Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

thermothermo



  1. #1
    kiwix

    Arrow thermothermo


    ------

    Encore une question de thermo...

    La chaufferette de poche, ou bouillotte chimique est constitué d'une enveloppe souple (quel matériau ???) je souhaitais connaitre l'ordre de valeur de sa capacité thermique. Si le but de l'objet est de restituer la chaleur issue de la cristallisation, l'enveloppe en plastique souple ne doit-elle pas avoir une capacité thermique importante??

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : thermothermo

    Pose ta question plus clairement.
    Il y a plusieurs sortes de chaufferettes de poche : celles qui fonctionnent sur le principe d'une solution sursaturée d'acétate ou de thiosulfate de sodium, et celles qui fonctionnent sur le principe du fer en poudre qui brûle très lentement. Les deux sont commerciales.
    Et qu'est-ce que tu appelles capacité thermique ? Je connais la chaleur molaire, la chaleur spécifique, la capacité calorifique, mais pas la capacité thermique.

  4. #3
    kiwix

    Re : thermothermo

    C'est une chaufferette de poche ou bouillotte chimique www.bouillotte-magique.com c'est de l'acétate de sodium trihydraté dans de l'eau, la solution est en fait en surfusion la pastille qui de clic, présente dans la pochette sert à rompre la surfusion et à lancer la cristallisation. L'interet c'est que cette derniere est tres exothermique on peut donc récuperer la chaleur.
    Je voulais connaitre la capacité calorifique (nouvellement appelée capacité thermique) de la petite pochette contenant le tout. Sachant que je ne trouve pas en quoi elle est faite... certains disent qu'elle est en PVC...
    merci

  5. #4
    moco

    Re : thermothermo

    Tu peux négliger cette capacité calorifique. La masse de plastique du récipient est si faible qu'on peut la considérer comme négligeable, en tout cas par rapport à la masse d'acétate de sodium qu'elle peut contenir.

  6. #5
    kiwix

    Re : thermothermo

    Merci pour cette info.
    J'ai donc négligé la capacité calorifique massique de l'enveloppe, et calculé la capacité calorifique massique liquide et solide, de la chaufferette. J'ai trouvé respectivement 3,9 kJ/kg/°C et 2,63 kj/kg/°C (valeurs qui sont proches de celles trouvé dans le handbook pour une solution d'acétate de sodium dans l'eau, et d'acétate de sodium trihydraté solide)

    Bref j'ai pu alors calculer l'enthalpie de solidification suivant le bilan thermodynamique:

    DrH(solidification)= [(m(H20) + valeur en eau calorimetre) / m(objet)].Ceau.(Ti - Tf) + Cobjet(l).(Ti - Tfusion) + Cobjet(s).(Tfusion - Tf)

    où mH2O est la masse d'eau introduite dans le calorimetre, Ti et Tf températures initiale et finale, et Cobjet les capacité de l'objet dans les 2 états.

    Je trouve alors après application numérique DrH(solidification)= -222,9 kJ/kg

    Que penser de cette valeur? n'est elle pas trop élevée pour une chaufferette qui est censée délivrer une 50aine de degrés?

  7. A voir en vidéo sur Futura