Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 51 sur 51

Le mitage rural



  1. #31
    kalywake

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par passini
    La justification du refus de telles implantations semble être, de la part des autorités, les risques d'incendies et la pollution des ressources aquifères... mais je crois que cela cache d'autres préoccupations ($ €)
    Merci Passini. Voilà qui est constructif pour le débat. Le risque d’incendie est effectivement à prendre en compte, tout comme la pollution des nappes phréatiques. Bien qu’il y ai des solutions pour prévenir ces risques, encore faut-il qu’elles soient appliquées.

    Tout comme toi, je crois que cela cache d'autres préoccupations ($ €) !! qui concernent les poches de quelques riches personnes, au détriment de la qualité de vie des autres.

    -----

    Dernière modification par kalywake ; 21/10/2004 à 10h21.
    A un problème, il y a des tas de solutions !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

  2. Publicité
  3. #32
    passini

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par Cécile
    Oui.
    - Pour l'assainissement...
    - Installer 20 poteaux téléphoniques et électriques...
    - Pour l'eau potable...
    Effectivement, il faudrait s'orienter vers la plus grande recherche d'autonomie (récupération eau de pluie + pompe et retraitement...) mais ce sont des solutions assez coûteuses...

    Et l'autonomie du citoyen va à l'encontre des préoccupations égo-nomiques et fiscales...

  4. #33
    kalywake

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par Cécile
    - Pour l'assainissement : l'habitat diffus n'est souvent pas raccordé au réseau et le propriétaire installe donc (dans le meilleur des cas) un assainissement autonome (fosse sceptique). Or, ceux-ci sont quasiment toujours mal entretenus et polluent (qui sait qu'une fosse sceptique ne fait qu'un prétraitement, et qu'il ne faut pas rejeter son tuyau directement dans une rivière ?)
    A ce titre, il serait souhaitable d'imposer un traitement efficace des eaux usées, plus performant que les simples fosses sceptiques (sans pour autant demander la lune). Les techniques existes, par contre leurs emplois, tout comme l'entretien, doivent se faire avec plus de préoccupations de la part des intéressés.
    A un problème, il y a des tas de solutions !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

  5. #34
    Bufo v

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par kalywake
    Tout comme toi, je crois que cela cache d'autres préoccupations ($ €) !! qui concernent les poches de quelques riches personnes, au détriment de la qualité de vie des autres.
    Ce peut être partiellement une raison. Mais quand même pas la seule. Il existe des Plans d'Occupation des Sols (POS) pas toujours évident à contourner. Ces POS peuvent avoir de multiples raisons légales d'interdire une construction en un lieu ou un autre (zone inondable, risques d'affaissement, site classé...)
    Ils intègrent aussi des approches plus environnementales ou paysagères, propres à chaque commune.
    Perso il ne me déplaît pas que l'habitat reste relativement concentré. Je me dis que si l'homme occupait vraiment tout l'espace s'en serait fini de la nature sauvage.
    Enfin ce qu'il en reste...
    Les motifs financiers peuvent exister, mais ne pas oublier que bien des raccordements sont, au moins partiellement, à la charge du propriétaire lors de constructions nouvelles. Ca fait souvent réfléchir !
    A+ Bv

  6. #35
    Cécile

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par kalywake
    A ce titre, il serait souhaitable d'imposer un traitement efficace des eaux usées, plus performant que les simples fosses sceptiques (sans pour autant demander la lune). Les techniques existes, par contre leurs emplois, tout comme l'entretien, doivent se faire avec plus de préoccupations de la part des intéressés.
    A quel type de technique penses-tu ?
    Du point de vue réglementaire, l'assainissement autonome est un casse-tête pour les maires : ils sont responsables du bon assainissement sur leur commune, ils sont en partie responsable si un administré pollue, mais ils n'ont pas le droit de pénétrer chez un particulier pour vérifier que son assainissement ne pollue pas.

  7. #36
    kalywake

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par Cécile
    A quel type de technique penses-tu ?
    Du point de vue réglementaire, l'assainissement autonome est un casse-tête pour les maires : ils sont responsables du bon assainissement sur leur commune, ils sont en partie responsable si un administré pollue, mais ils n'ont pas le droit de pénétrer chez un particulier pour vérifier que son assainissement ne pollue pas.
    Je pensais aux micro-stations d'épurations ou à des fosses septiques plus évoluées.
    Mais effectivement, je conçois qu’il y ait un véritable casse-tête par rapport à la propriété privée.
    A un problème, il y a des tas de solutions !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

  8. Publicité
  9. #37
    Quisit

    Re : Le mitage rural

    En allemagne on trouve ces micro-station (aux ajonc et autres plantes) il y en aurait chez quelques particuliers en france aussi.
    ça nécéssite quand même une bonne dose de motivation de la part du particulier, et peut poser des problème en cas de gel intense

  10. #38
    Bufo v

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par Quisit
    En allemagne on trouve ces micro-station (aux ajonc et autres plantes) il y en aurait chez quelques particuliers en france aussi.
    ça nécéssite quand même une bonne dose de motivation de la part du particulier, et peut poser des problème en cas de gel intense
    Ce sont des lagunages (dit type "rhizosphère") à base d'hélophytes : Roseaux, Massettes.... Le gel ne pose pas de problèmes si la taille de l'installation est appropriée et si sous nos latitudes, les journées de gel/an restent au niveau actuel.
    Bv

  11. #39
    Cécile

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par Quisit
    En allemagne on trouve ces micro-station (aux ajonc et autres plantes) il y en aurait chez quelques particuliers en france aussi.
    Les micro-stations sont adaptées à partir d'une cinquantaine de logements, me semble-t-il. Donc pas au mitage rural.

  12. #40
    DROIDANLEMUR

    Lightbulb Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par Cécile
    Je ne suis pas sûre. La vie à la campagne, c'est forcément une voiture (et souvent plus de kilomètres qu'en ville pour la moindre chose : courses, école, etc.), une maison individuelle (plus de chauffage qu'en collectif). C'est aussi des réseaux énormes (eau potable, assainissement, etc.) pour peu de gens, donc plus d'énergie et de matière gaspillées par personne.
    Il est clair que le mitage rural est un fléau mais c'est parce qu'on garde une société où le travail est centralisé autour et dans les grandes villes. A partir du moment où on décide (et seul une réelle volonté politique en est capable) de transformer le paysage de nos pays occidentaux en des milliers de petits villages de +/- 1000 habitants environ qui seraient autarciques et surproducteurs dans un premier temps, ce serait énergétiquement rentable (et de loin) à nos grandes villes surpeuplées.

    Le problème c'est qu'ici, il s'agit de gens qui partent à la campagne parce que le prix de l'immobilier rend l'accès au logement impossible en ville et que cela revient économiquement moins cher d'acheter une maison à la campagne et une voiture pour se rendre en ville à leur travail que d'habiter la ville et d'utiliser les transports en commun. Mais, comme les prix du pétrole continuent à augmenter (on devrait plafonner vers les 80$ au plus froid de cet hiver), ce calcul risque de mettre dans l'embaras une grande majorité des personnes qui ont participé au mitage rural...

  13. #41
    Bufo v

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par Cécile
    Les micro-stations sont adaptées à partir d'une cinquantaine de logements, me semble-t-il. Donc pas au mitage rural.
    Non, c'est tout à fait adaptable au logement individuel. Pratiquement, même plus facilement gérable si les conditions d'exécution sont optimales.
    Bv

  14. #42
    Changelog

    Re : Le mitage rural

    Je connais une habitation "mitante" en zone rurale où le problème de l'assainissement est réglé de manière simple:
    ..il n'y a rien ...le terrain se charge d'absorber...
    apparemment ce ne doit pas être la seule (hors la loi...?)
    mais écologiquement il n'y a rien à redire ...depuis des siècles cela fonctionne ainsi, sans pollution environnante.
    Mais j'apprécierais de lire des avis de spécialistes à ce sujet.

  15. Publicité
  16. #43
    Changelog

    Re : Le mitage rural

    Je suis convaincu que les arguments officiels développés par les administrations et repris par les défenseurs de la concentration sont une masquarade.
    - A mon avis les instigateurs de la lutte contre le mitage en zone rurale ont d'autres desseins...mais, savoir ..lesquels?

  17. #44
    DonPanic

    Re : Le mitage rural

    Slu
    Citation Envoyé par Changelog
    Je suis convaincu que les arguments officiels développés par les administrations et repris par les défenseurs de la concentration sont une masquarade.
    - A mon avis les instigateurs de la lutte contre le mitage en zone rurale ont d'autres desseins...mais, savoir ..lesquels?
    Extrait de la charte du forum :
    Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Alors des convictions comme tu les exprimes, franchement, et sauf vot respect, on s'en bat les ...

  18. #45
    flo

    Re : Le mitage rural

    Il faudrait voir si un citadin utilise plus de transports... je n'en suis pas sûre. En général les lieux de travail de la plupart des gens sont dans les villes, donc un banlieusard prend en général sa voiture pour aller travailler, et ce d'autant plus qu'il sera loin du rer, train, bus, etc... le citadin prendra plus facilement ses pieds s'il peut, ou les transports en commun. Le citadin de la grande ville n'a généralement pas intérêt à prendre sa voiture, ca ça lui prendra autant, voire plus de temps qu'en transports en communs (voir à Paris intra-muros!), sans compter stress, difficultés pour se garer, etx...
    Le fait que les citadins dépensent globalement plus d'énergie que les campagnards provient du niveau de vie et du niveau social. Déplacer ces citadins-là à la campagne ne changera rien, ils prendront toujours l'avion 2 ou fois par an pour leurs vacances, leur voiture pour partir en week-end, achèteront des tas de trucs inutiles (peut-être même plus encore à la campagne, car ils auront la place de mettre le taille-haies, le souffleur de feuilles, le broyeur, la tondeuse, motoculteur, piscine, et j'en passe, alors que le pauvre, lui, aurait tout fait à la main)

  19. #46
    DonPanic

    Re : Le mitage rural

    Slu
    Citation Envoyé par Changelog
    Je connais une habitation "mitante" en zone rurale où le problème de l'assainissement est réglé de manière simple:..il n'y a rien ...le terrain se charge d'absorber...
    apparemment ce ne doit pas être la seule (hors la loi...?)
    mais écologiquement il n'y a rien à redire ...depuis des siècles cela fonctionne ainsi, sans pollution environnante.
    Le concept de pollution n'a pas quelques siècles, ce qui n'a pas empêché de nombreux puits d'être empoisonnés par des infiltrations bactériennes dues aux fosses à purin.
    On se demande bien de quel militantisme il s'agit...le retour à la "nature" ?
    Bèèèèéééééééé !

  20. #47
    passini

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par DonPanic
    Le concept de pollution n'a pas quelques siècles, ce qui n'a pas empêché de nombreux puits d'être empoisonnés par des infiltrations bactériennes dues aux fosses à purin.
    Fosse à purin ? cela concernerait une ferme, je ne crois pas qu'il y en ait été question... dans le cas d'une habitation individuelle, il faudrait connaître la nature des rejets (eaux toilette-lessive-vaisselle par exemple). Selon la nature des détergents utilisés, des molécules organiques ne peuvent-elles pas être prise en charge par la flore et la faune du sol ?
    Concernant les rejets humains il existe des toilettes sèches qui sont aptes, me semble-t'il, à éviter la contamination de la nappe phréatique...

  21. #48
    Bufo v

    Re : Le mitage rural

    Salut,
    Citation Envoyé par flo
    Le fait que les citadins dépensent globalement plus d'énergie que les campagnards provient du niveau de vie et du niveau social. Déplacer ces citadins-là à la campagne ne changera rien, ils prendront toujours l'avion 2 ou fois par an pour leurs vacances, leur voiture pour partir en week-end, achèteront des tas de trucs inutiles (peut-être même plus encore à la campagne, car ils auront la place de mettre le taille-haies, le souffleur de feuilles, le broyeur, la tondeuse, motoculteur, piscine, et j'en passe, alors que le pauvre, lui, aurait tout fait à la main)
    Voilà bien le fond du problème. Qui va remettre en cause ce genre de mode de vie ?
    Très peu parmi les rurbains ou les néo-ruraux que je connais...
    Dans ma région, depuis une dizaine d'années, les habitations isolées (vieux moulins, maisons forestières, fermes...) sont achetées ou réhabilitées majoritairement par des citadins aisés (professions libérales le plus souvent). Invariablement un 4x4 rutilant est garé dans la cour et un micro-tracteur trace ses belles arabesques sur la pelouse.... Le tout est clôturé sévère et les multiples systèmes d'alarme ne sont pas oubliés.
    Deux seulement ont installé des panneaux solaires et un chauffage principal bois !
    En effet, le bois il faut le couper, le scier, le ranger.... Mais en discutant avec eux, ce sont les seuls vrai écolos !
    Ah j'oubliais les deux pauvres Cygnes qui s'emmerdent ferme sur l'étang fraîchement recreusé à grands coups de pelleteuse

  22. Publicité
  23. #49
    passini

    Re : Le mitage rural

    Citation Envoyé par Bufo v
    un 4x4 rutilant...la pelouse...
    Le rêve américain en $omme...

  24. #50
    Bufo v

    Re : Le mitage rural

    Salut,
    Citation Envoyé par DonPanic
    Le concept de pollution n'a pas quelques siècles, ...
    Malheureusement si ! Comme ces fermiers et artisans de la vallée de la Fensch reprochant au maîtres de forge (les de Wendel en 1740 !) de polluer leurs rivières et d'empoisonner les poissons. Et aussi de raser à blanc les forêts pour faire du charbon de bois. (Pierre FRITSCH; 1976 : Les Wendel rois de l'acier français. Ed. Robert Laffont)
    Mais il y a plus ancien encore ! Les tanneries urbaines régulièrement en butte à la vindicte populaire... sans oublier, toujours en ville, les déjections animales et humaines directement déversées dans la rue avant la création des réseaux d'assainissement.
    A+

  25. #51
    Fol de Dol

    Re : Le mitage rural

    Bonjour à tous,

    je découvre ce site et son forum, qui m'a l'air d'un niveau plus élevé que la moyenne... Bravo donc. Après, savoir s'il est pertinent de réactiver une discussion dont le dernier message date d'il y a presque un an... ? Je ne sais pas, mais j'avais envie, à la lecture de tout ce qui précède, de rajouter ma modeste contribution.

    La plupart des sujets développés (longueur des réseaux, coût des déplacements, isolation thermique sur l'habitat isolé, etc) sont intéressants et fort pertinents, mais je suis surpris de ne rien trouver sur le paysage. Parce qu'il s'agit bien de cela : le mitage du paysage. A un internaute qui s'interrogeait sur les raisons de ce phénomène (à qui profite le crime ?), je crois que la réponse est culturelle, c'est-à-dire que le français moyen rêve encore de la maison Samsuffit posée au milieu de SA parcelle de 1500m2, entourée de SA haie de thuyas pour se protéger des vilains voisins (forcément vilains, les voisins). Et pour atteindre son rêve, il est obligé d'aller le chercher de plus en plus loin, prix du foncier oblige.

    Revenons au paysage. La France est la première destination touristique au monde, entre autre pour la beauté et la diversité de ses paysages. Contrairement à d'autres pays européens, elle bénéficie encore d'une densité d'habitants/km2 assez faible, en l'occurence grâce à de grands espaces peu bâtis. Les touristes en profitent (retombées économiques), et nous en profitons aussi, en tout cas pour ceux qui font attention à ce qui les entourent. C'est également cela qu'il convient de préserver en évitant une consommation effrénée de l'espace, qui n'est pas renouvelable contrairement à certaines énergies. Le législateur et l'urbaniste tentent vainement de remédier à ce phénomène depuis maintenant plusieurs décennies, au travers des différents documents d'urbanisme (Carte Communale, Plan Local d'Urbanisme, Schéma de COhérence Territoriale...). Mais la vision idyllique pour certains, cauchemardesque pour d'autres (dont je fait partie) du lotissement avec nains de jardins intégrés, mais sans âme, sans espace public, en un mot mort, à la peau extrêmement dure. Un autre internaute évoque l'habitat groupé ou dense en milieu rural. C'est effectivement la solution que beaucoup de nos voisins européens mettent en oeuvre, mais la mentalité française est comme souvent à côté de la plaque, et tellement difficile à faire (un petit peu) évoluer.

    Encore un mot pour dire que l'espace rural n'est pas forcément loin de Paris, pas forcément en plein coeur du "désert français". Entre 1982 et 2003, 390 km2 d'espaces agricoles et naturels ont été bâtis en Ile de France, soit 4 fois la surface de Paris, ou 2 fois celle des Hauts de Seine.

    Sur ce, je vous laisse méditer sur la valeur des paysages qui nous restent.

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. l'espace rural français
    Par LTHOMAS dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/03/2006, 19h46