Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

moteur a courant continu



  1. #1
    iori_00

    moteur a courant continu


    ------

    salut,
    je suis un peu debutant dans ce domaine,j'ai une petite questionour un moteur à courant continu q'est ce q'on alimente le premier l'induit ou l'inducteur ?
    et pourquoi ?


    merci d'avance...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jiherve

    Re : moteur a courant continu

    Citation Envoyé par iori_00 Voir le message
    salut,
    je suis un peu debutant dans ce domaine,j'ai une petite questionour un moteur à courant continu q'est ce q'on alimente le premier l'induit ou l'inducteur ?
    et pourquoi ?


    merci d'avance...
    Bonjour
    cela veut dire quoi en premier ?
    on peut penser qu'alimenter l'inducteur d'abord ne serait pas idiot!
    JR

  4. #3
    ABN84

    Re : moteur a courant continu

    bonjour,
    en effet comme le dit jherve, il faut commencer par alimenter l'inducteur. de meme que pour eteindre, il faut commencer par l'induit, sous peine d'avoir un emballement
    "Engineering is the art of making what you want from what you get"

  5. #4
    PA5CAL

    Re : moteur a courant continu

    Bonjour

    On ne doit jamais alimenter l'induit d'un moteur à courant continu sans un courant d'excitation, sous peine de voir ce moteur s'emballer. La vitesse est fixée par la relation:
    avec U la tension aux bornes de l'induit et le flux d'excitation.

    On doit donc alimenter l'inducteur avant l'induit, ou en même temps.
    Dernière modification par PA5CAL ; 10/06/2007 à 13h58.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  8. #5
    PA5CAL

    Re : moteur a courant continu

    Quand est quasiment nul, la vitesse et le courant d'induit tendent vers des valeurs très grandes qui mènent généralement à l'endommagement ou la destruction du moteur.



    EDIT: bon, grillé encore une fois

  9. #6
    victhor

    Re : moteur a courant continu

    Bonjour,

    Oui effectivement s'est ce qu'on apprend à l'école de toujours alimenter l'inducteur d'une MCC. Cependant, notons que le couple de la machine s'exprime par : Cem=kΦI, si l'inducteur n'est pas alimenté donc Φ=0 et donc Cem=0 et donc N=0 donc pas d'emballement

    A méditer ...

  10. Publicité
  11. #7
    PA5CAL

    Re : moteur a courant continu

    Citation Envoyé par victhor Voir le message
    Bonjour,

    Oui effectivement s'est ce qu'on apprend à l'école de toujours alimenter l'inducteur d'une MCC. Cependant, notons que le couple de la machine s'exprime par : Cem=k?I, si l'inducteur n'est pas alimenté donc ?=0 et donc Cem=0 et donc N=0 donc pas d'emballement

    A méditer ...
    Il existe toujours un flux rémanent, et l'emballement des moteurs à excitation séparée n'est pas un mythe. J'ai personnellement assisté à plusieurs incidents du genre, qui se sont heureusement toujours bien terminés grâce à la rapidité de réaction des opérateurs (il faut dire que ça s'entend rapidement quand ça arrive, et que couper l'induit est la première chose qu'on nous apprend...)

  12. #8
    victhor

    Re : moteur a courant continu

    Citation Envoyé par PA5CAL Voir le message
    Il existe toujours un flux rémanent, et l'emballement des moteurs à excitation séparée n'est pas un mythe. J'ai personnellement assisté à plusieurs incidents du genre, qui se sont heureusement toujours bien terminés grâce à la rapidité de réaction des opérateurs (il faut dire que ça s'entend rapidement quand ça arrive, et que couper l'induit est la première chose qu'on nous apprend...)
    Pouvez-vous svp développer davantage concernant le flux rémanent ? Ce flux est présent en l'absence d'excitation ?

  13. #9
    PA5CAL

    Re : moteur a courant continu

    Citation Envoyé par victhor Voir le message
    Pouvez-vous svp développer davantage concernant le flux rémanent ? Ce flux est présent en l'absence d'excitation ?
    C'est cela même. Quand l'inducteur a déjà été utilisé, il garde une trace de sa magnétisation. En l'absence de courant d'excitation, il continue de se comporter comme un aimant permanent, et génère une flux assez faible dans l'induit, mais toutefois suffisant pour commencer à faire tourner le moteur et provoquer l'emballement.

  14. #10
    Alex82

    Re : moteur a courant continu

    Citation Envoyé par PA5CAL Voir le message
    C'est cela même. Quand l'inducteur a déjà été utilisé, il garde une trace de sa magnétisation. En l'absence de courant d'excitation, il continue de se comporter comme un aimant permanent, et génère une flux assez faible dans l'induit, mais toutefois suffisant pour commencer à faire tourner le moteur et provoquer l'emballement.
    Bonjour,

    Je confirme par la pratique, mon projet d'éolienne bute actuellement à cause de ce phénomène de " memoire magnétique (rémanance)" des parties sensées guider mes champs magnétiques pour améliorer les performances de mon sytème .

    Sans cela va a peu près bien. En cherchant à "canaliser" ou "guider" mes lignes de champ permanents (aimants) je me retrouve avec ces rémanances magnétiques des éléments métaliques de mes guides qui somme toute font que je gagne rien!

    C'est un autre exemple d'application où ces phénomènes de rémanance posent problème .....

    Cordialement.
    Ce qui se conçoit clairement s’ennonce clairement

  15. #11
    victhor

    Re : moteur a courant continu

    Y'a un truc que je pige pas ! On nous dit de ne pas couper l'excitation pour éviter l'emballement du moteur. Cela veut dire qu'il faut la présence d'un flux pour ne pas emballer la machine. Or, si on coupe l'excitation il réside un flux rémanent donc la machine reste fluxée donc en quoi il y a emballement ?
    Quel raisonnement faut-il tenir ?

  16. #12
    Alex82

    Re : moteur a courant continu

    Citation Envoyé par victhor Voir le message
    Y'a un truc que je pige pas ! On nous dit de ne pas couper l'excitation pour éviter l'emballement du moteur. Cela veut dire qu'il faut la présence d'un flux pour ne pas emballer la machine. Or, si on coupe l'excitation il réside un flux rémanent donc la machine reste fluxée donc en quoi il y a emballement ?
    Quel raisonnement faut-il tenir ?
    Re bonjour,

    Ce que je vais dire n'est pas tout a fait exact probablement mathématiquement ou physiquement, mais je vais raisonner avec mes mots pour essayer de t'expliquer le principe ....

    Tu a un rotor (induit) que tu alimente et qui tourne au milieu d'une structure bobinnée....

    En fonctionnement normal tes champs induits et inducteurs vont tendre a faire tourner ton rotor .... cela est simple à comprendre c'est le principe de base .....

    Maintenant tu cherche à l'arreter ....

    Si tu coupe en premier l'inducteur (rotor) son champ résiduel ou rémanent appele le comme tu veux va continuer d'exister .... ce qui peux produire un emballement de ton système... (les induits sont toujours alimentés)

    Maitenant tu fait l'inverse ... tu garde l'inducteur (rotor) et tu coupe les induits .... la carcasse métalique (tes poles induits) vont tendre à freiner au contraire la rotation de ton rotor encore alimenté....

    C'est imagé mais c'est un peu quand même ce qu'il se passe dans ton moteur.

    De sorte que :

    à l'allumage de ton moteur il est donc bien préférable d'alimenter en premier l'inducteur, puis les induits.

    à l'extinction couper en premier les induits, et ensuite l'inducteur.

    .... C'est surement mal exprimé mais ça va peut-être t'aider à comprendre.

    Cordialement.
    Ce qui se conçoit clairement s’ennonce clairement

  17. Publicité
  18. #13
    victhor

    Re : moteur a courant continu

    Bonjour Alex82 et merci pour cette 'explication "avec les mains". Cependant, j'entends par raisonnement à tenir une suite de causes à effets ... par exemple, on coupe l'excitation →Iinducteur=0 → Φ=Φrémanent → ....... → ... d'où N→infini d'où emballement du moteur.

  19. #14
    Alex82

    Re : moteur a courant continu

    Bonjour,

    Citation Envoyé par victhor Voir le message
    Bonjour Alex82 et merci pour cette 'explication "avec les mains". Cependant, j'entends par raisonnement à tenir une suite de causes à effets ... par exemple, on coupe l'excitation →Iinducteur=0 → Φ=Φrémanent → ....... → ... d'où N→infini d'où emballement du moteur.
    Bon,... dit autrement (cela à déjà été dit dans les post précedents ....)

    Tu alimente une bobine avec une tension U .... elle crée un champ B ... on est d'accord ?

    Maitenant tu coupe brutalement l'alimentation ..... ta bobine c'est quoi un "self" ? non ???

    Que vas-t'il se passer ????

    (Une indication : sa tension tu peux plus la connaitre : voir fcem : force contre électromotrice .... ta bobine deviens génératrice .... l'energie qu'elle à enmagasinée sous forme d'énergie magnétique elle la rends .....)

    Donc là tu gère la chose comment ..... ? hein ?

    Tu te retrouve avec un "truc" qui était à l'origine une charge, et qui deviens génératrice parce que tu essaye de l'interrompre trop vite ..... (voir bobines ou self ou ce que tu veux mais elle va faire tout ce qu'elle peux pour s'y opposer ! C'est le principe même de l'induction....)

    Alors mijote encore un peu tout ça parce qu'il y'a pas de "loi" qui permettent de vraiment le prévoir mathématiquement mais c'est pourtant ce qui se passe dans la vie REELLE!

    Sans les mains ça t'aide là ?

    Cordialement.
    Ce qui se conçoit clairement s’ennonce clairement

  20. #15
    Alex82

    Re : moteur a courant continu

    Re flute oublié un truc ...

    Quel est la tension et le courant aux bornes d'une bobine à l'instant où on lui supprime son alimentation ? .... (voir diode de roue libre dans d'autres applications)...

    Ben vois tu tout ça c'est lié, envisageable et prévisible, mais alors qunatifiable ça deviens trés compliqué puisque ça dépends de trop de paramètres.

    Tu fait l'expérience 100 fois, suivant le moment ou tu va couper l'alim dans le mauvais ordre tu véra pas souvent un emballement certes! Mais à un autre moment tu vas couper juste quand il faut pas tes données vont tendre vers l'infini et ton moteur va "s'emballer" : essayer de tendre vers une vitesse de rotation infinie, jusqu'à ce que l'energie qu'il a stocké sous forme électromagnétique se soit évacuée...

    ....

    Comprends tu la relation cause à effet maintenant ?

    Cordialement.
    Ce qui se conçoit clairement s’ennonce clairement

  21. #16
    F4DXU

    Re : moteur a courant continu

    Bonjour Alex82 et la liste,
    (Une indication : sa tension tu peux plus la connaitre : voir fcem : force contre électromotrice .... ta bobine deviens génératrice .... l'energie qu'elle à enmagasinée sous forme d'énergie magnétique elle la rends .....)
    Si, on peut toujours la connaitre : ou à peu près.
    La self contient une certaine quantité d'énergie que l'on dit constante en oubliant les pertes. Le bobinage est constitué d'une self et d'une capacité parasite, au moment de l'ouverture du circuit, l'ensemble self/capa se met à osciller sur une fréquence donnée par la formule de thomson que je n'arrive pas à taper avec les balises TEX (manque d'abitude ) f=1/2xpisqrt(LxC), On a donc une bonne image de dt=1/2xf pour une alternance. Le dI est le temps pendant lequel la self a été alimentée.
    C'est le principe utilisé dans les bases de temps ligne des téléviseurs à tube cathodique.
    @+
    Cordialement, Jean-Marc de F4DXU (station radioamateur & pages web)

  22. #17
    Alex82

    Re : moteur a courant continu

    Citation Envoyé par F4DXU Voir le message
    Bonjour Alex82 et la liste,

    Si, on peut toujours la connaitre : ou à peu près.
    La self contient une certaine quantité d'énergie que l'on dit constante en oubliant les pertes. Le bobinage est constitué d'une self et d'une capacité parasite, au moment de l'ouverture du circuit, l'ensemble self/capa se met à osciller sur une fréquence donnée par la formule de thomson que je n'arrive pas à taper avec les balises TEX (manque d'abitude ) f=1/2xpisqrt(LxC), On a donc une bonne image de dt=1/2xf pour une alternance. Le dI est le temps pendant lequel la self a été alimentée.
    C'est le principe utilisé dans les bases de temps ligne des téléviseurs à tube cathodique.
    @+
    Re , merci xpisqrt c'est fois (racine carré de (L x C)) ? Enfin je crois, dt = 1/2 de la fréquence ? un demi de 1/f plutot non ? ça colle pas niveau dimensions sinon (1/2xf ou 1/2 x f ?), faut m'excuser je suis pas assez fort pour diviser des hertz et avoir un temps en seconde (dt) (boutade j'ai bien compris).... dI c'est pas la variation du courant ??? (a lire globalement d(I)/dt : variation du courant par rapport au temps sinon ça veux rien dire).

    Tout ça pour dire suis pas fort en maths mais je sais lire les formules quand même, mais sur le sujet posé, en français, ou je vois mal la "chose" qui conduit à l'embalement du moteur, ou c'est certes mal dit mais la bonne vision de la "chose"...

    J'explique : tout le monde à ses connaissances, j'ai suivi le fil de la conversation depuis le début et j'en suis arrivé à la "vision de la chose" que j'ai exprimée, c'est pas rigoureux certes, c'est une vision, si je me trompe ou qu'elle est complètement fausse où fais-je erreur alors?

    Cordialement.

    PS: F4DXU : moi non plu TEX j'y arrive pas trop mais bon tant pis ça viendra
    Ce qui se conçoit clairement s’ennonce clairement

  23. #18
    F4DXU

    Citation Envoyé par Alex82 Voir le message
    Re , merci xpisqrt c'est fois (racine carré de (L x C)) ? Enfin je crois, dt = 1/2 de la fréquence ? un demi de 1/f plutot non ? ça colle pas niveau dimensions sinon (1/2xf ou 1/2 x f ?), faut m'excuser je suis pas assez fort pour diviser des hertz et avoir un temps en seconde (dt) (boutade j'ai bien compris).... dI c'est pas la variation du courant ??? (a lire globalement d(I)/dt : variation du courant par rapport au temps sinon ça veux rien dire).

    Tout ça pour dire suis pas fort en maths mais je sais lire les formules quand même, mais sur le sujet posé, en français, ou je vois mal la "chose" qui conduit à l'embalement du moteur, ou c'est certes mal dit mais la bonne vision de la "chose"...

    J'explique : tout le monde à ses connaissances, j'ai suivi le fil de la conversation depuis le début et j'en suis arrivé à la "vision de la chose" que j'ai exprimée, c'est pas rigoureux certes, c'est une vision, si je me trompe ou qu'elle est complètement fausse où fais-je erreur alors?

    Cordialement.

    PS: F4DXU : moi non plu TEX j'y arrive pas trop mais bon tant pis ça viendra
    Je refais un essai

    et dt sur une demi période
    Yes
    Au début il faut imprimé le post que m'a indiqué PA5CAL, après quel temps d'utilisation ça ira mieux.
    Ha j'ai oublié
    Dernière modification par F4DXU ; 14/06/2007 à 16h53.
    Cordialement, Jean-Marc de F4DXU (station radioamateur & pages web)

  24. Publicité
  25. #19
    victhor

    Re : moteur a courant continu

    Citation Envoyé par Alex82 Voir le message

    Sans les mains ça t'aide là ?
    ! Disons que ça me permet d'orienter ma réflexion ! En tout cas merci !

    J'ai fais pas mal de recherche et seule l'expression N=U/KΦ énoncée par PA5CAL donne une explication théorique à l'emballement ... d'autres doivent pouvoir se trouver néanmoins.

    Cordialement,

  26. #20
    polo974

    Re : moteur a courant continu

    En fait, comme l'emballement est possible même au démarrage (quand I inducteur est nul depuis la veille au soir, et donc qu'il n'y a plus aucune tension aux bornes), ce n'est pas u=l*di/dt qui joue.

    Le fer de l'inducteur a gardé une légère magnétisation, disons un millième (par exemple et pour dire quelque chose) de celle du fonctionnement normal.

    On en déduit donc que la vitesse devrait être MILLE fois plus élevée que la normale, on peut donc considérer qu'il y a emballement...

Discussions similaires

  1. Commander un moteur à courant continu.
    Par kioub dans le forum Électronique
    Réponses: 24
    Dernier message: 19/12/2007, 14h01
  2. moteur à courant continu, asservissement
    Par heleneb dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/03/2007, 17h37
  3. moteur à courant continu
    Par piupiuvb dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/02/2007, 11h11
  4. inducteur d'un moteur à courant continu
    Par apigs dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/02/2007, 19h49
  5. commander un moteur courant continu
    Par Zou_Che dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2006, 12h46
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.