Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp



  1. #1
    prmieuxsavoir

    Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp


    ------

    Bonjour,

    Lors que je cherche certains informations scientifiques sur Google, j'ai trouvé ce site. Après avoir lu qq topics, j'ai décidé à m'inscrire pour pouvoir devenir un membre. Tout d'abord, je voudrais dire le bonjour à toutes et à tous.

    Depuis qq jours, j'ai cherché à comprendre sur la capacité parasite. Si quelqu'un la sait, merci de m'expliquer.

    Merci

    PS: j'ai compris la notion de la capacité : wiki
    Mais pour la capacité parasite...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    PIXEL

    Re : Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp

    si deux fils sont "géométriquement voisins" il forment une capacité entre eux , alors qu'aucun condensateur n'a été physiquement câblé...

    ce principe est applicable aux composants , dont les électrodes et les jonctions forment aussi des condensateurs "non désirés"

  4. #3
    prmieuxsavoir

    Re : Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    si deux fils sont "géométriquement voisins" il forment une capacité entre eux , alors qu'aucun condensateur n'a été physiquement câblé...

    ce principe est applicable aux composants , dont les électrodes et les jonctions forment aussi des condensateurs "non désirés"
    Merci PIXEL pour l’explication. J’ai compris mieux.

    Cependant, après la notion de capacité et de condensateur aussi wiki, la capacité est calculé : C = Q/V, dans la quelle Q est les charges électrique à la borne positive. Et l’absolu de ces charges égale celui à la borne négative par l’effet électrostatique.

    Donc, dans la notion de la capacité parasite, il y a qq conditions pour 2 fils ? (Le sens, l’amplitude du courant,..) ? Et comment on peut calculer cette capacité ?

    Merci beaucoup.

  5. #4
    PIXEL

    Re : Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp

    la définition du condensateur : c'est : deux conducteurs isolés dans leur champ électrostatique.....

    les formules que tu donnes en modélisent le fonctionnement.

    pour ce qui est de "calculer" une capa parasite... comme on ne l'a pas souhaitée, c'est rarement simple ! on préfère alors faire des mesures de labo qui permettent de la déduire.

    mais pourquoi toutes ces questions dont les réponses sont dans n'importe quel cours d'électronique appliquée ?

  6. #5
    prmieuxsavoir

    Re : Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp

    J’ai compris que la capa parasite est un élément « imaginaire et non désire » (elle produit la chute de tension un petit peu ?). Donc comme les pertes, on veut la déduire mais ce n’est pas facile pour le faire.

    En fait, ma question avant c’est que : dans la définition de capa, l’absolu des charges sur 2 électrodes est égale (signe différent seulement). Donc pour la capa parasite, il faut analogiquement 2 courant identique mais le sens inverse ?

    Je suis un étudiant étrangère. Je n’ai pas fait des études en France. Mes question, c’est ce que je n’ai pas encore su et compris.

    Merci Pixel.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    PIXEL

    Re : Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp

    Citation Envoyé par prmieuxsavoir Voir le message
    J

    En fait, ma question avant c’est que : dans la définition de capa, l’absolu des charges sur 2 électrodes est égale (signe différent seulement). Donc pour la capa parasite, il faut analogiquement 2 courant identique mais le sens inverse ?
    Merci Pixel.
    quand tu parles de charges , tu parles de tension et non de courant.

    quant au comportement d'une capa "parasite" elle est la même que celle d'une capa "voulue". Inutile de te compliquer la vie.
    Dans un schéma précis on représente la capa parasite d'un composant par le même symbole qu'une capa montée.

    donc ce qui est applicable à l'une l'est à l'autre...

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp

    Citation Envoyé par prmieuxsavoir Voir le message
    J’ai compris que la capa parasite est un élément « imaginaire et non désire »
    Bsr à toi,
    Elle est surtout NON "imaginaire" , mais bien réelle !!!
    Elle est certes : NON désirée.
    Mais elle EXISTE (hélas) bien.
    Bonne soirée

  11. #8
    prmieuxsavoir

    Re : Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    quand tu parles de charges , tu parles de tension et non de courant.
    D’accord, je me suis trompé. C = Q/V. Lorsqu’il y a donc des charges Q aux 2 conducteurs isolés, il apparaît une tension sur le capa. Ainsi, si le schéma a des condensateurs parasites, il aura des chutes de tension (sur ces conden), bien sur que l’énergie perdra une partie.

    Citation Envoyé par PIXEL Voir le message
    quant au comportement d'une capa "parasite" elle est la même que celle d'une capa "voulue". Inutile de te compliquer la vie.
    Dans un schéma précis on représente la capa parasite d'un composant par le même symbole qu'une capa montée.

    donc ce qui est applicable à l'une l'est à l'autre...
    Je suis totalement d’accord.

    Merci beaucoup PIXEL

  12. #9
    prmieuxsavoir

    Re : Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bsr à toi,
    Elle est surtout NON "imaginaire" , mais bien réelle !!!
    Elle est certes : NON désirée.
    Mais elle EXISTE (hélas) bien.
    Bonne soirée
    Bonjour,

    Il existe, je suis d’accord. Mais on ne peut pas les « voir » et « toucher », c’est pour ça je utilise « imaginaire ».

    Merci et bonne fin de journée.

  13. #10
    gienas

    Re : Je ne sais pas "la capacité parasite",..svp

    Bonjour prmieuxsavoir et tout le groupe

    Bienvenue sur le forum.

    Citation Envoyé par prmieuxsavoir Voir le message
    ... la capa parasite est un élément « imaginaire et non désire » (elle produit la chute de tension un petit peu ?) ... dans la définition de capa, l’absolu des charges sur 2 électrodes est égale (signe différent seulement). Donc pour la capa parasite, il faut ... 2 courants identiques mais le sens inverse ? ...
    Hum! Il me semble que ta manière d'aborder cette notion n'est pas trop la bonne.

    Tu dis quelque part que c'est un composant "imaginaire" exactement comme l'est la résistance interne d'une batterie ou d'une pile. Ce "parasite", gênant, est indissociable de l'élément qu'il parasite.

    Suppose un transformateur, constitué de spires de fil de cuivre isolé (isolant = diélectrique) bobinées en spires jointives. Chaque spire conductrice (= armature) présente une capacité non désirée (donc parasite), avec sa voisine. Le bobinage terminé, fit que l'inductance des bobinages est "parasitée" par une capacité parasite entre leurs bornes, qui rend le transfo non linéaire en fonction de la fréquence, et présentant une résonance elle même imprévue, sauf applications particulières avec des circuits accordés.

    En fait, on ne peut pas "sortir" cette capacité pour l'étudier, la mesurer ..., on ne peut que la subir et en tenir compte lors de la conception pour tenter de la contourner, de minimiser ses effets, ou rarement, d'en profiter.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 17/11/2008, 21h11
  2. Conséquences de"l'eau claire parasite" sur une station d'épuration
    Par Burt67 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/03/2008, 18h33
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.