Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Et si on ralentissait ?



  1. #1
    haplo31

    Et si on ralentissait ?


    ------

    Bonjour a tous,
    Pour mon premier message, je voudrais vous faire part d'une question qui me trotte dans la tête depuis un petit moment et pour laquelle je ne trouve pas d'explication valable.

    Il est admis (prouvé ?) que dans le cas d'un déplacement à une vitesse proche de la lumière le temps dans le référentiel du voyageur s'écoule moins vite que dans le référentiel "normal".

    Pourquoi donc ne retrouve t'on pas ce phénomène à petite échelle (déplacements en avion, lancement de fusée...), on devrait avoir un décalage de quelques millisecondes non ?

    De plus, en considérant les vitesses qui anime nos astres, ne serait il pas possible, en réduisant notre vitesse par rapport au référentiel global de justement ralentir cet écoulement du temps ? Si ca marche dans un sens pourquoi ca ne marche pas dans l'autre ?

    J'espère avoir été clair, ca va peut-être sembler très idiot mais je ne comprend pas pourquoi cette contraction du temps n'a pas d'effet sur ce qui nous entoure, certains corps de l'univers devraient avoir un écoulement du temps différent du notre étant donné leur vitesse de déplacement.

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    JPL

    Re : Et si on ralentissait ?

    Extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/Dilatation_du_temps
    Un autre cas observé de dilatation temporelle est le décalage entre horloges atomiques au sol et en vol ; mais il se complique dans ce dernier cas de considérations gravitationnelles de sorte que le cadre de la relativité restreinte est insuffisant et qu'on doit considérer les effets de Relativité générale. Incidemment l'expérience réelle d'horloges atomiques embarquées en avion est une version réalisable, et souvent réalisée, de l'expérience des jumeaux, laquelle exploite l'effet de ralentissement des horloges en mouvement.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  4. #3
    haplo31

    Re : Et si on ralentissait ?

    Mais ça veut dire que l'écoulement du temps pour chaque corps est relié directement à sa vitesse ?

    Ca a quand même une sacrée portée non ? C'est étonnant qu'il n'y ait pas plus de recherches de ce coté là...

  5. #4
    Damien49

    Re : Et si on ralentissait ?

    Citation Envoyé par haplo31 Voir le message
    Ca a quand même une sacrée portée non ? C'est étonnant qu'il n'y ait pas plus de recherches de ce coté là...
    C'est pas pour rien qu'Einstein est devenu célèbre.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  6. #5
    JPL

    Re : Et si on ralentissait ?

    Dans ton référentiel (avion, fusée...) tu vois le temps s'écouler de la même manière que si tu étais immobile. Ce sont simplement les observateurs extérieurs qui (hypothèse) observeraient ton horloge qui verraient celle-ci tourner plus lentement. Inversement si tu observais une horloge restée à terre pendant ton voyage tu la verrais tourner plus lentement. Tu augmenterais ton décalage avec la terre mais ton temps propre resterait le même. Donc quelle que soit la vitesse à laquelle tu voyagerais tu ne gagnerais rien sur ta durée réelle de vie.

    Remarque : observer une horloge dans ces conditions ne pose aucun problème, il suffit qu'elle envoie un signal radio à intervalle constant (constant pour elle). Il faudrait juste corriger pour tenir compte du décalage dû à l'effet Doppler pour remonter au temps de la source observée.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    skyzboob

    Re : Et si on ralentissait ?

    On retrouve ces décalages je crois. J'ai lu que c'est d'ailleurs ces phénoménes qui permettent les synchronisations des horloges des satellites utilisé pour les GPS.

  9. Publicité
  10. #7
    JPL

    Re : Et si on ralentissait ?

    C'est plus compliqué dans le cas du GPS car il faut corriger leur horloge en tenant compte de la relativité générale : étant soumise à une gravité plus faible l'horloge des satellites semble trop rapide.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #8
    haplo31

    Re : Et si on ralentissait ?

    Bonjour
    Merci de vos réponses.
    Je ne savais pas que le "décalage" se retrouvait aussi à ces vitesses là mais dans des moindres mesures, on en parle rarement.

    Auriez vous un ouvrage à conseiller à un profane (j'ai des notions de bases en physique mais rien de très poussé) expliquant de façon détaillé et accessible la relativité ?

    Cordialement

  12. #9
    skyzboob

    Re : Et si on ralentissait ?

    Non. J'etais sceptique, comme toi peut etre, sur ce point. Car j'ai cru que la relativité restreinte n'etait qu'une construction de l'esprit. Certe celle d'un homme ayant une grande intelligence.

    Sa decouverte repose sur deux points qui furent établi par ses pairs:
    -La vitesse de la lumiére dans le vide comme vitesse limite
    -Le fait qu'il n'existe pas d'ether(un "support" pour l'univers)

    En construisant un univers ayant cette double caractéristique on comprend comment le temps pourrait s'écouler en fonction de la vitesse des référentiels. Apres cela est difficile à comprendre (j'y arrive moyennement). C'est à cela que je mesure le génie de ces hommes dont Albert Einstein faisait partie.

    Je te conseille tout ce qui concerne l'histoire, en fait. Renseigne toi sur ce qui c'etait passé au debut du vingtieme en science. Tu retrouveras aussi le carrefour de la physique... Celui qui sépare la relativité de la mécanique. Le grand du petit...
    Dernière modification par skyzboob ; 23/06/2011 à 13h42.

  13. #10
    JPL

    Re : Et si on ralentissait ?

    Ne pas oublier aussi le rôle joué par les transformations de Lorentz (contraction longitudinale postulée, et calculée, des objets en fonction de leur vitesse) comme tentative désespérée de concilier l'expérience de Morley-Michelson avec la mécanique classique et l'éther. Einstein en a donné une tout autre interprétation.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #11
    arbanais83

    Re : Et si on ralentissait ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Dans ton référentiel (avion, fusée...) tu vois le temps s'écouler de la même manière que si tu étais immobile. Ce sont simplement les observateurs extérieurs qui (hypothèse) observeraient ton horloge qui verraient celle-ci tourner plus lentement. Inversement si tu observais une horloge restée à terre pendant ton voyage tu la verrais tourner plus lentement. Tu augmenterais ton décalage avec la terre mais ton temps propre resterait le même. Donc quelle que soit la vitesse à laquelle tu voyagerais tu ne gagnerais rien sur ta durée réelle de vie.
    Oui dans la réalité, mais psychologiquement si l'on avait la possibilité de voir ce qu'il se passe dans l'autre référentiel sur terre par exemple,
    Le fait de voir l'horloge tourner plus lentement se traduirait-il par le fait que l'on verrait aussi les êtres humains restés à terre et vivant au rythme de cette horloge rester plus jeunes que nous ou vieillir moins vite ?

  15. #12
    JPL

    Re : Et si on ralentissait ?

    Cette question a fait l'objet du célèbre parodoxe des jumeaux de Langevin. Paradoxe apparent en effet car si on applique sans précaution ce raisonnement, le voyageur de retour sur terre devrait retrouver son jumeau avec le même âge que lui. Or le jumeau terrestre serait en réalité plus vieux avec, selon les conditions du voyage de son frère, une belle barbe blanche... ou un beau cercueil.

    L'explication la plus simple que j'ai trouvée est dans Wikipedia : http://www.google.fr/url?sa=t&source...RrBjtSYKRBbb1Q

    Ceci provient du fait que les histoires des deux jumeaux ne sont pas symétriques dans l'espace-temps (voir le lien pour l'explication).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité
  17. #13
    invite10421055

    Re : Et si on ralentissait ?

    Bonjour,

    Ce que j'ai cru comprendre était que le jumeau voyageur, subissait un mouvement inertiel, tandis que celui qui ne voyageait pas, n'en subissait pas. C'est ce qui brise la symétrie entre les 2 jumeaux.

    Cordialement