Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

inverseur CMOS comme ampli



  1. #1
    alainav1

    inverseur CMOS comme ampli

    bonjour,
    j'ai lu dans le post 'fait ce que je dis fait pas ce que je fait ' que l'on peut utiliser un inverser CMOS come ampli,
    vous pouvez m'en dire plus?
    cordialement
    Alain

    -----


  2. #2
    fderwelt

    Re : inverseur CMOS comme ampli

    Citation Envoyé par alainav1 Voir le message
    j'ai lu dans le post 'fait ce que je dis fait pas ce que je fait ' que l'on peut utiliser un inverser CMOS come ampli,
    vous pouvez m'en dire plus?
    Bonjour,

    Tu prends un inverseur CMOS (type 4069), tu relies ton signal à l'entrée par une résistance genre 100k ou 1M, et la sortie de l'inverseur à son entrée via une résistance de même valeur. (flemme de faire un dessin aussi simple... ).

    C'est équivalent à un ampli-op monté en inverseur, en tout cas pour des tensions d'entrée pas trop grandes. La âire de transistors MOS complémentaires en entrée de l'inverseur se comporte en gros comme une paire différentielle, enfin je crois.

    Je l'ai pas mal utilisé pour isoler un potentiomètre de la charge qui suit, pour distribuer la tension du potard sur un nombre de charges variable (et imprévisible).

    Attention tout de même, ça ne vaut pas vraiment un vrai suiveur de tension à ampli-op, notamment parce qu'un buffer CMOS ne peut pas fournir des courants astronomiques.

    -- françois
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

  3. #3
    Tropique

    Re : inverseur CMOS comme ampli

    Hello

    Voici une note d'application qui décrit ce type de montage:
    http://www.fairchildsemi.com/an/AN/AN-88.pdf
    Les points à avoir à l'esprit sont les suivants:
    -Réjection d'alim pratiquement nulle
    -Gain open loop pour un étage: environ 15
    -Impédance de sortie: qques centaines d'ohms
    -La tension de repos moyenne (celle qui fixe le potentiel de l'entrée + virtuelle) ne vaut jamais exactement 1/2 Vdd, mais peut être décalée jusqu'à 20% dans un sens ou dans l'autre.
    -Consommation de repos assez élevée, augmentant avec Vdd.
    -Gain inversément proportionnel à la tension d'alim
    -Bruit assez élevé
    -Diaphonie entre opérateurs assez élevée

    S'il est tenu compte de ces particularités lors du design, c'est parfaitement utilisable; si l'on transpose directement des applications d'AOP, casse-cou.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  4. #4
    fderwelt

    Re : inverseur CMOS comme ampli

    Re,

    D'accord avec Tropique, ça ne remplacera jamais un ampli-op, mais comme buffer ou pour des petites bidouilles simples c'est en général OK.

    Ce coup-ci j'ai fait quelques dessins.

    -- françois
    Fichiers attachés Fichiers attachés
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Elec] [niveau-Bac] Ampli inverseur
    Par HULK28 dans le forum Exercices pour les concours et examens
    Réponses: 8
    Dernier message: 28/10/2007, 17h19
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 22/06/2007, 15h25
  3. Aop - Ampli non inverseur.
    Par Imei dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/02/2007, 06h18
  4. need help pour un ampli pas comme les autres
    Par easyphaee dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/02/2006, 12h10
  5. ampli non inverseur
    Par freddy69 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/05/2005, 11h49