Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 41

Un monde sans arbre...




  1. #1
    elynwe

    Un monde sans arbre...

    bonjours à tous...

    voilà à votre avis...comment pourrait survivre l'homme sur une terre ou les arbres n'existe plus...La nature est encore là, mais l'arbre non.

    quelles en seraient les conséquences et les modes de vie qui seraient adopté alors par l'homme?

    j'imaginais de mon côté des villes bulles nécessaire pour emprisonner la production d'air...

    enfin voilà...c'est essentielement au niveau technique que je me pose les questions...

    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Jean-Luc P

    Re : un monde sans arbres...

    Oui sans doute si les océans peuvent envcore pallier, mais les écosystèmes terrestres seraient très très appauvris et l'homme devrait contrôler tout ça...
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  4. #3
    Ryuujin

    Re : un monde sans arbres...

    j'imaginais de mon côté des villes bulles nécessaire pour emprisonner la production d'air...
    c'est pas trop à ce niveau là que ça poserait problème ; les forêts ne sont en fait pas de si gros producteurs d'oxygènes que ça ( une fois arrivées à maturité, plus rien ou presque, voire une consommation d'O2 ).

    Par contre, niveau biodiversité, désertification etc... ça serait une catastrophe.
    Il y aurait sans doute également une influence sur la météo ; je doute que le rôle de massifs forestiers tels que le bassin Amazonien n'influe pas sur le climat.


  5. #4
    elynwe

    Re : un monde sans arbres...

    merci pour les réponses...

    donc en gros se serait surtout l'échosysteme qui serait catastrophique...mais l'homme pourrait survivre sans cela de toute manière...

    techniquement est ce que cela frenerait les avancées technologique de l'homme?

  6. #5
    Démostène

    Cool Re : un monde sans arbres...

    Salut,
    Sans arbres, l'érosion des sols serait terrible !! Immagines l'énergie qu'on devrait dépenser rien que pour retenir les sols ! Et le temps que ça prendrait qui ne serait plus disponible pour autre chose ....

    Vive l'argousier !! ( plantez en partout !! )

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    pommier

    Re : un monde sans arbres...

    Bonjour
    lisez ou relisez "l'Homme qui plantait des arbres" de ..j'ai oublié le nom de l'auteur, peut être Giono?

  9. #7
    Démostène

    Smile Re : un monde sans arbres...

    Citation Envoyé par pommier Voir le message
    Bonjour
    lisez ou relisez "l'Homme qui plantait des arbres" de ..j'ai oublié le nom de l'auteur, peut être Giono?
    Salut,
    Le berger qui à lui seul a replanté toute une forêt ?


    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  10. Publicité
  11. #8
    elynwe

    Re : un monde sans arbres...

    merci...

    c'est surtout dans le cadre d'un scénario de bande dessinée...donc je recherche des éléments technique pour ne pas raconter n'importe quoi...

    à terme la planete serait presque devenu un desert en somme?

  12. #9
    Ryuujin

    Re : un monde sans arbres...

    des pays entiers en tout cas.

    Si ça peut t'aider, en gros regarde donc se qui se passe au Brésil.

  13. #10
    silexospointu

    Talking Re : un monde sans arbres...

    "au près de mon arbre, je vivais heureux.
    J'aurai jamais dû le quitter des yeux"
    George Brassince

    J'aime DIEU... je m'aime.

  14. #11
    silexospointu

    Talking Re : un monde sans arbres...

    salut,
    et si on étudier ce qui c'est passé sur l'ile de Pâques.

    Voila ce qui arrive avec un monde sans arbre.
    J'aime DIEU... je m'aime.

  15. #12
    Ryuujin

    Re : un monde sans arbres...

    oui, ceci dit tu ne peux pas prendre un exemple et le généraliser ; certaines contrées sont déjà sans arbres, et n'en gardent pas moins un couvert.

    Par contre, d'autres ont des sols fragiles qui foutent le camps si on déforeste.

  16. #13
    elynwe

    Re : un monde sans arbres...

    en soi, je pensais effectivement à regarder du côté bresilien...

    donc c'est surtout au niveau du sol, et de l'echosysteme que l'homme en prendrait un coup...

    donc forcement le mode de vie de l'homme va changer lui aussi...de quel manière? sera t"il obliger de creer son propre air, ou le reste de l'echo systeme encore vivant pourra palier à ce manque?

    je pensais en gros à l'élaboration de deux mondes, des villes sous bulles pour emprissoner la production d'air et les terres arides de l'autre, plus sous l'aspect desert qu'autre chose...

  17. #14
    sandswizard

    Re : un monde sans arbres...

    Bonjour,

    Citation Envoyé par silexospointu Voir le message
    salut,
    et si on étudier ce qui c'est passé sur l'ile de Pâques.

    Voila ce qui arrive avec un monde sans arbre.
    Personnellement, je ne pense pas qu'on puisse rapprocher ce cas avec la possibilité qu'il n'y ait plus d'arbres maintenant.

    Avec la technologie que nous avons, nous avons réussi à éviter d'utiliser le bois pour produire de l'énergie. Mais par contre Démostène et d'autres, nous devrions utiliser bcp d'énergie pour survivre (culture appaauvrisant le sol). D'autre nous perdrions aussi l'effet de croissance de l'arbre comme le dit Ryuujin qui fait office de puit a carbone (durant la croissance).

    Cordialement.

  18. #15
    invité576543
    Invité

    Re : un monde sans arbres...

    Citation Envoyé par silexospointu Voir le message
    ce qui c'est passé sur l'ile de Pâques.
    L'île de Pâques est un exemple. Un autre, plus proche de nous et plus important à étudier est l'Islande. L'Ecosse est aussi un exemple, les écossais luttent actuellement pour garder les derniers lambeaux de forêt.

    D'autres exemples intéressants sont des communautés précolombiennes de l'Ouest de l'Amérique du Nord, qui n'ont pu exister que s'il y avait des arbres à proximité, or il n'y en a plus. Pétra en Jordanie semble être un cas similaire.

    Dans une bonne partie du pourtour de la Méditerranée la forêt a été remplacée par le maquis.

    Que constate-t-on dans les différents cas? Dans certains toute vie humaine disparaît ou presque (Pétra, amérindiens), dans d'autres la civilisation s'adapte mais "moins bien" (moins de personnes, sophistication moindre): Islande, Ile de Pâques; Dans d'autres enfin on fait avec, différemment (Ecosse, Méditerranée). Cela dépend des ressources alternatives, de l'effet sur les sols (dramatique en Islande par exemple), de la proximité d'autres communautés avec lesquelles faire des échanges, etc.

    Cordialement,

  19. #16
    invité576543
    Invité

    Re : un monde sans arbres...

    Citation Envoyé par elynwe Voir le message
    donc forcement le mode de vie de l'homme va changer lui aussi...de quel manière? sera t"il obliger de creer son propre air, ou le reste de l'écosystème encore vivant pourra palier à ce manque?
    Ca ne changerait pas grand chose pour l'air, j'imagine (en régime naturel, sans regarder la combustion des fossiles). Les arbres ne représentent pas une très grosse proportion de la masse métabolique (le bois est du tissu mort). De fait, si le couvert végétal même ras est complet, la capture de l'énergie solaire est la même. La prairie est au moins aussi efficace que la forêt, il me semble.

    je pensais en gros à l'élaboration de deux mondes, des villes sous bulles pour emprissoner la production d'air et les terres arides de l'autre, plus sous l'aspect desert qu'autre chose...
    Plus vraisemblablement villes normales, et prairies partout où c'est possible, toundra dans les zones froides; steppes, déserts dans les zones chaudes.

    Remarquons au passage que dans les pays à très forte densité comme la Chine ou le Bangladesh, l'effet de l'homme est la transformation de tout l'écoysystème en une grande prairie artificielle. Car qu'est-ce d'autre qu'un champ de de blé qu'une prairie artificielle de faible diversité?

    Cordialement,

  20. #17
    Ryuujin

    Re : un monde sans arbres...

    D'autre nous perdrions aussi l'effet de croissance de l'arbre comme le dit Ryuujin qui fait office de puit a carbone (durant la croissance).
    d'après ce qu'on en sait actuellement, c'est pas particulièrement problématique ; cet effet n'est pas un poumon de la planète.

  21. #18
    elynwe

    Re : un monde sans arbres...

    ah c'est trés interessant là...

    donc le fait de n'avoir plus d'arbres n'aurait en gros pas foncierement de conséquance si ce n'est un appauvrisement de la faune et de la flore...

    l'exemple de la chine est vraiment interessant. L'idée des cultures aussi...

    et en allant plus loin dans l'idée...une terre devenue stérile, dont la nature (flore essentielement) disparait au fur et à meusure...l'homme serait il obligé d'accroitre sa main mise territoriale sur elle?

  22. #19
    Ryuujin

    Re : un monde sans arbres...

    donc le fait de n'avoir plus d'arbres n'aurait en gros pas foncierement de conséquance si ce n'est un appauvrisement de la faune et de la flore...
    bah, c'est quand même pas rien.

    Faut nuancer quand même : la disparition de certaines forêts provoquerai une désertification certaine.

  23. #20
    aurore boréal

    Re : un monde sans arbres...

    oui je suis tout à fait d'accord en sus j'ajouterai que l'homme est le principal destructeur de ecosystèmes marins,pallustres,lacustres et terrestres et ce par le rejet des eaux usées,pesticides,insecticides les defrichements des terres boisées pour' enfin atteindre au point de non retour des différentes strates herbacées arborescentes et arbustives d'oû l'extinction des essences forestières engendrant ainsi la dégradation des habitats de la faune et la microfaune

  24. #21
    cadors

    Re : un monde sans arbres...

    Je crois que dans un monde sans arbre il faudrais s'attendre a de grande culture de plante a fibre tel le chanvre ou la panic érigé,

    es-ce un monde futuriste que tu veux pour ta BD ou un monde tout a fait différent ou il n'y a simplement pas d'arbre, s'il s'agit d'une monde futuriste il serait intéressant que non seulement les arbres ait disparu mais aussi toute les source de combustible fossil ainsi les grande culture permettrais de produire de l'éthanol pour les voiture et les maisons serais chaufé a partir de granulé de plante ...

    pour se qui est de la faune les animaux qui ne peuvent vivre dans des pairies disparaitraient tous ...
    "Pourquoi est-ce les personnes qui en savent le moins qui en parle le plus ?"

  25. #22
    crissie

    Re : un monde sans arbres...

    je suis nouvelle sur le forum : je suis tombée par hasard dessus.
    Directrice de centres de loisirs je suis à la recherche des noms des arbres en voie de disparition ou hélas déjà disparus dans le cadre d'un projet sur l'environnement... mes recherches ne sont pas aussi fructueuses que je l'espérais. Pouvez-vous m'aider ??
    un grand merci d'avance

  26. #23
    cadors

    Re : un monde sans arbres...

    http://www.iucnredlist.org

    cite répertoriant des espèces menacé toute catégorie j'espère que cela peut t'aider !
    "Pourquoi est-ce les personnes qui en savent le moins qui en parle le plus ?"

  27. #24
    doll

    Re : Un monde sans arbre...

    bonjours, voilà j'ai pris un nouveau pseudo...doll..
    je suis l'ami d'élynwe..et je m'étais servi de son compte pour créer le topic, ce qui n'est pas trés malin je suis d'accord. mais la faute est rétablie et pardonné j'espère...

    en ce qui concerne la bd...le projet a beaucoup avancé, et ce sera avec grand plaisir que de vous montrer un peu l'évolution de la chose. Dans l'absolu je vais essayer de pousser le concept et d'aller plus loin qu'une simple bd noyée au milieu de la production.

    l'idée de base étant tout de même de traiter d'écologie et de ses concéquences tout en s'atelant à des médiums grand public...

    pour le sujet même, aprés avoir glanné des informations un peu partout, je me suis fixé sur une société futuriste en perdition, prisonnier de son propre systeme de sauvetage à savoir d'énormes bulles protégeant la vie humaine des agressions météorologique extérieure ( ouf...!)
    l'idée est de créer un format comte sans tomber dans du mièvreux ou trop enfantin, mais plus dans une lignée myasaki.

    je pensais faire suffoquer l'humain dans ses protections de bulles (un peu dure peut être) et prendre les enfants comme renouveau...ils ont entendu parlé de nature, des arbres enfin de tout ça mais juste au travers des légendes. bref ce sera l'axe principale.

    voilà si vous avez d'autre suggestion sur cet univers...moi je prends tout!

    un grand merci pour les idées développées..qui m'ont beaucoup aidé sur la conception de l'univers...

  28. #25
    jivre

    Re : Un monde sans arbre...

    Selon moi, il est à peu près impossible que l'humanité pisse survivre sans les arbres, surtout dans les conditions actuelles. Advenant le cas où les arbres disparaîtraient, seul trois quatres biomes terrestres existeraient: Le désert, la prairie / steppe / savane, la toundra, et s'il en reste, les calottes glacières.

    Imaginer une technologie capable de fournir l'humanité en eau douce, sans l'aport des arbres, suppose, au minimum, l'approvisionement en une énergie infinie et peu chère. Désaler l'eau de mer est extrèmement énergivore. La transporter sur des milliers de kilomètres l'eat également. Retenir l'eau de pluie avec des bassins, la purifier, ect... est etrèmement coûteux. Ça, c'est juste l'eau. Imaginons ce que ça prendrait par exemple, pour faire pousser des aliments végétaux sans sol organique structuré, avec l'hydroponique ou l'aéroponique, ce serait un travail de Sysiphe à moins d'avoir accès à une énergie infinie et presque gratuite.

    Sinon, je te conseille d'imaginer les hommes de ta "distopie sans arbres" en espèce de tribus bédouines, ou comme les amérindiens des prairies ou les africains des savannes, en nomades qui suivent les grands troupeaux d'herbivores.

    Je trouve la plupart des interventions sur ce fil bien naïves et qui laissent croire que notre système social et sa technologie sont presques autonomes des services écologiques des forêts. Pourtant, pour maintenir cette technologie, il nous faut épuiser les ressources plus vites qu'elles ne se renouvellent. À moins d'avoir une source nouvelle d'énergie inépuisable, exit la belle technologie, ou alors, elle ne devient accessible que pour une infime minorité de puissants.

    À propos du rôle des arbres et du sol terrestre comme puit de carbone, j'hallucine! Vous croyez réellement qu'un arbre et qu'une forêt ancienne ne stocke pas plus de carbone qu'un désert??? Je veux bien croire qu'il faut dire aux néophytes que la forêt amazonienne à un bilan de carbone proche du 0, mais la qualité de l'air ne se résume pas au ppm de CO2! Les forêts ont un rôle de filtre de divers polluants, nottamment ceux responsables des précipitations acides. S'il n'y avait plus d'arbres, l'eau des précipitations seraient forcément beaucoup plus acide, et deviendrait dangereuse, l'air serait plus pollué et affecterait encore plus la santé. À moins d'installer des immenses filtres.

    Et tout le sol organique que les racines des arbres retiennent contiennent des milliers de tonnes de C de même que tout leur bois, qui partiraient dans l'atmosphère et participeraient aux perturbations climatiques.

    En outre, le ruissellement serait plus intense, et les lacs et rivières du monde seraient vite assèchées. Ce qui fait que les océans seraient plus haut, et les contnents plus secs.

    Bref, pour moi, il est clair que l'être humain est strictement dépendant des arbres. Pour toutes sortes de raisons. La seule chose qui ferait changer le balencier de la dépendance de l'homme envers les arbres versus une dépendance envers la technologie, ça serait de découvrir une source inépuisable d'énergie. En attendant, Et l'humanité, ET la technologie sont dépendants des arbres (et le remplacement des planchers en bois francs par du plancher en plastoque simili-bois n'y change rien, désolé!).

    Il y a peut-être 100 x plus d'êtres humains qui vivent de la forêt que d'être humains qui ont du plastique en simili-bois dans leur salon. Hereusement.

  29. #26
    numa73

    Re : Un monde sans arbre...

    Je suis tout a fait d'accord avec jivre, l'humanité ne pourrait pas survivre sans arbres pour une simple et bonne raison :

    La disparition des arbres engendrerait la mort de certains habitats naturels, ce qui signifie une disparition pour des dixaines, centaines, milliers, voire plus d'espèces animales et végétales... Ca déstabiliserait toute la planète... et a long terme une disparition des plantes n'est pas a exclure.
    Chaque espèce végétale ou animale a sa propre fonction et a son utilité qui est "indispensable".

    Et s'il n'y a plus de plantes ( certes nous pouvons cultiver, mais l'eau manquera.) les animaux (humains y compris) ne pourront plus manger.

    Après les dernières chances seraient une colonisation d'une autre planète plus propice ( suite à la découverte de l'hyperpropulsion ).

  30. #27
    bobo le pelican

    Re : Un monde sans arbre...

    un monde sans arbre peu survenir. Et comme en effet les arbres ne sont pas forcément des poumons inversés mais plutôt des stocks à CO2, celui si ne serait plus stocké. Reste donc à savoir si il est encore produit en grande quantité. Par ailleurs dans des villes bulles, quid du CO2 dégagé par la respiration, comment le contrôler, l'évacuer. Pourquoi ne pas imaginer une taxe sur la respiration qui serait issu d'un vague souvenir su protocole de Kyoto?

    Un autre détail, comment produire de l'oxygène et comment maintenir son niveau dans des proportions non explosives? Redécouverte et utilisations des microorganismes responsables de son apparition sur la planète.

  31. #28
    cadors

    Re : Un monde sans arbre...

    heu l'oxygène n'est pas explosif c'est un comburant pas un carburant, il alimente un réaction de combustion

    et le gestion et le recycle de l'oxygène/dioxyde de carbone n'est pas si compliqué que sa on le fait déjà dans la station spaciale et dans des complexes sous-terrain/sous-marin.

    Comme je le disait plus haut, le culture de plante énergétique serait sans doute très répandu, il faut savoir qu'un champs de maïs ou de panic érigé par exemple capte plus de CO2 durant sa croissance annuelle qu'une forêt à maturité ( par contre les forêts en croissance capte plus )

    Selon moi l'humain pourrais vivre grâce à sa technologie dans un monde sans arbre mais des dizaine d'animaux et des dizaines de plantes ( en majorité des types d'arbres évidemment ) dispraitraient.
    "Pourquoi est-ce les personnes qui en savent le moins qui en parle le plus ?"

  32. #29
    bobo le pelican

    Re : Un monde sans arbre...

    Citation Envoyé par cadors Voir le message
    heu l'oxygène n'est pas explosif c'est un comburant pas un carburant, il alimente un réaction de combustion
    Je suis bien d'accord mais le combustible et l'étincelle peuvent facilement être trouvé. Bref ce n'était que des axes de prospections pour le projet de BD.
    Dernière modification par Yoghourt ; 03/05/2007 à 23h05. Motif: réparation balise

  33. #30
    Skoll

    Re : Un monde sans arbre...

    Citation Envoyé par bobo le pelican Voir le message
    Un autre détail, comment produire de l'oxygène et comment maintenir son niveau dans des proportions non explosives?
    Malgré la précision apportée par cadors, cela n'en reste pas moins un problème mais uniquement pour des taux d'O2 atmosphériques très élevés. Cela a déjà été le cas, durant le Carbonifère, où apparaissent les premières forêts et les premiers écosystèmes associés.

    [Notons au passages que les arbres d'alors se rapprochaient plus des fougères et que la disparition des arbres actuels favoriserait l'apparition de nouveaux arbres de groupes différents.]

    Au Carbonifère, la pression partielle d'O2 était bien supérieure aux 21% actuels (zut, je trouve plus les chiffres) et il y avait également beaucoup plus de CO2 dans l'atmosphère. Le taux élevé d'O2 favorisait le déclenchement spontané de feux de forêts dévastateurs dont on a retrouvé des restes fossiles carbonisé. En effet, les orages devaient alors être violents et la foudre devait facilement mettre le feu aux poudre (si je puis m'exprimer ainsi).

    Quand aux forêts poumons de la planète, j'aimerai que l'on mette les choses au clair. Les plantes absorbent le CO2: oui. Les forêts ont un rôle important dans ce sens: certes. Mais n'oublions pas que la mort des arbres engendre le relargage atmosphérique de la totalité du carbone stocké de leur vivant. Pour un stockage efficace, il faut: une forêt + une chaîne de montagne en formation (avec des failles, des séismes, etc). C'est comme cela que ce sont formé les gisements de charbon européens, américains et chinois: des forêts entières ont été ensevelies ou emportées dans des lacs et n'ont pas pu être dégradées. Le carbone a ainsi été gardé prisonnier (à ce propos, ce sont les charbons européens et américains qui ont permis d'avoir moins de CO2 dans l'atmosphère qu'au Carbonifère, la période "qui donne du charbon").

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le plus vieil arbre fossile du monde vient de parler
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 03/10/2010, 16h56
  2. Un monde sans maths
    Par raptor77 dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 127
    Dernier message: 18/07/2007, 04h14
  3. Éclaircie dans le monde du sans fil
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/01/2007, 13h53
  4. Que deviendrait le monde sans cétacés ?
    Par Magic33 dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/10/2006, 00h01
  5. un monde sans fils
    Par subichan dans le forum Technologies
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/10/2005, 18h53