Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

SPI slave déporté



  1. #1
    activmaker

    SPI slave déporté

    Bonjour ,

    J'envisage dans un futur proche un petit montage utilisant le SPI. Pour des raisons pratiques j'aimerais pouvoir déporter mon esclave (Mémoire flash), de mon maitre (µc Arm ). La distance serait d'environ 2m , avec un taux autour de 5Mb/s.
    Est ce jouable , avec quel précaution? Est il nécessaire d'utiliser des paires torsadées ?. Existe t'il une formule permettant de calculer la distance max en fonction du débit ?.

    Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    bobflux

    Re : SPI slave déporté

    Le SPI a une seule ligne d'horloge qui va du maître vers l'esclave, on ne peut donc pas compenser le temps de propagation et il faut que le bit émis par l'esclave arrive au maître assez tôt pour ne pas provoquer de violation de contrainte de timing. Tu peux regarder dans la datasheet pour avoir les chiffres.

    2m aller retour = 4m

    propagation dans le câble = 5ns/m => 20ns

    période d'horloge à 5mb/s = 200ns

    Puisque le temps de propagation est faible par rapport à la période, ça me semble jouable mais par contre il faudra soigner l'intégrité du signal. Tu peux essayer avec un câble plat où un fil sur deux est à la masse par exemple, avec résistances de terminaison.

  4. #3
    activmaker

    Re : SPI slave déporté

    Merci Bobflux,

    Je ne connaissais pas le 5ns/m..Intéressant, il y à même de la marge pour 2m. Merci pour l'astuce concernant la nappe. J'ai fait des recherches entre temps sur la résistance de terminaison: on trouve parfois 100 et parfois 120 ohm...Mais je n'ai pas bien pigé ou les mettre ni comment..Faut ll les placer sur les 4 signaux (MISO,MOSI, CLK,SS) ?

  5. #4
    bobflux

    Re : SPI slave déporté

    Là je mettrais les résistances à la source, donc sur la sortie qui drive le câble, donc côté master pour CS SCK MOSI et côté slave pour MISO.

    100 ohms c'est bien, ça correspond à l'impédance caractéristique du câble plat. Après tu peux vérifier la forme du signal à la destination (pas à la source) avec un oscillo et une sonde X10 (pas X1) pour voir si c'est propre.

    Si tu veux pas être emmerdé par la diaphonie tu mets un fil de masse entre chaque signal, ça fait un peu comme de la paire torsadée en gardant le chemin de retour du courant très proche du chemin aller. Ca fait 4 signaux + 3-4 masses, on rajoute un fil pour l'alim et il reste un fil pour mettre une LED ou un bouton.

    Je suppose que le slave SPI au bout du câble aura besoin d'une alim, donc ne pas oublier le condensateur de découplage sur place.

  6. #5
    activmaker

    Re : SPI slave déporté

    Re,

    Merci de tous ces conseils, effectivement le SPI ne sera seul, il devrait y avoir 3 / 4 leds , 2 boutons. Il suffit de prendre une nappe avec suffisamment de fils et donc avec au moins 4 masses. Il y aura aussi une alim 3.3 pour le slave. Je compte aussi une masse pour l'alim et les retours de leds. Concernant l'alim, oui je pense à mettre des capa de découplage au plus près des CI (10 ou 100nF), mais aussi en général je prévois toujours un condo électrolytique 10µf + un céramique de 470n sur les arrivées d'alim. Peut être pas nécessaire mais ça doit pas faire de mal...
    Merci

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Programmation] I2C slave sender
    Par gcortex dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/02/2017, 21h44
  2. Slave select SPI
    Par memo1402 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/10/2014, 19h47
  3. Pic16F876A - XC8 - I2C en mode Slave
    Par Microbulle dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/04/2014, 11h05
  4. Erreur slave disk
    Par pharyd dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/01/2009, 10h59