Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Expériences plomb



  1. #1
    etud1412

    Expériences plomb


    ------

    Bonjour !
    Mon sujet de TPE est "les dangers du rouge à lèvre", et je dois actuellement trouver des expériences mettant en évidence la présence de plomb dans ceux-ci. J'avais trouvé une expérience assez simple avec de l'or qui noircit si il y a du plomb, mais mon prof de physique voudrait des expériences plus poussées qui déterminent le plomb sous différentes formes (si il est ionique, solide ...). Cependant, je n'ai pas trouvé d'expériences approfondies qui prouvent une forme spécifique du plomb. Auriez-vous des idées, (savoir avec quelle substance le plomb ionique ou non réagit, ou comment prouver que le plomb est sous forme solide, ou liquide, comment savoir si les traces de plomb sont ioniques ou non?)
    Merci d'avance !

    -----

  2. #2
    moco

    Re : Expériences plomb

    En solution dans l'eau, les sels de plomb présentent une réaction spécifique. Si on leur ajoute une solution de iodure de sodium NaI ou de iodure de potassium KI, il se forme un précipité jaune or de iodure de plomb. Il n'y a que le plomb qui fasse cette réaction. De plus, ce iodure de plomb PbI2 possède une propriété surprenante. Il est insoluble dans l'eau à froid. Mais si on fait bouillir cette solution trouble qui a servi à le former, PbI2 se dissout à chaud, et, en refroidissant, il se forme des cristaux d'iodure de plomb PbI2 qui apparaissent sous forme de paillettes. On dirait de la poudre d'or.
    Mais je ne suis pas sûr que cette expérience permette de doser le plomb dans le rouge à lèvres. En effet, s'il y a du plomb dans le rouge à lèvres, il y en a très très peu. En effet le plomb est toxique. Les fabricants de rouge à lèvres ne prendront jamais le risque d'inclure du plomb volontairement dans leur rouge à lèvres. S'il y en a, ce sont des quantités microscopiques, des impuretés. Et je ne suis pas sûr que le test au iodure dont je viens de te parler, soit assez sensible pour déceler la présence de plomb.
    Dans un cas pareil, il n'existe aucun test chimique assez sensible. Les services de contrôle officiels recourent à des méthodes physiques, comme l'absorption atomique, qui elle permet de déceler des quantités d'impuretés inférieures au microgramme.

  3. #3
    etud1412

    Re : Expériences plomb

    D'accord merci beaucoup. Peut-on nous même réaliser des absorptions atomiques au laboratoire de notre école? ou est-ce trop dangereux ou complexe?

  4. #4
    moco

    Re : Expériences plomb

    Ce n'est ni dangereux ni complexe. C'est très coûteux. Car il faut posséder un spectromètre à absorption atomique, et je doute qu'une école puisse se permettre genre d'acquisition. Cela doit coûter entre 10'000 et 100'000 euros.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Dosage de plomb dans les concentrés de plomb
    Par abdallahaitelmoudden dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/01/2015, 21h32
  2. TPE datation: question sur la méthode plomb-plomb
    Par naruto1 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/12/2014, 20h31
  3. Géochimie-modèle à un stade Plomb-Plomb
    Par Hadrienhhh dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/11/2012, 02h15
  4. De l'ion Plomb au dioxyde de plomb
    Par hervouche dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/05/2009, 10h09
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 27/10/2007, 16h22