Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

comportement d'une self



  1. #1
    superpat

    comportement d'une self


    ------

    Bonjour,
    J'ai un moteur CC alimenté en 12V au travers d'une résistance de 1 ohm et d'une self d'une vingtaine de spires.
    Dans ces conditions le circuit consomme 50mA.
    Si je bloque le moteur à la main, la consommation passe à 500mA

    Au moment où je bloque le moteur, quel est le comportement de ma self ?
    Extra tension à ses bornes ?
    Extra courant qui la traverse ?

    Merci

    Patrick

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mistinquet

    Re : comportement d'une self

    Bonjour Superpat.
    le courant dans la self est de 500mA, moteur bloqué.
    La tension est "nulle".
    La question: Quelle est la température de la self ?
    Bon WE
    Mistinquet

  4. #3
    gabuzo

    Re : comportement d'une self

    Une fois le moteur bloqué la self se comporte comme une résistance pure, le moteur aussi du reste. Avant ça dépend de la vitesse du moteur, de l'inductance de la self et de celle du moteur. C'est quoi le but de cette question métaphysique ?
    Je suis Charlie

  5. #4
    PIXEL

    Re : comportement d'une self

    la self se comporte en U = L.dI/dT....

    pourquoi cette question métaphysique ?

    EDIT : grillé par Gabuzo

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  8. #5
    gcortex

    Re : comportement d'une self

    Si le moteur tourne et que tu bloques, le courant va augmenter progressivement de 50 à 500mA.
    Si tu relâches le rotor, le courant va diminuer doucement de 500mA à 50mA, du fait de l'inertie et de la self.

    Edit : doublement grillé

  9. #6
    gcortex

    Re : comportement d'une self

    juste une extra tension quand tu coupes le courant, qui va se traduire
    soit par une étincelle, soit par la destruction du transistor, auquel cas
    il faut une diode de roue libre 1N400x ou diode rapide/schottky en PWM

  10. Publicité
  11. #7
    superpat

    Re : comportement d'une self

    Effectivement, ça demande une explication:
    Ce moteur bobine des étiquettes sortant d'une imprimante.
    Donc aucune connexion électrique entre l'imprimante et la bobine si ce n'est que le rouleau d'étiquettes.
    Et j'aimerais arrêter le moteur lorsque l'imprimante s'arrête pour qu'il n'y ait aucune tension papier lorsque l'imprimante est à l'arrêt.
    Je m'étais dit qu'au borne d'une self, lors de l'arrêt du moteur (suite à l'arrêt du papier), il y aurait un "extra courant" ou "extra tension" mesurable
    et d'utiliser ce pic pour ouvrir le circuit et de ce fait stopper la traction du papier.

    Il est à savoir qu'à vide le moteur consomme 50mA
    et en charge (avec un rouleau d'étiquettes plein) il peut consommer 450 mA
    Et bloqué il en consomme 500mA.
    J'ai donc une marge de 50mA pour stopper le moteur.
    Merci
    Patrick

  12. #8
    PIXEL

    Re : comportement d'une self

    pas possible d'avoir l'info de l'imprimante ?

    ça serait plus élégant !

  13. #9
    Zenertransil

    Re : comportement d'une self

    Bonsoir,

    Tu pourrais simplement récupérer la tension aux bornes du moteur... Quelle que soit la logique de commande, une tension sera forcément présente (éventuellement pas tout le temps, si pas-à-pas) quand le moteur tourne et absente lorsqu'il est à l'arrêt (sauf si maintien du couple à l'arrêt sur pas-à-pas, mais ça m'étonnerait)
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  14. #10
    superpat

    Re : comportement d'une self

    Je n'ai hélas pas d'info sur l'imprimante.
    Tout ce que j'ai comme info sont les 500mA quand le moteur est à l'arrêt
    et < 450mA quand il tourne.
    Il n'y a pas d'électronique (pour le moment)
    Donc, quand le moteur bloque, j'ai évidement 12V aux bornes du moteur.

    Je devrais pouvoir intervenir sur I:

    Si I > 450mA alors je coupe l'alim

  15. #11
    Zenertransil

    Re : comportement d'une self

    Oui, tu récupères la tension aux bornes du shunt (ta résistance de 1 Ohm)! Et tu enlèves l'inductance...
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  16. #12
    calculair

    Re : comportement d'une self

    bonjour

    on peut peut être chercher à détecter la rotation du moteur....
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  17. Publicité
  18. #13
    Zenertransil

    Re : comportement d'une self

    Plus délicat qu'un comparateur (éventuellement à fenêtre), je trouve... Mais évidemment possible! Il faut le détecteur, son interface, et le système de surveillance (si c'est un ILS, capteur à effet Hall, codeur incrémental etc, ce sera un système vérifiant la présence ou l'absence d'impulsions régulières)

    Non?
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  19. #14
    superpat

    Re : comportement d'une self

    J'ai pris la tension sur le shunt de 1 ohm:

    A vide 50mV
    En charge 400mV
    Moteur bloqué 500mV

    Il reste donc une fenêtre de 100mV pour couper l'alim.
    Avec 2 résistances adéquates et un AOP je devrais avoir un résultat,
    mais je crains les parasites provenant du moteur.

  20. #15
    gcortex

    Re : comportement d'une self

    Citation Envoyé par superpat Voir le message
    Avec 2 résistances adéquates et un AOP je devrais avoir un résultat,
    plutôt un comparateur LM311 ou LM393 avec sa résistance de rappel

    mais je crains les parasites provenant du moteur
    un bon condensateur tantale et/ou un filtre RC et une masse en étoile !
    Dernière modification par gcortex ; 29/06/2014 à 13h55.

  21. #16
    Zenertransil

    Re : comportement d'une self

    Bonjour,

    Je plussoie pour le comparateur (ça sera plus pratique pour avoir un état bien net en sortie, que tu pourras d'ailleurs choisir)

    Citation Envoyé par gcortex Voir le message
    un bon condensateur tantale et/ou un filtre RC [...]
    Ni l'un ni l'autre amha! Avec une impédance de boucle de 1 Ohm, il faut y aller pour ramasser des parasites... Un circuit RC dans une boucle d'asservissement peut se montrer bien fourbe... Donc mieux vaut éviter, d'autant plus qu'il n'est pas nécessaire ici!
    Dernière modification par Zenertransil ; 29/06/2014 à 15h22.
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  22. #17
    superpat

    Re : comportement d'une self

    Je vous remercie pour toutes vos réponses
    Patrick

  23. #18
    bobflux

    Re : comportement d'une self

    Solution low-tech :

    hppscan16.jpg

    Avantage : le moteur se met en marche et se coupe pour absorber la bande à la bonne vitesse en fonction du niveau de remplissage de la bobine ...

  24. Publicité
  25. #19
    superpat

    Re : comportement d'une self

    Merci pour cette proposition.
    Je vais opter pour une version la moins mécanique possible.

  26. #20
    gcortex

    Re : comportement d'une self

    Pour moi 400mA en fonctionnement et 500mA bloqué,
    çà veut dire que le moteur est sous dimensionné et
    qu'il va cramer au bout de 2mn d'utilisation non stop.

  27. #21
    Zenertransil

    Re : comportement d'une self

    Citation Envoyé par gcortex Voir le message
    Pour moi 400mA en fonctionnement et 500mA bloqué,
    çà veut dire que le moteur est sous dimensionné et
    qu'il va cramer au bout de 2mn d'utilisation non stop.
    Qu'est-ce qui te fait dire ça? Rien n'indique que les enroulements tiennent en continu moins de 500mA, si? Si le courant n'est pas régulé (mais qu'il est limité), il est naturellement plus grand à rotor bloqué puisque les FEM sont nulles...

    400mA est peut-être le courant qui correspond au couple nominal en fonctionnement, et 500mA celui qui correspond au couple de blocage exigé par la mécanique! Sans information complémentaires (du genre courant nominal des enroulements), qu'est-ce qui te fait dire que le moteur ne tiendra pas le coup? Merci!
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  28. #22
    gcortex

    Re : comportement d'une self

    C'est l'expérience. le courant de blocage d'un petit moteur est au moins double du courant nominal et jusque 10x plus pour les gros moteurs

  29. #23
    gcortex

    Re : comportement d'une self

    400mA çà veut dire que le moteur tourne très lentement.
    Si cette vitesse est suffisante, il faut un réducteur mécanique,
    qui va donner la même vitesse à partir d'une vitesse + grande.

  30. #24
    Zenertransil

    Re : comportement d'une self

    A tension constante! Qui te dit qu'il n'y a pas de limitation de courant, comme c'est presque toujours le cas pour la commandes pas-à-pas? Ici on est pas dans un fonctionnement à rotor bloqué mécaniquement sans compensation électrique, mais dans un blocage électrique tout à fait contrôlé. Il faut comparer ce qui est comparable...

    Sur des machines brushless (qui ressemblent à des pas-à-pas, en "mieux"), pour l'usinage notamment, il est parfois nécessaire de bloquer l'arbre en position pour s'assurer que le cadre mécanique n'entraînera pas un petit décalage. Ca ne démolit pas les machines pour autant... Si tu laisses la même tension d'alimentation et que tu bloques le rotor mécaniquement, oui, le courant est très important! Mais si tu veux juste bloquer l'arbre dans une certaine position, tu alimentes le rotor avec un courant correspondant au couple de maintien nécessaire en contrôlant la tension d'alimentation... Et ça ne crée aucun problème! Rien n'indique qu'il est sous tension nominale quand le rotor est bloqué...
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  31. Publicité
  32. #25
    gcortex

    Re : comportement d'une self

    Apparemment, il ne limite le courant qu'avec une résistance de 1 ohm !
    Et à un moment donné on a bien besoin d'avoir une vitesse de croisière !

    un exemple de motoréducteur : http://www.conrad.fr/ce/fr/product/2...delcraft-RB-35

  33. #26
    Zenertransil

    Re : comportement d'une self

    Euh... Un moteur pas-à-pas, il ne suffit pas de le brancher en continu pour qu'il tourne... Donc il y a forcément un système de commande (type L297+L298, ULN2003 etc) AVANT...

    Ce n'était pas un moteur d'imprimante à la base? J'avoue être un peu paumé, je mélange plusieurs topics!
    Dernière modification par Zenertransil ; 01/07/2014 à 13h58.
    Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie

  34. #27
    gcortex

    Re : comportement d'une self

    Citation Envoyé par superpat Voir le message
    J'ai un moteur CC alimenté en 12V au travers d'une résistance de 1 ohm

Discussions similaires

  1. loi de comportement
    Par benothmen.k dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/12/2012, 13h05
  2. Loi de comportement
    Par Guizmo56600 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/11/2011, 13h43
  3. le comportement d'un gaz ?
    Par kyusu dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/01/2007, 10h26
  4. Comportement de l'eau
    Par kenny dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/10/2004, 10h27
  5. [comportement] comportement innée
    Par quetzal dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/09/2004, 21h18
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.