Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Calcul d'une bobine



  1. #1
    Badidi

    Cool Calcul d'une bobine

    BOnjour j'aimerais savoir la formule pour trouver l'inductance d'une bobine qui a ces dimensions :

    - 60 Spires
    -Fil de 4/10 émaillé
    -et de 10 cm de diamètre.



    Voila sa fait deja un moment que je coince dessus car il me semble que ce n'est pas la meme formule que pour une bobine longue..

    Merci beaucoup

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    HULK28

    Re : Calcul d'une bobine

    Salut,
    tu ne précise pas si il y a un mandrin de ferrite, donc je suppose que c'est une self à air.

    voici la formule permettant de calculer la valeur L:



    Avec:

    D= diamètre en m
    L= longueur de la bobine en m
    N= nombre de spires

    Tu ne donnes pas directement la longueur mais connaissant le diamètre du fil et considérant les spires jointives on va le déduire:

    l =60*0,4=24mm=0,024m

    L=510µH (sauf erreur de calcul.)
    Dernière modification par HULK28 ; 12/01/2008 à 02h48.
    Tout est bien qui finit.

  4. #3
    Badidi

    Re : Calcul d'une bobine

    Merci beaucoup. En faite c'est une bobine qui est réaliser pour crer une boucle magnétique (entrée de parking par exemple). Donc en effet il n'y a rien a l'intérieur de celle ci. MAis je vais esssayer de voir si ton calcul est juste car c'est une question de mon theme de bac et personne n'a la meme formule et donc y'en a pas qui a le meme resultat ( formule bobine longue, courte...)

  5. #4
    HULK28

    Re : Calcul d'une bobine

    Pourquoi dans ce cas ne pas la démontrer cette formule, tu as appris la loi de Lenz je suppose?

    Cette formule ne sort pas de mon chapeau, elle se trouve simplement en utilisant la loi de Lenz
    le champ magnétique dans un solénoïde est donné par :




    De plus, nous avons (où l est la longueur du solénoïde)

    le flux du champ magnétique est donné par

    si le champ est perpendiculaire à la surface traversée

    Donc le flux à travers N spires s'écrit :

    Dès lors, dans le cas d'un solénoïde avec N spires il vient immédiatement :



    Le taux de variation du flux magnétique se trouve par dérivation, soit :



    La force électromotrice engendrée est ainsi :



    Avec :



    Un peu de physique ne fait pas de mal pour comprendre l'origine d'un résultat.
    @+
    Dernière modification par HULK28 ; 12/01/2008 à 17h48.
    Tout est bien qui finit.

  6. #5
    HULK28

    Re : Calcul d'une bobine

    La géométrie de la self conduit à utiliser un facteur de correction selon que la self est plus large que longue, c'est ce que j'ai introduit dans l'équation que je t'ai donné en premier, mais ces calculs sont eux plus longs à démontrer.
    Il me semble l'avoir déjà démontré dans la section physique du forum.
    @+
    Tout est bien qui finit.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Badidi

    Re : Calcul d'une bobine

    merci beaucoup. Le probleme c'est que je suis en STI Ge (enfin sa c'est pa le probleme) mais j'ai demander a n qui ne savait pas trop la formule car on applique plus souvent la formule de bobine longue que courtes. Enfin merci beaucoup et a ce revoir car j'ai pas fini d'avoir des souci (entre tca205a et cie). Lol


    Bonne Année 2008
    Bye

  9. Publicité
  10. #7
    protolyse

    Question Re : Calcul d'une bobine

    Citation Envoyé par HULK28 Voir le message
    Pourquoi dans ce cas ne pas la démontrer cette formule, tu as appris la loi de Lenz je suppose?

    Cette formule ne sort pas de mon chapeau, elle se trouve simplement en utilisant la loi de Lenz
    le champ magnétique dans un solénoïde est donné par :




    De plus, nous avons (où l est la longueur du solénoïde)

    le flux du champ magnétique est donné par

    si le champ est perpendiculaire à la surface traversée

    Donc le flux à travers N spires s'écrit :

    Dès lors, dans le cas d'un solénoïde avec N spires il vient immédiatement :



    Le taux de variation du flux magnétique se trouve par dérivation, soit :



    La force électromotrice engendrée est ainsi :



    Avec :



    Un peu de physique ne fait pas de mal pour comprendre l'origine d'un résultat.
    @+
    En fait, beaucoup de personnes veulent savoir comment on fait pour calculer ceci ou cela , concernant les self. et on leur répond à coup de formules bizarres
    Moi ce que je voudrais savoir, c'est d'où vient la propriété d'une self, à contrer le courant (au moment de son passage)
    C'est vrai quoi, c'est dû à quoi? à un possible "effet Hall"?
    En tous cas, ce n'est pas la 1ere fois que je pose cette question, et je peux vous dire que même des profs n'ont pas su répondre!
    Je fini par me demander s'il y a une personne dans ce monde qui pourrait répondre à cette question.

  11. #8
    stefjm

    Re : Calcul d'une bobine

    Citation Envoyé par protolyse Voir le message
    En fait, beaucoup de personnes veulent savoir comment on fait pour calculer ceci ou cela , concernant les self. et on leur répond à coup de formules bizarres
    Moi ce que je voudrais savoir, c'est d'où vient la propriété d'une self, à contrer le courant (au moment de son passage)
    C'est vrai quoi, c'est dû à quoi? à un possible "effet Hall"?
    En tous cas, ce n'est pas la 1ere fois que je pose cette question, et je peux vous dire que même des profs n'ont pas su répondre!
    Je fini par me demander s'il y a une personne dans ce monde qui pourrait répondre à cette question.
    Une façon très simple de présenter la bobine est de dire que c'est l'élément dual du condensateur.

    Tout le monde admet sans (trop) problème qu'un condensateur idéal les pattes en l'air ne se décharge pas et qu'on a donc pour un courant nul, une tension constante qui dépend du passé du condensateur. (selon qu'on l'a chargé ou pas, un peu, beaucoup, avec un courant)

    Pour la bobine, c'est le dual, ie le rôle du courant et de la tension est inversé.

    Une bobine idéale court-circuitée ne se décharge pas. On a une tension nulle et un courant constant qui dépend du passé de la bobine. (selon qu'on l'a chargée ou pas, un peu, beaucoup, avec une tension)

    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  12. #9
    Tropique

    Re : Calcul d'une bobine

    Citation Envoyé par protolyse Voir le message
    En fait, beaucoup de personnes veulent savoir comment on fait pour calculer ceci ou cela , concernant les self. et on leur répond à coup de formules bizarres
    Moi ce que je voudrais savoir, c'est d'où vient la propriété d'une self, à contrer le courant (au moment de son passage)
    C'est vrai quoi, c'est dû à quoi? à un possible "effet Hall"?
    En tous cas, ce n'est pas la 1ere fois que je pose cette question, et je peux vous dire que même des profs n'ont pas su répondre!
    Je fini par me demander s'il y a une personne dans ce monde qui pourrait répondre à cette question.
    Il est normal, dans des domaines techniques et scientifiques de "répondre à coups de formules": c'est l'essence de ce boulot. Après, soit tu es du niveau "simple utilisateur", et tu te contentes de remplacer les lettres des formules par les chiffres qui te conviennent, sans te poser de questions existentielles, soit tu vas plus loin, tu décortiques la théorie et les démonstrations et tu leur donnes un sens physique, mais ça, c'est essentiellement une démarche personnelle, que tu dois accomplir presque seul. Ceux qui sont déjà passés par ce chemin peuvent t'aider à franchir certaines étapes, mais sans plus.
    Dans ce cas-ci, une manière de voir les choses est de se dire que la bobine est un "émetteur" de champ magnétique: quand on y fait passer un courant en lui appliquant une tension, on cause une augmentation du flux magnétique dans l'espace qu'elle embrasse. Mais cette bobine est également un "récepteur" de champ magnétique: une variation de champ magnétique en son sein va causer l'apparition d'une tension induite. Et elle "voit" son propre flux.
    Lorsqu'on examine le sens des courants, flux, tensions, on voit que cette tension induite est de sens opposé à celle que l'on a appliquée initialement, et va donc se soustraire de la tension que la source applique au circuit.
    Par exemple, si l'on a un circuit inductif et résistif de 1 ohm, on s'attendrait à voir circuler 1A si on applique une tension de 1V. Ce serait le cas dans un circuit purement résistif (et dans le circuit mixte si on attend assez longtemps). Mais la tension de 1V va en définitive faire apparaitre une force contre-électromotrice induite de 0.9V, qui va se soustraire des 1V: en un intervalle de temps court, le courant sera plus faible qu'attendu, et l'effet apparent, externe, sera de "ralentir" la montée du courant.
    Et l'effet Hall n'a rien à voir là-dedans, et est un phénomène totalement distinct.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  13. #10
    curieuxdenature

    Re : Calcul d'une bobine

    Citation Envoyé par protolyse Voir le message
    Moi ce que je voudrais savoir, c'est d'où vient la propriété d'une self, à contrer le courant (au moment de son passage)
    Bonjour

    en plus de ce qui a été dit, il faut voir ça comme la manifestation d'un principe universel : toute action produit une réaction dirigée en sens inverse. C'est comme ça que l'inertie fonctionne.
    L'electronique, c'est fantastique.

  14. #11
    protolyse

    Smile Re : Calcul d'une bobine

    Merci à tous pour vos réponses
    C'est dommage que les propriétés électriques d'une bobine ne soient pas dues (même en partie) à l'effet Hall. Car si c'était le cas, une bobine en zinc (métal à effet hall positif) pourrait avoir l'effet inverse d'une bobine normale en cuivre, et qui pourrait aider au passage du courant, au lieu de le gêner avec la tension inverse d'une bobine normale. Chose qui pourrait contribuer (par exemple) à maintenir les oscillations dans un circuit oscillant (bobine zinc + bobine cuivre + condensateur) => électricité renouvelable (oui rient que ça )
    Enfin, on peut rêver

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Calcul bobine haute tension
    Par lambretta12 dans le forum Électronique
    Réponses: 36
    Dernier message: 05/04/2010, 14h47
  2. longueur d'une bobine
    Par PITTOUNE dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/10/2007, 07h10
  3. résistance d'une bobine
    Par sébastien91 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/09/2006, 17h38
  4. L'inductance d'une bobine
    Par Electrofred dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/01/2006, 17h54
  5. champ d'une bobine
    Par question dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/05/2004, 15h55