Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Ingénierie inverse d'un connecteur



  1. #1
    Jerome.jh

    Ingénierie inverse d'un connecteur


    ------

    Bonjour,

    J'ai acheté un tablet PC d'occasion récemment. C'est un modèle destiné au marché médical, et donc il y a très peu d'info sur le Web, et il n'a pas de connecteurs physiques (pour être désinfecté facilement).

    Il a simplement 32 contacts sur le dessous sur lesquels viennent soit la station d'accueil qui fournit 1 VGA, 3 USB et 1 RJ45, soit un petit boitier qui fournit 1 USB et 1 RJ45. Le boitier seul coûte en neuf le prix que j'ai payé pour la tablette, et ne se trouve pas en occasion.

    Je me suis donc lancé dans le reverse engineering du connecteur:
    - j'ai identifié par continuité 12 points de masse
    - sur 2 contacts, je vois une pulse de 1V / 10us toutes les 5s: je pense que ce sont chacun une demi-paire ethernet
    - pour le VGA: rien trouvé. Les signaux ne sont probablement actifs qu'une fois qu'un EDID valide a été récupéré de l'écran.

    Enfin pour l'USB (c'est ce qui m'interesse le plus): j'ai 4 contacts avec une impédance à la masse de 11kOhm: sont-ce les D+/D- de deux des ports? (normalement la spec c'est 15kOhm).

    Nan ce qui m'inquiéte le plus, c'est que je n'ai aucune ligne a +5V!!!
    J'ai du 3.3V sur certaines pin.

    D'où mes interrogations (enfin
    - Est-ce que le +5V apparaîtrait "magiquement" lorsque qu'une charge est détectée sur le bus USB?
    - Est-ce qu'il y aurait un convertisseur DC 3.3V->5V dans le boitier qui fournit les connecteurs?

    Il y a deux périphériques USB internes à l'appareil (le bluetooth et un lecteur d'empreinte). Les deux sont alimentés en 3.3V. Il n'y aurait pas de rail 5V dans cette tablette??? (qui est un PC +/- standard ...)

    Merci pour toutes vos remarques, pour identifier les contacts ou donner votre avis sur le +5V.

    Cordialement,

    Jerome.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    DAUDET78

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    Citation Envoyé par Jerome.jh Voir le message
    et donc il y a très peu d'info sur le Web,
    et comme tu en donnes encore moins ..... on ne risque pas de trouver quelque chose sur le WEB!
    J'aime pas le Grec

  4. #3
    Jerome.jh

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    C'est une tablette Motion Computing C5 version 1.
    Tu peux chercher si tu veux, tu trouveras pas grand chose

    Le boitier qui fournit un port USB et un RJ45 est là: http://www.motioncomputing.com/choos...asyconnect.htm

  5. #4
    Franck-026

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    Et si en faisant une malencontreuse bidouille, tu grilles la tablette... Tu auras l'air fin avec le prix du dock qui est trop cher...
    Un conseil, achete le dock pour ne pas avoir de problemes.... A gratter un sou pour chaque chose, on risque de tout perdre...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    DAUDET78

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    +1 .............
    J'aime pas le Grec

  8. #6
    Jerome.jh

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    Je pourrais aussi compter le temps que je passe dessus, et multiplier par mon salaire horaire
    Là aussi je serais perdant.

    C'est plutôt que ca me donne un prétexte pour sortir l'oscillo qui prend la poussière sinon ...

  9. Publicité
  10. #7
    Franck-026

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    et regarde le prix et la disponiobilité des circuits d'interfacage de ton dock.... a mon avis, trop risqué de faire ca en DIY

  11. #8
    Jerome.jh

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    En fait je pensais pas que ca me prendrait plus du weekend. Et puis j'étais tellement sur de trouver mon +5V. Là qui sait ce qu'ils ont pu imaginer?

    Merci quand même!

  12. #9
    DAUDET78

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    Si ça se trouve ..... il n'y a pas de sortie USB !
    Il y a une liaison avec un chip USB qui est dans le dock et c'est sur ce chip que vient se brancher la prise USB ??????
    J'aime pas le Grec

  13. #10
    Franck-026

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    je pense plus a un systeme de tampon de bus qui permet de recuperer avec des chips specifiques inclus dans le dock les diverses sorties necessaires...
    Que d'ingenierie pour arriver a un resultat optimal et que de casse entre temps.....

    Franchement, pas rentable, ni economiquement, ni techniquement...

  14. #11
    Kissagogo27

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    bjr, possible que le 5v soit fournit par le Dockbay, et pas par la tablette ^^

  15. #12
    Franck-026

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    m'etonnerai bien...

  16. Publicité
  17. #13
    Jerome.jh

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    Bon j'ai fini de bricoler mon vélo (NON électrique ) et je déterre mon propre topic: pour mémoire je cherche à sortir un port USB de ma tablette qui en est dépourvue.

    Il y a 2 périph USB internes, le module bluetooth et le lecteur d'empreinte digitales. J'ai identifié les lignes D+ D-, mais manque de bol le Vbus est à 3.3V.

    Donc l'idée c'est de déconnecter le lecteur d'empreinte digitales, de récupérer le D+ D- et d'utiliser une alimentation secteur externe pour fournir le Vbus à 5V.

    La question que je me pose c'est si je dois connecter la masse (le 0V koi) de l'adapteur secteur à la masse de la tablette?

    Les arguments contre: le D+ D- sont des lignes différentielles pilotées en courant. Il est donc inutile de connecter les masses. Et puis comme les deux appareils sont très proches physiquement, il est peut problable que leur masses soient à des potentiels différents.

    Les arguments pour: ça serait tout de même + propre. Dans ce cas je connecterais le 0V du bus USB de la tablette au 0V de la sortie de l'adapteur secteur. Faut-il mieux que la tablette soit sur le secteur ou la batterie quand je fait ça? Evidemment rien ne me guarantit que le 0V de l'USB corresponde réellement à la masse de la tablette, mais peut-être que ça n'a pas d'importance après tout ...

    Je suis consciens des risques que je prends, mais je suis disposé à les prendre

  18. #14
    Franck-026

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    pour ma reponse sur l'alimentation +5V via le dock et pas via la tablette, en voulait dire m'etonnerai bien, je voulais dire qu'en effet, cela semblait la bonne raison.
    Le dock possedant une entree tamponnee du bus de la tablette, il doit y avoir une tripotee de chips pour pouvoir generer des I/O sur le doc. Et le +5V des USB du dock est fourni par l'alim du dock via le chip USB chargé de sa regulation en courant...

    Ce qui interdit un peu plus tout bricolage de la tablette avec un dock maison, risquant de cramer le bus de la tablette...

  19. #15
    Jerome.jh

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    Je sais pas si j'ai bien compris ta réponse, mais l'hypothèse que je fait c'est que j'ai les 2 fils de data du bus USB. Ce qui me manque c'est l'alimentation du bus, que je compte fournir via un adaptateur secteur.

    La seule question que je me pose avant de mettre sous tension c'est "est-ce je dois connecter les masses?"

  20. #16
    Jerome.jh

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    J'ai relu ton message: donc tu penses que le +5v est généré par le dock. C'est à peut de choses prêt ce que je veux faire. Ca ne me semble pas si compliqué que ça a priori ...

  21. #17
    Franck-026

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    sauf si on rajoute qu'il faut concevoir les interfaces BUS vers USB et autre... une gageure... et des miliers d'heures de conception, avec a la clé le risque certain de griller la tablette....

  22. #18
    Jerome.jh

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    Je ne vois pas ce que tu veux dire. Je cherche juste à recréer le rail +5V.

  23. Publicité
  24. #19
    Jerome.jh

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    Problème résolu!

    J'ai expérimenté avec un hub USB. En cherchant la datasheet du CI du hub, je vois que celui-ci est spécifié pour 3.3V et est 5V tolerant. J'ai donc modifié le hub (coupé une piste, retiré une diode) pour que celui-ci voit encore la connection de l'hôte (tablette) via le Vbus à 3.3V mais sans tirer de courant dessus. Le hub est alimenté exclusivement par son bloc secteur.
    Dans la tablette j'ai retiré le capteur d'empreinte digitale et soudé un connecteur.
    Et voila!!

    Nom : IMG_20110925_224353.jpg
Affichages : 13
Taille : 186,9 Ko

  25. #20
    Franck-026

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    bravo, tu as pas inventé l'eau chaude... Tu as simplement reutilisé un port existant dans la tablette alors que ton propos d'origine etait de faire des USB avec le connecteur d'interfacage de la tablette...
    Rien de sorcier dans ta bidouille finale... La plupart des peripheriques de ce genre utilisent une connectivité USB existante...

  26. #21
    Jerome.jh

    Re : Ingénierie inverse d'un connecteur

    j'ai fait ce que j'ai dit que j'allais faire dans le post #13, encore fallait-il le lire et le comprendre.
    merci pour vos encouragements.

Discussions similaires

  1. Connecteur ICSP pour programmer les PICs ... sans connecteur
    Par jlcms dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/02/2011, 17h46
  2. master ingénierie financière ou ingénierie logistique?
    Par fad9 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/10/2008, 22h49
  3. Conseils en ce qui attrait au début d'un Bacc. en ingénierie chimique?
    Par PhoenixGust dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/07/2007, 05h07
  4. Réponses: 11
    Dernier message: 27/05/2007, 20h45
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.