéléments.
    La pétrochimie se concentre sur les hydrocarbures afin de séparer le pétrole brut en gaz, essences, diesels, fiouls, bitumes, coke, etc.
    Les élastomères sont essentiellement des polymères, donc des répétitions à l'infini ou presque de motifs moléculaires.

    Vous aurez bien compris que chaque type de chimie a ses propres réactifs dans leurs travaux et synthèses

    Cordialement,
    Nerrik

  4. #3
    rosyyy

    Talking help sur la chimie lourde et chimie fine

    merci beaucoup !!! votre aide m'a été très précieuse !!! mais une dernière chose s'il vous plait (désolée je sais que je suis embêtante ) parmi les substants suivantes lesquels relèvent de la chimie fine : aspirine, soude, puce electronique, acier, engrais, pénicilline, eau de javel, cristaux liquides

    de mon côté j'ai marqué que ceux qui relevaient de la chimie fine étaiten : l'aspirine, la pénicilline, l'eau de javel et les cristaux liquides
    et ceux qui relevaient de la chimie lourde étaient : la puce electronique, l'acier et l'engrais

    est-ce ca ?? merci énormément d'avance !!!!!!

  5. #4
    Nerrik

    Re : chimie fine versus chimie lourde

    j'aurais dit chimie fine : aspirine, pénicilline.
    Chimie lourde : acier, engrais, eau de javel, soude, cristaux liquides et puce électronique.

    Inclassable ou plutôt, selon l'usage : cristaux liquides, soude, puce électronique.

    En fait, pour la soude, c'est une substance utilisée en chimie fine, mais qui, pour sa création industrielle est préparée en très grandes quantités, car très utilisée. Donc selon son usage, on peut dire que c'est partie de la chimie lourde ou fine. J'aurais plus tendance à dire lourde, car n'étant pas un produit très pointu comme l'aspirine ou la pénicilline.

    Pour les cristaux liquides et la puce électronique, C'est assez bizarre : ils sont pointus dans le sens où c'est encore (je pense) en amélioration, donc en recherche fine, mais aussi en industrialisation massive... Donc aussi j'aurais tendance à dire pour les deux chimie lourde, mais avec ce bémol...

    Si ça peut aider

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    p_a38

    Re : chimie fine versus chimie lourde

    La ligne n'est pas facile à tracer... Évidemment des cristaux liquides on en produit industriellement pour les écrans ACL, donc à ce niveau là c'est plutôt de la chimie lourde. Par contre l'aspirine, on doit aussi en produit plusieurs tonnes industriellement à chaque année (pas comme certains médicaments beaucoup plus pointus).

    En plus, les cristaux liquides sont encore des composés à l'étude dans les laboratoires de R&D alors que pour l'aspirine, c'est loin d'être le cas (rappelons que sa découverte a plus de 150 ans, ce qui est énorme en chimie organique!). En ce sens, une partie de la production de cristaux liquide résulte de la chimie fine, et une autre de la chimie lourde.

    Wiki dit qu'on définie chimie lourde/fine par l'ampleur de la production d'un composé. Dans ce cas là je ne classifierais pas l'aspirine dans la chimie fine puisque ça fait longtemps qu'elle est sortie des ballons!

  8. #6
    Nerrik

    Re : chimie fine versus chimie lourde

    Exact, je n'avais pas vu le cas de l'aspirine comme ça, mais tu as entièrement raison, et de même pour la pénicilline, même si elle est produite à moins grande échelle que l'aspirine.
    Donc tout ou quasiment peut être considéré à la fois comme étant issu de la chimie lourde et de la chimie fine à la fois.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Que faire après une L3 Chimie fine? double compétence?
    Par Peanuts35 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/11/2007, 15h44
  2. Chimie fine ?
    Par Arrankar dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 30/07/2007, 16h47
  3. information sur l'intitulé "chimie fine"
    Par miss_van dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/01/2007, 13h35