Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Résistances de puissance et dissipation



  1. #1
    LardonCru

    Résistances de puissance et dissipation


    ------

    Bonjour à tous les FSiens.

    La question (enfin, les questions) sont assez simples, mais Google ne semble pas être mon ami sur ce coup là.

    Le projet est assez simple: driver une led de puissance RGB par 3 transistors pilotés par 3 canaux d'un microcontrôleur, le tout en PWM.

    Et j'utilise des résistances de puissance pour ajuster précisément les valeurs max en intensité. Elles sont largement surdimensionnées, parce qu'elles sont situées dans un endroit peu ventilé, et de faible hauteur (10 mm).

    Les questions:

    -Quelle est la température maximale tolérable pour une résistance de puissance à couche métal (disons 1 ou 2W)?

    -Mes résistances sont très largement surdimensionnées (2W pour dissiper 560mW et 250 mW...) et pourtant, elles chauffent énormément (toucher douloureux pour l'une, donc >45°C)


    La courbe puissance-temps. (calculé en mesurant la tension max/min, la résistance, et avec le profil du PWM)
    http://img165.imageshack.us/img165/5...issancejm5.gif

    Une des résistances en question (2W de chez S*l*tr*n*c, à côté d'une 1/2 métal et 1/4W carbone).
    http://img144.imageshack.us/img144/8400/r2wwn0.jpg

    -----

  2. #2
    invite03481543

    Re : Résistances de puissance et dissipation

    Bonjour,

    pas utile de mettre des résistances de puissances dans le circuit.

    Si tu utilises une commande en PWM, il faut mesurer la tension image du courant circulant dans la branche de chaque led de couleur et moduler la commande du transistor Mos de chaque couleur pour fixer le courant à la valeur voulue.

    Par exemple tu prends R=0,2V/0,35A=0,57 Ohm -> 0,56 Ohm P=68mW

    VR=0,56*0,35=0,196V pour Iled=350mA

    Ensuite tu modules ton rapport cyclique en fonction de VR pour réguler ton courant.
    La fréquence sera fixée à 400Hz donc bien au-delà du clignotement visible, le transistor monté en low-side (source à la masse).
    A cette fréquence l'efficacité thermique sur la puce est optimum.
    Tu fais le même montage sur chaque couleur.
    Pour l'alimentation des leds tu prends 5V, la tension vue par la led sera la valeur moyenne du PWM généré, l'important étant le courant moyen que recevra la led, qui lui sera bien régulé par la tension VR image du courant led et qui imposera le bon rapport cyclique généré par le µC.
    Il faut prévoir à la mise sous tension un rapport cyclique minimum augmentant progressivement (soft-start de 100ms).

    @+

  3. #3
    LardonCru

    Re : Résistances de puissance et dissipation

    Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est complet. Merci !

  4. #4
    invite03481543

    Re : Résistances de puissance et dissipation

    Voici un schéma de principe de cette explication.
    @+
    Images attachées Images attachées

  5. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Dissipation de la chaleur
    Par icosum dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/05/2008, 10h23
  2. Transistor - Dissipation thermique
    Par Alecs2613 dans le forum Électronique
    Réponses: 14
    Dernier message: 05/07/2007, 21h14
  3. dissipation visqueuse
    Par marj83 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/04/2007, 14h34
  4. puissance impulsionnelle résistances
    Par invite14532198711 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/01/2007, 09h43
  5. dissipation thermique
    Par thorek dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/02/2004, 18h14
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.