Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Conception des antennes patch émetteur/récepteur



  1. #1
    Sebastien-Ledoux

    Conception des antennes patch émetteur/récepteur


    ------

    Bonjour,

    Je suis vraiment intéressé par vos explications et démonstrations techniques. Aussi je voudrais vous faire part de mes préoccupations qui portent essentiellement sur les antennes patch. Je tiens à vous remercier d’avance pour votre disponibilité.

    Préoccupation N°1 :


    a) En dehors des contraintes de miniaturisation peut-on construire des antennes patchs de grandes dimensions ?
    b) Si oui, quels en sont les avantages ?
    c) Sinon, quels en sont les inconvénients ?


    Préoccupation N°2 :

    Une source E envoie un signal de 50 MHz via un câble coaxial (75 Ohms) de longueur 20m, vers une antenne patch émettrice de 5 GHz dénommée A1, alimentée par un courant continu de 20V, parcourant le câble coaxial.
    A1 doit rayonner le signal vers un dispositif R constitué des antennes patch A2 (5 GHz) et A3 (30 GHz) éloignées de 100m.

    a) Quelles sont les recommandations techniques pour que le signal (50 MHz) rayonné par l’antenne patch A1 (5 GHz) soit capté à 100m par l’antenne patch A2 (5 GHz) sans perturbation ?
    b) Quelles sont les recommandations techniques pour faire fonctionner correctement le dispositif R, si l’antenne patch A1 est éloignée de 200 m, 400 m, 1 Km, 10 km, 20 Km ?
    c) Quelles sont les recommandations techniques pour que le signal de 50 MHz émis par la source E soit directement captée par l’antenne A3 (30 GHz) distant de 10 km ?
    d) Quelles sont les recommandations techniques pour faire fonctionner le reseau E/R sur une distance supérieure à 30 km ?
    e) Peut-on utiliser des amplificateurs, des adaptateurs et des convertisseurs pour faire fonctionner un tel réseau ?
    f) Proposer un schéma de fonctionnement ,SVP.

    Préoccupation N°3 :

    Voici un texte tiré de : ’’ Y a-t-il un réseau dans l'avion - High-tech - Trends-Tendances.be.htm »
    « Dans le réseau Global Xpress d'Inmarsat qui sera déployé au cours de l'année 2013, et qui reposera sur trois satellites construits par Boeing et utilisant la bande Ka (connexion de 10 Mo/s), plus rapide et moins onéreuse que l'actuelle bande Ku. La partie matérielle sera assurée par Honeywell : "En combinant les capacités de communication par satellite d'Honeywell avec une connectivité mondiale Inmarsat Xpress, les voyageurs pourront tout faire, des médias sociaux en temps réel aux vidéoconférences en passant par des présentations multimédias en vol, pratiquement n'importe où dans le monde, avec une expérience similaire à celle de la maison ou du bureau", assurent Inmarsat et Honeywell. »


    a) Pour les communications bidirectionnelles multimédia (satellite en orbite géostationnaire et GSM) existe-il des plages de fréquences correspondantes sur la bande Ka, Ku, C ?
    b) Techniquement, comment un GSM peut-il établir une communication bidirectionnelle multimédia avec un satellite utilisant la bande Ka et en orbite géostationnaire ?
    c) Proposer un schéma de fonctionnement, SVP.

    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Citation Envoyé par Sebastien-Ledoux Voir le message
    Bonjour,

    Je suis vraiment intéressé par vos explications et démonstrations techniques. Aussi je voudrais vous faire part de mes préoccupations qui portent essentiellement sur les antennes patch. Je tiens à vous remercier d’avance pour votre disponibilité.

    Préoccupation N°1 :


    a) En dehors des contraintes de miniaturisation peut-on construire des antennes patchs de grandes dimensions ?
    b) Si oui, quels en sont les avantages ?
    c) Sinon, quels en sont les inconvénients ?


    Préoccupat ion N°2 :

    Une source E envoie un signal de 50 MHz via un câble coaxial (75 Ohms) de longueur 20m, vers une antenne patch émettrice de 5 GHz dénommée A1, alimentée par un courant continu de 20V, parcourant le câble coaxial.
    A1 doit rayonner le signal vers un dispositif R constitué des antennes patch A2 (5 GHz) et A3 (30 GHz) éloignées de 100m.

    a) Quelles sont les recommandations techniques pour que le signal (50 MHz) rayonné par l’antenne patch A1 (5 GHz) soit capté à 100m par l’antenne patch A2 (5 GHz) sans perturbation ?
    b) Quelles sont les recommandations techniques pour faire fonctionner correctement le dispositif R, si l’antenne patch A1 est éloignée de 200 m, 400 m, 1 Km, 10 km, 20 Km ?
    c) Quelles sont les recommandations techniques pour que le signal de 50 MHz émis par la source E soit directement captée par l’antenne A3 (30 GHz) distant de 10 km ?
    d) Quelles sont les rec ommandations techniques pour faire fonctionner le reseau E/R sur une distance supérieure à 30 km ?
    e) Peut-on utiliser des amplificateurs, des adaptateurs et des convertisseurs pour faire fonctionner un tel réseau ?
    f) Proposer un schéma de fonctionnement ,SVP.

    Préoccupation N°3 :

    Voici un texte tiré de : ’’ Y a-t-il un réseau dans l'avion - High-tech - Trends-Tendances.be.htm »
    « Dans le réseau Global Xpress d'Inmarsat qui sera déployé au cours de l'année 2013, et qui reposera sur trois satellites construits par Boeing et utilisant la bande Ka (connexion de 10 Mo/s), plus rapide et moins onéreuse que l'actuelle bande Ku. La partie matérielle sera assurée par Honeywell : "En combinant les capacités de communication par satellite d'Honeywell avec une connectivité mondiale Inmarsat Xpress, les voyageurs pourront tout faire, des médias sociaux en temps réel aux vidéoconférences en passant par des présentations multimédias en vol, pratiquement n'importe où dans le monde, avec une expérience similaire à celle de la maison ou du bureau", assurent Inmarsat et Honeywell. »


    a) Pour les communications bidirectionnelles multimédia (satellite en orbite géostationnaire et GSM) existe-il des plages de fréquences correspondantes sur la bande Ka, Ku, C ?
    b) Techniquement, comment un GSM peut-il établir une communication bidirectionnelle multimédia avec un satellite utilisant la bande Ka et en orbite géostationnaire ?
    c) Proposer un schéma de fonctionnement, SVP.

    Cordialement
    Bjr à toi,
    C'est assez confus : "... 50 Mhz et...5 Ghz..."
    Ce courant CONTINU de 20 volts il sert à ...quoi ??
    Tant qu'à faire rayonner une " fréquence" ( 50Mhz)...autant CHOISIR l'antenne en adéquation ! ( 5 Ghz ??)

    De plus dans une liaison le facteur OUISSANCE émission et sensibilté ( RECEPTION ) joue un role non négligable.
    Donc puissance 50 Mhz ...(inconnue) et sensibilté réception....(inconnue aussi).
    Emettre avecv 1 microwatt c'est pas pareil qu'avec ..10watts ( dans un bilan de liaison)

    Rien n'interdit de faire une réception à l'aide d'un trombone, mais fautpas espérer des miracles

    Bonne journée
    Dernière modification par f6bes ; 08/12/2014 à 09h28.

  4. #3
    annjy

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    ..........
    Rien n'interdit de faire une réception à l'aide d'un trombone, mais fautpas espérer des miracles
    .............
    à coulisse, bien sûr, pour régler la fréquence.

    JY

  5. #4
    gwgidaz
    Animateur Électronique

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Les antennes patch ne sont rien d'autre que des antennes disposées à proximité d'un plan conducteur, pour réduire l'encombrement extérieur. La proximité du plan conducteur réduit la résistance de rayonnement et la bande passante. Pour élargir cette bande passante, on élargit les conducteurs constituant l'antenne, et on se retrouve donc avec des "surfaces" rayonnantes.
    Les antennes patch peuvent être composées d'un seul élément, ou bien de plusieurs éléments , permettant alors du gain mais aussi de la directivité.
    Vous ne dites pas si votre antenne patch est composée d'un seul élément ou pas.
    Je suppose que votre problème, c'est de faire fonctionner une antenne conçue pour 5 GHz , sur la fréquence 50 MHz.
    Vous ne dites pas si vous pouvez ou pas modifier votre antenne patch.
    Comme la fréquence est cent fois inférieure, il faut s'attendre à une perte de rayonnement énorme , de plusieurs dizaines de dB . Ces pertes sont mesurables et même simulables avec les simulateurs adéquats. A vue de nez, il faut s'attendre à une perte de rayonnement de l'ordre de 40 dB ...mais faites une mesure,car cette perte compte deux fois dans le bilan de liaison que je vous fais ci-dessous, car vous recevez le signal avec la même antenne, vous devrez compter deux fois ces pertes !
    Alors, que reçoit-on à 100 mètres ?
    Pour le calcul, il faut savoir que l'atténuation de distance entre deux antennes est égale à : 22dB + 20 log ( distance / longueur d'onde)
    Dans le cas de 50 MHz , on a donc l'atténuation d'espace libre = 22db + 20 log ( 100 /6)= 47 dB
    Supposons que les pertes des antennes soient de 40 dB ....Si la puissance appliquée à l'antenne d'émission est de 1 watt, soit donc 30 dBm, la puissance reçue par l'antenne réception sera :
    30 dBm - 40 dB - 47 dB - 40 dB = -97 dBm .
    Ce niveau est compatible avec un recepteur GSM, mais assez faible. On a supposé des pertes de 40 dB pour les antennes. C'est le point crucial. si c'est 50 dB, ça ne marchera plus....
    Si vous voulez pouvoir répondre à toutes les questions que vous vous posez, il vous faut au minimum vous familiariser avec le calcul que je viens de vous donner en exemple.
    savoir faire un bilan de liaison :
    p reçue ( en dBm ) = P émise ( en dBm) + Gain antenne emission - 22dB - 20 log (D/lambda) + gain antenne réception
    La puissance recue devra alors être comparée à la sensibilité du recepteur en dBm, qu'il faut connaître !
    On devra aussi rajouter les pertes eventuelles dans les câbles coaxiaux , les pertes dues aux différence de polarisation , les pertes dues au décalage de pointage des antennes si elles sont directives, et les brouillages éventuels par d'autres émissions sur la même fréquence ....


    Notamment, savoir calculer l'atténuation en espace libre avec un satellite geostat à 36000 km : 22dB + 20 log ( 36000000/lambda)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  8. #5
    annjy

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Citation Envoyé par gwgidaz Voir le message
    .........
    Pour le calcul, il faut savoir que l'atténuation de distance entre deux antennes est égale à : 22dB + 20 log ( distance / longueur d'onde)
    .............
    Bonjour,

    personnellement, je préfère la formule 20 log (distance) + 20 log (fréquence) + 32,44
    (fréquence en GHz et distance en m, ou fréquence en MHz et distance en km)

    - On connait souvent la fréquence plutôt que la longueur d'onde
    - si on ne modifie que la fréquence ou que la distance, le calcul est quasi immédiat, et se fait souvent de tête.

    MAIS, c'est la même chose !

    cordialement,
    JY

  9. #6
    annjy

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    MAIS, c'est la même chose !
    Citation Envoyé par gwgidaz Voir le message
    ......... 22dB + 20 log ( distance / longueur d'onde)
    ...........
    explications : (pas pour gwgidaz..... )

    22dB + 20 log ( distance / longueur d'onde) = 22bB + 20 log(distance) - 20 log (c/frequence),
    c étant la vitesse de la lumière.(3 10^8)

    si on exprime la fréquence en GHz, [c/ fréquence] donne [(3 10^8) / (F/10^9)] = 0,3/F

    donc:
    22bB + 20 log(distance) - 20 log (c/frequence)
    = 22bB + 20 log (distance) - 20 log (0,3/F)
    = 22 dB + 20 log (distance) - 20 log (0,3) + 20 log(F)
    = 22 dB + 20 log (distance) +10,4 + 20 log(F)
    = 32,4 + 20 log (distance) + 20 log(F)

    CQFD,
    JY

  10. Publicité
  11. #7
    Sebastien-Ledoux

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Merci beaucoup.

  12. #8
    Sebastien-Ledoux

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Merci,
    Amicalement

  13. #9
    Sebastien-Ledoux

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Merci,
    A bientôt

  14. #10
    Sebastien-Ledoux

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Merci à tous pour la promptitude et la disponibilité qui sont la vôtre dans cette intéressante conversation, mais surtout pour vos explications.Auriez-vous l'obligeance de m'indiquer des liens de téléchargements utiles pour satisfaire davantage ma curiosité d'apprendre et de comprendre? Je vous saurais gré pour tous ces efforts qui ne me laissent point insensibles.
    Cordialement

  15. #11
    f6bes

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bjr à toi,
    Les antennes de ce type s'utilisent en SHF est au delà.
    Un peu de lecture:
    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...,d.d24&cad=rja
    autres :
    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...,d.d24&cad=rja
    et plus sur Google


    Bonne journée
    Dernière modification par f6bes ; 09/12/2014 à 09h08.

  16. #12
    f6bes

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Remoi,
    En relisant ta demande, je lis:
    "...d) Quelles sont les recommandations techniques pour faire fonctionner le reseau E/R sur une distance supérieure à 30 km ?
    e) Peut-on utiliser des amplificateurs, des adaptateurs et des convertisseurs pour faire fonctionner un tel réseau ?.."

    d) faut ADAPTER la fréquence et l'implantation des antennes à la liaison à effectuer.
    Des liaisons en UHF /SHF sur la centaine de kms et meme plus..c'est réalisable...mais faut y mettre les moyens.

    Reste à savoir ce que TU appeles et désignes réseau dans ton esprit ?
    C'est quoi pour toi des " adaptateurs" et" convertiseurs" ?et placés ou ?

    Bonne journée

  17. Publicité
  18. #13
    Sebastien-Ledoux

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    A Monsieur f6bes,

    Je vous remercie très sincèrement pour l'attention toute particulière que vous me portez.
    Pour répondre à votre question ,partant du principe que les signaux à transmettre sont de faibles puissance( 1w) et fréquence (50 MHz),je me suis suggéré d'utiliser un équipement ou un circuit électronique qui puisse convertir la faible puissance (1 w) en haute puissance (5 w) et la faible fréquence (50MHz) en haute fréquence (30 GHz) sur une très grande distance (plus de 30 Km).
    De là me sont venues les idées d'utiliser un adaptateur,un convertisseur et un amplificateur de signal.
    D'autre part, reprenant la préoccupation N°3 qui est la mienne, naturellement un GSM utilise les plages de fréquences 850MHz-900MHz et 900MHz-1800MHz.
    Or, un satellite de télécommunication,sur la bande Ka ,utilise la plage de fréquence 17 GHz-31 GHZ.C'est dans ce contexte que je me suis interrogé :'' Que faut-il faire pour adapter le signal à transmettre par le GSM aux récepteurs satellites sur la bande Ka?''

    Cordialement

  19. #14
    Bluedeep

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bonjour

    Citation Envoyé par Sebastien-Ledoux Voir le message

    Une source E envoie un signal de 50 MHz via un câble coaxial (75 Ohms) de longueur 20m, vers une antenne patch émettrice de 5 GHz dénommée A1, alimentée par un courant continu de 20V, parcourant le câble coaxial.
    A1 doit rayonner le signal vers un dispositif R constitué des antennes patch A2 (5 GHz) et A3 (30 GHz) éloignées de 100m.
    A la base, il y a quelque chose que je ne comprends pas : en effet, pour une transmission à 50 MHz on utilise des antennes adaptées; pour 5 5 GHz idem; alors quelle est le but de la manoeuvre de tenter d'utiliser une antenne prévue pour 6cm pour transmettre sur 6m ? Même si les problèmes de ROS arrivent à être contournés le rendement sera épouvantable (de fait l'antenne ne servira à rien et si une telle adaptation réussi à "tomber en marche" ce sera en faisant rayonner le coax (c'est le principe de "fonctionnement" - si on peut dire - des ridicules et délirantes antennes EH).

  20. #15
    gwgidaz
    Animateur Électronique

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Je me pose les mêmes questions...Une antenne 5 GHz aura un rendement "épouvantable" , de l'ordre de -40 ou -50 dB. L'idée de transposer le signal est bonne. Mais l'idéal serait quand même de le transposer dans la bande de l'antenne. J'ai l'impression ( vous ne le dites pas) que vous ne pouvez pas toucher à l'antenne existante? Si on alimente l'antenne 5 Ghz avec une fréquence nettement plus élevée, il y aura des directions où le rayonnement sera à peu près utilisable. Mais attention, le rayonnement ne se fera pas dans toutes les directions. En fait, il nous manque les réponses aux questions suivantes:
    - t-on le droit de modifier l'antenne?

    Si oui, il sera de toute façon difficile de mettre une antenne 50 MHz, du point de vue dimensions ( voir les liens qu'on vous a donnés...)

    - La direction du rayonnement est-elle bien précise? Sinon, si c'est depuis un engin qui bouge, il faut une antenne à peu près "omnidirectionnelle" , or l'antenne 5Ghz aura forcément un diagramme multilobes sur les fréquences 17/30 Ghz.

  21. #16
    f6bes

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Citation Envoyé par Sebastien-Ledoux Voir le message
    [CENTER]
    Pour répondre à votre question ,partant du principe que les signaux à transmettre sont de faibles puissance( 1w) et fréquence (50 MHz),je me suis suggéré d'utiliser un équipement ou un circuit électronique qui puisse convertir la faible puissance (1 w) en haute puissance (5 w) et la faible fréquence (50MHz) en haute fréquence (30 GHz) sur une très grande distance (plus de 30 Km).
    De là me sont venues les idées d'utiliser un adaptateur,un convertisseur et un amplificateur de signal.
    D'autre part, reprenant la préoccupation N°3 qui est la mienne, naturellement un GSM utilise les plages de fréquences 850MHz-900MHz et 900MHz-1800MHz.
    Or, un satellite de télécommunication,sur la bande Ka ,utilise la plage de fréquence 17 GHz-31 GHZ.C'est dans ce contexte que je me suis interrogé :'' Que faut-il faire pour adapter le signal à transmettre par le GSM aux récepteurs satellites sur la bande Ka?''
    Bjr à nouveau,
    Faire de la "transpostion de fréquence" , ça existe depuis longtemps Pour cela on " utilise" des mélangeurs " additifs (ou soustractif).
    Cela addiionne ton 50 Mhz à un oscillateur ( 29950 Mhz). Donc 50 Mhz+29 950 Mhz=...30 Ghz.

    Le hic c'est de concevoir un mélangeur à ces fréquences là.
    Une fois le mélange effectué suffit de filtrer (pour éliminer le 29950 Mhz qui est TRES prés de 30 000 Mhz) et ensuite
    d'amplifier pour atteindre une puissance SUFFISANTE pour assurer une liaison de...30kms.

    Mais tout cela c'est du théorique. ..et ça fonctionne dans des bandes beaucoup plus basses.On peut faire nettement plus simple...on oublie carrément le 50Mhz et on fonctionne directement
    sur 30Ghz..

  22. #17
    gwgidaz
    Animateur Électronique

    Unhappy Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bonjour,
    Oui, bien sur, l'idéal c'est d'oublier le 50 MHz, mais il ne nous dit pas si les équipements existent déjà...
    Si vraiment il faut transposer le 50 MHz en 30 GHz, c'est vrai que des mélangeurs équilibrés sur ces fréquences, ça ne réjectera pas beaucoup les bandes inutiles...Mais la technique le permet quand même, par un double changement de fréquence, par exemple: 50 Mhz + 950 MHz et 1GHz + 29 GHz...
    Mais pourquoi diable aller si haut? 17 GHz, c'est déjà bien...
    Nous n'avons pas assez d'infos, me semble-t-il.
    Dernière modification par gwgidaz ; 10/12/2014 à 12h52.

  23. #18
    f6bes

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Citation Envoyé par Sebastien-Ledoux Voir le message
    [

    D'autre part, reprenant la préoccupation N°3 qui est la mienne, naturellement un GSM utilise les plages de fréquences 850MHz-900MHz et 900MHz-1800MHz.
    Or, un satellite de télécommunication,sur la bande Ka ,utilise la plage de fréquence 17 GHz-31 GHZ.C'est dans ce contexte que je me suis interrogé :'' Que faut-il faire pour adapter le signal à transmettre par le GSM aux récepteurs satellites sur la bande Ka?''

    Bjr àtoi,
    Ne confonds pas les communications TERRESTRES GSM (..un GSM utilise les plages de fréquences 850MHz-900MHz et 900MHz-1800MHz...)
    Et les liaisons satellitaires à (... "bande Ka ,utilise la plage de fréquence 17 GHz-31 GHZ."..) entre sta tion de base terrestre et le satellite.

    Ce n'est pas parce qu'un liaison téléphonique puisse passer via satellite que c'est forcément du GSM qui est envoyé vers le satellite.

    Bonne soirée

  24. Publicité
  25. #19
    calculair

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bonjour


    J'ai du mal à comprendre pourquoi utiliser une antenne 5 GHz , pour émettre du 50 MHz

    Si c'est ue antenne faite en guide onde, le rayonnement sera proche de zéro ( type parabole avec un excitateur cornet à 5 GHz )

    Si c'est une antenne type doublet, la puissance émise sera très très faible et sans doute proche de quelque chose omnidirectionnel . D'ailleurs on ne sera pas bien distinguer les rayonnement parasite du rayonnement de l'antenne.

    Tout cela me parait très farfelu....
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  26. #20
    gwgidaz
    Animateur Électronique

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    BJR,
    De toute façon, une liaison GSM duplex ne peut pas se faire sur des distances pareilles, (et de loin!) , du fait des décalages de trames. On ne peut que faire un pont numérique, genre FH, et reprendre le format GSM aux extrémités.
    Tout ça est effectivement farfelu, ou alors Sébastien n'en dit pas assez....

  27. #21
    f6bes

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Bonjour


    J'ai du mal à comprendre pourquoi utiliser une antenne 5 GHz , pour émettre du 50 MHz

    Si c'est ue antenne faite en guide onde, le rayonnement sera proche de zéro ( type parabole avec un excitateur cornet à 5 GHz )

    Si c'est une antenne type doublet, la puissance émise sera très très faible et sans doute proche de quelque chose omnidirectionnel . D'ailleurs on ne sera pas bien distinguer les rayonnement parasite du rayonnement de l'antenne.

    Tout cela me parait très farfelu....
    Bjr à toi,
    Le probléme n'est pas là.
    Il réside dans une fausse connaissance du probléme et la mauvaise façon de poser son questionnement..et
    sur des à prioris non maitrisés.
    Ce qui donne de mauvaises questions.
    La question est là
    "....partant du principe que les signaux à transmettre sont de faibles puissance( 1w) et fréquence (50 MHz),je ME SUIS suiggéréé d'utiliser un équipement ou un circuit électronique qui puisse convertir la faible puissance (1 w) en haute puissance (5 w) et la faible fréquence (50MHz) en haute fréquence. (30 GHz) sur une très grande distance (plus de 30 Km)..."

    Cela est possible : ( changement de fréquence), mais c'est pas la bonne solution.
    Ce qui est "non dit", cette distance de 30km en TERRESTRE ou dans l'ESPACE ( satellite ) ?
    Ce qui est posible dans l'espace ne l'est pas forcément en terrestre.

    Bonne journée
    Bonne journée
    Dernière modification par f6bes ; 11/12/2014 à 08h01.

  28. #22
    calculair

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bonjour,

    Tout cela semble confu,
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  29. #23
    Sebastien-Ledoux

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bonjour, à tous

    Je ne manquerai jamais de vous exprimer ma profonde gratitude pour votre sollicitude. Je dois vous avouer que ces rencontres ont été très fructueuses et enrichissantes pour ma part. Je reste donc attentif aux remarques objectivement formulées, somme toute pertinentes.
    D’ailleurs, l’une des raisons de mon inscription à ce forum est de recueillir des avis motivés. Pour être intelligible, je vais essayer cette fois-ci de reformuler les préoccupations 1, 2 et 3 précédentes, en me référant à deux nouveaux textes.

    TEXTE N°1

    http://http://www.datanews.be/fr/new...es-et-gsm.html

    « L'organisation aérospatiale ESA prépare une technique permettant aux appareils mobiles comme des GSM ou des systèmes GPS de capter les signaux émis par des satellites.
    Il sera bientôt possible de recevoir sur votre GSM ou kit de voiture des programmes vidéo, TV et radio émis par les satellites. La division télécommunications de l'organisation spatiale européenne ESA est en effet activement occupée à développer la technologie qui le permettra.
    Grâce à cette technique, les fournisseurs de contenu disposeront d'un nouveau canal pour diffuser leurs produits. Comme les satellites utilisés tourneront en orbite géostationnaire autour de la Terre et offriront ainsi une énorme couverture, le contenu qu'ils émettront, sera disponible partout dans le monde. En utilisant ce qu'on appelle des 'repeaters' (répétiteurs), le signal pourra aussi être capté dans les habitations.
    En fin de compte, le système pourra également être intégré aux GSM et récepteurs embarqués (appareils GPS)…
    Les fournisseurs européens de satellites SES Global et Eutelsat Communications ont récemment uni leurs forces pour développer une infrastructure satellitaire destinée à diffuser des programmes vidéo, radio et des données vers les appareils mobiles. Le premier satellite sera lancé début 2009 et émettra dans la gamme de fréquences comprise entre 2 et 4 GHz (bande S). »

    TEXTE N°2 :

    http://https://www.google.com/search...os%C3%A9+marne

    Celui-ci est intitulé : « Les satellites et le VSAT, Rapport suite à l’exposé fait en cours de nouvelles technologie. » C’est un ouvrage collectif réalisé par un groupe d’étudiants de l’Université de Marne-la-vallée. Vous pouvez le télécharger sur internet.
    On peut y lire par exemple que : ‘’ La bande Ka permet l’utilisation d’antennes encore plus petites, les USAT. Cette bande est surtout utilisée par les terminaux mobiles de type GSM.’’
    Personnellement, je n’ai pas pu retrouver sur le web d’autres références qui attestent de l’utilisation de la bande Ka par les GSM. Néanmoins, admettons provisoirement durant nos échanges, qu’un GSM puisse utiliser cette bande de fréquence (Ka) et supposons que je veuille établir directement depuis le sol une liaison bidirectionnelle entre un GSM et un satellite large bande ( Ka) ,en orbite géostationnaire et diffusant des services web haut débit.

    1) Quelles seraient les caractéristiques de l’antenne à concevoir pour le GSM ?
    2) Quelles sont les recommandations techniques pour établir cette liaison bidirectionnelle haut débit entre le GSM et un satellite large bande en orbite géostationnaire ?

    Cordialement

  30. #24
    calculair

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bonjour,

    Il faut définir les contraintes du systèmes pour dimensionner au mieux les divers éléments

    Contraintes liées à la reglementation internationales des radiocom déjà établies ou en cours de discussion

    contraintes techniques, puissance d'emission à bord du satellites, diagramme de rayonnement des antennes em
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  31. Publicité
  32. #25
    Sebastien-Ledoux

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    NOTA BENE:

    Il a un petit souci avec les liens. Cependant, vous pouvez copier une partie du texte , par exemple:

    '' L'organisation aérospatiale ESA prépare une technique permettant aux appareils mobiles comme des GSM ou des systèmes GPS de capter les signaux émis par des satellites ''
    et la coller sur la barre de recherche de votre navigateur pour retrouver le document original.

    Merci pour votre compréhension.

  33. #26
    Sebastien-Ledoux

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bonjour, Monsieur Calculair

    Votre remarque est pertinente. Mais essayons de vérifier la faisabilité des hypothèses scientifiques en laissant aux politiques le soin de s'occuper des réglementations quelques désobligeantes.
    Cordialement

  34. #27
    Sebastien-Ledoux

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bonjour, Monsieur Calculair

    Votre remarque est pertinente. Mais essayons de vérifier la faisabilité des hypothèses scientifiques en laissant aux politiques le soin de s'occuper des réglementations quelque peu désobligeantes.
    Cordialement

  35. #28
    calculair

    Re : Conception des antennes patch émetteur/récepteur

    Bonjour,

    Ce n'est pas aussi simple.. Il y a une interaction entre les données scientifiques, les savoir faire industriels, et si tu veux la politique.

    Les représentants à U.I.T essayent de trouver le juste équilibre entre ces données qui les arrangent le mieux.... Les discussions commencent parfois avec plus de 10 ans d'avance....



    Citation Envoyé par Sebastien-Ledoux Voir le message
    Bonjour, Monsieur Calculair

    Votre remarque est pertinente. Mais essayons de vérifier la faisabilité des hypothèses scientifiques en laissant aux politiques le soin de s'occuper des réglementations quelque peu désobligeantes.
    Cordialement
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

Discussions similaires

  1. la conception et la réalisation des antennes de station de base BTS à partir de patch
    Par halima11 dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/04/2008, 17h23
  2. Antennes patch
    Par kru dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/02/2008, 21h54
  3. HELP:Découplage d'antennes patch
    Par nanou1983 dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2006, 08h56
  4. Conception d'un émetteur/récepteur FHSS
    Par Touffi dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/08/2006, 22h11
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.