Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Chaudiere pulsatoire AUER



  1. #1
    leguabian

    Chaudiere pulsatoire AUER


    ------

    Bonjour,

    Je ne sait pas si je suis sur le bon forum mais je pose ma question :

    est ce qu'une personne connait ce type de chaudière?
    est elle si bien que ça?
    est elle fiable dans le temps?

    Merci pour vos renseignements qui pourront servir a d'autre aussi, A+

    -----

  2. #2
    leguabian

    Re : Chaudiere pulsatoire AUER

    Désoler,

    les réponse sont sur Forum: Habitat bioclimatique, chauffage et isolation

    J'ai confondu vitesse et precipitation

    Merci,

  3. #3
    gougougou

    Re : Chaudiere pulsatoire AUER

    Bonjour,
    Ce type de chaudière gaz à condensation utilise une technique très particulière pour le corps de chauffe, la combustion se fait dans une chambre totalement entourée d'eau, et elle fonctionne un peu comme un moteur à explosion diesel. Il y a une soupape d'admission, une bougie pour faire l'allumage initial et un pot d'échappement.

    La chaudière n'est pas modulable, contrairement aux chaudières à gaz actuelle. Elle fonctionne ou bien à pleine puissance ou bien elle est arrêtée. Le rendement de la chaidière lui-même est bon. Il y a une petite perte d'efficacité liée à ce fonctionnement en tout ou rien (les autres chaudières actuelles modulent leur puissance selon le besoin).

    L'échappement des gaz de combustion se fait par un simple tuyau de plastique de 50 ou 63 mm de diamètre (qui peut être très long : 25 mètres). C'est l'avantage majeur de cette chaudière (la seule raison qui en justifie l'utilisation - lorsqu'on n'a pas de cheminée ni la possibilité de mettre une ventouse)

    Compte tenu du bruit des explosions, l'ensemble de la chaudière est enfermée dans un capot recouvert intérieurement d'une épaisse couche de matériau absorbant. Le bruit final est acceptable, si le capot est bien fermé. Il y a un petit bruit de pétarade au débouché du tuyau d'évacuation des gaz d'échappement (donc dehors). Le pot d'échappement initialement en inox a été changé assez récemment par un pot en matière plastique pour tenter de réduire cette petite nuisance.

    Ce type de chaudière est très cher et particulièrement si on y adjoint la production d'eau chaude sanitaire. Par ailleurs comme ces chaudières sont assez rares, les personnes compétentes pour l'entretien le sont encore plus... et se font payer en conséquence. De même les pièces détachées sont chères.

    La garantie du corps de chauffe est seulement de 3 ans. Cela montre qu'Auer n'a guère confiance dans cette pièce majeure. Il s'avère que cette pièce est effectivement fragile (sur une période de 5 ans, 1 chaudière sur 50 a son corps de chauffe qui lâche). Il est nécessaire de remplacer tous les 3 à 5 ans la soupape d'admission qui perd son étanchéité (coût 300 à 400 euros MO comprise). Il y a eu un problème sur les bougies d'allumage, nécessitant leur remplacement. Il y a aussi un boitier électronique, qui a la fiabilité générale de l'électronique.

    Auer gère un réseau d'installateurs qui ont chacun leur "territoire", ce qui évite une concurrence entre eux. D'un coté, cela les responsabilise (vis à vis d'Auer) et de l'autre cela pousse les prix à la hausse. La marge des installateurs sur la vente d'une chaudière est de l'ordre de 30%, du même ordre de grandeur voire supérieur au coût d'installation lui-même !

    Auer semble soucieux de la compétence des installateurs du réseau et des société de maintenance, ce qui est un bon point.

    Conclusion: c'est un bon produit, destiné à des utilisations particulières (pas de cheminée ni de ventouse disponibles). Le rendement est bon, mais pas supérieur aux produits concurrents. La fiabilité est normale. Le réseau technique associé à ce produit est de bonne compétence. Le coût d'achat est très élevé (+60% par rapport à des produits de technologie plus standard de qualité comparable), le coût de maintenance aussi. L'effet de petite série (technologie particulière, domaine d'utilisation restreint) interdit de délocaliser la fabrication dans les pays à bas coûts (ce qui grève le prix et réduit donc). Il y a donc un risque d'arrêt de la fabrication, avec des conséquences sur la disponibilité des pièces détachées. Achat envisageable pour une utilisation pendant 10 ans (au dela ???).

Discussions similaires

  1. Chaudière gaz AUER pulsatoire
    Par picardy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1877
    Dernier message: 21/07/2020, 07h00
  2. Chaudière Auer Pulsatoire qui se bloque
    Par jojo57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/02/2012, 20h31
  3. [Thermique] Renseignements récents sur chaudière AUER
    Par jplemo78 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/01/2008, 11h38
  4. auer bahia bg 200
    Par H-R dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/07/2006, 21h45
  5. carte électronique chaudiére gaz Auer
    Par sylvainj2 dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/01/2006, 17h32
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...