Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Pelletier HS ?



  1. #1
    Canaillou2k5

    Pelletier HS ?


    ------

    Bonsoir,

    J'ai un élément pelletier qui ne fonctionne plus :d
    (en espérant que c'est bien son nom et que c'est correctement écrit...).

    Je m'explique, je l'ai fait fonctionner la veille pour divers tests, c'est un 15.3V-3A qui par déduction peut dissiper environ 45 W.
    J'ai attein -10° côté froid avec un bon refroiddisement côté chaux ^^

    Par hazard qu'il y avait mon ampèremettre dans le circuit j'ai constaté que 4.2A environ le traversait !
    Je n'y ai pa preter attention mais voila que ce soir il ne veut rien savoir, ni chaux, ni froid...

    Donc je voudrai savoir si peut etre cette "pointe de consomation" était un signe de fin de vie ?

    Il est presque neuf, malgré que je l'ai utiliser pour beaucoup de tests, donc on peut dire qu'il a pas mal souffert : mal refroidit, beaucoup de d'arret-démarage à la suite...je l'ai lavé :d et il est plein de patte thermique entre les trous entre les 2 plaques.

    Merci de vos infos.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    louloute/Qc

    Re : Pelletier HS ?

    Bonsoir Canaillou,
    Comme pas mal de composants électriques ou autres, les faire travailler à leur limite est un moyen efficace de réduire leur durée de vie.
    男人不坏,女人不爱

  4. #3
    Jean.Marc

    Re : Pelletier HS ?

    Les PELTIER (note l'orthographe) sont des composants complexes. Leur tension varie avec la différence de température, aussi il faut les limiter en courant à la valeur spécifiée. Autre chose : il faut établir le courant lentement et le couper lentement, car les variations brusques créent des contraintes mécaniques internes qui les tuent. Ce qui t'est arrivé.
    JM

  5. #4
    Canaillou2k5

    Re : Peltier HS ?

    Bonjour, merci Jean Marc pour votre réponse.
    Cela correspond exactement à ce que j'ai fait, vu que jy connait bien en élécrtinique.
    Je pense que c'est vous qui avez suivit mon premier post qui consistait à alimenter ce meme peltier :d.
    Je vais en acheté un autre mais cette fois pour un utilisation "finale", il sera dans des condition de fonctionnement optimal et adapter.
    Et puis je pensait qu'avec mon régulateur de tension de 3A, il limitait a 3A, mais j'ai eut tort.
    Mais mes problèmes qui se posent désormais sont :
    1) comment limiter l'intensité ?
    2) comment le faire démarer progressivement ?

    Pour la 1, je pense qu'il faut que je passe à quelque chose de plus sérieux que mon régulateur motorola.
    Pour la 2, je pensait à faire tourné un potentiometre progressivement mais il faudrait que cela soit autimatique, un petit circuit fera l'affaire non :d?

    Merci pour vos réponses, je vous le répete je suis électrotechnicien et non pas electronicien.
    J'ai besoin donc d'etre guider pas à pas pour la réalisation d'un quelquonque circuit.
    Merci encror !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Canaillou2k5

    Re : Peltier HS ?

    Pour la phrase :
    Citation Envoyé par Canaillou2k5 Voir le message
    vu que jy connait bien en éléctronique.
    C'est pas BIEN mais RIEN ! Désoler pour les érreurs de frappes.

    Pour lancer progressivement le pelletier il faut que je passe par des palliers : si je limite à 1A, 2A pendant un certain temps et enfin 3A suffisent ? ou il faut passer par plus de paliers genre 750mA, 1.5A, 2.2A et 3A par exemple.
    Et par inteval de combien de temps ?

    Et sinon j'ai un problème, je pensait utiliser des résistance pour limiter le courant.
    Moi je connait U=R*I, et j'ai un problème...

    Par exemple, pour le choix d'une résistance dans un circuit tel que :
    -Ualim = 9V
    -On veut alimenter une led de 3V-20mA

    Donc on fait :

    R = U au bornes de la résistance / I
    R= 9-3 / 0.02 = 6 / 0.02 = 300 ohm

    On fait ca car c'est le récepteur qui impose le I (nan ?).

    Donc moi il faut que je fasse :

    R (peltier) = U peltier / I peletier = 15 / 3 = 5 ohm

    Grace à cela, je peut trouver pour quel U du pelletier j'aurai un telle I :

    U = R * I, par exemple U = 5 * 1 si je veut limiter à 1A.

    Donc avec 5 V au bornes du pelletier j'aurai 1A

    Choix de ma résistance : R = U / I = 5 / 1 = 5 ohm

    Je conclut que si je veut que mon pelletier "consome" 1A, je l'alimente avec une tension de 5V, et cela en mettant une résistance de 5 ohm dans mon circuit.

    Voila, en fait je pense avoir tout faux !

    Merci de votre aide.

  8. #6
    Jean.Marc

    Re : Peltier HS ?

    En fait, l'établissement du courant progressivement est un peu un luxe. L'essentiel est de réguler progressivement (avec un régulateur proportionnel) au lieu d'un tout ou rien.
    Pour limiter le courant il faut utiliser un montage d'alimentation avec limitation. Je ne vais pas rentrer dans le détail ici ce serait un peu long.
    Concernant la tension, il faut savoir qu'un peltier n'est pas une charge résistive : le courant n'est pas proportionnel à la tension.
    Un peltier se modélise comme un générateur de tension qui est fonction de la différence de température entre les deux faces, en série avec une résistance pure.
    J'utilise des peltier 24V 3A qui ont une tension de 5 V environ pour 20° de différence de température et une résistance interne d'environ 6 ohms.
    C'est à cause de cette tension que le Peltier court un risque. En effet, au démarrage, la tension du Peltier est nulle puisque la température est la même sur les deux faces. Il ne reste plus que la résistance. Dans mon cas, 6 ohms, alimenté en 24 V, cela fait 4 ampères au lieu des 3 maxi.
    Dans le cas (qui pourrait arriver) où la différence de température à l'instant d'allumage est de signe opposé à celle prévue en utilisation, la tension du peltier s'ajoute à la tension d'alimentation et le courant est encore plus fort.
    Voilà pourquoi il faut un montage qui limite le courant. Une alimentation à découpage est fortement conseillée sinon le rendement de l'alimentation linéaire joint au mauvais rendement naturel du peltier, ferait un système très peu performant.
    Bref c'est plus compliqué qu'il y paraît.
    Merci d'avoir corrigé la faute de frappe. Il ne reste plus que 20 fautes d'orthographe dans le dernier post.
    JM

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : Peltier HS ?

    BJr Canaillou2k5,

    "..je l'ai lavé :d et il est plein de patte thermique entre les trous entre les 2 plaques.."

    Dis toi bien que la pate thermique ,n'est pas là pour RIEN !!
    Elle sert a FACILITER l'échange thermique des éléments en contacts .
    Donc si tu l'as "lavé" te reste plus qu'à en remettre (tout autant que le Peltier soit encore opérationnel!)
    Bonne journée

  11. #8
    lolomatic

    Re : Pelletier HS ?

    Bonjour à tous

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    BJr Canaillou2k5,

    "..je l'ai lavé :d et il est plein de patte thermique entre les trous entre les 2 plaques.."

    Dis toi bien que la pate thermique ,n'est pas là pour RIEN !!
    Elle sert a FACILITER l'échange thermique des éléments en contacts .
    Donc si tu l'as "lavé" te reste plus qu'à en remettre (tout autant que le Peltier soit encore opérationnel!)
    Bonne journée
    Je crois plutôt qu'il a mis une quantité (trop) importante de pâte thermique sur chaque face, pour efficacement refroidir d'un côté, et évacuer la chaleur de l'autre, et que cette pâte thermique s'est accidentellement retrouvée entre les deux faces.

    Au contraire donc, il ne faut surtout pas qu'il y ait échange thermique entre les deux faces ! Certains modules peltiers sont pourvus d'un joint en silicone entre les faces afin d'éviter ce genre d'accident, ou qu'il y ait de la condensation.

    De plus, certaines pâtes thermiques sont carément conductrices et, dans le meilleur des cas, pas très isolantes !

    Donc il est même possible que cette pâte thermique a pu être à l'origine de la funeste destinée du module !!!

    Une dernière chose :

    Citation Envoyé par Canaillou2k5 Voir le message
    Je m'explique, je l'ai fait fonctionner la veille pour divers tests, c'est un 15.3V-3A qui par déduction peut dissiper environ 45 W.
    Sans aucune charge à refroidir, ton module seul consommera, et donc dissipera 45 W. Cela ne signifie absolument pas qu'il a la capacité de dissiper 45 W ! Je ne sais pas si le sens de la phrase était celui-ci, je t'ai peut-être mal compris...

    En tout cas, bon courage pour le prochain module Peltier

    A+

  12. #9
    Canaillou2k5

    Re : Pelletier HS ?

    Merci pour vos réponses.
    Pour la patte thermique, en effet je pense qu'elle est conductrice puisque si elle ne l'était pas cela serait préciser, de plus c'est du premier prix et elle est de mauvaise qualité.
    Cela expliquerait aussi le courant de 4 A dans le pelletirer, j'ai pense en fait que le surplus de patte thermique à tout simplement lié la borne + et la borne - et si elle est conductrice il y a eut un léger court circuit (un ampère tout de meme) donc c'est juste une hypothèse vu que je ne sait pas si c'est possible.
    J'ai réussi à néttoyer le peltier, il est nickel, plus de traces de patte thermique et il remarche correctement.
    Certains modules peltiers sont pourvus d'un joint en silicone entre les faces afin d'éviter ce genre d'accident, ou qu'il y ait de la condensation.
    Je peut colmater l'espace avec les 2 plaques sans que ca pose problème ?

    Voilà pourquoi il faut un montage qui limite le courant. Une alimentation à découpage est fortement conseillée sinon le rendement de l'alimentation linéaire joint au mauvais rendement naturel du peltier, ferait un système très peu performant.
    J'ai justement une alimentation à découpage (j'en avait déja parlé dans mon premier poste à ce sujet)
    C'est une 24V mais je ne connait pas l'intensité qu'elle peut "débiter".
    Couplé avec mon régulateur 15V-3A.

    Les conditions sont-elles correctes pour faire fonctionner mon peltier ?

    Merci.

Discussions similaires

  1. utilisation effet pelletier pour refroidir un vivarium
    Par lr2323 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/12/2007, 12h10
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.