Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Protocole de transfert par induction



  1. #1
    troubadour30

    Protocole de transfert par induction

    Bonsoir,
    je suis étudiant en CPGE et j'ai pour "projet" d'alimenter une batterie par un transfert d'energie electrique par induction pour imager les systemes de recharge de telephone portable sans fil qui commencent a se commercialiser.

    Cependant je suis face a quelque probleme d'électronique auquel ma prof ne peut répondre, voila pourquoi je pose ma question ici.

    Tout d'abord j'aurais besoin d'une alimentation me fournissant ~50kHZ et 50 Volts, seulement au lycée nous avons uniquement des oscilateur (pouvant largement atteindre 50khz) mais plutot faible en tension.
    Est-il alors possible d'obtenir 50 volts ? par exemple mettre un transformateur de xVolts->50V a la sortie de l'oscillateur ?
    est-ce aussi simple que cela ou y a -t-il certains probleme ?

    Le reste du montage est simplement constitué d'une bobine primaire, puis placé a coté une bobine secondaire, un redresseur si nécessaire et pas plus ...

    Si quelqu'un a déja pratiqué quelque chose comme cela j'aimerais beaucoup quelque conseil,

    Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    HULK28

    Re : Protocole de transfert par induction

    Bonjour,

    curieux projet que l'on te donne là, les notions qui te sont nécessaires dépassent largement le cadre de ton enseignement.

    Tu as besoin de connaitre les alimentations à découpage fonctionnant en mode résonant et les techniques de couplages inductifs.

    Il faut également du matériel pour mettre en oeuvre ces techniques, sans plus d'info sur les données précises de ton projet il est difficile de te guider davantage.

    Maintenant si c'est juste pour faire circuler un courant de quelques mA la manip est assez simple.
    @+
    Tout est bien qui finit.

  4. #3
    troubadour30

    Re : Protocole de transfert par induction

    Merci pour ta réponse, et bien en fait il faut simplement que je fasse une sorte de démontrateur, meme avec un rendement médiocre, histoire de chargé une petite pile rechargeable.
    J'aimerais aussi faire varier la distance (~tres petites variations bien sur) pour faire une sorte de schéma rendement/distance.
    Le principe est je crois assez simple si je n'me trompe, en tout cas selon ma prof de physique. On vient juste de faire le cours sur l'induction mais si j'ai bien compris il suffit de contruire 2 bobines avec un nombre de spires qui differe, un redresseur de courant et pas plus.
    Je me trompe ?

    Pour plus de précision, je compte charger une pile ni-mh 1.5 volts, j'ai prévu 2 bobines : ~25mm de diametre, une avec 150 spires et l'autre et l'autre ~13mm et 100 spires.

    Mon probleme est désormais l'alimentation , si quelqu'un peut m'éclairer ... merci

  5. #4
    HULK28

    Re : Protocole de transfert par induction

    Oui je comprend mieux ton besoin.
    En fait c'est très simple à comprendre quand on fait le raisonnement suivant:

    Considérons le circuit primaire:

    Un courant I qui circule dans un conducteur électrique crée un champ magnétique autour du conducteur.
    C'est ce que l'on nomme la force magnétomotrice.
    Dans le cas de N spires qui forment une bobine on écrit que F=N.I
    F s'exprime en Ampères-tours.
    L'excitation magnétique H s'exprime en A/m, ou encore intensité du champ magnétique qui s'exprime cette fois en A.t/m.
    Cette excitation magnétique crée un état magnétique nommée induction magnétique B.

    Dans le vide:

    est la perméabilité absolue du vide, on lui associe la perméabilité relative qui elle dépend du milieu (air, ferrite, etc) pour avoir l'expression générale:



    pour l'air µr vaut 1, est une constante valant

    Soit

    On a vu que H=F/L et F=N.I

    Donc

    Il faut retenir également que l'intensite de l'induction magnétique en un point de l'espace est proportionnelle à l'intensité I du courant et inversement proportionnelle à la distance de ce point de l'espace au fil.

    Le champ d'induction B à une distance D du fil s'écrit:



    On voit bien que le champ diminue lorsque D augmente.


    Coté secondaire:

    Une spire placée dans un champ magnétique B va créer un Flux magnétique tel que:



    Ce flux magnétique s'écrit pour un nombre de spires N.

    Si la surface S est perpendiculaire au lignes du champ magnétique, est maximum et vaut

    On comprend maintenant que pour avoir une bonne liaison magnétique et transférer le maximum d'énergie magnétique du primaire au secondaire il faut une très faible distance et un bon alignement.

    On peut augmenter 'l'efficacité' du flux en ajoutant une ferrite qui avec sa perméabilité relative de 5000 par exemple, va considérablement améliorer les résultats du prototype à bobine à air.

    Espérant t'avoir un peu éclairé sur le b-a ba de ce vaste sujet.
    @+
    Tout est bien qui finit.

  6. #5
    troubadour30

    Re : Protocole de transfert par induction

    Tout d'abord merci pour ton aide,

    Malgres les vacances scolaires je n'ai pas encore eu le temps de reprendre mon cours sur l'induction, ce que je vais faire pendant ces prochain jours avec en complement tout ce qui a dans ton dernier message,
    meme si je n'ai pas encore tout compris ca m'a déja éclaircit les choses

    Quand tu parle de ferrite que l'on peut ajouter, ce serait une barre commune qui relierait les 2 bobines en passanta par leurs centres ?
    Ca peut aussi etre interressant pour comparer sans barre.

    J'ai cependant encore le soucis de l'alimentation , j'aimerait bien commencé mon expérimentation des la rentrée mais je peine a trouver ce transformateur edf / 50khz et pas mal de volts ..

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    renardhino

    Re : Protocole de transfert par induction

    Bonsoir,
    Tu ne changeras pas la fréquence de la tension avec un transformateur .
    Il te faudra réaliser l'oscillateur à 50kHz ou utiliser une puce spécialisée

  9. Publicité
  10. #7
    HULK28

    Re : Protocole de transfert par induction

    Citation Envoyé par troubadour30 Voir le message
    Quand tu parle de ferrite que l'on peut ajouter, ce serait une barre commune qui relierait les 2 bobines en passanta par leurs centres ?
    Ca peut aussi etre interressant pour comparer sans barre.
    Non les ferrites sont sur chaque bobine.

    J'ai cependant encore le soucis de l'alimentation , j'aimerait bien commencé mon expérimentation des la rentrée mais je peine a trouver ce transformateur edf / 50khz et pas mal de volts ..
    Comme le dit renardhino, un bobinage pour travailler à 50KHz nécessite une commande à cette fréquence, tel qu'un oscillateur qui actionne un transistor, auquel est branché ce bobinage primaire.
    Tout est bien qui finit.

  11. #8
    troubadour30

    Re : Protocole de transfert par induction

    Ok pour la ferrite,
    en fait j'ai a disposition un oscilateur mais le probleme c'est que sa tension maximale ne dépasse pas au mieux les 5 Volts,
    est-ce possible d'augmenter cela avec un transformateur alors ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Protocole de dosage de glycerine par permanganate
    Par juokea dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/10/2008, 15h29
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 19/08/2008, 07h59
  3. Transfert thermique par diffusion
    Par ostrogradky dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/05/2006, 21h06
  4. Clonage par transfert de noyau
    Par Ishtaril dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2006, 10h17
  5. Transfert d'énergie par un générateur
    Par Saosao dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/03/2005, 19h38