Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Convertisseur analogique numérique



  1. #1
    mrpatate212

    Convertisseur analogique numérique


    ------

    Bonjour

    Je recherche un CAN fonctionnant sur 10 bits et qui existe en boîtier DIP (et SOP aussi si possible). J'ai cherché un peu partout (Analog device, national semiconductor, maxim,...) et impossible d'en trouver un.

    Si jamais vous connaissez un site qui en possède...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Jack
    Modérateur

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Je ne sais pas comment tu as cherché.

    Tu fais une recherche paramétrée en entrant DIP et 10 bits sur le site d'analog device et tu as ça en 2 secondes:
    Images attachées Images attachées

  4. #3
    mrpatate212

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Désolé j'aurai dû préciser que j'ai besoin d'une sortie parallèle 10 bits et que la plage de température doit descendre jusqu'à -40° (ou encore moins, ca part dans l'espace dans un an et on est très limités niveau batteries, donc on aimerait éviter de trop chauffer nos composants)

  5. #4
    PA5CAL

    Re : Convertisseur analogique numérique

    C'est sérieux ?

    Si c'est pour partir dans l'espace, compte tenu du coût global du projet (qui doit être forcément astronomique) et du délai (un an ça fait court), comment peux-tu en être au point de te demander quel composant du commerce tu pourrais utiliser ?

    Tu devrais déjà être en relation avec plusieurs constructeurs et discuter avec eux de ce qu'ils peuvent te proposer. Parce que là, on doit forcément taper dans les composants soignés et durcis, type "militaire".

  6. #5
    mrpatate212

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Oui c'est sérieux

    Nan en gros c'est un projet commandé par les industriels à mon école (l'ENSEEIHT). Le but du truc c'est de développer une plate forme afin d'envoyer une expérience dans l'espace (comportement d'un fluide en apesanteur,...). Le but c'est surtout de développer un truc a (très) moindre coût (j'en suis a demander des samples un peu partout tellement le budget est nul...) avec des composants du commerce (d'où les problèmes de plages de température, du chauffage dans les boitiers,...). Le problème est que les industriels ne nous ayant filé un cahier des charges que très tard (7 mois de retard), le projet a lui aussi pris 7 mois de retard (plus 3 ou 4 lors du changement d'équipe, les élèves en 3e année se barrent pour bosser forcément...) donc bon le vol sera pas en 2008 mais 2009 à mon avis.

    Voilà moi je m'occupe (avec 2 autres étudiants) de tout ce qui est capteurs (sondes de températures, caméras, capteurs de forces, capteurs de courant,...), à ôté de ca il y a les équipes antennes, actionneurs, unité centrale,... ----> http://www.projet-plage.fr/ (site pas fini et pas a jour désolé...)

    Donc voila on a repris le truc il y a deux mois et la on aimerait que ca avance vraiment parce que ca peut donner un truc sympa, pi sur le CV c'est toujours pas mal Du coup je suis toujours a la recherche de ce fameux convertisseur, le problème étant que si je prend du 8 bits je perds en précision, du 12 bits je peux pas (pas assez d'ntrées/sorties sur le module ethernet dispo), et 10 bits je le trouve pas comme ej veux en DIP. Au final sur la carte il sera en boitier SOP mais j'aurai aimé en trouver un qui existe dans els deux boitiers pour pouvoir faire mes tests sur plaquette LABDEC avec le DIP et pas à avoir a faire un adaptateur pour faire rentrer le SOP sur la plaquette.

    Après ce roman, si quelqu'un a une solution

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jack
    Modérateur

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Je suppose que tu dois avoir des contraintes de poids à gérer. Il faut diminuer la taille de l'électronique. Alors du boîtier DIP ...

    Je pense également à une autre solution: pourquoi pas directement un µcontrôleur? Je travaille avec du freescale (ex motorola) et un 9S08QG8 qui existe en dip, en SO, etc possède un CAN 10 bits, un mode basse consommation, une plage de fonctionnement de -40 à +85°C, ne coute de 2€ (voire gratuit en sample), communique par SPI, SCI, I2C, etc.

    En plus du CAN, le µC permettrait d'assurer du traitement, donc diminution de place.

    Si tu a besoin de plus de puissance, il existe les 9S12 aussi.

    A+

  9. Publicité
  10. #7
    jiherve

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Bonjour
    Un CAN 10bits c'est pas trop difficile à trouver mais encore faudrait il savoir la plage de fréquences envisagée.
    Juste un détail qui tue : independament de la gamme de temperature un composant destiné au spatial doit aussi survivre aux radiations et là cela se corse un max car on tombe alors sur des composants spéciaux SOS (silicon on saphire) ou SOI (silicon on insulator)!
    ici un complément du tableau de Jack.
    http://www.analog.com/dynamic/parame...roductLine=ADC
    Avec un 12 bits tu peux toujours laisser tomber 2 bits ou mieux faire un arrondi!
    JR

  11. #8
    PA5CAL

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Je vois le topo.

    Encore des entreprises qui sous-traitent des projets pointus d'ingénierie à des structures extérieures dont les tarifs défient toute concurrence (universités, écoles d'ingé, ingénieurs asiatiques bon marché) mais qui n'ont le plus souvent pas l'expérience requise. Elles n'ont généralement qu'une vision financière des problèmes métier, qui leur font considérer tous les individus comme interchangeables et penser que l'incompétence ou le manque d'expérience peuvent être compensés par le nombre (elles préfèrent souvent remplacer un ingénieur confirmé par une "armée" de stagiaires), voire nier carrément la valeur de l'expérience (doctrine RH oblige). Elles achètent des prestations d'ingénierie comme on achèterait des sacs de patates au supermarché, d'après le prix sur l'étiquette.

    Ma boîte (entreprise internationale de conseil et d'ingénierie) et celles de plusieurs amis (industriels français de premier plan) ont déjà eu recours à ce genre d'opération à plusieurs reprises ces dernières années, malgré leur très bonne situation financière. Chaque fois le projets sont allés dans le mur : délais et budgets dépassés de plus de 300% et résultats non conforme. Au final, tout était à refaire. Quand on pense qu'elles avaient viré des ingénieurs des plus efficaces en pensant les remplacer avantageusement... A gerber !

    Bon, terminons là cette petite digression.


    Puisque tu es à Toulouse en école d'ingé, j'imagine que tu dois (ou devras) avoir des cours spécifiques sur l'électronique spatiale et aéronautique, ainsi que des contacts avec les entreprises du domaine (au moins au travers de l'association des anciens élèves ?).

    Comme l'envoi dans l'espace d'un système informatisé implique des contraintes qui vont bien au-delà d'une simple baisse de température, je te conseillerais d'abord de t'informer plus avant sur cette problématique, avant de te lancer dans la recherche des composants nécessaires auprès des seuls fournisseurs compétents.

    Ça évitera que le système plante avant d'arriver sur orbite. Au prix du kg lancé, ce serait dommage de gâcher.


    EDIT: pendant que j'écrivais, jiherve a évoqué l'un des points "qui tuent", comme il dit (tenue aux radiations cosmiques). Il y en a encore d'autres, dont certains concernent spécifiquement l'informatique.
    Dernière modification par PA5CAL ; 23/12/2007 à 17h05.

  12. #9
    mrpatate212

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Oui on a malheureusement pensé à tout ca, radiations et cie. Mais on ne peut rien y faire, on utilise les composants du commerce et basta (c'est le but du projet, si ca marche la plate forme aura couté en environ 0€ vu qu'on n'est meme pas payés, ce qui leur fait une plate forme pas cher a réenvoyer sans aucuns frais de recherche...). Et apparemment on sera sur un vol d'essai VEGA donc ca va surement péter alors... Sérieusement c'est sûr que c'est pas des conditions terribles, on n'a ni l'expérience ni le matos qu'il faut, mais bon ca se tente c'est toujours intéressant d'essayer. Enfin personnellement je trouve ça intéressant quand même.

    Oui on est limités niveau place et poids, le boitier utilisé au final sera du SOP (pas plus petit vu que ce sont nos petites mimines qui vont souder) mais le DIP est plus pratique pour les tests sur les plaquettes LABDEC, c'est pour ca que je cherche des composants qui existent dans les deux formats (pas primordial je sais mais bon ce serait encore mieux)

    Pour le microcontroleur en fait ca dépend. Pour l'instant il est prévu que l'on renvoi les données parallèles aux mecs de l'unité centrale, mais on envisage d'utiliser un microcontroleur pour récupérer tout ca et tout rebalancer en série, dans ce cas la effectivement c'est le micro qui fera office de CAN en même temps. Le problème est que meme si on peut pas faire gd chose pour les radiations (si ce n'est prier et mettre plein de watch dog) on essaie d'éviter de mettre des trucs avec du code, d'ou la solution initiale sans le micro.

  13. #10
    PA5CAL

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Les rayonnements cosmiques ne sont pas une fatalité, et il existe des solutions efficaces depuis qu'on envoie des engins à haute altitude (soit bien avant que tu ne sois né). Ce serait d'autant plus bête de faire l'impasse sur ce point que les solutions ne sont pas nécessairement très coûteuses. Elles nécessitent seulement des connaissances, de la réflexion et des choix judicieux. Du travail d'ingénieur, en somme.

    Je pense que le projet serait d'autant plus intéressant (et digne d'intérêt) s'il était mené avec le sérieux et l'optimisme nécessaires. Si tu pars du principe que ça ne marchera pas ou que tout va péter au décollage, alors ce n'est même pas la peine de rechercher un circuit qui supporte -40°C.

    Les connaissances s'acquièrent et l'expérience se forge au fil des projets. Mieux vaut donc t'y mettre dès maintenant, surtout que ton environnement actuel s'y prête particulièrement (après, quand tu bosseras en entreprise, ce sera peut-être moins facile).

    Quant au volet "coût", il ne s'arrête pas au prix des composants et à votre "salaire". Le prix du kg mis en orbite n'est pas une vue de l'esprit, et il faut bien que quelqu'un paye tout ça. Et qu'il s'agisse de fonds privés ou publics, j'imagine que nous avons tous déjà dû en payer indirectement (ou très indirectement) une petite partie.

  14. #11
    mrpatate212

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Nan mais quand je dis "de toute facon ca va péter" c'est histoire de rpendre ça avec humour. Si je prenais pas le truc un minimum au sérieux je me retrouverais pas un dimanche ou je viens de rentrer dans ma famille après 5 mois à bosser sur ce projet.

    En ce qui concerne les radiations c'est vrai qu'on n'a pas trop cherché là dessus, je sais pas trop ce qui a été dit par les mecs d'EADS étant donné que le respo de l'équipe capteurs a pas encore fait le compte rendu de la dernière réunion, c'est vrai qu'on n'y connait absolument rien et qu'on devrait se pencher un peu plus dessus, d'après ce que j'avais cru comprendre après la présentation du projet c'était un paramètre inévitable donc j'avasi pas trop cherché plus loin. Une erreur de ma part c'est vrai.

    Après pour le lancement il était initialement prévu qu'on soit sur une fusée ariane, finalement non on sera sur un vol d'essai vega apparemment car ca ne couterait rien (il y aurait des emplacements prévus pour des petits modules de test comme le notre).

    Sinon il existe d'autres problèmes dans le projet, comme le fait que les mecs de l'unité centrale aient voulu fair eun truc super générique, du coup ils nous ont mis des module ethernet et des processeurs de partout, avec des couches réseau et du code dans tous les coins et tout le monde est un peu sceptique la dessus, mais ils veulent aps en démordre, ce que je trouve dommage. Après personnellement j'ai encore jamais fait de réel projet (on ne compte pas les projets scolaires qui finissent a la poubelle) donc bon je vais tout faire pour que ma partie capteurs fonctionne.

    La le projet est plus moins figé pour causes de vacances scolaires, je susis rentré sur metz donc je n'ai absolument aucun matos, j'aurai juste voulu pouvoir commander des samples pour commencer a faire des trucs dès la rentrée histoire que ca avance un peu. Je pense qu'on va profiter des deux semaines pour finaliser nos choix dans l'archi utilisée (sortie parallèle ou sérieu, microcontroleur ou pas,...).

    Tout ca pour dire que pour le CAN on va se fair eun adaptateur histoire de pouvoir mettre le SOP sur une LABDEC et pi basta. Merci quand même a tout le monde, et si vous avez des idées ou des remarques elles sont les bienvenues !

  15. #12
    jiherve

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Bonsoir
    pa5cal tu parles d'or!
    Il se trouve que j'ai qqs lumières sur le sujet et celui ci n'est pas simple car les problèmes de type SEU ou MBU n'ont pas de solution simple, pour les processeurs il existe LEON3, une petite merveille mais limitée à 125MHZ, pour les mémoires c'est plus également restreint mais cela existe, et pour tous les autres circuits c'est au cas par cas.
    mrpatate212 manifestement ton projet est mal barré car si celui ci à été abordé comme un système sol (couche réseau, thread, etc etc) cela va aller dans le mur, un système embarqué doit être simple et redondant (voir Voyager).
    Le drame c'est que si tes composants ne supportent pas les radiations il y a un risque non nul (égal à un en fait ) que ceux ci soient victimes d'un lacth up = fumée + destruction.

    JR

  16. Publicité
  17. #13
    annjy

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Bonsoir,

    bien que ne travaillant pas dans le domaine spatial, il m'arrive d'être confronté à des problèmes de fiabilité. (typique, un matériel stocké 2 ans doit démarrer au quart de tour sans conditionnement préalable, quelle que soit la température ente -30 et +55°C....)

    Pour cela, nous utilisons des composants militaires fiabilisés suivant la norme MIL STD 883B.

    ceci ne suffit pas.
    nous ajoutons des tests en températures extrêmes et en vibration. (ESS = Environmental Stress Screening) pour éliminer au maximum les composants présentant des faiblesses.

    Pour le spatial, c'est certainement plus sévère.
    il me semble que c'est la norme MIL STD 883S qui s'applique aux composants.

    ci joint explications sur les normes MIL
    http://biancaweb.cnes.fr/Standard_CN...ysteme_MIL.pdf

    Bon courage et joyeuses fêtes
    JY

  18. #14
    annjy

    Re : Convertisseur analogique numérique

    Re Bsr
    Citation Envoyé par mrpatate212 Voir le message
    .......... ca part dans l'espace dans un an .............
    on peut toujours rêver.....le Père Noël est dans l'espace tous les ans.

    Citation Envoyé par mrpatate212 Voir le message
    Oui c'est sérieux
    Nan en gros c'est un projet commandé par les industriels à mon école (l'ENSEEIHT). Le but du truc c'est de développer une plate forme afin d'envoyer une expérience dans l'espace (comportement d'un fluide en apesanteur,...). Le but c'est surtout de développer un truc a (très) moindre coût (j'en suis a demander des samples un peu partout tellement le budget est nul...) avec des composants du commerce (d'où les problèmes de plages de température, du chauffage dans les boitiers,...).
    A mon avis, les industriels demandent une maquette de faisabilité, pas un engin embarqué.

    Citation Envoyé par mrpatate212 Voir le message
    .............pas plus petit vu que ce sont nos petites mimines qui vont souder...........mais le DIP est plus pratique pour les tests sur les plaquettes LABDEC
    ça confirme ma remarque précédente.Ca m'étonnerait que ce puisse être embarqué....

    Bon courage,
    cordialement,
    JY

Discussions similaires

  1. Convertisseur numérique analogique
    Par fredvelo dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/10/2007, 14h05
  2. Convertisseur analogique numérique
    Par Challigui dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/07/2006, 14h27
  3. convertisseur analogique numérique
    Par Challigui dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/07/2006, 08h58
  4. Convertisseur Analogique Numerique
    Par pracede2005 dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/06/2006, 20h50
  5. Convertisseur Analogique - Numérique
    Par csmaf2002 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/12/2005, 18h53
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.