Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?



  1. #1
    minioim

    effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?


    ------

    Bonjour à tous,

    je repensais à l'effet peltier et à son corollaire, seebeck.

    après quelques recherches, je vois assez peu d'applications de faible envergure (j'ai vu que ça s'utilisait dans les centrales nucléaires) où on cherche à récupérer la chaleur dissipée (par effet joule ou autre) pour la reconvertir en énergie électrique.

    prenons un exemple: je décide de faire un robot utilisant des moteurs de bonne puissance. le tout en PWM avec pont en H par exemple.
    mettons que je mets des drivers devant mes MOSFET pour essayer de limiter les temps de transition, mais je n’empêcherais pas les pertes d'énergie par effet Joule dans les transistors, dans les microcontroleurs ou dans les moteurs.

    est ce que l'idée de mettre un module exploitant l'effet seebeck pour recharger la batterie grâce à l'énergie dissipée par effet Joule est aberrante?

    je suis surpris de la voir si peu exploitée... et ne me considérant pas comme le nouvel Einstein de ce siècle, je suppose que d'autres esprits ont vu des inconvénients à cette solution rendant les avantages dérisoires...

    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    PIXEL

    Re : effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?

    tout simplement biscotte le rendement est minable , il faut disposer d'une source froide , etc.....

    bref , le jeu n'en vaut pas la chandelle , sauf environnement extrême , comme les sondes spatiales trop éloignées du soleil.

    note que les russes faisaient chanter leurs radios avec ça dans les années 30's , dans les steppes non électrifiées :


    http://leradiofil.com/TGK3.jpg

  4. #3
    minioim

    Re : effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?

    oki donc effectivement... avantages négligeables par rapport à ce que ça implique

    merci

  5. #4
    PIXEL

    Re : effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?

    les sondes "voyager" sont alimentées par un générateur thermo-électrique , chauffé par un morceau de plutonium.

    la source froide "en plein espace" n'étant pas un probléme

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Antoane
    Responsable technique

    Re : effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?

    Bonjour,

    Ça marche, et c'est utilisé dans certain cas précis, mais :
    - c'est cher ;
    - c'est pas simple à mettre en œuvre ;
    - le rendement est assez pitoyable.

    Voilà voilà.

    Le composant en lui même est assez cher, mais c'est surtout la "source froide" qui pose problème : il faut correctement refroidir le côté "froid" du module pour récupérer de l'énergie.

    C'est néanmoins utilisé pour alimenter des capteurs autonomes en "energy harvesting" (s'ajoute alors la difficulté de convertir la faible tension recueillie (de l'ordre de la dizaines à qq centaine de mV) en une tension exploitable.
    Également : https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A...0_radioisotope

    Tu peux demander à Google de te parler de "TEG energy harvesting".

    edit : grillé.
    Deux pattes c'est une diode, trois pattes c'est un transistor, quatre pattes c'est une vache.

  8. #6
    minioim

    Re : effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?

    oui j'imagine qu'un froid intense se trouve plus facilement là haut que dans mon jardin XD

  9. Publicité
  10. #7
    MorpheusPic

    Re : effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?

    je pense sa serait plus intéressante sur une voiture pour remplacer l’alternateur, vu qu'on a 90° a jeter en permanence ...

  11. #8
    PIXEL

    Re : effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?

    et une "source froide" parfois à 30° l'été.... ( voir plus)

    avec un delta T° de 60 , ton générateur il fournira quecouic !

  12. #9
    robrico

    Re : effet Seebeck, pourquoi j'en entends si peu parler?

    Bonjour à vous
    C'est de l'archéologie électronique !
    Dans les années 80 ! certains faisceaux hertziens dans des sites particulièrement isolés, étaient alimentés par un générateur Seebeck constitue d'une batterie de thermocouples en série disposés dans une sorte de cheminée canalisant les gaz d'un brûleur .
    C'est cette solution qui a été retenue après une étude technico-économique minutieuse.
    Totalement obsolète à l'époque des satellites !...
    R.

Discussions similaires

  1. Effet peltier/seebeck
    Par TPE604 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/11/2015, 11h02
  2. Effet Seebeck (module Peltier) ?
    Par Theo03 dans le forum Technologies
    Réponses: 15
    Dernier message: 06/11/2015, 08h50
  3. Effet Seebeck, Peltier et Thomson
    Par Prav26 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/05/2015, 05h41
  4. Projet bac STI2d effet seebeck
    Par nicolopolo dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/02/2014, 13h24
  5. TIPE Effet seebeck
    Par arlinp dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/02/2012, 18h43
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.