Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Passivation du zinc




  1. #1
    fardenco

    Passivation du zinc

    Bonjour à tous,

    Je suis en train de restaurer certaines pièces rouillées d'une moto. à l'origine, ces pièces étaient recouvertes d'une couche de chromate de zinc, qui les protégeaient de la corrosion. Cette couche a été usée, c'est pourquoi la rouille apparaît de nouveau.
    J'ai prévu de nettoyer les pièces, puis de les plaquer avec du zinc. Une fois plaquées, il faudrait effectuer une passivation, mais je ne trouve pas de protocole pour ça.
    Ou plutôt, j'ai trouvé un protocole, mais il implique l'utilisation de chrome hexavalent, qui est interdit car très dangereux pour l’environnement. Il suffirait par exemple de tremper la pièce dans un mélange d'acide sulfurique dilué et de dichromate de sodium pendant quelques dizaines de secondes, et voilà.
    Les méthodes actuelles seraient basées sur l'utilisation du chrome trivalent, mais je ne trouve pas de protocole décrivant comment faire.

    Est-ce que quelqu'un aurait une idée de comment faire ?
    Merci =)

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ecolami

    Re : Passivation du zinc

    Bonjour,
    Le chrome hexavalent peut former une couche de chromate de zinc protectrice. Mais le Chrome trivalent ne peut pas!

    Puisque tu souhaite refaire un traitement de surface consulte le spécialiste pour qu'il te propose autre chose. ( dépots cuivre puis nickel).
    Sinon je pense au permanganate qui forme facilement une couche de bioxyde de manganèse dorées ou brune, mais sur le zinc je ne sais pas si c'est valable (sur l'alu ça fonctionne bien).

  4. #3
    XK150

    Re : Passivation du zinc

    Bonjour ,

    D'ailleurs , je ne vois pas sur une moto ancienne ou moderne " les pièces qui étaient recouvertes d'une couche de chromate de zinc " ?


    Pour moi , le chromate de zinc est un apprêt primaire avant peinture ?
    Seuls les rayons de roue sont parfois en acier zingué ( à remplacer avantageusement par des rayons inox ) .
    Tout le reste était nickelé ou chromé .


  5. #4
    fardenco

    Re : Passivation du zinc

    Merci pour vos réponses.

    Il s'agit entre autres des pièces qui maintiennent les carburateurs, comme sur cette photo :
    https://exabike.com/Photos/IMG_17580.JPG
    Il y a aussi une tige qui doit coulisser dans des joints, donc je ne peux pas juste les peindre.

    Sur la page Wikipedia sur la passivation, il est indiqué que la passivation au chrome trivalent est possible, peut-être que le procédé est différent qu'avec du chrome 6 ?
    https://www.wikiwand.com/fr/Passivat...vation_du_zinc

  6. #5
    XK150

    Re : Passivation du zinc

    re ,

    Il n'y a aucune pièce traitée ( sauf les petites en acier chromé ) peinte sur la rampe de carbus montrés en photo : les corps de carbus sont en zamak brut de démoulage matière quasiment universellement employée depuis des dizaines d'année ( et plus ) pour les petits carbus .
    J'ai une rampe de Suzuki bandit qui ressemble étrangement à celle ci .
    Le défaut du zamak est de tomber en poussières : j'ai des carbus des années 50 devenus inutilisables : ils cassent dès qu'ils sont manipulés .

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    fardenco

    Re : Passivation du zinc

    La barre qui maintient les 4 carburateurs en bas ainsi que la petite qui en maintient deux en haut ne sont pas bichromatées ? C'est ce que m'a laissé penser leur couleur jaune
    C'est une rampe de carburateurs de 600 xjn de 98

    Ce qui est sûr, c'est qu'avant, ces pièces étaient jaunes comme sur la photo et ne rouillaient pas, et que après mon nettoyage (sûrement un peu trop agressif), la teinte jaune n'était plus là, elles étaient juste couleur argentée. Sur le coup je me suis dit que ça n'était sûrement pas un problème, mais voilà, quelques mois plus tard ces pièces sont rouillées alors qu'elle ne l'avaient jamais été auparavant

    Si ça n'était pas du chromate, qu'est-ce que c'était ? Est-ce que vous avez une idée de comment je pourrais obtenir de nouveau le même revêtement ?
    Merci

  9. #7
    XK150

    Re : Passivation du zinc

    Ah , si vous parlez de la pièce jaune …

    Elle est bichromatée avec chrome hexavalent ( comme confirmé par ecolami ) .

    Aujourd'hui interdit , remplacé souvent par zingage irisé clair ; tout est là :
    http://beck-industries.com/news/remp...zingage-irise/

    Je pense que ce serait plus simple de faire chromer ou nickeler chez un bon sous traitant .

  10. Publicité
  11. #8
    fardenco

    Re : Passivation du zinc

    Je préférerais le faire moi même, pour plusieurs raisons, déjà par curiosité, et puis parce que ça serait pratique pour moi de pouvoir réaliser ce traitement chez moi quand j'en ai besoin plutôt que de devoir passer par un sous traitant. Sans compter que c'est sûrement plus économique.
    J'ai déjà fait des placages électrochimiques auparavant, j'ai tout ce qu'il me faut pour faire le placage au zinc, tout ce qu'il me manque c'est la connaissance d'un substitut au dichromate de sodium pour la passivation.

    Il me semble que le zingage irisé clair se fait en deux étapes, un placage au zinc suivi d'un bain de je ne sais quoi pour la passivation, exactement comme pour les pièces bichromatées, seul le contenu du bain de passivation change.
    C'est justement le contenu de ce bain que je cherche =)

  12. #9
    XK150

    Re : Passivation du zinc

    Même si je le connaissais , je ne vous donnerai pas la composition des bains .
    Ce ne sont pas des choses à faire chez soi en amateur , c'est même contraire à la charte de ce forum .
    Ne soyez pas étonné , si maintenant un modo ferme en passant par là .

  13. #10
    fardenco

    Re : Passivation du zinc

    J'aurais compris votre remarque si je vous demandais la composition d'un bain de bichromatage, qui implique l'utilisation de dichromate de sodium, produit interdit en France car dangereux.
    Le truc, c'est que je connais la composition d'un tel bain, et je pourrais sans problème me procurer du bichromate pour pouvoir faire mon bichromatage chez moi très simplement.

    Si j'ai ouvert ce post, c'est justement parce que je n'ai pas envie de manipuler ce produit dangereux, et que je cherche une alternative safe.
    Ce que je demande ici n'implique pas de produits interdits, ne sert pas à créer quelque chose de dangereux ou je ne sais quoi.
    Je pense franchement que le sujet est réglo, rien de particulièrement dangereux ou illégal

    Corrigez moi si je me trompe bien sûr

  14. #11
    40CDV20

    Re : Passivation du zinc

    Bsr,
    Quel est le type de bain de zinc électro (alcalin, acide, cyanuré) ? Qui fait l'électrodéposition du zinc ?
    Cdt

  15. #12
    fardenco

    Re : Passivation du zinc

    Bonsoir,
    Il s'agit d'un bain acide (solution de sulfate de zinc)
    C'est moi qui m'occupe de l’électrodéposition du zinc

  16. #13
    40CDV20

    Re : Passivation du zinc

    Bsr,
    La préparation de ce type de passivation est très délicate, je n'ai pas souvenir d'en avoir vu préparer de formulation maison par les utilisateurs. Le mécanisme réactionnel est très fin, et n'est pas totalement expliqué. En simplifiant, la couche de conversion est formée par la précipitation en surface d'hydroxyde de chrome provoquée par une augmentation locale du pH, résultant d'une attaque contrôlée de l'électrodépôt de zinc par des fluorures. Les formulations, intègrent souvent un sel de cobalt qui aide à réguler le mécanisme et de la silice colloïdale qui est un bon protecteur du zinc, faute de quoi la couche de conversion s'avère peu performante et résistante.
    Un vrai plus est apporté principalement par un vernis polymère électrophorétique ou une émulsion acrylique. A grosse maille on peut parler de couche de conversion vernie. Tout ceci se met en oeuvre assez facilement dans la mesure ou l'équipement est adapté et la gamme opératoire strictement respectée.
    On trouve sur le marché une dizaine de formulations qui se distinguent surtout par l'ajout d'anions et de cations métalliques à faible dosage
    Pour résumer, sauf à disposer d'une solution mère commerciale c'est à oublier.
    Cdt.

  17. #14
    fardenco

    Re : Passivation du zinc

    Merci pour votre réponse.
    Est-ce que vous auriez le nom d'une de ces solutions commerciales dont vous parlez ?

  18. #15
    40CDV20

    Re : Passivation du zinc

    Bjr,
    Mon conseil pour une restauration durable et performante, faite faire un dépôt d'alliage zinc-Nickel. Mais je conçois très bien que l'on ait autant de plaisir à faire les crêpes qu'à les manger
    Ça fait très longtemps que je n’intéresse plus vraiment à l'électrodéposition. Les formulations de passivation prennent source dans les années 80 et doivent en être à la 3G (tout comme les smartphones !), et d'acquisitions en regroupements il n'existe quasiment plus de formulateurs indépendants.
    Le plus simple est d'aller vers un atelier de galvanoplastie local qui fait du zinc et exerce dans le décors et le technique. L’aéronautique a basculée depuis longtemps dans le zinc-nickel avec le retrait du cadmium.
    Vous leur expliquez votre situation, entre passionnés je ne doute pas qu'ils vous fassent voir en quoi ça consiste, et pourquoi pas vous échantillonner si vous êtes un acharné du DIY.
    Au delà, il est inutile d'aller vers des groupes tel qu'Henkel pour ne citer que lui, mais vous pouvez toujours tenter quelque chose vers les distributeurs de fournitures pour galvanoplastie, mais je n'y crois guère
    Bon courage
    Cdt

  19. #16
    40CDV20

    Re : Passivation du zinc

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonjour,
    Le chrome hexavalent peut former une couche de chromate de zinc protectrice. Mais le Chrome trivalent ne peut pas!

    Puisque tu souhaite refaire un traitement de surface consulte le spécialiste pour qu'il te propose autre chose. ( dépots cuivre puis nickel).
    Sinon je pense au permanganate qui forme facilement une couche de bioxyde de manganèse dorées ou brune, mais sur le zinc je ne sais pas si c'est valable (sur l'alu ça fonctionne bien).
    Bjr Ecolami,
    Effectivement, contrairement à ce que Fardenco pensait une simple substitution de Cr6 en Cr3 dans la formule ne suffit pas. Il s'agit d'autre chose mais pas pour autant de radicalement différent. Les passivations classiques bichromatée ou non des électrodépôts de Zn et de Cd résultent d'un mécanisme, comme vous le dites très proche de celui de la formation des couches de conversion pratiquées sur l'aluminium et ses alliages (type Alodine 1000-1200,...). Il apparaît que la présence de fluorures (F-) est un passage obligé, ce dernier intervenant comme ligand du chrome 3.
    La première génération de ces passivations dites au Cr3 étaient formulées sur une base nitrate. Sel soluble de Cr3+, nitrate libre et fluorures, les différentes couleurs de film étaient obtenues par l'ajout d'anions et de cations, tel le cuivre si le noir était recherché. L'ion cobalt était généralement présent. Dans la dernière génération, on obtient des couches à 5-6 % de chrome 3 et prés de 20% de silicium.
    Au delà, tout dépend de ce que Fardenco dispose en produits chimiques pour procéder à divers essais et du temps qu'il est prêt à y consacrer.
    Cdt.

  20. #17
    fardenco

    Re : Passivation du zinc

    Pour ce qui est des produits chimiques, je peux me fournir, ça n'est pas un problème.
    Je suis prêt à y passer du temps, ça n'est pas un problème non plus =)

    Pour ce qui est de l'alliage zinc-nickel, est-ce qu'il suffit d'utiliser un electrolyte composé de sels des deux métaux ?

  21. #18
    40CDV20

    Re : Passivation du zinc

    Bjr,
    Je constate une véritable capacité à rebondir je vous ai posté en mp une étude des dépôts de Zn-Ni
    Nécessairement, un dépôt d'alliage sera plus compliqué à mettre en oeuvre. Je vous propose un condensé de situation, ayant moi même pratiqué un temps la restauration de motos pour ne citer qu'une Benelli 750 Sei.
    Les options :
    -un zinc basique avec une passivation Cr3
    -un Zn-Ni 12-15% avec la même passivation
    -un Zn-Co 1.5-2% idem
    Perso, j'avais retenu un co-dépôt cobalt pour trois raisons principales
    -un bel aspect blanc bleuté
    -une dureté élevée de 750HV
    -la particularité d'obtenir une passivation très supérieure (en relation avec la présence de Co voir au dessus)
    J'attire votre attention sur le fait qu'étant en activité à l'époque, ma participation s'est limitée à demander que le job soit fait et bien fait.
    Très objectivement, sans réels moyens adaptés je vous déconseille de vous lancer dans les électro-dépôts d'alliages
    Cdt

  22. #19
    fardenco

    Re : Passivation du zinc

    Merci beaucoup pour toutes ces informations.
    Tout ça semble en effet bien compliqué..
    Je vais quand même continuer un petit peu mes recherches, et si j'arrive à sortir de ça un protocole bien définit et précis, je reviendrais ici vous en faire part !
    Dans tous les cas merci à tous pour votre aide

Discussions similaires

  1. Chlorure de Zinc vs Gluconate de Zinc
    Par nickalisse1 dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/07/2012, 04h01
  2. Passivation du zinc
    Par sonocite dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/04/2011, 15h30
  3. Passivation
    Par jdogh dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/05/2010, 15h21
  4. passivation
    Par KIMIA dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/07/2009, 11h17
  5. Passivation du fer
    Par Lala16 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/10/2008, 11h26