Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Comportement du TEFLON avec de la colle PVC



  1. #1
    BOB92
    Animateur Bricolage et décoration

    Comportement du TEFLON avec de la colle PVC


    ------

    Bonjour

    Pour des besoins d'une expérimentation (groupe d'amateurs) nous avons du réaliser un engin filoguidé.
    Donc la nécessité de réaliser un câble ombilical d'une vingtaine de mètres avec des fils ( 2 de puissance, trois de commande ).
    nous avons utilisé des chutes de fils de câblage "professionnels" isolés TEFLON (ou similaire ?) de 0,9 mm2 et 0,22 mm2 (ordre de grandeur).
    Devant aller en milieu aquatique (engin flottant), nous avons du rendre flottant notre cordon ombilical
    Pour ce, nous avons utilisé des billes d'emballage en polystyrène expansé, refendues , et fixées avec ce la colle PVC autour de ce fil.
    Des essais de l'engin avaient été faits ...
    En opération, dans de l'eau (de type eau de source), nous avons eu des pannes intermittentes assez inexpliquées (que nous avons mis sur le dos de l'électronique embarquée (échauffement imprévu, panne , ..) ...
    Mais de nouveaux essais en bassin ont permis de reconstituer la panne ....
    Nous avons pu détecter plusieurs défauts de continuité du fil de cuivre multibrin au niveau des endroits où nous avions collé nos billes ...
    Le cuivre est comme rongé ...
    Nous pensions que cet isolant était assez neutre vis à vis de l'environnement ?
    Car pour avoir une attaque du cuivre intérieur allant jusqu'au défaut de continuité, aprés un temps de l'ordre de 2 mois, il faut que celle-ci soit violente ....
    Se serait-il créé un composé de type acide au niveau de ces points de fixation, composé qui ait traversé le TEFLON ?
    Il semble (sans pour autant en avoir confirmation) que la présence de l'eau externe ait été un élément déterminent.

    Pour l'instant, nous cherchons à confirmer le défaut confirmons le défaut, en test, lors de barbotage en endurance.

    Nous essayons de comprendre ....
    Autour du quatuor cuivre-Téflon-billes de polystyrène-colle PVC
    et peut-être la présence d'eau par la suite ..

    Des idées .???
    Cordialement

    -----

  2. #2
    BOB92
    Animateur Bricolage et décoration

    Re : Comportement du TEFLON avec de la colle PVC

    Bonjour
    Une précision sur la colle utilisée :
    - Colle pour PVC JARDIBRIC (colle pour PVC rigide, à séchage rapide).
    www.cstb.fr/pdf/atec/GS15-P/AP000257.PDF
    Cordialement

  3. #3
    40CDV20

    Re : Comportement du TEFLON avec de la colle PVC

    Bjr,
    Le problème doit être en relation avec la nature du polymère de gainage des fils de cuivre. S'il s'agit vraiment d'un polymère/élastomère fluoré et peu importe lequel, les solvants usuels des colles PVC (THF, dichloroéthane, cyclohexanone,...) sont sans action. Il en sera de même s'il s'agit d'un polyimide linéaire thermoplastique. Au delà, on tombe dans du domaine standard et les polymères/élastomères possibles seront affectés par les solvants de la colle.
    Curieuse idée d'avoir utilisée la colle PVC pour le PS ? ce polymère est d'une résistance médiocre aux solvants et il est inutile d'avoir recours à des solvants aussi agressifs.
    Cdt.

  4. #4
    BOB92
    Animateur Bricolage et décoration

    Re : Comportement du TEFLON avec de la colle PVC

    Bonjour
    Merci de ces premières infos .... je m'étais un peu inquiété, car bien évidemment ... je ne suis pas chimiste ..
    Et j'avais pensé à la formation d'un composé qui aurait attaqué le cuivre .... Mais c'était une fausse piste .. car nous avons un peu progressé dans nos recherches ....

    Là où ont été placés les billes de flottaison, avec la colle, le TEFLON est endommagé ...et semble poreux
    et les fils (multibrins) semblent rongés par électrolyse.
    Et seuls les fils positifs sont rongés (nous travaillons en 24V DC).

    Un simple essai de deux fils dénudés sur 15 mm , placés à 5mm dans de l'eau du robinet ont créé un défaut similaire au bout de 8 mn seulement ..... apparemment CQFD

    L'eau dans lequel l'ombilical barbotait était une eau de source, possédant un TH très élevé.

    Nous avions cependant utilisé des chutes de fil de câblage aviation, gainés TEFLON , pensant réaliser là un ombilical résistant à toute épreuve ..... et nous ne nous sommes pas soucié un instant de son attaque par la colle.

    Pour la colle, nous avions utilisé ce que nous avions sous la main , colle pour PVC citée, car :
    - nous en disposions,
    - c'est un gel facile à utiliser,
    - elle a un séchage rapide.
    Nous avions fait les test de collage des billes fendues, et constaté aucune dissolution anormale de celle-ci.
    Nous étions très loin de penser qu'il y en aurait un avec le TEFLON ....

    C'est en forgeant que l'on devient forgeron ....
    Nous avions pu récupérer l'engin filoguidé ... ce qui est l'essentiel .. il nous reste à remplacer l'ombilical ....

    Merci encore
    Cordialement

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    ecolami

    Re : Comportement du TEFLON avec de la colle PVC

    Bonjour,
    La colle PVC n'est-elle pas incompatible avec le polystyrène expansé? N'y a-t-il pas au moins un retrait qui décollerai finalement en partie? Le solvant de la colle PVC est très spécial, tétrahydrofuranne. L'isolant des fils est-il VRAIMENT du teflon et pas du PVC plastifié? L'emploi de la Colle PVC est a réserver pour le PVC rigide parce qu'elle durci .
    Le téflon ne peut pas être collé avec une colle dure. Avec une colle restant poisseuse il est possible d'avoir une adhérence.
    Je n'ai pas compris par ou était rentrée l'eau, ni si le cordon était un assemblage de plusieurs longueurs. Dans ce dernier cas a chaque raccord une possibilité de fuite existe.
    La colle néoprène serait plus judicieuse mais surtout pas pour les polystyrène! elle serait adaptée pour les cables.
    enfin pourquoi n'avoir pas pris du ruban isolant?

  7. #6
    40CDV20

    Re : Comportement du TEFLON avec de la colle PVC

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonjour,
    La colle PVC n'est-elle pas incompatible avec le polystyrène expansé? N'y a-t-il pas au moins un retrait qui décollerai finalement en partie? Le solvant de la colle PVC est très spécial, tétrahydrofuranne. L'isolant des fils est-il VRAIMENT du teflon et pas du PVC plastifié? L'emploi de la Colle PVC est a réserver pour le PVC rigide parce qu'elle durci .
    Bjr,
    +1 avec Ecolami
    Câble "armement/aviation/spacial" ne signifie pas grand chose, c'est principalement une question de plage thermique et de performances électriques de l'isolant. Néanmoins c'est assez facile de faire un premier tri.
    A la base un tel câble aura une tresse étamée (jamais en cuivre nu) et ce jusqu'à la classe 150°C, l'isolant sera principalement un super PA ou un fluoré de classe E/TFE ou E/CTFE. Donc si couple, Cu/Sn
    Pour la classe 200°C, le cuivre sera argenté, donc si couple, Cu/Ag. L'isolant un PTFE ou PTFE/FEP.
    Pour la classe 250°, le cuivre sera nickelé, donc si couple, Cu/Ni. L'isolant un PTFE.
    On trouve aussi pour des applications mobiles très particulières un gainage élastomére-fluoré particulièrement souple.
    A la réserve du super PA (il faut en connaitre la nature pour statuer) aucun des isolants, PTFE, thermo-fluorés FEP ou PFA, élastomères fluorés CFM ou FKM, ne présentent une sensibilité au THF.
    Mais, s'agissant d'un câble cordon ombilical constitué, il est possible qu'il ne soit pas d'exécution homogène.
    Cdt

  8. #7
    ecolami

    Re : Comportement du TEFLON avec de la colle PVC

    bonsoir,
    Le Super PA est-il un super polyamide AROMATIQUE? Genre Kevlar poly(p-phénylènetéréphtalamide
    ou Nomex méta-aramide [poly(m-phénylèneisophtalamide)]
    j'avais des vêtements de travail en nomex, j'ignore si on en fait des isolants électriques.

  9. #8
    40CDV20

    Re : Comportement du TEFLON avec de la colle PVC

    Bjr Ecolami,
    En fait je ne dispose que de quelques pistes, en génie des matériaux on n'utilise pas les préfixes, super, hyper, ultra,....
    Ici (en restant dans les homoPA, donc hors coPA et alliages), je pense que le fabricant de câbles (au vu de l'application) retient préférentiellement la tenue thermique et la masse volumique. Ça conduit naturellement vers des PA techniques dont le PA 4-6 (d. 1.2 TF +290°C) qui est un PA aliphatique cristallin qui a la particularité de former des alliages avec l'EPDM. Peu probable qu'il s'agisse des PA aromatiques MPD-I et PPD-T (d. 1.4 + 200°C) qui ont la particularité d'avoir une température de début de décomposition < à celle de fusion, et dont les applications principales sont les fibres et à un moindre degré les films.
    Ou tout simplement un PA aliphatique séquencé PEBA polyéther bloc amine assez proche (d.1.05 TF +205°C).
    Cdt

    nota : pour ceux que ça intéresse et s'y retrouver plus facilement, le symbole officiel MPD-I correspond bien à l'identification d'Ecolami "poly(m-phénylène isophtalamide", il est basé sur les constituants de polycondensation. Ici, la métaphénylènediamine et un chlorure d'acide isophtalique

  10. #9
    chatelot16

    Re : Comportement du TEFLON avec de la colle PVC

    du vrai teflon resiste a toutes les colles ... mais cable aviation ne veut pas dire teflon pur ! il n'y a aucun besoin de resistance chimique dans un avion

    si le but est de faire un cable flottant pourquoi coller ? gaine en mousse genre mousse pour isoler les tuyau , et le fil electrique passé dans la gaine , pas besoin de colle

    il n'y a pas que les grosse gaine isolante pour tuyaux d'eau il y a des gaine plus petites pour tuyaux frigorifique
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés

  11. #10
    BOB92
    Animateur Bricolage et décoration

    Re : Comportement du TEFLON avec de la colle PVC

    Bonjour

    Merci pour toutes ces considérations liées aux différentes techniques de fils en fonction du besoin, et de l'avancement des technologies....
    Dans mon cas, s'agissant de fils de câblage de récupération, je ne connaitrais jamais leur référence et donc leur constitution.

    Pour réaliser ce câble ombilical, composé de 6 fils de 0,22 mm2, nous avons les contraintes :
    - 20 m de longueur
    - grande souplesse, d'où fil multibrin,
    - légèreté maximale , donc pas de sur gaine (d'autant que notre mobile flottant, avec 2 chenillettes dispose d'une force de traction limitée,
    - flottabilité :nous l'avions réalisée avec de billes de polystyrène tous les 30 cm, servant également de lien local à ces 6 fils, d'où l'emploi de colle ....

    Nous allons revoir notre process de fixation ...

    Merci de vos contributions ..... nous étions partis tête baissée sur du "teflon" et nous n'avions pas validé le collage et surtout pas pensé aux conséquences : l'électrolyse du conducteur + ...

    Cordialement

Discussions similaires

  1. Resistance bois massif et contre collé ou lamellé collé
    Par valphil dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/01/2016, 18h25
  2. Colle qui se décolle avec le froid
    Par Night_Hawk dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/07/2015, 23h47
  3. Vidéo - Kezako : mais pourquoi la colle... colle ?
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/12/2014, 15h18
  4. soudage avec colle?
    Par qubits dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/02/2011, 01h11
  5. mortier colle avec monomur
    Par sebonpegase dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/12/2009, 14h56